Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par 288 le Mer 20 Nov 2013 - 18:54

@Instructeurpublic a écrit:Au moins 288 est raccord, il a déjà rendu les armes au point de simplifier son identité par un numéro.Wink 
Et je vais peut-être retirer la précision selon laquelle j'enseigne le français... J'aurais des problèmes ! Smile 

288
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par Héliandre le Mer 20 Nov 2013 - 18:55

En plus, la mémoire est photographique, donc on s'embrouille et on connait moins les mots, si on accepte tout...
Quant à l'argumentaire de GCB, j'ai entendu la même chose d'un collègue d'Espagnol, farmacia, c'est tellement mieux, phonétique (pardon... fonétik), en Français c'est vraiment compliquer pour rien...
Et de dire que c'est pour différencier les cultivés des autres, reproduction des classes sociales. Oui, au départ, mais justement quand en cours on peut expliquer à tous d'où vient le "ph" de sophie, de philo, de physique, voire abréger en une lettre grecque, ben c'est quand même... de la plus-value pour tous !

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par C'est pas faux le Mer 20 Nov 2013 - 18:56

Libérons Notre-Dame de toutes ses sculptures compliquées qui donnent bien du souci aux ouvriers chargés de son ravalement. Une bonne couche de ciment, ça tiendra aussi bien et ce sera moins cher. Pourquoi s'interdire de simplifier ce qui peut l'être ? Rolling Eyes 

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par Celadon le Mer 20 Nov 2013 - 18:58

Différencier les cultivés des autres n'est plus un argument aujourd'hui où toute personne cultivée se fait traiter d'intello ou de boloss. La médiocrité autosatisfaite a tout envahi.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par Reine Margot le Mer 20 Nov 2013 - 18:58

oui, et il peut y avoir oignon, ognon, augnon, ohnion...bref...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par Osmie le Mer 20 Nov 2013 - 18:58

Ce n'est pas avec une orthographe pourrie que l'on devient député européen (enfin j'espère).

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par PauvreYorick le Mer 20 Nov 2013 - 18:58

@288 a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@288 a écrit:Quel est l'intérêt de perpétuer les exceptions, les "oignon" et autres "chevaux" ? Acceptons ognon et chevaus une bonne fois pour toute, les gamins n'en seront pas plus bêtes.
Pourquoi pas. En principe rien ne s'y oppose. Mais on continue d'exclure «onyon» et «chevô»?
(Je ne suis pas sûr que plusieurs orthographes pour un même mot, ce soit plus simple. Si on écrit «ognon» et «chevaus», voire plutôt en l'occurrence chevals, d'ailleurs, non? - il faudra exclure «oignon» et «chevaux» si on veut vraiment simplifier. C'est ce qu'a fait l'italien justement: filosofia et farmacia s'écrivent ainsi à l'exclusion de toute autre graphie, sauf erreur de ma part. Il faut remarquer que c'était à une époque ou la quantité de textes déjà imprimés ou, a fortiori, numérisés, n'avait rien à voir avec ce qu'elle est aujourd'hui en français... et également que la France n'est pas le seul pays francophone; nous n'avons pas le monopole de notre langue ni des droits illimités sur elle.)
Oui, il n'y aura plus que quelques snobs pour écrire "oignon". Et nous dirons à notre (arrières !) petits-enfants : "J'ai connu le temps où on écrivait oignon." sous leurs yeux éberlués !
Aux conditions précisées, réformer l'orthographe de mots comme «oignon» (en «ognon») est possible. Dans un cas comme celui-là, on peut imaginer un temps de coexistence pacifique et un glissement progressif d'une orthographe à une autre, effectivement. Ça ne répond pas aux autres remarques, cela dit, et tous les cas sont loin d'être aussi favorables.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par Reine Margot le Mer 20 Nov 2013 - 19:00

et il y a la différence entre l'orthographe lexicale (ognon ou oignon) et l'orthographe liée à la syntaxe, celle-là, l'ignorer c'est toucher à la structure-même de la langue...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par User5899 le Mer 20 Nov 2013 - 19:02

@288 a écrit:
@Lilypims a écrit:
@288 a écrit:Oui, les assouplir, quoi.
Quel est l'intérêt d'assouplir une règle d'orthographe ?
Quel est l'intérêt de perpétuer les exceptions, les "oignon" et autres "chevaux" ? Acceptons ognon et chevaus une bonne fois pour toute, les gamins n'en seront pas plus bêtes.
Le savoir n'a rien à voir avec l'intelligence ou la bêtise...
Et sinon, pour faire plaisir à Gaby, oh Gaby...
Spoiler:
Kelvieuqu'on ! mdr

Spoiler:
Bonjour, 288. Je sens qu'on va bien s'entendre I love you

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par grandesvacances le Mer 20 Nov 2013 - 19:02

Quel texte indigent ! Rolling Eyes 

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par C'est pas faux le Mer 20 Nov 2013 - 19:03

@PauvreYorick a écrit:
@288 a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Pourquoi pas. En principe rien ne s'y oppose. Mais on continue d'exclure «onyon» et «chevô»?
(Je ne suis pas sûr que plusieurs orthographes pour un même mot, ce soit plus simple. Si on écrit «ognon» et «chevaus», voire plutôt en l'occurrence chevals, d'ailleurs, non? - il faudra exclure «oignon» et «chevaux» si on veut vraiment simplifier. C'est ce qu'a fait l'italien justement: filosofia et farmacia s'écrivent ainsi à l'exclusion de toute autre graphie, sauf erreur de ma part. Il faut remarquer que c'était à une époque ou la quantité de textes déjà imprimés ou, a fortiori, numérisés, n'avait rien à voir avec ce qu'elle est aujourd'hui en français... et également que la France n'est pas le seul pays francophone; nous n'avons pas le monopole de notre langue ni des droits illimités sur elle.)
Oui, il n'y aura plus que quelques snobs pour écrire "oignon". Et nous dirons à notre (arrières !) petits-enfants : "J'ai connu le temps où on écrivait oignon." sous leurs yeux éberlués !
Aux conditions précisées, réformer l'orthographe de mots comme «oignon» (en «ognon») est possible. Dans un cas comme celui-là, on peut imaginer un temps de coexistence pacifique et un glissement progressif d'une orthographe à une autre, effectivement. Ça ne répond pas aux autres remarques, cela dit, et tous les cas sont loin d'être aussi favorables.
Ce fut le cas de clef et de cuiller, sans drame.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par User5899 le Mer 20 Nov 2013 - 19:03

@288 a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@288 a écrit:Quel est l'intérêt de perpétuer les exceptions, les "oignon" et autres "chevaux" ? Acceptons ognon et chevaus une bonne fois pour toute, les gamins n'en seront pas plus bêtes.
Pourquoi pas. En principe rien ne s'y oppose. Mais on continue d'exclure «onyon» et «chevô»?
(Je ne suis pas sûr que plusieurs orthographes pour un même mot, ce soit plus simple. Si on écrit «ognon» et «chevaus», voire plutôt en l'occurrence chevals, d'ailleurs, non? - il faudra exclure «oignon» et «chevaux» si on veut vraiment simplifier. C'est ce qu'a fait l'italien justement: filosofia et farmacia s'écrivent ainsi à l'exclusion de toute autre graphie, sauf erreur de ma part. Il faut remarquer que c'était à une époque ou la quantité de textes déjà imprimés ou, a fortiori, numérisés, n'avait rien à voir avec ce qu'elle est aujourd'hui en français... et également que la France n'est pas le seul pays francophone; nous n'avons pas le monopole de notre langue ni des droits illimités sur elle.)
Oui, il n'y aura plus que quelques snobs pour écrire "oignon". Et nous dirons à notre (arrières !) petits-enfants : "J'ai connu le temps où on écrivait oignon." sous leurs yeux éberlués !
leurzieu professeur

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par 288 le Mer 20 Nov 2013 - 19:04

@Reine Margot a écrit:et il y a la différence entre l'orthographe lexicale (ognon ou oignon) et l'orthographe liée à la syntaxe, celle-là, l'ignorer c'est toucher à la structure-même de la langue...
Ah oui, oui, on mettra toujours de marques de pluriel. Là, pas de soucis.

288
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par User5899 le Mer 20 Nov 2013 - 19:05

Oh oui ! Et on ferait une cabane !! bounce

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par Paratge le Mer 20 Nov 2013 - 19:05

Est-ce si difficile de retenir oignon pour une intelligence normale ?

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par Iphigénie le Mer 20 Nov 2013 - 19:07

un neuil, des zieux, ça va être encore plus compliqué qu'un oignon, non?
et sinon, on écrit bien Cohn?


Dernière édition par iphigénie le Mer 20 Nov 2013 - 19:08, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par piesco le Mer 20 Nov 2013 - 19:07

Et c'est qui ce monsieur?

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par liliepingouin le Mer 20 Nov 2013 - 19:08

Et pourquoi pas onion? sur quelles bases se mettre d'accord?
Il me semble ingérable d'accepter plusieurs orthographes pour un même mot: le seul intérêt de l'orthographe est de faciliter la lecture et la compréhension, on peut tolérer quelques mots à orthographe variable mais ils doivent rester rares.

Alors il faut se mettre d'accord: soit tout le monde écrit oignon, soit tout le monde écrit ognon ou onion.
Seulement pas sûre que ceux qui se sont enquiquinés à apprendre l'orthographe jeunes se réenquiquinent à l'apprendre une seconde fois. Sans compter qu'avec la force de l'habitude ils vont avoir l'impression d'avoir mal aux yeux...

Ou alors on attend 90 ans que les derniers tenants de l'orthographe ancienne ait disparu, et on ignore les Belges, Québécois et autres francophones (après tout, eux, ils ont bien des accents bizarres, alors nous aussi on peut faire ce qu'on veut avec la langue, na).

Il y a déjà eu plein de débats sur l'intérêt et la possibilité de réformer ou non l'orthographe. Dans le principe pourquoi pas, mais dans la pratique ce n'est jamais simple, parce qu'il y a vraiment besoin d'avoir les mêmes règles pour tous, et que ce n'est pas évident de tout changer.

Sinon, j'enverrais bien un gros paquet de copies écrites sans règles, selon l'envie du scripteur, à ce cher Cohn-Bendit, on verra s'il aura le courage de les lire toutes jusqu'au bout...
Sans compter que sans règles, plus de plaisir de la transgression. C'est justement parce que l'orthographe existe que nous nous sommes tous un jour amusés à faire des fautes/inventer un langage/écrire phonétiquement. Si c'était la règle générale, ça n'amuserait plus personne...


Dernière édition par liliepingouin le Mer 20 Nov 2013 - 19:09, édité 1 fois

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par 288 le Mer 20 Nov 2013 - 19:08

@Paratge a écrit:Est-ce si difficile de retenir oignon pour une intelligence normale ?
Difficile, non. Mais inutile.

288
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par Lilypims le Mer 20 Nov 2013 - 19:08

@iphigénie a écrit:un neuil, des zieux, ça va être encore plus compliqué qu'un oignon, non?
Enlèv' moâ se isque, sa fé intello.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par C'est pas faux le Mer 20 Nov 2013 - 19:08

Cripure a écrit:Oh oui ! Et on ferait une cabane !! bounce
 A part que c'est l'heure de l'apéro, je ne vois décidément pas ce que cette phrase vient faire là ...

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par Celadon le Mer 20 Nov 2013 - 19:09

L'immense, l'incontournable, l'inénarrable, l'ineffable ponte de plus de cinquante ans de sottises,Piesco.


Dernière édition par Celadon le Mer 20 Nov 2013 - 19:09, édité 1 fois

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par christophevan le Mer 20 Nov 2013 - 19:09

Il deviendrait pas un peu complètement dingue? Je cherche le lien...

christophevan
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par atrium le Mer 20 Nov 2013 - 19:09

Moi aussi j'veux jouer!

conu konu letan (l'tan pour les ch'tis?) ouhon nécrivé (won nécrivè?) "oignon".

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

Message par Iphigénie le Mer 20 Nov 2013 - 19:11

@Lilypims a écrit:
@iphigénie a écrit:un neuil, des zieux, ça va être encore plus compliqué qu'un oignon, non?
Enlèv' moâ se isque, sa fé intello.
o boudu, ou avéje la tet?

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum