Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par User5899 le Mer 20 Nov 2013 - 19:22
@Paratge a écrit:Le gros Cohn je n'osais pas la faire !
Desproges, Tribunal des flagrants délires, recevant DCB : "Pauvre Cohn" !
Je rends au grand César...
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par C'est pas faux le Mer 20 Nov 2013 - 19:23
@Sphinx a écrit:Moi je suis pour ! Laissont les jeune écrirent come qu'est-se qu'il veule ! Laissont auci les jeunes parlé quant qu'est-se qu'il veule ! Yen a marre des vieu qui ditce les raigle ! On peus pas écrirent come qu'est-se quon veux alor que bon, sa va sé abusé, on comprant ! Et on peux pas parlé en cour quant qu'est-se quon veu alor quon a pri la Bastiye en 1945 pour la libertée d'epsxerpsion !

Je propose une motion : toute personne utilisant "les jeunes" et "comme ils veulent" ou "ce qu'ils veulent" sera fusillée sans sommation  furieux 

(Déjà, j'aimerais qu'on me définisse "les jeunes", cet animal étrange. J'ai déjà entendu mes collégiens, même ceux qui font plusieurs fautes par ligne, convenir que l'orthographe c'est important, même s'ils sont un peu plus perplexes quant à l'usage du passé simple et de l'imparfait du subjonctif...)
a) mdr 
b) Pourtant, quand je dois me fâcher pour que mes CM1 admettent que négliger des majuscules, des accents, des s, c'est fautif, ils semblent tomber de l'armoire.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par User5899 le Mer 20 Nov 2013 - 19:23
@Luigi_B a écrit:L'instrumentalisation la plus bête de la grande Guerre que j'aie jamais pu voir ! Bravo, GCB : il fallait oser ! cheers 

Pourquoi vous parlez des oignons ? Il n'y en a pas dans la lettre de notre poilu.  
Vous zaite sur ki se le pèle pas kekpar ? vers craone ?
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par atrium le Mer 20 Nov 2013 - 19:25
@grandesvacances a écrit:Pour en revenir à GCB, on dirait qu'il a commis cet article après une soirée bien arrosée.  Very Happy 
Juste à côté de Saint Nazaire, un endroit fort recommandable pour des débats pédagogiques arrosés:



Sans doute le nouveau bureau de Gaby.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
Osmie
Sage

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par Osmie le Mer 20 Nov 2013 - 19:26
@Luigi_B a écrit:L'instrumentalisation la plus bête de la grande Guerre que j'aie jamais pu voir ! Bravo, GCB : il fallait oser ! cheers 

Pourquoi vous parlez des oignons ? Il n'y en a pas dans la lettre de notre poilu.  

Par contre j'aimerais bien qu'on m'explique en quoi "l'etre" est plus "proche de ce que l'on entend" que "lettre", "aussie" que "aussi", "moie" que "moi", "ses" que "c'est", "On et" que "On est", "que l'en fait" que "que l'on fait", "cam" que "comme", "raister" que "rester", "quie" que "qui", "etez" que "était", "en fain" que "enfin", "espairais" que "espérer" etc... Aucune simplification de l'orthographe n'aurait été du moindre secours pour notre poilu qui ne maîtrisait pas non plus la syntaxe ou la ponctuation.

Sur l'éternel débat de la simplification orthographique :

Ceux poM !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par User5899 le Mer 20 Nov 2013 - 19:26
Au fait, ma nièce de presque quatre ans ne tique pas du tout sur les passés simples que toutes ses histoires utilisent Rolling Eyes
Pour l'imparfait du subjonctif, on peut attendre un peu. Mais pour comprendre des textes de plus de quarante ans, c'est indispensable.

Luigi : "Voua-tu" ici, on voua que loteur imite le chien met mal professeur


Dernière édition par Cripure le Mer 20 Nov 2013 - 19:27, édité 1 fois
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par Celadon le Mer 20 Nov 2013 - 19:26
Lycée autogéré de Saint-Nazaire. Source Wiki.
"Résultats

Année scolaire 2008-2009

Dans l’établissement, 30 % des 20 élèves présents au baccalauréat ont obtenu leur diplôme. Un élève qui est entré en seconde dans ce lycée a eu 3 % de chances d’obtenir le baccalauréat dans l'établissement. Un élève qui est entré en première dans ce lycée a eu 9 % de chances d’obtenir le baccalauréat dans l'établissement. 7 % des élèves, tous niveaux confondus, ont quitté l’établissement avec le baccalauréat. 22 % des élèves de terminale ont quitté l’établissement avec le baccalauréat1."
avatar
Instructeurpublic
Fidèle du forum

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par Instructeurpublic le Mer 20 Nov 2013 - 19:28
Cripure a écrit:
@piesco a écrit:Et c'est qui ce monsieur?
gabriel Cohn-Bendit, frère de Daniel, professeur d'anglais cacique du SGEN, fondateur du lycée expérimental de Saint-Nazaire, a do as you please school, comydiz. Démagogue bien connu (voir google), il multiplie les propositions les plus farfelues et les plus esclavagistes pour ses anciens collègues depuis que lui-même a pu prendre sa retraite à 60 ans.
Pittoresque.
Passé par le révisionnisme... mais lui, contrairement à Dieudonné a encore droit à la parole. Pour notre plus grand bonheur.

(je fais du transtopic)


Dernière édition par Instructeurpublic le Mer 20 Nov 2013 - 19:36, édité 1 fois
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par atrium le Mer 20 Nov 2013 - 19:30
Cripure a écrit:Au fait, ma nièce de presque quatre ans ne tique pas du tout sur les passés simples que toutes ses histoires utilisent Rolling Eyes
Si jeune et déjà réactionnaire? :shock: 
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par Daphné le Mer 20 Nov 2013 - 19:32
@Celadon a écrit:Lycée autogéré de Saint-Nazaire. Source Wiki.
"Résultats

Année scolaire 2008-2009

Dans l’établissement, 30 % des 20 élèves présents au baccalauréat ont obtenu leur diplôme. Un élève qui est entré en seconde dans ce lycée a eu 3 % de chances d’obtenir le baccalauréat dans l'établissement. Un élève qui est entré en première dans ce lycée a eu 9 % de chances d’obtenir le baccalauréat dans l'établissement. 7 % des élèves, tous niveaux confondus, ont quitté l’établissement avec le baccalauréat. 22 % des élèves de terminale ont quitté l’établissement avec le baccalauréat1."
Eh bien ça doit être quelque chose ! Avec toutes ces théories, il n'y a que ce % de reçus ! :gratte: 

Nous on fait 85 % woohoo 
avatar
piesco
Grand sage

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par piesco le Mer 20 Nov 2013 - 19:34
Je m'instruis.
Trouvé sur le site du Lycée expérimental:

[color:31fb=E86A10]NOTRE FONCTIONNEMENT, LA COGESTION
Le lycée fonctionne grâce à tout le monde ! 
Les élèves et les membres de l'équipe éducative (MEE) gèrent le lycée par roulement. La gestion est divisée en plusieurs secteurs comme l'entretien, le secrétariat, la cuisine, la cafétéria (casbah) et la documentation. 
Le lycée fonctionne grâce à une cogestion: on décide de tout ensemble, on s'occupe de l'intendance, des achats et on décide des horaires (emploi du temps). Les décisions sont discutées en collèges.
On travaille ensemble :
-pour la gestion du lycée 
-pour les ateliers (travaille d'environ 20 heures sur un même thème pendant deux semaines).
-pour les groupes de niveau (détermination, première, terminale)
Les élèves sont amenés à se questionner sur leur projet et/ou à le réaliser.
Chaque élève fait parti d'un groupe de "suivi" au sein duquel on discute de problèmes rencontrés au lycée, de ses projets et de sa vie hors du lycée.
Les élèves sont amenés à avancer en participant à des activités variées comme les voyages, la gestion, les ateliers…
Les élèves apprennent à se débrouiller, à être autonomes et prendre des initiatives.





Le contenu me laisse assez pantoise. 

J'ai vu que c'était lui aussi qui criait au scandale par rapport aux vacances scolaires. Curieux d'avoir attendu la retraite pour arriver à cette conclusion. 


Grâce à vous je découvre un personnage attachant et fort sympathique. Non, je ferai pas de référence à son nom. Au demeurant, je trouve qu'il ressemble à Hemingway.
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par dandelion le Mer 20 Nov 2013 - 19:36
@piesco a écrit:Je m'instruis.
Trouvé sur le site du Lycée expérimental:

NOTRE FONCTIONNEMENT, LA COGESTION
Le lycée fonctionne grâce à tout le monde ! 
Les élèves et les membres de l'équipe éducative (MEE) gèrent le lycée par roulement. La gestion est divisée en plusieurs secteurs comme l'entretien, le secrétariat, la cuisine, la cafétéria (casbah) et la documentation. 
Le lycée fonctionne grâce à une cogestion: on décide de tout ensemble, on s'occupe de l'intendance, des achats et on décide des horaires (emploi du temps). Les décisions sont discutées en collèges.
On travaille ensemble :
-pour la gestion du lycée 
-pour les ateliers (travaille d'environ 20 heures sur un même thème pendant deux semaines).
-pour les groupes de niveau (détermination, première, terminale)
Les élèves sont amenés à se questionner sur leur projet et/ou à le réaliser.
Chaque élève fait parti d'un groupe de "suivi" au sein duquel on discute de problèmes rencontrés au lycée, de ses projets et de sa vie hors du lycée.
Les élèves sont amenés à avancer en participant à des activités variées comme les voyages, la gestion, les ateliers…
Les élèves apprennent à se débrouiller, à être autonomes et prendre des initiatives.





Le contenu me laisse assez pantoise. 

J'ai vu que c'était lui aussi qui criait au scandale par rapport aux vacances scolaires. Curieux d'avoir attendu la retraite pour arriver à cette conclusion. 


Grâce à vous je découvre un personnage attachant et fort sympathique. Non, je ferai pas de référence à son nom. Au demeurant, je trouve qu'il ressemble à Hemingway.
Mêmes causes, mêmes effets?
avatar
piesco
Grand sage

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par piesco le Mer 20 Nov 2013 - 19:38
J'y ai pensé, mais c'est trop tard pour celui-ci.
avatar
piesco
Grand sage

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par piesco le Mer 20 Nov 2013 - 19:42
Cripure a écrit:
@piesco a écrit:Et c'est qui ce monsieur?
gabriel Cohn-Bendit, frère de Daniel, professeur d'anglais cacique du SGEN, fondateur du lycée expérimental de Saint-Nazaire, a do as you please school, comydiz. Démagogue bien connu (voir google), il multiplie les propositions les plus farfelues et les plus esclavagistes pour ses anciens collègues depuis que lui-même a pu prendre sa retraite à 60 ans.
Pittoresque.
Merci! Effectivement, tout est plus clair.

Heureusement que je peux compter sur Celadon et vous pour faire ma culture. I love you 

Doute:
Moi j'ai vu professeur d'allemand, ce qui pour la souplesse de la langue est encore plus savoureux, je trouve.
User17706
Enchanteur

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par User17706 le Mer 20 Nov 2013 - 19:43
Cripure a écrit:Gabriel Cohn-Bendit, frère de Daniel, professeur d'anglais cacique du SGEN, fondateur du lycée expérimental de Saint-Nazaire, a do as you please school, comydiz. Démagogue bien connu (voir google), il multiplie les propositions les plus farfelues et les plus esclavagistes pour ses anciens collègues depuis que lui-même a pu prendre sa retraite à 60 ans.
Pittoresque.
Vous rédigez souvent des épitaphes? Very Happy


Dernière édition par PauvreYorick le Mer 20 Nov 2013 - 19:44, édité 1 fois

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par Luigi_B le Mer 20 Nov 2013 - 19:43
Cripure a écrit:Luigi : "Voua-tu" ici, on voua que loteur imite le chien met mal professeur
C'est fête exprès car Hugo Boss se recueille sur la tombe de son animal favori qui est mort noyé sur scène.

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

"Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par Luigi_B le Mer 20 Nov 2013 - 19:52
Le même jour dans la presse en ligne : "De plus en plus d'établissements proposent à leurs étudiants de passer un certificat d'orthographe"

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

"Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
User17706
Enchanteur

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par User17706 le Mer 20 Nov 2013 - 19:55
Ne ris pas, Luigi. Dans la fac où je donne quelques cours, nouvelle secrétaire, j'ai compté: depuis septembre, dans les mails comme dans les affiches à destination des étudiants, je n'ai pas encore constaté de suite de six mots consécutifs correctement orthographiés. Suite de cinq oui. Suite de six non. J'ai envie de pleurer.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Paratge
Érudit

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par Paratge le Mer 20 Nov 2013 - 19:56
@Luigi_B a écrit:C'est fête exprès car Hugo Boss se recueille sur la tombe de son animal favori qui est mort noyé sur scène.
Hugo Boss ? Çuila qui fabriquait les uniformes des nazis ?
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par Carabas le Mer 20 Nov 2013 - 20:04
Ça existe, un texte "riche de sens, mais avec plein de fautes"? Parce que pour moi, le manque de rigueur qu'on voit dans l'orthographe se retrouve dans le raisonnement...

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par Sphinx le Mer 20 Nov 2013 - 20:09
Cripure a écrit:Au fait, ma nièce de presque quatre ans ne tique pas du tout sur les passés simples que toutes ses histoires utilisent Rolling Eyes
Pour l'imparfait du subjonctif, on peut attendre un peu. Mais pour comprendre des textes de plus de quarante ans, c'est indispensable.
Je suis bien d'accord. Je pensais à un de mes 3e de l'an dernier, feignasse de compétition et provocateur à ses heures perdues, qui m'avait affirmé que le passé simple ne lui servirait à rien quand il serait PDG puisqu'il aurait une secrétaire pour rédiger son courrier (et que de toutes façons, le passé simple ça ne sert à rien dans la vie de tous les jours, ça fait trop intello).

Même lui reconnaissait l'importance de l'orthographe.

Tout ça pour dire, "les jeunes", il y en a de toutes les sortes, et ils ne sont pas tous enchantés par l'avenir que M. Cohn-Bendit peint joyeusement pour eux.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par Luigi_B le Mer 20 Nov 2013 - 20:11
Bande de fascistes de la langue.

@PauvreYorick : crois-moi, ça ne me fait pas rire du tout... Une lecture attentive du texte montre que, dans l'esprit embrumé de GCB, les soldats fusillés qui se révoltent contre la hiérarchie militaire et l'absurdité de la guerre sont les mêmes qui se révoltent contre les "diktats" orthographiques des enseignants.

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

"Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
User19866
Expert spécialisé

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par User19866 le Mer 20 Nov 2013 - 20:18
En tout cas, j'ai lu toute la discussion et j'ai bien ri. Laughing 

Pour poursuivre, je propose de supprimer aussi les majuscules tyranniques, et les signes de ponctuation. Et de remplacer dès que possible les mots par des signes mathématiques.

on nora donc dé text bocou + facil a lir é u narmonizassion dé pratic
on ora donk dé text bokou + fassil a lir é une armonisacion dé pratik
onora donk dé text bocou + facil a lir é u narmonisacion dé pratik
é ta mèr, el pratik poin dintérogassion
avatar
LadyC
Empereur

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par LadyC le Mer 20 Nov 2013 - 20:24
@C'est pas faux a écrit:
PauvreYorick a écrit:
@288 a écrit:Oui, il n'y aura plus que quelques snobs pour écrire "oignon". Et nous dirons à notre (arrières !) petits-enfants : "J'ai connu le temps où on écrivait oignon." sous leurs yeux éberlués !
Aux conditions précisées, réformer l'orthographe de mots comme «oignon» (en «ognon») est possible. Dans un cas comme celui-là, on peut imaginer un temps de coexistence pacifique et un glissement progressif d'une orthographe à une autre, effectivement. Ça ne répond pas aux autres remarques, cela dit, et tous les cas sont loin d'être aussi favorables.
Ce fut le cas de clef et de cuiller, sans drame.
En passant, je tiens à dire que j'écris toujours clef et cuiller grosso modo aussi souvent que clé et cuillère (et dans n'importe quel contexte) (et je n'ai pas trente ans). Et chaque fois que je le fais, j'ai ce petit plaisir que me procure une orthographe moins commune et donc plus charmante, au sens propre, comme si je redécouvrais une beauté au mot.
Je ne crois pas être la seule, non ?

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
Paratge
Érudit

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par Paratge le Mer 20 Nov 2013 - 20:27
@Luigi_B a écrit:Bande de fascistes de la langue.

@PauvreYorick : crois-moi, ça ne me fait pas rire du tout... Une lecture attentive du texte montre que, dans l'esprit embrumé de GCB, les soldats fusillés qui se révoltent contre la hiérarchie militaire et l'absurdité de la guerre sont les mêmes qui se révoltent contre les "diktats" orthographiques des enseignants.
Ce doit être un certain esprit des soixante-huitards : se révolter sans cause et sans risque.
Bientôt GCB va se rebeller contre le mauvais temps.
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par Presse-purée le Mer 20 Nov 2013 - 20:27
@Carabas a écrit:Ça existe, un texte "riche de sens, mais avec plein de fautes"? Parce que pour moi, le manque de rigueur qu'on voit dans l'orthographe se retrouve dans le raisonnement...
A ma connaissance, il n'y a pas d'études qui laissent à penser qu'il y a un lien direct entre capacité à orthographier et capacité à raisonner.

En revanche, lire dans le papier de M. Cohn-Bendit arguments là, qui ont finalement bien 40 ans, une semaine après les articles de M. Ouzoulias et deux jours après la chronique de M. Davidenkoff, qui légitiment des positions que l'on pouvait considérer comme justifiées intuitivement, mais qui ont été âprement combattues, c'est assez curieux.

http://www.neoprofs.org/t68319-effondrement-du-niveau-d-orthographe-une-bonne-orthographe-fait-de-bons-lecteurs

A moins que l'on considère superflue l'entrée dans la culture écrite de toute une catégorie de la population...

Au risque de répéter ce que je dis sur ce forum depuis que j'y suis, on apprend pas l'orthographe pour le plaisir de réciter des règles, pour avoir la paix pendant une heure alors que des élèves planchent sur du Bled, pour jouir de sa position de maître dominant pendant que de jeunes enfants sont en dictée (voir le texte hilarant de Mme Charmeux sur le sujet), mais parce qu'avoir des règles communes de maniement de la langue, et donc une orthographe la meilleure possible, c'est un élan vers l'autre, une invitation à communiquer et un moyen d'entrée dans la culture écrite sans alourdir la compréhension par le déchiffrage.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Contenu sponsorisé

Re: Gabriel Cohn-Bendit: Révoltons-nous contre l'orthographe, les jeunes devraient pouvoir écrire comme ils veulent

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum