Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
narima
Niveau 5

Castigat ridendo mores, origine?

par narima le Jeu 26 Mar 2009, 10:38
Cette formule vient de qui?
Il me semblait que c'était d'Horace mais j'ai un gros doute! et je viens de trouver que c'était une formule de Plaute!
avatar
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Re: Castigat ridendo mores, origine?

par Hervé Hervé le Jeu 26 Mar 2009, 16:39
Effectivement le net semble divisé sur l'origine:

http://www.abc-lettres.com/proverbe-latin/castigat-ridendo-mores.html

Une discussion: http://www.etudes-litteraires.com/forum/sujet-247-dissertation-castigat-ridendo-mores

http://www.abnihilo.com/c/index_b.htm

Je sens que ça va encore plus t'embrouiller!!!
avatar
Serge
Médiateur

Re: Castigat ridendo mores, origine?

par Serge le Ven 24 Jan 2014, 19:12
Pas de rapport direct, mais pour "Mort de rire" en latin, peut-on dire :

Mortuus (ou mortua)  ridendo et Mortuus ridendi ?

Les deux propositions sont-elles correctes ou seulement la première ?

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Castigat ridendo mores, origine?

par Lefteris le Ven 24 Jan 2014, 19:18
@narima a écrit:Cette formule vient de qui?
Il me semblait que c'était d'Horace mais j'ai un gros doute! et je viens de trouver que c'était une formule de Plaute!
Il me semble que cette formule n'est pas antique, mais beaucoup plus récente et utilisée par Molière (inventée par lui ? ). Piste à creuser...

@Serge a écrit:Pas de rapport direct, mais pour "Mort de rire" en latin, peut-on dire :

Mortuus (ou mortua)  ridendo et Mortuus ridendi ?

Les deux propositions sont-elles correctes ou seulement la première ?
J'aurais tendance à privilégier l'ablatif, qui ressortit à la modalité, à la cause...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Serge
Médiateur

Re: Castigat ridendo mores, origine?

par Serge le Ven 24 Jan 2014, 19:21
Oui, moi aussi, c'est juste pour savoir si vous trouvez l'idée du génitif choquant ou fautif ?


Dernière édition par Serge le Ven 24 Jan 2014, 19:33, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Kapellmeister
Habitué du forum

Re: Castigat ridendo mores, origine?

par Kapellmeister le Ven 24 Jan 2014, 19:24
C'est une formule inventée par Jean de Santeul en 1630.
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: Castigat ridendo mores, origine?

par Dwarf le Ven 24 Jan 2014, 19:47
@Kapellmeister a écrit:C'est une formule inventée par Jean de Santeul en 1630.

Oui, devise de la comédie qu'il imagina et donna à l'arlequin Dominique pour qu'il la fît figurer sur la toile de son théâtre. (confirmation pages roses)

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: Castigat ridendo mores, origine?

par Dwarf le Ven 24 Jan 2014, 19:58
@Lefteris a écrit:

Les deux propositions sont-elles correctes ou seulement la première ?
J'aurais tendance à privilégier l'ablatif, qui ressortit à  la modalité, à la cause...

Idem.

@Serge a écrit:Oui, moi aussi, c'est juste pour savoir si vous trouvez l'idée du génitif choquant ou fautif ?
Plus inappropriée que choquante, je pense.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum