Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Après avoir lu le contexte ci-dessous, que décideriez-vous ?

37% 37% 
[ 76 ]
18% 18% 
[ 36 ]
30% 30% 
[ 62 ]
15% 15% 
[ 30 ]
 
Total des votes : 204

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Gryphe le Sam 23 Nov 2013 - 10:45

Han, du coup je me suis retrouvée à Paris cette nuit. Il y avait des grands bâtiments blancs magnifiques.
Je crois que j'ai mixé le topic des jeux de société de Rikki et les postes intéressants sur la BIEP... Laughing

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Daphné le Sam 23 Nov 2013 - 11:19

Personnellement ce n'est pas les 100 km ou davantage qui me gênent : si on me propse quelque chose qui me convient, je prends, je déménage, je bouge.
La prépa ne me fait pas particulièrement rêver alors je ne peux pas voter, si la formulation était "on vous propose un job intéressant à ........km" la réponse serait oui sans hésiter.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Chocolat le Sam 23 Nov 2013 - 11:30

@Mike92 a écrit:Ah oui, les classes sociales privilégiées, les convictions politiques... moi aussi, j'en ai ! qui aurait le monopole du coeur, de la générosité, de l'abnégation, du dévouement, du sacrifice ? les collègues en collège , en primaire ? C'est quand même, sous-entendu, une vision des collègues de prépa un peu... réductrice ? méchante ? caricaturale ? limitée ? Il y a aussi des classes moyennes en prépa, figurez-vous, et même des Malgaches pas riches du tout, qu'il faut soutenir, aider, encourager.. ce sont mes meilleurs souvenirs. Et pensez-vous aussi aux enfants de "privilégiés" pas bien dans leur peau, doutant d'eux-mêmes, soumis à la pression familiale, qu'il faut accompagner ? Même en prépa on joue à l'assistance sociale plus souvent qu'on ne croit ! Comment voulez-vous faire un métier de relations humaines si vous n'aimez pas les gens ? On n'est pas des machines à enseigner !! Bref, cher(e)s collègues de collège ou primaire, attention aux préjugés... En revanche, si vous pensez que les collègues de prépa sont très intelligents, ben.. c'est pas toujours faux !!yesyes 
Tu poses une question, des gens te répondent en fonction de leurs parcours, convictions, valeurs, choix respectifs, tu n'es pas satisfait(e) des réponses qu'ils ont données et tu te mets à généraliser leurs propos en les déformant.

Dans quel intérêt ? scratch 

C'est dingue à quel point chaque opinion qui ne va pas dans le sens attendu est systématiquement généralisée et transformée en un jeu débile du " qui tient la queue du mickey ! "

Cette pratique devient réellement agaçante sur le forum, car elle décapite tous les débats qui pourraient devenir intéressants, en les limitant à des échanges de justifications plus ou moins foireuses qui mêlent l'intention de convaincre à celle de persuader dans une sorte de salade composée surgelée.

Si je pense, en fonction de mon expérience, qu'il me paraît plus facile de faire cours à un groupe de jeunes adultes sélectionnés et motivés qu'à des groupes très hétérogènes (euphémisme) d'ados totalement démotivés, mais qu'il me paraît indispensable pour la construction de notre société que certains d'entre nous se chargent malgré tout de l'instruction et de l'éducation de ces ados, cela ne signifie pas que je considère que les collègues qui font d'autres choix n'ont pas le droit d'avoir d'autres priorités, voire une vision différente de la mienne, d'autant plus que je suis passée par là, à une autre période de ma vie.

J'aimerais simplement que celles et ceux qui sont d'un côté ou de l'autre en train de compter les points d'une guéguerre qui n'a pas lieu d'être, n'oublient pas une chose essentielle : le bateau, qui est d'ailleurs en train de couler, est le même pour tous, et il ne se limite pas à la planète Éducation Nationale; il s'agit de notre société qui se casse la gueule, parce que l'humanisme n'est plus une valeur, aujourd'hui.


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Kilmeny le Sam 23 Nov 2013 - 12:35

@Gryphe a écrit:Han, du coup je me suis retrouvée à Paris cette nuit. Il y avait des grands bâtiments blancs magnifiques.
Je crois que j'ai mixé le topic des jeux de société de Rikki et les postes intéressants sur la BIEP... Laughing
Une vague de rêves étranges souffle le le forum !

Je crois que j'ai pris ma décision onirique : j'accepte ! (mais je demande un emploi du temps regroupé).

Mais ce n'est pas pour cela que j'en ferai la demande. Je vais attendre que le rêve devienne prémonitoire pour accepter.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par dandelion le Sam 23 Nov 2013 - 13:40

@Chocolat a écrit:Je refuse sans hésiter.

Mon parcours atypique m'a permis d'expérimenter tous les niveaux d'enseignement jusqu'à présent, et ce dans plusieurs domaines, ce qui m'a permis de dépasser la phase "je dois me prouver et prouver au monde entier que je vaux quelque chose".
Désormais, je me permets le luxe de choisir ce qui me paraît essentiel et en accord avec mes valeurs et convictions.
Oh ben zut alors, moi qui croyais être la seule sur le forum à avoir enseigné à des élèves de 4 à 44 ans (à peu près) Wink 
Kilmeny, il va peut-être falloir songer à travailler le hasard si tu veux pouvoir t'offrir le luxe de prendre une décision réelle?

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par yphrog le Sam 23 Nov 2013 - 13:59

@dandelion a écrit:Oh ben zut alors, moi qui croyais être la seule sur le forum à avoir enseigné à des élèves de 4 à 44 ans (à peu près) Wink 
A partir d'un certain âge ça doit être la norme, non?   scratch 

Pour les prépas, j'accepterais sans doute.  Mais vu qu'on ne me propose que l'ITEP ou des collèges "difficiles" la question de ce genre de travail autrement motivant ne se pose pas pour l'instant Laughing

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Gryphe le Sam 23 Nov 2013 - 14:08

xphrog a écrit:la question de ce genre de travail autrement motivant ne se pose pas pour l'instant Laughing
Ton jour viendra ! professeur

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Chocolat le Sam 23 Nov 2013 - 14:24

@dandelion a écrit:
Oh ben zut alors, moi qui croyais être la seule sur le forum à avoir enseigné à des élèves de 4 à 44 ans (à peu près) Wink 
Kilmeny, il va peut-être falloir songer à travailler le hasard si tu veux pouvoir t'offrir le luxe de prendre une décision réelle?
Mais tu le restes - mes plus jeunes élèves ont été les 6e de l'an dernier
Spoiler:
et ça a failli se terminer en meurtre
... Razz 



_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Chocolat le Sam 23 Nov 2013 - 14:30

xphrog a écrit:

A partir d'un certain âge ça doit être la norme, non?   scratch 

Ben... non, pas du tout.
Perso, je pense que je n'enseignerai jamais aux 4 -10 ans.
Mais je parle du cadre strictement professionnel.
Donner un petit coup de main de temps en temps à mon fiston, je n'appelle pas ça enseigner.

Bref, il s'agit d'un fil pro, à l'origine, non ?! Smile

(J'ai édité et modifié pour éviter toute confusion de destinataire.)


Dernière édition par Chocolat le Sam 23 Nov 2013 - 15:37, édité 2 fois

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par dandelion le Sam 23 Nov 2013 - 14:50

@Chocolat a écrit:
xphrog a écrit:

@dandelion a écrit:Oh ben zut alors, moi qui croyais être la seule sur le forum à avoir enseigné à des élèves de 4 à 44 ans (à peu près) Wink 
A partir d'un certain âge ça doit être la norme, non?   scratch 

Ben... non, pas du tout.
Perso, je pense que je n'enseignerai jamais aux 4 -10 ans.
Mais je parle du cadre strictement professionnel.
Donner un petit coup de main de temps en temps à mon fiston, je n'appelle pas ça enseigner.

Bref, il s'agit d'un fil pro, à l'origine, non ?! Smile
Mais j'ai vraiment enseigné: au lycée, au collège, en prépa par apprentissage, en école d'ingénieurs, à des adultes en formation professionnelle, en primaire et en maternelle. Et quand je dis enseigné je veux bien dire enseigner (parfois j'ai surtout essayé d'enseigner, mais quand même). Il est vrai que mon expérience est particulière.
Dear X-phrog, I'm not, and never shall be 'un certain âge', thank you. Goodness gracious me, gentlemen are a dying breed indeed Shocked  Razz 

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Chocolat le Sam 23 Nov 2013 - 15:33

@dandelion a écrit:

Mais j'ai vraiment enseigné: au lycée, au collège, en prépa par apprentissage, en école d'ingénieurs, à des adultes en formation professionnelle, en primaire et en maternelle. Et quand je dis enseigné je veux bien dire enseigner (parfois j'ai surtout essayé d'enseigner, mais quand même). Il est vrai que mon expérience est particulière.
Dear X-phrog, I'm not, and never shall be 'un certain âge', thank you. Goodness gracious me, gentlemen are a dying breed indeed Shocked  Razz 
Rassure-toi, j'avais bien compris ça comme ça.

Je répondais à xphrog. Wink 

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Gryphe le Sam 23 Nov 2013 - 15:38

Ce qui est marrant, dans le résultat du sondage, c'est qu'on voit bien que la ligne de partage n'est pas seulement entre "j'accepte" et "je refuse", mais aussi entre les rapides et les indécis...

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Leclochard le Sam 23 Nov 2013 - 15:47

Jamais. C'est trop loin et j'ai autre chose à faire de ma vie que de passer plus de temps à préparer des cours et corriger des copies.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par PauvreYorick le Sam 23 Nov 2013 - 15:48

@Gryphe a écrit:Ce qui est marrant, dans le résultat du sondage, c'est qu'on voit bien que la ligne de partage n'est pas seulement entre "j'accepte" et "je refuse", mais aussi entre les rapides et les indécis...
Sauf si les indécis sont vraiment indécis, auquel cas ils n'ont probablement pas voté Wink

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Gryphe le Sam 23 Nov 2013 - 15:58

@PauvreYorick a écrit:Sauf si les indécis sont vraiment indécis, auquel cas ils n'ont probablement pas voté Wink
Ah oui. Laughing

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Babayaga le Sam 23 Nov 2013 - 16:52

@Chocolat a écrit:
@Mike92 a écrit:Ah oui, les classes sociales privilégiées, les convictions politiques... moi aussi, j'en ai ! qui aurait le monopole du coeur, de la générosité, de l'abnégation, du dévouement, du sacrifice ? les collègues en collège , en primaire ? C'est quand même, sous-entendu, une vision des collègues de prépa un peu... réductrice ? méchante ? caricaturale ? limitée ? Il y a aussi des classes moyennes en prépa, figurez-vous, et même des Malgaches pas riches du tout, qu'il faut soutenir, aider, encourager.. ce sont mes meilleurs souvenirs. Et pensez-vous aussi aux enfants de "privilégiés" pas bien dans leur peau, doutant d'eux-mêmes, soumis à la pression familiale, qu'il faut accompagner ? Même en prépa on joue à l'assistance sociale plus souvent qu'on ne croit ! Comment voulez-vous faire un métier de relations humaines si vous n'aimez pas les gens ? On n'est pas des machines à enseigner !! Bref, cher(e)s collègues de collège ou primaire, attention aux préjugés... En revanche, si vous pensez que les collègues de prépa sont très intelligents, ben.. c'est pas toujours faux !!yesyes 
Tu poses une question, des gens te répondent en fonction de leurs parcours, convictions, valeurs, choix respectifs, tu n'es pas satisfait(e) des réponses qu'ils ont données et tu te mets à généraliser leurs propos en les déformant.

Dans quel intérêt ? scratch 

C'est dingue à quel point chaque opinion qui ne va pas dans le sens attendu est systématiquement généralisée et transformée en un jeu débile du " qui tient la queue du mickey ! "

Cette pratique devient réellement agaçante sur le forum, car elle décapite tous les débats qui pourraient devenir intéressants, en les limitant à des échanges de justifications plus ou moins foireuses qui mêlent l'intention de convaincre à celle de persuader dans une sorte de salade composée surgelée.

Si je pense, en fonction de mon expérience, qu'il me paraît plus facile de faire cours à un groupe de jeunes adultes sélectionnés et motivés qu'à des groupes très hétérogènes (euphémisme) d'ados totalement démotivés, mais qu'il me paraît indispensable pour la construction de notre société que certains d'entre nous se chargent malgré tout de l'instruction et de l'éducation de ces ados, cela ne signifie pas que je considère que les collègues qui font d'autres choix n'ont pas le droit d'avoir d'autres priorités, voire une vision différente de la mienne, d'autant plus que je suis passée par là, à une autre période de ma vie.

J'aimerais simplement que celles et ceux qui sont d'un côté ou de l'autre en train de compter les points d'une guéguerre qui n'a pas lieu d'être, n'oublient pas une chose essentielle : le bateau, qui est d'ailleurs en train de couler, est le même pour tous, et il ne se limite pas à la planète Éducation Nationale; il s'agit de notre société qui se casse la gueule, parce que l'humanisme n'est plus une valeur, aujourd'hui.

Non, c'est une compétence, n°5 professeur 

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Chocolat le Sam 23 Nov 2013 - 20:18

Baba a écrit:

Non, c'est une compétence, n°5 professeur 
Excellent ! Laughing 

Que personne ne valide... pale 

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Kilmeny le Sam 23 Nov 2013 - 20:34

@dandelion a écrit:
Kilmeny, il va peut-être falloir songer à travailler le hasard si tu veux pouvoir t'offrir le luxe de prendre une décision réelle?
Peut-être mais sans la petite étincelle pour mettre le feu aux poudres, cela risque d'être difficile. Pourtant provoquer le destin serait peut-être un moyen de créer un nouveau souffle....elephant2 pingouin 

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Gryphe le Sam 23 Nov 2013 - 21:27

@Kilmeny a écrit:Peut-être mais sans la petite étincelle pour mettre le feu aux poudres, cela risque d'être difficile. Pourtant provoquer le destin serait peut-être un moyen de créer un nouveau souffle....elephant2 pingouin 
Genre demander une inspection ou quelque chose comme ça ?
En gros, tu adores ce que tu fais, tu es bien dans ton bahut, mais il y a comme un petit frémissement de désir de commencer à penser à faire autre chose, c'est ça ?

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Kilmeny le Dim 24 Nov 2013 - 9:13

@Gryphe a écrit:
@Kilmeny a écrit:Peut-être mais sans la petite étincelle pour mettre le feu aux poudres, cela risque d'être difficile. Pourtant provoquer le destin serait peut-être un moyen de créer un nouveau souffle....elephant2 pingouin 
Genre demander une inspection ou quelque chose comme ça ?
En gros, tu adores ce que tu fais, tu es bien dans ton bahut, mais il y a comme un petit frémissement de désir de commencer à penser à faire autre chose, c'est ça ?
Oui, c'est tout à fait cela : "un petit frémissement de désir de commencer". Cette expression résume très bien la situation.
L'étincelle, ce n'est pas forcément une inspection, mais la certitude de ne pas faire une bêtise ainsi qu'une une idée claire de ce qu'est cette autre chose qui m'attend, si je quitte une situation qui me comble à 99%.

Ce qui me gêne dans la situation actuelle, c'est que j'ai l'impression de voir jusqu'à l'horizon, en terrain plat, sans tournant sur la route pouvant apporter son lot de surprises.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par minette74 le Dim 24 Nov 2013 - 11:25

Alors pose-toi les bonnes questions :
- Est-ce qu'un déménagement te causerait des soucis ? Si oui, le changement de poste en vaut-il la peine ?
- Est-ce que ton envie de changement est plus forte que ton bien être actuel ? autrement dit, quelle sera ta réaction si tes futurs collègues ne sont pas aussi sympathiques que tes collègues actuels ? est-ce important pour toi ?
- Comment et où t'imagines-tu dans 10 ans ? préfères-tu la stabilité ou l'aventure ? Dans la vie, qu'est-ce qui te fait rêver ?
- La charge de travail supplémentaire sera-t-elle un problème pour toi ? (perso, j'ai un enfant en bas âge et je n'ai pas de famille à proximité, cette charge serait donc impossible pour moi, mais toi ? as-tu des enfants ? en veux-tu ? as-tu des possibilités de te faire aider par qq'un pour tes charges familiales ?)
- Si tu refuses, auras-tu une autre opportunité dans qq années ? Si tu acceptes, auras-tu la possibilité de "redescendre" dans le secondaire si tu te rends compte que la prépa ne te conviens pas ?
Bon courage pour ce choix difficile Wink 

minette74
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 24 Nov 2013 - 11:41

Simplement une chose, parce que cela fait écho à un débat que j'avais suivi il y a quelque temps: refuser, surtout pour une femme, un poste de CPGE parce que l'on a un enfant en bas âge, c'est aller dans le sens du préjugé social selon lequel une femme est moins "fiable" qu'un homme pour occuper un poste à responsabilité.
Je reconnais qu'il peut y avoir beaucoup de raisons de refuser un tel poste, mais celle-là ne devrait pas en être une.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Kilmeny le Dim 24 Nov 2013 - 11:44

@minette74 a écrit:Alors pose-toi les bonnes questions :
- Est-ce qu'un déménagement te causerait des soucis ? oui, mais cela pourrait être bénéfique de voir autre chose  Si oui, le changement de poste en vaut-il la peine ? C'est justement la question que je me pose

- Est-ce que ton envie de changement est plus forte que ton bien être actuel ? autrement dit, quelle sera ta réaction si tes futurs collègues ne sont pas aussi sympathiques que tes collègues actuels ? est-ce important pour toi ? Les collègues ne sont pas l'élément déterminant. C'est surtout que je me sens très bien dans mon établissement (administration qui tient la route, conditions d'enseignement, collègues, élèves,...). C'est tellement différent de ce que j'ai connu pendant mon année de stage dans un "bon" lycée. Je serais très déçue si mes conditions d'enseignement se dégradaient

- Comment et où t'imagines-tu dans 10 ans ? préfères-tu la stabilité ou l'aventure ? Dans la vie, qu'est-ce qui te fait rêver ? Je préfère la stabilité, mais je ne me vois pas "encroûtée"

- La charge de travail supplémentaire sera-t-elle un problème pour toi ? (perso, j'ai un enfant en bas âge et je n'ai pas de famille à proximité, cette charge serait donc impossible pour moi, mais toi ? as-tu des enfants ? en veux-tu ? as-tu des possibilités de te faire aider par qq'un pour tes charges familiales ?) La charge de travail n'est pas un problème. Je n'ai pas d'enfant et je suis seule et je ne crois pas que cela risque de changer dans l'immédiat

- Si tu refuses, auras-tu une autre opportunité dans qq années ? Si tu acceptes, auras-tu la possibilité de "redescendre" dans le secondaire si tu te rends compte que la prépa ne te conviens pas ? Si je redescends, ce serait dans un autre établissement qui n'aurait pas forcément les conditions idéales du mien.

Bon courage pour ce choix difficile Wink Merci ! Smile  
J'ai répondu dans le message, en soulignant mes réponses


Dernière édition par Kilmeny le Dim 24 Nov 2013 - 11:46, édité 1 fois

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par lisette83 le Dim 24 Nov 2013 - 11:46

@Kilmeny a écrit:
@Gryphe a écrit:
@Kilmeny a écrit:Peut-être mais sans la petite étincelle pour mettre le feu aux poudres, cela risque d'être difficile. Pourtant provoquer le destin serait peut-être un moyen de créer un nouveau souffle....elephant2 pingouin 
Genre demander une inspection ou quelque chose comme ça ?
En gros, tu adores ce que tu fais, tu es bien dans ton bahut, mais il y a comme un petit frémissement de désir de commencer à penser à faire autre chose, c'est ça ?
Oui, c'est tout à fait cela : "un petit frémissement de désir de commencer". Cette expression résume très bien la situation.
L'étincelle, ce n'est pas forcément une inspection, mais la certitude de ne pas faire une bêtise ainsi qu'une une idée claire de ce qu'est cette autre chose qui m'attend, si je quitte une situation qui me comble à 99%.

Ce qui me gêne dans la situation actuelle, c'est que j'ai l'impression de voir jusqu'à l'horizon, en terrain plat, sans tournant sur la route pouvant apporter son lot de surprises.
Bonjour,
Concrètement sans demander une inspection de l'IG , surtout en lettres classiques, il y a peu d'espoir ou de probabilité qu'on vous le propose...

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par minette74 le Dim 24 Nov 2013 - 11:59

@Kilmeny a écrit:
@minette74 a écrit:Alors pose-toi les bonnes questions :
- Est-ce qu'un déménagement te causerait des soucis ? oui, mais cela pourrait être bénéfique de voir autre chose  Si oui, le changement de poste en vaut-il la peine ? C'est justement la question que je me pose

- Est-ce que ton envie de changement est plus forte que ton bien être actuel ? autrement dit, quelle sera ta réaction si tes futurs collègues ne sont pas aussi sympathiques que tes collègues actuels ? est-ce important pour toi ? Les collègues ne sont pas l'élément déterminant. C'est surtout que je me sens très bien dans mon établissement (administration qui tient la route, conditions d'enseignement, collègues, élèves,...). C'est tellement différent de ce que j'ai connu pendant mon année de stage dans un "bon" lycée. Je serais très déçue si mes conditions d'enseignement se dégradaient

- Comment et où t'imagines-tu dans 10 ans ? préfères-tu la stabilité ou l'aventure ? Dans la vie, qu'est-ce qui te fait rêver ? Je préfère la stabilité, mais je ne me vois pas "encroûtée"

- La charge de travail supplémentaire sera-t-elle un problème pour toi ? (perso, j'ai un enfant en bas âge et je n'ai pas de famille à proximité, cette charge serait donc impossible pour moi, mais toi ? as-tu des enfants ? en veux-tu ? as-tu des possibilités de te faire aider par qq'un pour tes charges familiales ?) La charge de travail n'est pas un problème. Je n'ai pas d'enfant et je suis seule et je ne crois pas que cela risque de changer dans l'immédiat

- Si tu refuses, auras-tu une autre opportunité dans qq années ? Si tu acceptes, auras-tu la possibilité de "redescendre" dans le secondaire si tu te rends compte que la prépa ne te conviens pas ? Si je redescends, ce serait dans un autre établissement qui n'aurait pas forcément les conditions idéales du mien.

Bon courage pour ce choix difficile WinkMerci ! Smile  
J'ai répondu dans le message, en soulignant mes réponses
Bon, je ne suis pas à ta place, tu le sais... mais en lisant tes messages, j'ai l'impression que tu as bien envie de ce poste, en plus, tu n'as pas d'enfant. Dans ces conditions, je crois que j'accepterai. La situation dans un établissement peut évoluer, je l'ai connu : changement de chef par exemple et on peut passer du tout au tout (dans un sens comme dans l'autre) donc personne ne sait comment sera ton chouette lycée dans 10 ans. En as-tu parlé à tes amis/famille qui te connaissent mieux que nous et qui pourront te conseiller en fonction de ta personnalité ? (sachant bien-sûr que la décision finale doit TE revenir)

message édité - je rajoute : si tu préfères la stabilité, tu peux aussi t'en construire une dans ta CPGE.

minette74
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par gilthoniel le Dim 24 Nov 2013 - 12:05

En ce qui me concerne, je suis CAD2 en SES donc au lycée, et j'apprécie ce boulot. J'ai fait, étant plus jeune, une prépa BCPST (bio). Et j'ai enseigné en école d'ingénieur et en fac avant de venir dans l'éducation nationale. Pour le moment, j'aime enseigner à des jeunes qui découvrent ma matière et à qui l'enjeu est d'ouvrir de nouvelles fenêtres en espérant que ce nouveau monde qui s'offre à eux les poussent à chercher et à trouver d'autres fenêtres et à les ouvrir pour s'offrir un monde sans cesse nouveau, découvrir le plaisir de l'exploration. J'ai envie de leur donner le plaisir que j'ai eut quand mon horizon s'est ouvert.

Et je n'ai pas l'impression qu'en CPGE ce soit comme ça (à part en math peut-être), alors si je devais faire quelque chose de mon niveau disciplinaire ce serait en master. Mais la prépa me semble trop au milieu du guet dans ma discipline. Ma sœur a fait une (grande) école de commerce à Cergy, elle est banquière, mais elle n'a aucune idée théorique sur la monnaie, les banques etc...

gilthoniel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum