Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Après avoir lu le contexte ci-dessous, que décideriez-vous ?

37% 37% 
[ 76 ]
18% 18% 
[ 36 ]
30% 30% 
[ 62 ]
15% 15% 
[ 30 ]
 
Total des votes : 204

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par gilthoniel le Dim 24 Nov 2013 - 12:05

En ce qui me concerne, je suis CAD2 en SES donc au lycée, et j'apprécie ce boulot. J'ai fait, étant plus jeune, une prépa BCPST (bio). Et j'ai enseigné en école d'ingénieur et en fac avant de venir dans l'éducation nationale. Pour le moment, j'aime enseigner à des jeunes qui découvrent ma matière et à qui l'enjeu est d'ouvrir de nouvelles fenêtres en espérant que ce nouveau monde qui s'offre à eux les poussent à chercher et à trouver d'autres fenêtres et à les ouvrir pour s'offrir un monde sans cesse nouveau, découvrir le plaisir de l'exploration. J'ai envie de leur donner le plaisir que j'ai eut quand mon horizon s'est ouvert.

Et je n'ai pas l'impression qu'en CPGE ce soit comme ça (à part en math peut-être), alors si je devais faire quelque chose de mon niveau disciplinaire ce serait en master. Mais la prépa me semble trop au milieu du guet dans ma discipline. Ma sœur a fait une (grande) école de commerce à Cergy, elle est banquière, mais elle n'a aucune idée théorique sur la monnaie, les banques etc...

gilthoniel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Leclochard le Dim 24 Nov 2013 - 12:20

@gilthoniel a écrit:En ce qui me concerne, je suis CAD2 en SES donc au lycée, et j'apprécie ce boulot. J'ai fait, étant plus jeune, une prépa BCPST (bio). Et j'ai enseigné en école d'ingénieur et en fac avant de venir dans l'éducation nationale. Pour le moment, j'aime enseigner à des jeunes qui découvrent ma matière et à qui l'enjeu est d'ouvrir de nouvelles fenêtres en espérant que ce nouveau monde qui s'offre à eux les poussent à chercher et à trouver d'autres fenêtres et à les ouvrir pour s'offrir un monde sans cesse nouveau, découvrir le plaisir de l'exploration. J'ai envie de leur donner le plaisir que j'ai eut quand mon horizon s'est ouvert.

Et je n'ai pas l'impression qu'en CPGE ce soit comme ça (à part en math peut-être), alors si je devais faire quelque chose de mon niveau disciplinaire ce serait en master. Mais la prépa me semble trop au milieu du guet dans ma discipline. Ma sœur a fait une (grande) école de commerce à Cergy, elle est banquière, mais elle n'a aucune idée théorique sur la monnaie, les banques etc...
Banquier, c'est le titre pompeux pour " commercial en produits financiers". Bien souvent, il n'achète pas d'actions et ne s'intéresse pas à l'entreprise à titre personnel. C'est rare d'avoir une discussion intéressante avec lui.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par MrBrightside le Dim 24 Nov 2013 - 12:23

@gilthoniel a écrit:Et je n'ai pas l'impression qu'en CPGE ce soit comme ça (à part en math peut-être), alors si je devais faire quelque chose de mon niveau disciplinaire ce serait en master. Mais la prépa me semble trop au milieu du guet dans ma discipline. Ma sœur a fait une (grande) école de commerce à Cergy, elle est banquière, mais elle n'a aucune idée théorique sur la monnaie, les banques etc...
D'après ce que j'ai compris de ce que m'a dit mon collègue d'AEHSC en ECE (enfin, je ne me souviens plus du nouveau nom de la matière), c'est surtout de l'histoire des idées plus que l'éco qu'ils enseignent. D'ailleurs, dans certains cas (très rare), cet enseignement est donné par des professeurs d'histoire.

Pour les métiers de la banque, il y a des BTS qui sont bien plus spécialisés que les prépa éco.


Dernière édition par MrBrightside le Dim 24 Nov 2013 - 12:36, édité 1 fois

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par gilthoniel le Dim 24 Nov 2013 - 12:27

@Leclochard a écrit:
@gilthoniel a écrit:En ce qui me concerne, je suis CAD2 en SES donc au lycée, et j'apprécie ce boulot. J'ai fait, étant plus jeune, une prépa BCPST (bio). Et j'ai enseigné en école d'ingénieur et en fac avant de venir dans l'éducation nationale. Pour le moment, j'aime enseigner à des jeunes qui découvrent ma matière et à qui l'enjeu est d'ouvrir de nouvelles fenêtres en espérant que ce nouveau monde qui s'offre à eux les poussent à chercher et à trouver d'autres fenêtres et à les ouvrir pour s'offrir un monde sans cesse nouveau, découvrir le plaisir de l'exploration. J'ai envie de leur donner le plaisir que j'ai eut quand mon horizon s'est ouvert.

Et je n'ai pas l'impression qu'en CPGE ce soit comme ça (à part en math peut-être), alors si je devais faire quelque chose de mon niveau disciplinaire ce serait en master. Mais la prépa me semble trop au milieu du guet dans ma discipline. Ma sœur a fait une (grande) école de commerce à Cergy, elle est banquière, mais elle n'a aucune idée théorique sur la monnaie, les banques etc...
Banquier, c'est le titre pompeux pour " commercial en produits financiers". Bien souvent, il n'achète pas d'actions et ne s'intéresse pas à l'entreprise à titre personnel. C'est rare d'avoir une discussion intéressante avec lui.
J'irais pas jusque là, car les discussions intéressantes vont beaucoup plus loin que l'économie financière. Mais ça m'avait surpris que ma sœur qui s'intéresse au monde et qui avait fait une grande école de commerce ne soit pas plus sensibilisée aux théories économiques. Des potes qui ont également fait une école de commerce (une grande également à Nantes) m'ont dit qu'ils n'avaient que peu d'économie dans leur formation. Et je ne parle pas de petites écoles peu réputée, mais des meilleures en France.

@MrBrightside a écrit:
@gilthoniel a écrit:Et je n'ai pas l'impression qu'en CPGE ce soit comme ça (à part en math peut-être), alors si je devais faire quelque chose de mon niveau disciplinaire ce serait en master. Mais la prépa me semble trop au milieu du guet dans ma discipline. Ma sœur a fait une (grande) école de commerce à Cergy, elle est banquière, mais elle n'a aucune idée théorique sur la monnaie, les banques etc...
D'après ce que j'ai compris de ce que m'a dit mon collègue d'AEHSC en ECE (enfin, je ne me souviens plus du nouveau nom de la matière), c'est surtout de l'histoire des idées plus que l'éco qu'ils enseigne. D'ailleurs, dans certains cas (très rare), cet enseignement est donné par des professeurs d'histoire.

Pour les métiers de la banque, il y a des BTS qui sont bien plus spécialisés que les prépa éco.
Les prépa, ça sert à sélectionner, personne (les élèves j’entends) ne s'arrête à la prépa. Le but de mon discours était d'expliquer pourquoi, en l'état je refuserais la prépa si elle m'était proposée, sans aucun dénigrement des professeurs de prépa.

edit: Jai été mauvaise langue sur le programme:
programme d'économie en ECS a écrit:
Objectifs généraux

Le programme d’économie a pour objectif de doter les étudiants de la voie scientifique de connaissances qui leur permettront de mieux saisir les enjeux économiques contemporains.
La maîtrise des notions et des mécanismes développés dans ce programme sera particulièrement utile aux candidats des concours d’entrée aux grandes écoles de commerce et de management et leur apportera une aide essentielle lors de la poursuite de leurs études dans ces écoles.
Le programme est structuré en quatre modules semestriels.

Module 1. Comprendre l’analyse économique
1.1/ Éléments d’histoire de la pensée économique
1.2/ L’économie de marché
1.3/ La monnaie
Module 2. Comprendre les enjeux européens dans le cadre de la mondialisation
2.1/ Le commerce international
2.2/ Le système monétaire et financier international
2.3/ L’intégration européenne
Module 3 : Comprendre la croissance et les crises
3.1/ La croissance
3.2/ Les crises
Module 4 : Comprendre les politiques économiques
4.1/ Les politiques économiques : enjeux et modalités
4.2/ Les politiques économiques en action
En fait c'est le programme du lycée

gilthoniel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Leclochard le Dim 24 Nov 2013 - 12:53

Si je me suis permis de la dire, c'est que les quelques conseillers que j'ai croisés étaient de cette nature. C'est triste mais c'est ainsi, l'entreprise les intéresse peu ou pas,. Ils sont là pour refourguer leurs fonds communs ou leurs A-V.
Evidemment, si en plus, tu cherches à parler de la monnaie et de théories économiques, là, tu as 99% de chance de ne trouver personne en face de toi.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par MrBrightside le Dim 24 Nov 2013 - 13:03

@gilthoniel a écrit:
En fait c'est le programme du lycée
Ce qui me semble a peu près normal, puisque tu tu présentes le programme d'ECS, la section destiné aux bacheliers scientifique n'ayant jamais fait d'éco auparavant. Le programme d'ECE est quand même bien différent:

Module 1. Microéconomie I
1.1. La détermination de l’équilibre des agents
1.2. Offre, demande, prix : l’équilibre sur le marché concurrentiel
1.3. Élasticités et prix

Module 2. Macroéconomie I
2.1. La comptabilité nationale
2.2. Fonctions et équilibre macroéconomiques

Module 3. Microéconomie II
3.1. Les marchés des facteurs de production
3.2. La concurrence imparfaite
3.3. Défaillances et inefficience des marchés

Module 4. Macroéconomie II
4.1. Les modèles macroéconomiques « classique » et «
keynésien »
4.2. Les nouvelles approches de la macroéconomie
http://cache.media.education.gouv.fr/file/special_3_ESR/51/4/programme-ECE_252514.pdf

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par gilthoniel le Dim 24 Nov 2013 - 13:10

@MrBrightside a écrit:
@gilthoniel a écrit:
En fait c'est le programme du lycée
Ce qui me semble a peu près normal, puisque tu tu présentes le programme d'ECS, la section destiné aux bacheliers scientifique n'ayant jamais fait d'éco auparavant. Le programme d'ECE est quand même bien différent:

Module 1. Microéconomie I
1.1. La détermination de l’équilibre des agents
1.2. Offre, demande, prix : l’équilibre sur le marché concurrentiel
1.3. Élasticités et prix

Module 2. Macroéconomie I
2.1. La comptabilité nationale
2.2. Fonctions et équilibre macroéconomiques

Module 3. Microéconomie II
3.1. Les marchés des facteurs de production
3.2. La concurrence imparfaite
3.3. Défaillances et inefficience des marchés

Module 4. Macroéconomie II
4.1. Les modèles macroéconomiques « classique » et «
keynésien »
4.2. Les nouvelles approches de la macroéconomie
http://cache.media.education.gouv.fr/file/special_3_ESR/51/4/programme-ECE_252514.pdf
Effectivement, on est quand même loin d'une approche d'histoire de la pensée économique, il y a moyen de rentrer dans les mécanismes et de se faire plaisir.

gilthoniel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par MrBrightside le Dim 24 Nov 2013 - 13:20

@gilthoniel a écrit:
Effectivement, on est quand même loin d'une approche d'histoire de la pensée économique, il y a moyen de rentrer dans les mécanismes et de se faire plaisir.
Oui, par contre l'ESH (Économie, Sociologie et Histoire) reste présente.

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par LadyC le Dim 24 Nov 2013 - 13:27

J'ai vu ce topic hier et j'aurais été bien embarrassée pour répondre.
Et ce matin, déclic... il me manquait un élément : la matière. Car en prépa, on n'a pas (me semble-t-il) à la fois français et latin-grec, en tout cas pas côté littéraire. Donc pour moi, ce serait :
- non pour un service en français ; le latin-grec me manquerait trop, d'une, et je n'ai ni les connaissances ni l'envie de les acquérir pour, non les explications de texte, mais les dissertations (la théorie critique littéraire m'a toujours ennuyée ; j'exagère un peu, mais je ne me vois pas y consacrer le plus clair de mon temps)
- oui, avec enthousiasme (quoique peur de ne pas être à la hauteur, bien sûr), en latin-grec ; c'était un tel bonheur, en khâgne, de se plonger dans ces textes magnifiques, d'en voir éclore le sens... si j'ai l'occasion de le retrouver un jour (et de le partager avec des élèves), même si j'aurai un pincement au coeur et un peu de remords d' "abandonner" mes petits élèves du secondaire, ce sera oui.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Kilmeny le Dim 24 Nov 2013 - 14:57

C'était un service en latin-grec. Désolé, j'ai oublié de préciser.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par gilthoniel le Dim 24 Nov 2013 - 15:01

@Kilmeny a écrit:C'était un service en latin-grec. Désolé, j'ai oublié de préciser.
Alors, sans hésiter je refuserai Laughing 

gilthoniel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Sphinx le Dim 24 Nov 2013 - 15:12

Moi c'est surtout ça qui me gêne : le service latin grec en prépa, c'est de la langue, de la langue et encore de la langue. Pas grand chose en civi (encore moins en A/L option lettres classiques où ils ont un prof différent pour l'histoire ancienne). Et comme je le disais il y a quelque pages, je ne me sens vraiment ni le niveau d'enseigner le grec à ce niveau-là, ni l'envie de faire du grec d'ailleurs, ni l'envie de passer ma carrière à enseigner la grammaire. (J'aime bien, mais pas à plein temps). Le problème, surtout, est qu'enseigner le latin dans les petites classes, j'aime bien parce que c'est diversifié (mais je n'y passerai pas toute ma vie), mais ma matière de prédilection, celle dans laquelle j'ai fait mes études supérieures et j'ai des diplômes, c'est l'archéo, et ça, en prépa, il n'y en a pas...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Gryphe le Dim 24 Nov 2013 - 15:17

Kilmeny, je crois que je partage beaucoup de ta manière de voir les choses, bien qu'étant sur des choix de "métiers" différents.
Si cela fait longtemps que tu es au même endroit et que tu t'y sens bien... Il te faut une petite étincelle pour envisager de bouger. Si tu restes au même endroit, tu risques d'y rester... ouh là là... trente ans. C'est une possibilité parfaitement respectable, mais est-ce ce dont tu as envie, dans le fond ?

La dernière fois que j'ai changé d'établissement (changement de fonction) ce qui m'a arrêtée le plus, c'est justement qu'on avait une ambiance sensationnelle dans ce bahut. Mes copains-profs m'avaient dit : "Non mais en fait, maintenant on est vraiment amis, donc quel que soit l'établissement, on continuera à se voir". Et c'est vrai, même si on se voit moins souvent. Et c'est ce qui m'avait décidé à franchir le pas.
Là maintenant, c'est pareil, je commence doucement à penser à mon prochain poste. Il me faut du temps. Mais de toute façon, j'ai une "obligation de mobilité" à présent, ça règle d'office une partie de la question !

Est-ce que tu es partie pour rester 30 ans dans ton établissement ou as-tu un peu envie de "bouger", même si tu ne sais pas encore "bouger comment" ? (Mobilité fonctionnelle et/ou géographique.)
Quels seraient les petits choix que tu serais prête à faire pour évoluer un peu ? Te proposer pour être tutrice, formatrice, t'inscrire à une formation complémentaire (théâtre, cinéma...), passer un M2, faire une thèse ?... (Ah, tu as déjà tout cela ? Désolée... Laughing )

Qu'est-ce qui pourrait te faire envie dans un avenir plus ou moins proche ? Pourquoi ce rêve de la prépa ?
(Les réponses t’appartiennent... Je me contente de poser des questions. Very Happy )

topela 

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par PauvreYorick le Dim 24 Nov 2013 - 15:20

Je pense que l'âge joue beaucoup. À supposer que la question se pose effectivement sous cette forme (une proposition spontanée - en soi peu probable mais bon), je ne pense pas qu'on y réponde de la même façon à 35 et à 55 ans. Notamment, un refus n'aurait pas les mêmes conséquences.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Anagramme le Dim 24 Nov 2013 - 15:29

@Chocolat a écrit:
xphrog a écrit:

A partir d'un certain âge ça doit être la norme, non?   scratch 

Ben... non, pas du tout.
Perso, je pense que je n'enseignerai jamais aux 4 -10 ans.
Mais je parle du cadre strictement professionnel.
Donner un petit coup de main de temps en temps à mon fiston, je n'appelle pas ça enseigner.

Bref, il s'agit d'un fil pro, à l'origine, non ?! Smile

(J'ai édité et modifié pour éviter toute confusion de destinataire.)
Je pense que xprhog faisait une blague...Nos élèves de 15 ans auront un jour 44...Wink 

Anagramme
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Kilmeny le Dim 24 Nov 2013 - 15:31

@Gryphe a écrit:Kilmeny, je crois que je partage beaucoup de ta manière de voir les choses, bien qu'étant sur des choix de "métiers" différents.
Si cela fait longtemps que tu es au même endroit et que tu t'y sens bien... Il te faut une petite étincelle pour envisager de bouger. Si tu restes au même endroit, tu risques d'y rester... ouh là là... trente ans. C'est une possibilité parfaitement respectable, mais est-ce ce dont tu as envie, dans le fond ?

La dernière fois que j'ai changé d'établissement (changement de fonction) ce qui m'a arrêtée le plus, c'est justement qu'on avait une ambiance sensationnelle dans ce bahut. Mes copains-profs m'avaient dit : "Non mais en fait, maintenant on est vraiment amis, donc quel que soit l'établissement, on continuera à se voir". Et c'est vrai, même si on se voit moins souvent. Et c'est ce qui m'avait décidé à franchir le pas.
Là maintenant, c'est pareil, je commence doucement à penser à mon prochain poste. Il me faut du temps. Mais de toute façon, j'ai une "obligation de mobilité" à présent, ça règle d'office une partie de la question !

Est-ce que tu es partie pour rester 30 ans dans ton établissement ou as-tu un peu envie de "bouger", même si tu ne sais pas encore "bouger comment" ? (Mobilité fonctionnelle et/ou géographique.)
Quels seraient les petits choix que tu serais prête à faire pour évoluer un peu ? Te proposer pour être tutrice, formatrice, t'inscrire à une formation complémentaire (théâtre, cinéma...), passer un M2, faire une thèse ?... (Ah, tu as déjà tout cela ? Désolée... Laughing )

Qu'est-ce qui pourrait te faire envie dans un avenir plus ou moins proche ? Pourquoi ce rêve de la prépa ?
(Les réponses t’appartiennent... Je me contente de poser des questions. Very Happy )

topela 
Merci Gryphe, tes messages m'aident beaucoup à faire cheminer ma réflexion.
En fait, j'aurais presque besoin d'une obligation de mobilité pour me forcer à me "désencroûter". Mais rester 30 ans dans mon établissement me plairait beaucoup aussi. Ce qui me fait envie de changer, c'est peut-être justement la peur de regretter a posteriori le fait de n'avoir pas connu autre chose.
Tutrice, formatrice, cela ne m'intéresse pas réellement, ni la formation complémentaire.
Le M2 ou la thèse m'ont attirée en d'autres temps. Mais faute de directeur (les deux que j'avais trouvés n'ont pas pu, pour cause de retraite et de mutation), le projet en est resté là. J'ignore si maintenant, je pourrai mener de front un travail d'une telle ampleur et mes cours sans mettre entre parenthèse une vie privée, trop longtemps délaissée.

La prépa, c'est, je pense, la "réorientation" qui me plairait le plus, car j'adore justement la langue en latin et en grec. Mes élèves sont gentils et de bonne volonté, mais parfois je me dis que j'aimerais aussi enseigner à des élèves qui savent ce qu'est le sujet d'une phrase (j'exagère à peine), même si c'est un défi intéressant que de leur inculquer le français avant d'enseigner le latin et le grec.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Gryphe le Dim 24 Nov 2013 - 15:43

@Kilmeny a écrit:sans mettre entre parenthèse une vie privée, trop longtemps délaissée.
Parfois, la vie réserve des surprises et offre toutes les possibilités d'un coup... Tu peux te lancer dans plusieurs "grands chantiers" en même temps... cheers 

Si la prépa t'intéresse, alors il faut te renseigner sur comment on devient prof de prépa ; il est plein de sortes de prépas... certaines sont peut-être plus "accessibles" même si de tels postes sont toujours convoités. Good luck !!!
Pour le latin-grec, je suppose que la voie moyenne des BTS/IUT n'est pas pertinente ?

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par agc le Dim 24 Nov 2013 - 15:49

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Simplement une chose, parce que cela fait écho à un débat que j'avais suivi il y a quelque temps: refuser, surtout pour une femme, un poste de CPGE parce que l'on a un enfant en bas âge, c'est aller dans le sens du préjugé social selon lequel une femme est moins "fiable" qu'un homme pour occuper un poste à responsabilité.
Je reconnais qu'il peut y avoir beaucoup de raisons de refuser un tel poste, mais celle-là ne devrait pas en être une.
Je réponds étant donné que la raison de mon refus serait très clairement lié au fait que j'ai des enfants en bas âge.....Je ne refuse pas car je serai moins "fiable" qu'un homme très sincèrement je pense être aussi fiable mais que ce job me demanderai de m'occuper moins de mes enfants alors qu'ils sont petits et que je ne veux pas sacrifier ces moments avec mes enfants pour un job...Après c'est un choix personnel (que certains hommes peuvent aussi avoir, je ne suis pas sur que cela soit uniquement lié au fait que je sois une femme)......

agc
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on vous offrait un poste en classe prépa....

Message par Chocolat le Dim 24 Nov 2013 - 15:53

@Kilmeny a écrit:

En fait, j'aurais presque besoin d'une obligation de mobilité pour me forcer à me "désencroûter". Mais rester 30 ans dans mon établissement me plairait beaucoup aussi. Ce qui me fait envie de changer, c'est peut-être justement la peur de regretter a posteriori le fait de n'avoir pas connu autre chose.
Tutrice, formatrice, cela ne m'intéresse pas réellement, ni la formation complémentaire.
Le M2 ou la thèse m'ont attirée en d'autres temps. Mais faute de directeur (les deux que j'avais trouvés n'ont pas pu, pour cause de retraite et de mutation), le projet en est resté là. J'ignore si maintenant, je pourrai mener de front un travail d'une telle ampleur et mes cours sans mettre entre parenthèse une vie privée, trop longtemps délaissée.

La prépa, c'est, je pense, la "réorientation" qui me plairait le plus, car j'adore justement la langue en latin et en grec. Mes élèves sont gentils et de bonne volonté, mais parfois je me dis que j'aimerais aussi enseigner à des élèves qui savent ce qu'est le sujet d'une phrase (j'exagère à peine), même si c'est un défi intéressant que de leur inculquer le français avant d'enseigner le latin et le grec.
En te lisant, je réalise que je ne t'ai pas du tout aidée en répondant à ton sondage, et je trouve ça nul de ma part, désolée... Evil or Very Mad 

C'est vrai qu'aujourd'hui, je dis clairement non, en répondant à la question que tu poses, mais c'est parce que j'ai dit oui, dans un contexte différent, il y a quelques années. Et je suis certaine que si j'avais dit non, à ce moment-là, je l'aurais regretté toute ma vie...

Bref, si l'occasion se présente, fonce.
Il faut tout essayer, afin de trouver ce qui te correspond vraiment.
trefle 

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

C'est ce que je voulais avant de partir en détachement

Message par Aidoprofs le Mer 4 Déc 2013 - 23:53

@Kilmeny a écrit:Imaginez...

Vous êtes en poste dans un lycée près de chez vous depuis plusieurs années. Aucune envie de demander une mutation. Collègues sympathiques, élèves sympathiques mais faibles et peu travailleurs (quelques cas et classes plus pénibles parfois, mais sans doute comme partout).

Et puis, un jour, on vous propose (à la place du vôtre) un poste en classe prépa à 100 kilomètres de chez vous pour la rentrée prochaine. La décision vous appartient. Que décidez-vous ?
Même à 200 km, je déménage et je prends le poste. C'est tellement dur à obtenir !

_________________
Le vent est toujours favorable à celui qui sait où il va.
Proverbe chinois.

Aidoprofs
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum