Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par John le Ven 22 Nov 2013 - 9:11

Titre de l'article sur le site du Monde : "Ecole primaire: le rapport qui accuse".

Si l’on lit bien le rapport de l’inspection générale, signé par Philippe Claus, les enseignants qu’on devrait former prioritairement à l’enseignement de la lecture croient bien faire, mais manquent d’abord de compétences. Un effet de la suppression de la formation initiale sous le gouvernement précédent, mais aussi une lacune plus profonde car l’enquête n’a pas été menée auprès des seuls jeunes enseignants.[...]

L’enseignement du code et de la combinatoire est souvent devenu l’affaire du seul CP avec un manque de suivi approfondi au CE1, une absence du renforcement nécessaire pour parvenir à l’automatisation, seul gage de plein succès en lecture. Les élèves les plus faibles ne sont pas pris en charge à proportion de leurs besoins dès cette seconde année du cycle 2, ce qui fait dire à certains inspecteurs que le début du « décrochage » date de ce moment-là. »[...]

« La pratique de l’écriture manuscrite longue (plus de 10 lignes) reste rare, toutes formes d’activités confondues, ce qui empêche les élèves d’acquérir l’aisance et la vitesse qui seront utiles, dans la prise de notes par exemple. Il est dit que l’effort d’écriture rebute les élèves, et on le leur épargne. » Le constat est sévère. Rien ne permet de l’infirmer si ce ne sont les contre exemples positifs. [...]

« Si les cahiers des élèves permettent de vérifier que cette dernière affirmation correspond aux réalités, les écrits n’attestent pas nécessairement un enseignement rigoureux du geste d’écriture. L’observation en classe met en évidence que l’écriture cursive et les pratiques de copie sont souvent mal fixées, avec les conséquences en matière de lenteur et d’approximations graphiques que cela aura inévitablement à plus ou moins long terme. Des inspecteurs qualifient les activités graphiques et de copie d’activités bouche-trou ; ils indiquent ainsi que le maître intervient peu et n’accorde guère d’importance à ces tâches qui relèvent d’un rite scolaire et ne sont pas perçues dans ce qu’elles peuvent avoir de formateur. »[...]

« Au cycle 2, près de deux maîtres sur trois (62 %) estiment qu’ils traitent de manière peu approfondie ou trop succinctement les « unités usuelles de longueur, de masse, de contenance et de temps ; la monnaie ». Les notions de contenance et de masse sont jugées par certains enseignants non seulement « difficiles » à ce niveau, mais « inutiles », ce qui ne manque pas de surprendre puisque ces deux notions sont omniprésentes dans la vie quotidienne des élèves comme des adultes, qui sont amenés à considérer des canettes et des pack de contenances diverses ainsi que des aliments achetés au poids (masse en langage courant). Presque autant de maîtres (58 %) négligent la « résolution de problèmes portant sur des longueurs », grandeur tout aussi essentielle. [...]

« La place des dictionnaires ne manque pas d’étonner. Dès le CE1, les exercices sur l’ordre alphabétique sont fréquents et au cycle 3 les activités sur le rangement des mots et sur la lecture d’articles de dictionnaires abondent. Mais alors que le dictionnaire est un objet d’étude attesté, il n’est pas un outil de travail. Rares sont les classes où chaque élève dispose d’un dictionnaire à portée de main et est encouragé à l’utiliser régulièrement dans les tâches de lecture et de rédaction. Interrogés à ce sujet, les maîtres ont tous la même réponse : « ça prend trop de temps ».[...]

Conclusion : Former les maitres ou réformer les programmes ?

Le rapport fait le constat que les maîtres n’enseignent pas certains point du programme qu’ils trouvent « trop difficiles », ou « prématurés ». Les inspecteurs généraux estiment qu’il faudrait « procéder, selon le cas, à un accompagnement des maitres par de la formation, à des reports sur l’année ou le cycle suivant ou à des ajustements dans les niveaux de maîtrise attendus » Ce qui signifie donc autant revoir la formation des enseignants que les programmes!
http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2013/11/22/ecole-primaire-le-rapport-qui-accuse/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par Igniatius le Ven 22 Nov 2013 - 10:14

Ils ne manquent pas d'air !
Ils ont foutu les programmes en l'air méthodiquement - et ça ne date pas de Châtel - en réduisant l'importance de l'enseignement du français et des maths, et maintenant, ils reprochent aux enseignants d'avoir écouté les injonctions des IEN.

C'est ça Tartuffe, non ?

Et après, certains viendront me raconter que les Inspecteurs, "y'en a des biens".
Quelle lâcheté !


Evidemment qu'aujourd'hui certains enseignants de primaire ne savent plus à quel saint se vouer : on leur a tellement répété que les notions évoquées dans cet article étaient des survivances d'un passé réactionnaire...
Et ils n'ont pas eu droit à une formation digne de ce nom sur les maths et la physique (conversion) alors que plus de 80% des jeunes instits sont issus d'études littéraires et n'ont donc qu'un bagage extrêmement léger en sciences.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par Iphigénie le Ven 22 Nov 2013 - 10:17

Moi je vous dis que ce n'est plus la peine de lire les rapports de l'IG:
Lettres classiques: les enseignants n'ont  pas su appliquer les programmes.
EAF: les enseignants ne savent pas poser les bonnes questions.
Lecture analytique: les enseignants n'ont pas compris comment faire place au sujet lecteur.
Primaire: les enseignants.... Sleep Sleep Sleep 

Conclusion: l'I.G a compris comment être responsable mais pas coupable.


Dernière édition par iphigénie le Ven 22 Nov 2013 - 10:18, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par leyade le Ven 22 Nov 2013 - 10:18

Et comment fixer la pratique de l'écriture et l'exercice de copie quand on menace des Enfers quiconque tenterait de donner ne serait-ce que quelques minutes de devoirs à la maison?
C'étaient ces temps tranquilles de copie à la maison qui fixaient, non?

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par Igniatius le Ven 22 Nov 2013 - 10:29

Voilà voilà voilà...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par Robin le Ven 22 Nov 2013 - 10:40

Quand les enseignants enseignent des savoirs explicites (lire, écrire, compter...), les inspecteurs leur reprochent de ne pas laisser les élèves construire leur propre savoir et quand les enseignants laissent les élèves construire leur savoir, comme ils le leur ont demandé, ils leur reprochent de ne plus transmettre de savoirs explicites. Ça s'appelle un processus de "double contrainte" ("double bind" en anglais) et ça mène à la schizophrénie.


Dernière édition par Robin le Ven 22 Nov 2013 - 22:32, édité 1 fois

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par auléric le Ven 22 Nov 2013 - 10:45

et qu'on vous reproche que vos "traces écrites" sont trop longues (une demi page A4 pour un chapitre)



Robin :  çà mène à France Télécom aussi ...

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par Igniatius le Ven 22 Nov 2013 - 10:46

Mais qui va inspecter l'inspection ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par auléric le Ven 22 Nov 2013 - 10:48

çà serait drôle remarque le management à 360° (très en vogue en entreprise: le n+1 est évalué également en fonction du retour des "n" )

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par Celadon le Ven 22 Nov 2013 - 12:03

Quel rapport était EN FAVEUR des enseignants ? Juste un p'tit rappel, siouplaît.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par User5899 le Ven 22 Nov 2013 - 12:08

Dommage. Fut un temps où l'IG était compétente.
Je ne pensais pas que Kevin serait si vite IG Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par Celadon le Ven 22 Nov 2013 - 12:22

Kevin est même ministre...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par Ronin le Ven 22 Nov 2013 - 12:26

@Igniatius a écrit:Ils ne manquent pas d'air !
Ils ont foutu les programmes en l'air méthodiquement - et ça ne date pas de Châtel - en réduisant l'importance de l'enseignement du français et des maths, et maintenant, ils reprochent aux enseignants d'avoir écouté les injonctions des IEN.

C'est ça Tartuffe, non ?

Et après, certains viendront me raconter que les Inspecteurs, "y'en a des biens".
Quelle lâcheté !


Evidemment qu'aujourd'hui certains enseignants de primaire ne savent plus à quel saint se vouer : on leur a tellement répété que les notions évoquées dans cet article étaient des survivances d'un passé réactionnaire...
Et ils n'ont pas eu droit à une formation digne de ce nom sur les maths et la physique (conversion) alors que plus de 80% des jeunes instits sont issus d'études littéraires et n'ont donc qu'un bagage extrêmement léger en sciences.
C'est tout à fait cela. En fait, l'IG brûle tout ce que l'on m'a "appris" à l'iufm, dans les écoles d'application, auprès des conseillers péda et autres formateurs...

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par philann le Ven 22 Nov 2013 - 12:36

@Robin a écrit:Quand les enseignants enseignent des savoirs explicites (lire, écrire, compter...), les inspecteurs leur reprochent de ne pas laisser les élèves construire leur propre savoir et quand les enseignants laissent les élèves construire leur savoir, comme ils leur ont demandé, ils leur reprochent de ne plus transmettre de savoirs explicites. Ça s'appelle un processus de "double contrainte" ("double bind" en anglais) et ça mène à la schizophrénie.
C'est une forme connue de harcèlement au travail!Evil or Very Mad 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par kero le Ven 22 Nov 2013 - 12:36

Fallait bien un bouc-émissaire à la dégringolade.

Après on peut peut-être aussi répondre: lettre publique avec remise des pendules à l'heure sur la base des remarques faites ici ... Ce genre de choses, quoi. Non ?

Si quelqu'un la fait, il a ma signature. Même si je ne suis pas du primaire.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par Celadon le Ven 22 Nov 2013 - 13:43

JPB est un spécialiste.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par If_Then_Else le Ven 22 Nov 2013 - 14:33

Ce rapport d'inspection générale désigne déjà les présumés responsables des mauvais résultats annoncés de PISA.

Une simple citation prise au hasard de la lecture est éclairante : "L’observation des pratiques et des traces d’activités des élèves convainc que les maîtres ne disposent pas, pour la grande majorité d’entre eux, des outils conceptuels et didactiques pour mettre en oeuvre les programmes tels qu’ils existent et même s’ils étaient allégés, et pour donner à leur enseignement toute l’efficacité attendue. Ils « font » : la récurrence du verbe faire dans les entretiens est frappante mais cette logique d’activité n’est pas exactement une logique d’apprentissage. Les observations de la mission d’inspection sont cohérentes avec les résultats aux évaluations en CE1 et en CM2 des dernières années."

Pour les auteurs, l'instituteur d'aujourd'hui est d'abord considéré comme un INCAPABLE bien avant qu'on s'interroge sur l'énormité de la charge qui lui est confiée et que le que le rapport détaille si bien. En revanche, le ton est moins sévère sur les carences du système (IEN, formation, ressources...)

Ainsi culpabilisé, l'INSTITUTEUR-CRETIN-INTELLIGENT sera-t-il vraiment plus motivé?

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »

If_Then_Else
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par Celadon le Ven 22 Nov 2013 - 14:36

Ils ne disposent pas des outils conceptuels à Bac +5 après une formation IUFM ? A qui la faute ?
Ce raisonnement fallacieux est révoltant.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par cléo le Ven 22 Nov 2013 - 14:39

Le côté positif du rapport, c'est qu'il va peut-être permettre à des instits rabroués lors de leurs inspections parce qu'ils osent apprendre de manière méthodique qq ch à leurs élèves de se défendre...non ?

cléo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par Celadon le Ven 22 Nov 2013 - 14:48

Se défendre vis-à-vis de qui ?
Il serait intéressant de reprendre les rapports d'inspection où il est reproché aux enseignants qui ne disposent sans doute pas des outils conceptuels équivalents à ceux d'une girouette, d'oser la transmission.
Commençons la collecte dans un topic accès restreint et nous les rendrons publics avec les meilleurs extraits publiés dans la presse.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par PauvreYorick le Ven 22 Nov 2013 - 14:55

Je ne sais pas si je vais dire ou non une énormité, et je m'en voudrais terriblement si mes propos étaient interprétés en mauvaise part, mais on ne peut pas à la fois [1] dire que ça fait trente ou quarante ans que les apprentissages ne se déroulent pas normalement et que le niveau, sinon des tout meilleurs, du moins de la frange juste au-dessous, baisse, et que ça fait dix ou quinze ans (au minimum) que les métiers de l'éducation n'attirent plus réellement une élite, et [2] s'attendre à ce que, même à bac+5 (mais qu'est devenu le bac+5?), l'intégralité du corps soit composé uniquement d'experts tout-terrain ferrés à glace sur tout ce qu'ils ont à enseigner, qui est considérable. Si le niveau baisse depuis longtemps, comme beaucoup le croient, alors il est quasi inévitable que le niveau des enseignants, surtout les plus jeunes, baisse également, même si, bien évidemment, ce n'est pas dans la même proportion.

Après, ça n'exonère en rien les autorités-supposées-compétentes de leur responsabilité dans ce que l'I.G. dénonce. Ignatius, Iphigénie et Robin ont dit l'essentiel: tartuferie; «responsable mais pas coupable»; double bind.

Mais malheureusement pour nous tous, Tartufe peut à l'occasion dire une vérité. Je ne connais rien à la situation dans le primaire, mais je ne serais pas plus étonné que ça qu'une partie des maîtres (je suis bien évidemment incapable de dire si parler de «la majorité» a la moindre vraisemblance) naviguent un peu à vue entre programmes lourds et instructions auxquelles il est difficile de donner du sens, quand elles ne sont pas carrément contradictoires.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par If_Then_Else le Ven 22 Nov 2013 - 15:01

Question pour les philosophes de l'Education : "Les compétences attendues à l'Ecole peuvent-elles être enseignées?"

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »

If_Then_Else
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par PauvreYorick le Ven 22 Nov 2013 - 15:07

@If_Then_Else a écrit:Question pour les philosophes de l'éducation : «Les compétences attendues à l'École peuvent-elles être enseignées?»
En tant, sinon que philosophe, du moins que professeur de philosophie, je préférerais de loin, sur un sujet pareil (que je ne comprends pas complètement, d'ailleurs: attendues de la part de qui? compétences en quel sens? l'École, au sens général ou au sens de l'école primaire?), commencer par écouter ce que les praticiens ont à en dire Smile

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par Igniatius le Ven 22 Nov 2013 - 15:12

@PauvreYorick a écrit:Je ne sais pas si je vais dire ou non une énormité, et je m'en voudrais terriblement si mes propos étaient interprétés en mauvaise part, mais on ne peut pas à la fois [1] dire que ça fait trente ou quarante ans que les apprentissages ne se déroulent pas normalement et que le niveau, sinon des tout meilleurs, du moins de la frange juste au-dessous, baisse, et que ça fait dix ou quinze ans (au minimum) que les métiers de l'éducation n'attirent plus réellement une élite, et [2] s'attendre à ce que, même à bac+5 (mais qu'est devenu le bac+5?), l'intégralité du corps soit composé uniquement d'experts tout-terrain ferrés à glace sur tout ce qu'ils ont à enseigner, qui est considérable. Si le niveau baisse depuis longtemps, comme beaucoup le croient, alors il est quasi inévitable que le niveau des enseignants, surtout les plus jeunes, baisse également, même si, bien évidemment, ce n'est pas dans la même proportion.

Après, ça n'exonère en rien les autorités-supposées-compétentes de leur responsabilité dans ce que l'I.G. dénonce. Ignatius, Iphigénie et Robin ont dit l'essentiel: tartuferie; «responsable mais pas coupable»; double bind.

Mais malheureusement pour nous tous, Tartufe peut à l'occasion dire une vérité. Je ne connais rien à la situation dans le primaire, mais je ne serais pas plus étonné que ça qu'une partie des maîtres (je suis bien évidemment incapable de dire si parler de «la majorité» a la moindre vraisemblance) naviguent un peu à vue entre programmes lourds et instructions auxquelles il est difficile de donner du sens, quand elles ne sont pas carrément contradictoires.
Ah mais je suis entièrement d'accord avec ça : comme je l'ai dit, la majorité des nouveaux PE sont issus d'études littéraires, ce qui signifie qu'ils n'ont jamais étudié les sciences (et cela va se dégrader encore grâce à Châtel) et, très majoritairement, éprouvent même un dégoût prononcé pour les disciplines utilisant des chiffres.
De plus, de mon expérience, ils ne sont pas non plus très forts en français (orthographe, conjugaison) car ils sortent de l'école que nous décrions tant.
Je pense en effet qu'ils doivent éprouver de grandes difficultés à enseigner des choses qu'ils maîtrisent mal, voire pas du tout.
La responsabilité des inspecteurs est double :
1. ils savent cela depuis très longtemps mais, lâches comme l'exige leur poste, ils n'ont JAMAIS rué dans les brancards en interpelant l'opinion et les médias sur la catastrophe qui ne pourrait manquer de se produire (le devoir de réserve est leur argument tout-terrain). Ils ont donc laissé le poison se répandre.
2. ils ne se sont jamais battus pour une formation digne de ce nom qui pourrait permettre aux PE motivés de maîtriser ce qu'ils ont à enseigner, les lacunes de chacun étant différentes.

Ils ont beau jeu maintenant de constater l'étendue des dégâts du haut de leur "expertise" : "puissant avec les faibles, faible avec les puissants".
La servilité, c'est fascinant.


Avant que certains collègues PE ne me tombent dessus, je vous rassure : la déliquescence est grimpée jusqu'au second degré très vite, et les derniers recrutés au CAPES de maths ne savent pas faire de maths, j'ai malheureusement pu le constater...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement primaire : l'inspection générale dresse un rapport accablant... contre les enseignants.

Message par PauvreYorick le Ven 22 Nov 2013 - 15:15

De toute façon, pour enseigner correctement quoi que ce soit, même et surtout au niveau élémentaire, il faut avoir non deux leçons d'avance, mais dix ans d'avance sur ses élèves. Sans ça on ne peut rien faire de correct.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum