Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Message par Presse-purée le Sam 30 Nov 2013 - 0:42

Un engagement à mieux payer plus tard... hahaha Very Happy Very Happy 

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Message par Karine B. le Sam 30 Nov 2013 - 8:58

@Bouboule a écrit:
En relisant cet article, je m'aperçois qu'il est daté du lundi 18 novembre avant que Peillon ne sorte son projet.

Je voudrais comprendre ce talent de divination : le SNES, retombé dans la cogestion, a préparé le projet avec Peillon ?
Tous les syndicats ont été reçus avant que le projet ne soit envoyé à tous les syndicats le 18

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Message par Karine B. le Sam 30 Nov 2013 - 9:02

@Luigi_B a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Quelqu'un peut-il (je trouve que ce n'est pas anodin) présenter de quoi trancher avec crédibilité sur la question du chiffrage? 8%? 20%? ce n'est pas pareil du tout et si on commence à invoquer des chiffres faux, on se ridiculise.
Les -8% concernent les salaires pour la période 2000-2010 et la source c'est l'OCDE lui-même (RES 2012, indicateur D3).

Daniel Robin parle de la période 2008-2013 mais ne donne pas de source à ses -20% de baisse de pouvoir d'achat (ce qui est différent). Une chose est sûre : le point d'indice de la fonction publique est gelé depuis 2010 tandis que l'inflation a été de plus de 7% depuis 2010, ce qui correspond mécaniquement à une baisse de plus de 9% de pouvoir d'achat.
Dans les mandats du SNES, on remonte au début des années 80, à partir du moment où les salaires n'ont plus été indexés au coût de la vie

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Message par Bouboule le Sam 30 Nov 2013 - 13:58

@Karine B. a écrit:
@Bouboule a écrit:
En relisant cet article, je m'aperçois qu'il est daté du lundi 18 novembre avant que Peillon ne sorte son projet.

Je voudrais comprendre ce talent de divination : le SNES, retombé dans la cogestion, a préparé le projet avec Peillon ?
Tous les syndicats ont été reçus avant que le projet ne soit envoyé à tous les syndicats le 18
Je trouve cela normal MAIS :
Je me rends compte que le projet reprend ce que Daniel Robin dit dans son interview. Il veut que les tâches invisibles soient reconnues dans les textes. Il a fumé ou quoi ?
Le temps de travail légal a diminué depuis 1950, les tâches ont augmenté pour les enseignants (reconnu par Peillon !), la liberté d'organisation s'est restreinte. Et on va lâcher les décrets de 1950 contre rien ??????
Et se la fermer parce quelques heures de chaire seront "peut-être" plus justement réparties. Et on habille d'autres reconnaissances du travail (heures de labo, heures de vaisselle) par une régression ? Et on nous assujettit au CA des établissements dans lesquels les professeurs sont très minoritaires pour nous confier des missions. Et le SNES cautionne ça ?

Le ministère par l'intermédiaire de ses conseillers n'hésite plus à balancer en "off" qu'il a préparé le projet avec le SNES. Le même journal déclarait en septembre que Peillon craignait le SNES, et c'est ça qu'on a ? On fait sauter un texte qui a duré 63 ans, pour ça ?

Mais le SNES a marché sur la tête, c'est tout le projet qui doit être retiré. Il n'y a pas de sous, il n'y a pas de sous. Tant pis, on en reste là. Au lieu de baisser la TVA de 2 points quand il y avait des sous, il ne pouvait pas y avoir une discussion sérieuse ?

Non, je suis vraiment en colère. Toute la presse ne parle que des prépas, comment voulez-vous que je ne me dise pas qu'il y arnaque pour le secondaire et qu'on n'y voit rien ? Les prépas ne seront plus dans les lycées dans pas longtemps, alors il se pourrait bien que le ministère lâche même un peu de lest là-dessus et on se réveillera Gros-Jean comme devant.

Ce serait la première fois ? Quelle sera la suite de ce projet ?

Il faut flinguer ce projet.


Dernière édition par Bouboule le Sam 30 Nov 2013 - 16:16, édité 1 fois (Raison : correction de fautes de frappe)

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Message par prof1202 le Sam 30 Nov 2013 - 15:02

Bouboule,

Si je comprends bien l'orientation de la réforme telle que vous la décrivez, les décrets de 50 vont être abrogés avec un semblant de contre-parties cautionnées par le syndicat majoritaire. C'est scandaleux !

Comme je le dis dans un autre post, parmi les contre-parties proposées, il y a l'uniformisation des décharges pour complément de service dans 2 voire 3 établissements ce qui suppose que LA POSSIBILITE même de complément de service dans une autre commune (parfois à plus de 50 km) a été acceptée comme base de discussion, non ?
--> Pour corroborer votre analyse, je ne vois aucune réaction contraire pour l'instant.

A titre personnel, je préfère avoir tout mon service dans mon établissement quitte à assurer d'autres missions connexes, à ce que mon salaire n'évolue pas ou peu, à n'avoir plus d'heure vaisselle plutôt que d'avoir un service partagé sur des établissements éloignés qui n'existait pas dans les années 1950.

Il me semble que d'être dans le même établissement est la base de tout, à la fois pour le bien-être donc l'efficacité de l'enseignant et le suivi des élèves. Allez proposer à des agents des rectorats ou d'autres administrations d'avoir leur service partagé sur plusieurs sites sans ou avec peu de compensations financières (l'agent devant faire l'avance des frais et se déplacer avec son véhicule personnel) et en temps de travail. Si c'est le prix à payer pour avoir la sécurité de l'emploi...

Certains vont dire (comme ma section syndicale), "oui mais c'est tellement courant de nos jours..." Et bien non, par principe l'Etat employeur doit respecter ses agents. Que nous demandera-t-il ensuite ?

J'ose espérer que le chiffon rouge des CPGE (je suis solidaire avec eux et pense que l'opposition de catégories est stérile) ne trompera pas les syndicats sur les régressions des conditions de travail (effectifs pléthoriques, compléments de service...) qui sont projetées par notre habile ministre et bien sûr Bercy en toile de fond.

prof1202
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Message par Bouboule le Sam 30 Nov 2013 - 15:40

@prof1202 a écrit:
A titre personnel, je préfère avoir tout mon service dans mon établissement quitte à assurer d'autres missions connexes, à ce que mon salaire n'évolue pas ou peu, à n'avoir plus d'heure vaisselle plutôt que d'avoir un service partagé sur des établissements éloignés qui n'existait pas dans les années 1950.

Il me semble que d'être dans le même établissement est la base de tout, à la fois pour le bien-être donc l'efficacité de l'enseignant et le suivi des élèves.
[...]

J'ose espérer que le chiffon rouge des CPGE (je suis solidaire avec eux et pense que l'opposition de catégories est stérile) ne trompera pas les syndicats sur les régressions des conditions de travail (effectifs pléthoriques, compléments de service...) qui sont projetées par notre habile ministre et bien sûr Bercy en toile de fond.
Je suis d'accord avec ça.

Le décret c'est lundi soir. Après c'est fini.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Message par Karine B. le Sam 30 Nov 2013 - 15:44

@Bouboule a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Bouboule a écrit:En relisant cet article, je m'aperçois qu'il est daté du lundi 18 novembre avant que Peillon ne sorte son projet.

Je voudrais comprendre ce talent de divination : le SNES, retombé dans la cogestion, a préparé le projet avec Peillon ?
Tous les syndicats ont été reçus avant que le projet ne soit envoyé à tous les syndicats le 18
Je trouve cela normal MAIS :
Je me rends compte que le projet reprend ce que Daniel Robin dit dans son interview. Il veut que les tâches invisibles soient reconnues dans les textes. Il a fumé ou quoi ?
Le temps de travail légal a diminué depuis 1950, les tâches ont augmenté pour les enseignants (reconnu par Peillon !), la liberté d'organisation s'est restreinte. Et on va lâcher les décrets de 1950 contre rien ??????
Et se la fermer parce quelques heures de chaire seront "peut-être" plus justement réparties. Et on habille d'autres reconnaissances du travail (heures de labo, heures de vaisselle) par une régression ? Et on nous assujetti au CA des établissements dans lesquels les professeurs sont très minoritaires pour nous confier des missions. Et le SNES cautionne ça ?

Le ministère par l'intermédiaire de ses conseillers n'hésite plus à balancer en "off" qu'il a préparé le projet avec le SNES. Le même journal déclarait en septembre que Peillon craignait le SNES, et c'est ça qu'on a ? On fait sauter un texte qui a duré 63 ans, pour ça ?

Mais le SNES a marché sur la tête, c'est tout le projet qui doit être retiré. Il n'y a pas de sous, il n'y a pas de sous. Tant pis, on ne reste là. Au lieu de baisser la TVA de 2 points quand il y avait des sous, il ne pouvait pas y avoir une discussion sérieuse.

Non, je suis vraiment en colère. Toute la presse ne parle que des prépas, comment voulez-vous que je ne me dise pas qu'il y arnaque pour le secondaire et qu'on n'y voit rien ? Les prépas ne seront plus dans les lycées dans pas longtemps, alors il se pourrait bien que le ministère lâche même un peu de lest là-dessus et on se réveillera Gros-Jean comme devant.

Ce serait la première fois ? Quelle sera la suite de ce projet ?

Il faut flinguer ce projet.
Désolée, je ne répondrai pas par manque de temps (et puis parce que si vous voulez interpeller le SNES, vous pouvez le faire directement au lieu de profiter d'un forum dont le SNES n'a pas connaissance)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Message par Bouboule le Sam 30 Nov 2013 - 16:23

@Karine B. a écrit:
Désolée, je ne répondrai pas par manque de temps (et puis parce que si vous voulez interpeller le SNES, vous pouvez le faire directement au lieu de profiter d'un forum dont le SNES n'a pas connaissance)
Il ne faut pas être désolée.C'est ma rhétorique qui est toute pourrie. J'éructais tout haut au cas où les jeunots s'intéressent au projet. Dans mon lycée, ils croient que le projet ne concerne que les CPGE...
Et puis comme dit sur un autre fil, le snes-Lille s'est prononcé "contre ce projet non négociable". J'espère que le snes national reviendra à la raison.

Je m'étonne quand même que le SNES (mais c'est pareil pour les autres syndicats, moins visibles chez moi) "découvrent" certains aspects du texte (type CPGE) alors qu'ils ont été reçus au préalable.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Message par Karine B. le Sam 30 Nov 2013 - 16:24

@Bouboule a écrit:
@Karine B. a écrit:
Désolée, je ne répondrai pas par manque de temps (et puis parce que si vous voulez interpeller le SNES, vous pouvez le faire directement au lieu de profiter d'un forum dont le SNES n'a pas connaissance)
Il ne faut pas être désolée.C'est ma rhétorique qui est toute pourrie. J'éructais tout haut au cas où les jeunots s'intéressent au projet. Dans mon lycée, ils croient que le projet ne concerne que les CPGE...
Et puis comme dit sur un autre fil, le snes-Lille s'est prononcé "contre ce projet non négociable". J'espère que le snes national reviendra à la raison.

Je m'étonne quand même que le SNES (mais c'est pareil pour les autres syndicats, moins visibles chez moi) "découvrent" certains aspects du texte (type CPGE) alors qu'ils ont été reçus au préalable.

ce n'est pas parce qu'on a été reçus qu'on été entendus ou qu'on nous a tout montré.
Faut vraiment que je bosse, bonne soirée

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Message par neo le Sam 30 Nov 2013 - 17:57

@carolette a écrit:
Il ne faut surtout pas rendre le travail invisible visible : cela conduit, comme c'est le cas pour nous en primaire, à une hausse du volume horaire de réunions, et à un beau tableau annuel à remplir, justifiant chaque minute de ces heures...Evil or Very Mad 
+1000 ! Je dirais même un flicage de chaque minute, à entendre mes collègues PE...Shocked  Je ne tiendrais pas deux jours en primaire !affraid


Dernière édition par neo le Sam 30 Nov 2013 - 18:47, édité 1 fois

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Message par neo le Sam 30 Nov 2013 - 18:00

@Bouboule a écrit:
Il faut flinguer ce projet.
+ 1 !

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Message par neo le Sam 30 Nov 2013 - 18:04

@Karine B. a écrit:
Désolée, je ne répondrai pas par manque de temps (et puis parce que si vous voulez interpeller le SNES, vous pouvez le faire directement au lieu de profiter d'un forum dont le SNES n'a pas connaissance)
En effet, nous pouvons interpeller nos sections départementales, académiques, etc. C'est déjà fait en ce qui me concerne.
Sinon, la position du Snes de Lille est, comme toujours, très bonne ! Celle de Créteil aussi (le SNES y appelle à une grève académique le 5 décembre).

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Message par Karine B. le Sam 30 Nov 2013 - 18:27

@neo a écrit:
@Karine B. a écrit:
Désolée, je ne répondrai pas par manque de temps (et puis parce que si vous voulez interpeller le SNES, vous pouvez le faire directement au lieu de profiter d'un forum dont le SNES n'a pas connaissance)
En effet, nous pouvons interpeller nos sections départementales, académiques, etc. C'est déjà fait en ce qui me concerne.
Sinon, la position du Snes de Lille est, comme toujours, très bonne ! Celle de Créteil aussi (le SNES y appelle à une grève académique le 5 décembre).
Les adresses des secrétaires généraux sont visibles sur les publications et sur les sites

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Message par trompettemarine le Sam 30 Nov 2013 - 18:56

Karine B.
je ne te connais pas, mais je lis régulièrement tes posts, et même si ce qu'a dit Daniel Robin me déplaît, je ne me permettrais pas de te critiquer. Les convictions que tu montres sur ce forum sont les miennes et je t'admire pour ton dévouement et ton courage  (dont je suis loin d'être capable).
Des personnes comme toi sont grandes.
Merci coeurs 

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Daniel Robin (Snes) : "En huit ans, les enseignants ont perdu 20% de pouvoir d'achat".

Message par neo le Sam 30 Nov 2013 - 18:59

@trompettemarine a écrit:Des personnes comme toi sont grandes.
Merci coeurs 
Je confirme ! etoilecoeur 

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum