Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Dyspraxie : le témoignage de Romain Blachier, élu et cadre.

par John le Dim 24 Nov 2013 - 19:24
Extrait :
Y a-t-il pire chose qu’une maladie qui fait sourire les autres ? Les gens qui croisent Romain Blachier pour la première fois dans les rues de Lyon le pensent maladroit à l’extrême, distrait, voire un peu tête de linotte. Un personnage lunaire, quelque part entre Pierre Richard et le professeur Tournesol. Sauf que cet élu socialiste chargé de l’économie, du commerce et de l’artisanat dans le 7e arrondissement la capitale des Gaules, vit cette involontaire drôlerie comme une malédiction. Une malédiction portant un nom très "Larousse médical" : la dyspraxie.

Ce trouble neurologique encore peu connu (et confondu parfois avec la dyslexie) toucherait entre 3 et 6% des enfants français, et probablement autant d’adultes. Il consiste en une difficulté à se spatialiser, c’est-à-dire à mouvoir correctement son corps dans l’espace. "Ma posture est naturellement un peu avachie, je fais très souvent tomber des objets, je me fais des taches partout en mangeant, j’oublie mes clés ou mon portable partout... énumère le trentenaire. Quant à faire mes lacets ou nouer correctement ma cravate, cela relève de l’exploit !"
Se souvenir des visages

Ces problèmes psychomoteurs qui s’accompagnent aussi de soucis cognitifs : "J’ai énormément de mal à me concentrer sur un document écrit. Par exemple, lire un contrat est très difficile. Je ne retiens pas les prénoms des gens que je croise, et j’ai aussi des difficultés à me souvenir des visages".

Aujourd’hui, Romain Blachier est cadre à la Compagnie nationale du Rhône et élu de la République, deux fonctions prestigieuses. Mais sa scolarité ne ressemble pas à un long fleuve tranquille. "J’étais incapable d’écrire correctement [un symptôme lié à la dyspraxie], les enseignants me disaient sans cesse de faire des efforts pour mieux tenir mes cahiers. Si les ordinateurs avaient été utilisés en classe à cette époque, j’aurais été le plus heureux des enfants !"
http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20131122.OBS6700/moi-romain-blachier-elu-cadre-et-dyspraxique.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Dyspraxie : le témoignage de Romain Blachier, élu et cadre.

par Gryphe le Dim 24 Nov 2013 - 19:31
Ah, il me plaît, lui !
Je n'ai jamais entendu dire que la non-reconnaissance des visages et des prénoms était liée à la dyspraxie. Je veux un PPRE ! bounce
(Si vous saviez toutes les stratégies compensatoires que cela nécessite... Je suis une experte en devinettes. En général, au bout de trois phrases, je sais qui me parle, grâce au contexte. Mais des fois c’est chaud, quand même...  Razz )
avatar
mathmax
Neoprof expérimenté

Re: Dyspraxie : le témoignage de Romain Blachier, élu et cadre.

par mathmax le Dim 24 Nov 2013 - 19:45
J'ai tous les symptômes, sauf la difficulté à me concentrer sur des écrits ! Pour la mémoire des visages, je le vis comme un handicap, en revanche, la maladresse et les oublis ont (presque) toujours été tolérées, avec un peu de moquerie, par mes différents entourages ; pour moi, c'est intégré dans ma vision du monde : les objets m'échappent, c'est à dire tombent ou disparaissent, plus souvent que chez les autres, mais ça n'a pas beaucoup d'importance, et c'est aussi un baromètre de ma fatigue. Je suis peut-être dyspraxique, après tout ? Je le dis souvent mais en blaguant, ou comme excuse.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
zigotine
Fidèle du forum

Re: Dyspraxie : le témoignage de Romain Blachier, élu et cadre.

par zigotine le Dim 24 Nov 2013 - 20:33
@Gryphe a écrit:Ah, il me plaît, lui !
Je n'ai jamais entendu dire que la non-reconnaissance des visages et des prénoms était liée à la dyspraxie. Je veux un PPRE ! bounce
(Si vous saviez toutes les stratégies compensatoires que cela nécessite... Je suis une experte en devinettes. En général, au bout de trois phrases, je sais qui me parle, grâce au contexte. Mais des fois c’est chaud, quand même...  Razz )
Je te le présente quand tu veux, je suis même étonnée que te ne le connaisses pas ;-)
Spoiler:
et tu l'as rencontré au moins une fois j'en suis sûre!
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Dyspraxie : le témoignage de Romain Blachier, élu et cadre.

par Gryphe le Dim 24 Nov 2013 - 20:35
@zigotine a écrit:
Spoiler:
et tu l'as rencontré au moins une fois j'en suis sûre!
Embarassed
avatar
zigotine
Fidèle du forum

Re: Dyspraxie : le témoignage de Romain Blachier, élu et cadre.

par zigotine le Dim 24 Nov 2013 - 20:37
C'était en 2004 Twisted Evil nous étions jeunes :p
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Dyspraxie : le témoignage de Romain Blachier, élu et cadre.

par Gryphe le Dim 24 Nov 2013 - 20:40
Oui, j'avais compris.  
(Que le temps file vite...)
Contenu sponsorisé

Re: Dyspraxie : le témoignage de Romain Blachier, élu et cadre.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum