Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par may68 le Lun 25 Nov 2013 - 8:00

Discussion sur les métiers de l'éducation : avancées positives
Communiqué de presse du SNALC-FGAF du 18 novembre 2013

Le SNALC-FGAF a pris connaissance lors de la réunion de ce jour présidée par M. le Ministre de l'Education nationale des projets relatifs à l'évolution des métiers de l'Education nationale.

Il se réjouit tout d'abord que, contrairement à ce que prédisaient les habituelles Cassandre, ces projets ne remettent pas en cause les maxima de service devant élèves, conformément aux demandes du SNALC. Ils seront enfin l'occasion de clarifier les missions des professeurs dont le travail, comme chacun sait, ne se limite pas aux heures de cours et représente une durée au moins identique à celle des autres fonctionnaires d'Etat.

Par ailleurs, dans un contexte de paupérisation croissante de la profession, le SNALC se félicite de l'indemnisation nouvelle de missions réservées aux professeurs volontaires (coordinateurs de discipline, maîtres-formateurs notamment).

Il souligne également que l'attribution à tous les professeurs de première et terminale d'une pondération de 10% pour chaque heure de cours plafonnée à une HSA constitue une avancée et une reconnaissance du travail effectué dans les classes d'examens : ce dispositif simple et transparent se substituera au dispositif parfois injuste de la première chaire qui pénalisait tous ceux qui exerçaient moins de 6h dans ces classes.

De même, il estime qu'une pondération de 10% non plafonnée accordée pour chaque heure de cours aux professeurs exerçant dans les établissements les plus difficiles est une juste reconnaissance des conditions de travail que connaissent ces établissements.

En revanche, le SNALC, lors de prochains groupes de travail, fera des propositions concrètes concernant le nouveau système de pondération qui est envisagé en BTS (1,25h payée pour 1h de cours) et en CPGE (1,50h payée pour 1h de cours) afin que celui-ci ne lèse pas les collègues qui y travaillent et ne désorganise pas ces voies de réussite plébiscitées par les jeunes de toutes origines sociales


Contact : François PORTZER, Président national du SNALC-FGAF
http://snalc.fr/affiche_article.php?actu=1&id=882&id_rep=281

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Luigi_B le Lun 25 Nov 2013 - 13:14

Le SNALC a écrit:l'attribution à tous les professeurs de première et terminale d'une pondération de 10% pour chaque heure de cours plafonnée à une HSA constitue une avancée et une reconnaissance du travail effectué dans les classes d'examens
Pas certain que les professeurs de lettres, qui enseignent rarement en Terminale (sauf options de langue ancienne ou en série littéraire), bénéficient vraiment d'une telle attribution.

Bien sûr, ceux qui y gagneront sont ceux qui effectuent des heures avec des classes à examen de même série ou moins de six heures : ils gagneront quelques décimales d'heures. Mais ceux qui effectuent plus de dix heures avec des classes à examen de séries différentes n'y gagneront rien : s'il s'agit vraiment de "reconnaître le travail effectué", pourquoi les heures surnuméraires ne sont-elles - elles - pas reconnues ?

Quant à ceux qui effectuent entre six heures et dix heures avec des classes à examen de séries différentes, ils perdront tout simplement le bénéfice de l'heure de chaire. Combien sont-ils ?

Enfin, pour tous, autant l'attribution d'une heure de chaire est simple à mettre en place, autant des décimales posent quelques petits problèmes : si un professeur a trois heures avec une classe à examen, sa pondérations sera de 1,3 : quelle conséquence concrète dans son emploi du temps ? S'agit-il de rémunérer en bout d'heure supplémentaire ce 0,3 heure (et en ce cas de ne pas décharger son emploi du temps) ? Ou bien de le décharger de 0,3 heure mais comment ?

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Roumégueur Ier le Lun 25 Nov 2013 - 13:20

@Luigi_B a écrit:
Le SNALC a écrit:l'attribution à tous les professeurs de première et terminale d'une pondération de 10% pour chaque heure de cours plafonnée à une HSA constitue une avancée et une reconnaissance du travail effectué dans les classes d'examens
Pas certain que les professeurs de lettres, qui enseignent rarement en Terminale (sauf options de langue ancienne ou en série littéraire), bénéficient vraiment d'une telle attribution.

Bien sûr, ceux qui y gagneront sont ceux qui effectuent des heures avec des classes à examen de même série ou moins de six heures : ils gagneront quelques décimales d'heures. Mais ceux qui effectuent plus de dix heures avec des classes à examen de séries différentes n'y gagneront rien : s'il s'agit vraiment de "reconnaître le travail effectué", pourquoi les heures surnuméraires ne sont-elles - elles - pas reconnues ?

Quant à ceux qui effectuent entre six heures et dix heures avec des classes à examen de séries différentes, ils perdront tout simplement le bénéfice de l'heure de chaire. Combien sont-ils ?

Enfin, pour tous, autant l'attribution d'une heure de chaire est simple à mettre en place, autant des décimales posent quelques petits problèmes : si un professeur a trois heures avec une classe à examen, sa pondérations sera de 1,3 : quelle conséquence concrète dans son emploi du temps ? S'agit-il de rémunérer en bout d'heure supplémentaire ce 0,3 heure (et en ce cas de ne pas décharger son emploi du temps) ? Ou bien de le décharger de 0,3 heure mais comment ?
Ces questions sont légitimes et complexes, il faudrait un temps bien plus long que celui prévu actuellement pour y répondre, à moins de vouloir tout précipiter et rendre une copie brouillonne, comme on sait si bien le faire en ce moment...

Quelqu'un pourrait leur faire remarquer qu'il n'y a pas le feu, qu'on a tout le temps, que si les décisions sont prises dans un an mais qu'elles permettent de vrais débats de fond on est preneur?

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Luigi_B le Lun 25 Nov 2013 - 13:24

+1

Il se réjouit tout d'abord que, contrairement à ce que prédisaient les habituelles Cassandre, ces projets ne remettent pas en cause les maxima de service devant élèves
Si l'on considère que l'heure de chaire des décrets de 1950 réduisait le maximum de service d'une heure et qu'elle est supprimée, cela revient bien à mettre en cause ce maximum. On pourra être certifié avec deux classes à examen de séries différentes et devoir 18h au lieu de 17h.

Ceux qui bénéficieront d'une pondération de 2.0 (dix heures de classes à examen au moins) seront des exceptions.

Concrètement les professeurs feront plus d'heures. Ça tombe bien : les élèves sont de plus en plus nombreux au lycée.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par PabloPE le Lun 25 Nov 2013 - 19:47

@may68 a écrit:
Discussion sur les métiers de l'éducation : avancées positives
Communiqué de presse du SNALC-FGAF du 18 novembre 2013

Le SNALC-FGAF a pris connaissance lors de la réunion de ce jour présidée par M. le Ministre de l'Education nationale des projets relatifs à l'évolution des métiers de l'Education nationale.

Il se réjouit tout d'abord que, contrairement à ce que prédisaient les habituelles Cassandre, ces projets ne remettent pas en cause les maxima de service devant élèves, conformément aux demandes du SNALC. Ils seront enfin l'occasion de clarifier les missions des professeurs dont le travail, comme chacun sait, ne se limite pas aux heures de cours et représente une durée au moins identique à celle des autres fonctionnaires d'Etat.

Par ailleurs, dans un contexte de paupérisation croissante de la profession, le SNALC se félicite de l'indemnisation nouvelle de missions réservées aux professeurs volontaires (coordinateurs de discipline, maîtres-formateurs notamment).

Il souligne également que l'attribution à tous les professeurs de première et terminale d'une pondération de 10% pour chaque heure de cours plafonnée à une HSA constitue une avancée et une reconnaissance du travail effectué dans les classes d'examens : ce dispositif simple et transparent se substituera au dispositif parfois injuste de la première chaire qui pénalisait tous ceux qui exerçaient moins de 6h dans ces classes.

De même, il estime qu'une pondération de 10% non plafonnée accordée pour chaque heure de cours aux professeurs exerçant dans les établissements les plus difficiles est une juste reconnaissance des conditions de travail que connaissent ces établissements.

En revanche, le SNALC, lors de prochains groupes de travail, fera des propositions concrètes concernant le nouveau système de pondération qui est envisagé en BTS (1,25h payée pour 1h de cours) et en CPGE (1,50h payée pour 1h de cours) afin que celui-ci ne lèse pas les collègues qui y travaillent et ne désorganise pas ces voies de réussite plébiscitées par les jeunes de toutes origines sociales


Contact : François PORTZER, Président national du SNALC-FGAF
http://snalc.fr/affiche_article.php?actu=1&id=882&id_rep=281
Je sais que le SNALC n'a aucune raison de s'intéresser à nous hein mais j'avoue que ça me chagrine que leur communiqué ne fasse pas clairement la distinction entre le premier et le deuxième degré Embarassed 
Parce que là encore on va prendre cher (notamment les directeurs de 4 classes Crying or Very sad )

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Audrey le Lun 25 Nov 2013 - 19:54

Disons que si on passait à l'annualisation, ces histoires de 1, 3... 1,7...1,9 heures seraient très faciles à quantifier et mettre en place en terme d'emploi du temps, non?

J'avoue que c'est un élément qui fait qu'en ce qui me concerne, j'ai peine à croire que le ministre n'ait pas caché dans sa manche l'annualisation...La mention des 1600 et quelques heures annuelles ne m'a jamais parue anodine et purement indicative, à moi. Rolling Eyes 

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Paratge le Lun 25 Nov 2013 - 20:08

@Luigi_B a écrit:
Concrètement les professeurs feront plus d'heures. Ça tombe bien : les élèves sont de plus en plus nombreux au lycée.
Augmentation de la productivité ! Very Happy 
Il est loin le temps où un prof de lettres en collège avait deux classes. Les élèves "quiontchangé" n'ont d'ailleurs besoin que de bribes : 2 h par ci, 2 h par là + AP et ECJS... C'est sûr on va faire mieux à PISA ! Very Happy 

Chatel en a rêvé, le PS va le faire. Bah, il nous donnera une aumône (12 €/mois) ou nous dira yaka faire des heures sup, le SGEN et le Café pédagol vont exulter.
Le progrès fait rage.

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Olympias le Lun 25 Nov 2013 - 20:13

@Paratge a écrit:
@Luigi_B a écrit:
Concrètement les professeurs feront plus d'heures. Ça tombe bien : les élèves sont de plus en plus nombreux au lycée.
Augmentation de la productivité ! Very Happy 
Il est loin le temps où un prof de lettres en collège avait deux classes. Les élèves "quiontchangé" n'ont d'ailleurs besoin que de bribes : 2 h par ci, 2 h par là + AP et ECJS... C'est sûr on va faire mieux à PISA ! Very Happy 

Chatel en a rêvé, le PS va le faire. Bah, il nous donnera une aumône (12 €/mois) ou nous dira yaka faire des heures sup, le SGEN et le Café pédagol vont exulter.
Le progrès fait rage.
furieux 

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Trinity le Lun 25 Nov 2013 - 20:35

Je vais prêcher pour ma paroisse : qu'en est-il de l'heure de vaisselle des profs de sciences en collège ou de l'heure de décharge liée à la responsabilité du labo ?

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Bouboule le Lun 25 Nov 2013 - 20:52

@Trinity a écrit:Je vais prêcher pour ma paroisse :  qu'en est-il de l'heure de vaisselle des profs de sciences en collège ou de l'heure de décharge liée à la responsabilité du labo ?
C'est dans les documents du GT6, qu'on trouve en ligne : plus de décharge, ce sera remplacé par une prime.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Trinity le Lun 25 Nov 2013 - 21:07

Mouais. Si la prime est inférieure à une HSA, on se fait *** en gros.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par adrifab le Lun 25 Nov 2013 - 22:17

La prime qui remplace l'heure de labo doit être au moins de 120 €, sinon c'est comme tu dis, Trinity...

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Lefteris le Lun 25 Nov 2013 - 22:21

J'ai les mêmes infos, sur un PDF de de deux pages (mais je n'arrive tojours pas à les mettre..)
Bon , c'est clair , c'est pour obliger les gens à faire toujours leurs maxima (les primes permettent de réduire la voilure en terme d'embauches, donc de charges afférentes) . Et les HS sont [plus ou moins] indexées, pas la prime ...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Bouboule le Lun 25 Nov 2013 - 22:25

@Lefteris a écrit:J'ai les mêmes infos, sur un PDF de de deux pages (mais je n'arrive tojours pas à les mettre..)
Bon , c'est clair , c'est pour obliger les gens à faire toujours leurs maxima (les primes permettent de réduire la voilure en terme d'embauches, donc de charges afférentes) . Et les HS sont indexées, pas la prime ...
Oui, c'est le but (le maxima), et si ça peut éviter les 20% de non-minoration de la première HSA en en donnant pas, c'est toujours ça de pris.
L'indexation, ça doit pouvoir se négocier.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

dernières nouvelles

Message par Lefteris le Lun 25 Nov 2013 - 23:04






_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Olympias le Lun 25 Nov 2013 - 23:07

C'est travailler plus pour gagner moins ? Ou alors, j'ai mal compris...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Ronin le Lun 25 Nov 2013 - 23:10

Peillon réussit à aller plus loin que Sarkozy.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Madame_Prof le Lun 25 Nov 2013 - 23:12

Une indemnité décidée par le CA pour l'heure de vaisselle ? 400 euros au pire ? Non mais ça va pas, avant c'était 1h par semaine, et ça va être 400 euros par an, faut pas déconner là !

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Olympias le Lun 25 Nov 2013 - 23:12

@Ronin a écrit:Peillon réussit à aller plus loin que Sarkozy.
C'est dramatique...la droite en rêve, la gauche le fait. Au secours !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Lefteris le Lun 25 Nov 2013 - 23:14

C'est encore un projet ...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par plotch le Lun 25 Nov 2013 - 23:16

C'est une stratégie : demander des efforts énormes au départ pour en obtenir beaucoup à l'arrivée après négociations. ..Je ne comprends toujours pas les syndicats qui ont voulu lancer ce chantier ...

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Luigi_B le Lun 25 Nov 2013 - 23:22

Merci pour le document, Lefteris. Effectivement, dans le genre clarification des missions, ça se pose là. furieux 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Luigi_B le Lun 25 Nov 2013 - 23:22

@Audrey a écrit:Disons que si on passait à l'annualisation, ces histoires de 1, 3... 1,7...1,9 heures seraient très faciles à quantifier et mettre en place en terme d'emploi du temps, non?

J'avoue que c'est un élément qui fait qu'en ce qui me concerne, j'ai peine à croire que le ministre n'ait pas caché dans sa manche l'annualisation...La mention des 1600 et quelques heures annuelles ne m'a jamais parue anodine et purement indicative, à moi. Rolling Eyes 
Bien vu, Audrey.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Anaxagore le Lun 25 Nov 2013 - 23:25

Vous ne sentez rien venir?

Vraiment rien?:

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du métier d'enseignant : communiqué SNALC

Message par Lefteris le Lun 25 Nov 2013 - 23:26

@Luigi_B a écrit:Merci pour le document, Lefteris. Effectivement, dans le genre clarification des missions, ça se pose là. furieux 

Et le mail d'accompagnement

Cher(e) collègue

Nous vous envoyons un nouvel email pour vous aider à tenir une AG dans votre établissement.



La semaine dernière nous vous avons envoyé un message d'alerte concernant le projet de refonte du statut du ministre qui s'attaque au pilier de toutes nos garanties, les décrets du 25 mai 1950 :

Temps de travail défini par référence au temps plein (1607 heures) et non plus en maxima d'heures de cours hebdomadaires disciplinaires, alourdissement des missions, remise en cause de la liberté pédagogique individuelle, définition locale des obligations de service et d'une partie des rémunérations (indemnités), baisse des rémunérations...



Notre syndicat national nous informe qu’il est intervenu pendant le groupes de travail de vendredi dernier:

FO a remis en cause lors du groupe de travail du 22/11 l'ensemble de l'architecture du projet de texte ministériel, et en particulier les 1607 heures et la soumission aux partenariats définis par les CA.

De ce fait le ministère a indiqué qu'il chercherait une autre formulation : référence au temps plein à la place des 1607 heures (mais cela ne change pas le fond) et suspension de la rédaction sur les CA... dans l'attente d'une autre. Mais contrairement à ce qui est annoncé ici ou là (UNSA, SNES), rien n'est réglé ! C'est indissociable de la mise en place d'un statut commun aux PLP-certifiés et agrégés organisé autour des « trois types de missions ».

Notre position demeure la définition des obligations de service en maxima hebdomadaires d'heures d'enseignement disciplinaire : nous défendons les décrets du 25 mai 1950.

Déjà nous pouvons affirmer qu’à Paris le SNFOLC est partie prenante dans plus de 30 Assemblée Générale programmées cette semaine ou en début de semaine prochaine.

Enfin nous vous envoyons :

Un 4-pages argumentaire pour informer les collègues et tenir des réunions.

Le tableau des décharges statutaires menacées



_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum