Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par John le Lun 25 Nov 2013 - 14:45
Laurent Chambon est enseignant de français dans un établissement d'enseignement secondaire des Pays-Bas. Il raconte la manière dont il a été amené à parler de son mari à ses élèves.

Extrait :
Des élèves me demandaient souvent si j’étais marié. Je leur montrais ma bague en leur disant que oui, mais je voyais bien que ce n’était pas la réponse qu’ils attendaient. [...]

La sortie du placard n’est pas qu’une faveur qu’on s’accorde à soi-même, mais aussi un cadeau qu’on fait aux élèves, en leur montrant que ce n’est qu’une version particulière (un sur trente, environ) de la diversité humaine normale, comme le genre ou la couleur des yeux et de la peau.

Le meilleur moyen de sortir du placard est de glisser une anecdote, l’air de rien, sur son mari, une fois que la confiance est installée. En général, le petit Marocain particulièrement folle au premier rang vous salue ensuite avec un sourire plus large, et la fille qui aime tant jouer au foot avec les garçons vous annonce que le français est sa matière préférée et qu’elle voudrait faire un exposé sur le PSG mais qu’elle aime bien l’OM aussi. Mercredi prochain ou plutôt jeudi après la récré?

Pour la plupart des élèves, ce n’est qu’un élément pas forcément très important d’une personnalité plus large. Pour d’autres, c’est la clé d’une scolarité avec moins de stress: si Chambon a un mari et que personne n’y trouve à redire, pourquoi pas moi plus tard...?

Certains élèves ne sont pas intéressés par vous, d’autres vous ont googlé et en savent presque trop. Certains vous adorent et pleurent quand ils n’ont pas une bonne note car ils ont peur de vous avoir déçu, d’autres s’en fichent et sont contents avec la moyenne, quelques-uns ne vous aiment pas, ça peut arriver, je n’adore pas non plus tout le monde. [...]

On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force. Comment peut-on rester dans le placard alors que les élèves savent déjà l’essentiel, juste en vous regardant lors du premier cours? Comment peut-on développer une relation avec ses classes en leur mentant? Comment peut-on imaginer que les élèves peuvent vous faire confiance quand ils savent que vous êtes marié à un homme mais que vous leur mentez et que vous vous inventez une femme ou une vie de célibataire?

Comment vont-ils apprendre que l’orientation sexuelle n’est pas la chose la plus importante chez les gens si leurs profs agissent comme s’il s’agissait de quelque chose de mal qu’il faut cacher?

Maintenant que le mariage est ouvert aux couples du même sexe, il va falloir sortir du placard dans les écoles. Et si jamais cela pose un problème avec les parents, les proviseurs qui ne soutiennent pas leurs profs vont devoir changer de métier, car leur métier c’est justement cela: enseigner à chacun qu’il faut accepter les autres et soi-même tels qu’on est nés.

Laurent Chambon
Le texte intégral est ici :
http://www.slate.fr/tribune/80317/prof-outing

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par Celeborn le Lun 25 Nov 2013 - 15:06

On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force. Comment peut-on rester dans le placard alors que les élèves savent déjà l’essentiel, juste en vous regardant lors du premier cours?
Désolé, c'est pas marqué sur mon front, que je suis homo. Je trouve ça profondément homophobe, pour le coup, comme sous-entendu.

Révéler son orientation sexuelle ne fait pas partie des missions du professeur. De même que parler de son mari ou de sa femme, qu'il/elle soit homo ou hétéro : je ne vois pas pourquoi on répondrait aux questions des élèves à ce sujet.

Et en passant, je ne vois pas ce que vient faire un exposé sur le PSG en cours de français…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par *Lady of Shalott* le Lun 25 Nov 2013 - 15:46
M'enfin, depuis quand raconte-t-on sa vie en cours ? :shock: Je couche avec qui je veux, dans les positions que je veux, et je ne vois pas pourquoi j'en parlerais à mes élèves :shock: :shock:

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par User5899 le Lun 25 Nov 2013 - 16:00
@John a écrit:Laurent Chambon est enseignant de français dans un établissement d'enseignement secondaire des Pays-Bas. Il raconte la manière dont il a été amené à parler de son mari à ses élèves.

Extrait :
Des élèves me demandaient souvent si j’étais marié. Je leur montrais ma bague en leur disant que oui, mais je voyais bien que ce n’était pas la réponse qu’ils attendaient. [...]

La sortie du placard n’est pas qu’une faveur qu’on s’accorde à soi-même, mais aussi un cadeau qu’on fait aux élèves, en leur montrant que ce n’est qu’une version particulière (un sur trente, environ) de la diversité humaine normale, comme le genre ou la couleur des yeux et de la peau.

Le meilleur moyen de sortir du placard est de glisser une anecdote, l’air de rien, sur son mari, une fois que la confiance est installée. En général, le petit Marocain particulièrement folle au premier rang vous salue ensuite avec un sourire plus large, et la fille qui aime tant jouer au foot avec les garçons vous annonce que le français est sa matière préférée et qu’elle voudrait faire un exposé sur le PSG mais qu’elle aime bien l’OM aussi.
affraid

Il existe quand même de sacrés risques à sortir du placard !  pale



Plus sérieusement, plusieurs anciens élèves récemment rencontrés m'ont dit que je suis clairement identifié comme gay au lycée, qu'on m'a déjà vu faire mes courses avec mon mek, mais de même que je ne vais pas mettre un masque au supermarché, de même je ne dirai jamais un mot de ces questions en classe ![/quote]
Sacapus
Niveau 10

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par Sacapus le Lun 25 Nov 2013 - 16:05
[quote="Celeborn"]

Et en passant, je ne vois pas ce que vient faire un exposé sur le PSG en cours de français…
c’est parce que le cours de français en question est un cours de langue vivante. (Ça se passe à l’étranger)
Le Psg, «c’est de la civ».
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par User5899 le Lun 25 Nov 2013 - 16:10
Hé bé... pale
avatar
kensington
Esprit éclairé

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par kensington le Lun 25 Nov 2013 - 16:39
@Sacapus a écrit:
@Celeborn a écrit:

Et en passant, je ne vois pas ce que vient faire un exposé sur le PSG en cours de français…
c’est parce que le cours de français en question est un cours de langue vivante. (Ça se passe à l’étranger)
Le Psg, «c’est de la civ».
Tâche finale (expression orale en interaction):
Après avoir passé l'après-midi à la Gay Pride, vous allez assister à un match du PSG. Dans les tribunes, en attendant le début du match, vous présentez votre mari aux supporters assis autour de vous.

pompom pompom pompom 
avatar
Mike92
Niveau 10

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par Mike92 le Lun 25 Nov 2013 - 16:47
Comment peut-on rester dans le placard alors que les élèves savent déjà l’essentiel, juste en vous regardant lors du premier cours?
Je trouve ça assez bête et ne signifiant rien, sinon une espèce de supériorité de croire le voir et de ne pas l'être soi-même. A moins d'être efféminé ? ça ne veut rien dire non plus, j'en ai connu un qui était hétéro à 100% et nourrissait 5 enfants. Que penser quand une femme vous dit les reconnaître au premier coup d'oeil? ça m'a toujours paru.. pas clair. Mais je ne peux pas en dire plus, n'étant pas homo (noboby is perfect).

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/
avatar
florestan
Grand sage

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par florestan le Lun 25 Nov 2013 - 17:02
Je pense qu'aux Pays-Bas, c'est beaucoup plus cool qu'en France à cet égard. La loi sur le mariage homosexuel existe quand même depuis un certain temps.
Les hétérosexuels , c'est ma "la norme " pour pleins de gens. Les profs hétéros peuvent sans problème parler de leur mômes, leur conjoint, comme ça en passant s'ils en ont envie tout le monde trouvera ça normal. Pour un gay ça passera pour de la provocation ou pire du prosélytisme dans certains milieux peu éclairés (genre une banlieue bien chaude, faut avoir le goût du risque). En terminale L dans un lycée du quartier latin , je pense que le risque est très mesuré...
avatar
florestan
Grand sage

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par florestan le Lun 25 Nov 2013 - 17:03
Je voulais écrire "c'est malheureusement la norme. désolée pour la pollution visuelle.
avatar
Mike92
Niveau 10

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par Mike92 le Lun 25 Nov 2013 - 17:08
@florestan a écrit:Je voulais écrire "c'est malheureusement la norme. désolée pour la pollution visuelle.
Non, tu voulais dire : "c'est ma norme" : homophobe, va !Very Happy 

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par Reine Margot le Lun 25 Nov 2013 - 17:45
Quand j'étais prof, la réponse à ce genre de questions était "si on te demande, tu diras que tu ne sais pas", et ce sans être gay du tout.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par Marcel Khrouchtchev le Lun 25 Nov 2013 - 17:57
On peut m'expliquer pourquoi une fille qui aime le foot se sentira plus à l'aise avec un enseignant homosexuel? Je ne vois pas bien le rapport...  
J'ai l'impression que cet article enfile les perles.
avatar
Panta Rhei
Fidèle du forum

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par Panta Rhei le Lun 25 Nov 2013 - 18:02
Très intéressant! Merci John.

Pour comprendre ce que Laurent Chambon veut dire, il me semble qu'il faut avoir une "compréhension intime" de la position, visibilité, acceptation des gays aux Pays Bas, pays tellement moins normatif en terme d'orientation sexuelle.

Etrangement, j'ai lu son texte d'abord et ai été tout à fait d'accord immédiatement, comprenant tout à fait ce qu'il dit; peut-être parce que les Pays Bas me sont familiers. Et qu'il dit les choses "en contexte", dans son contexte à lui.

@ Celeborn, je ne pense pas porter de lettre écarlate sur mon habit non plus, MAIS certains homosexuels, tu ne pourras pas me contredire, OUI. Que fait-on de ces derniers? Ne peuvent-ils/elles pas enseigner? Légalement, oui. Mais au pris de quels quolibets et/ou railleries (directement ou dans le dos - NO PUN INTENDED)

Il a aussi raison quant à la question de "vous êtes marié? Vous avez des enfants? etc..." Au collège, les gamins posent ce genre de questions; ils n'y voient pas malice, je pense. CAR LES HETEROS (que je connais) répondent bien volontiers à ces questions. C'est peut-être là un/le problème: les collègues hétéros qui acceptent de parler de leur vie privée à leurs élèves.

Je suis TOUT A FAIT d'accord avec lui quant à l'idée que de "devoir rester dans le placard" conforte nos élèves gays / lesbiennes qu'il n'y a qu'une norme acceptable: être hétéro.

Je ne suis en rien prosélyte, encore moins militant, mais il a raison, j'ai forcément des élèves gays (au collège, ça se voit moins), et ces derniers doivent certainement endurer toute l'homophobie ambiante des cours de récré : tapette, tarlouze, tantouze et j'en passe. Quelquefois, j'aimerais bien pouvoir répondre à mes élèves: NON, je ne suis pas marié. NON, je n'ai pas d'enfant; je suis homosexuel. (et je préfère avoir pleins de partenaires qu'un seul!) Quelques fois, étant PP d'une classe assez homophobe, je suis rentré dans des colères noires en entendant parler de SIDA, de PD etc... (2 fois, en fait)
 
Les LGTB ont besoin de personnes "phares" (lire: connues et reconnues -par forcément pour leur fulgurance) qui s'assument: E. Maubert (qui accepte -à ma grande surprise- d'être appelé copieusement tata dans Càvous), L. Ruqier qui mine de rien, même si on n'aime ce qu'il fait, a fait et continue de faire beaucoup sur son homosexualité, auto-dérision et "c'est-normal-attitude"

Mes collègues savent que je suis gay. Je l'ai dit à certains. J'ai une collègue lesbienne. (ça passe toujours MIEUX pour elles!). Les autres l'ont deviné parce que je ne peux m'empêcher de faire des commentaires genre MIAM quand on touche un très beau TZR en EPS, par exemple! Quant aux élèves... Mystère. (et je croise les doigts, car dans ma campagne profonde et mon tout petit collège, ce serait la dernière chose dont j'aurais besoin!)
avatar
Panta Rhei
Fidèle du forum

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par Panta Rhei le Lun 25 Nov 2013 - 19:09
J'ai écrit et répondu -avant d'avoir lu l'article en entier- et bien je ne regrette pas un mot de ce que j'ai écrit!

Il a bien de la chance le mari de ce monsieur Chambon!

Je VEUX ou moins UN collègue comme ça dans mon collège.

(Dit comme ça, c'est cash: et j'imagine que mes collègues TZR sont dans le même cas, sauf qu'eux ont plus de chance que moi de tomber sur un Chanbon potentiel!)

_________________
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'

'What withers in the bud?' asked Ursula.

'Oh, everything—oneself—things in general.'


First Page of Women in Love, D. H. Lawrence

User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par User5899 le Lun 25 Nov 2013 - 23:24
@Mike92 a écrit:
Comment peut-on rester dans le placard alors que les élèves savent déjà l’essentiel, juste en vous regardant lors du premier cours?
Je trouve ça assez bête et ne signifiant rien, sinon une espèce de supériorité de croire le voir et de ne pas l'être soi-même. A moins d'être efféminé ? ça ne veut rien dire non plus, j'en ai connu un qui était hétéro à 100% et nourrissait 5 enfants. Que penser quand une femme vous dit les reconnaître au premier coup d'oeil? ça m'a toujours paru.. pas clair. Mais je ne peux pas en dire plus, n'étant pas homo (noboby is perfect).
Bah, moi qui le suis, je partage votre point de vue. Justement, tiens, le film de Galienne finit par rigoler de ce malentendu, le fameux cliché de l'homme délicat, maniéré, "folle"... mais hétéro.
(Je parle du personnage du film, hein, je ne connais pas monsieur Galienne et ne sais rien de ses préférences, qui m'indiffèrent).
avatar
Olympias
Prophète

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par Olympias le Lun 25 Nov 2013 - 23:26
Mes collègues homos ne sont pas dans le placard, ils sont dans la salle des profs !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par User5899 le Lun 25 Nov 2013 - 23:27
@Marcel Khrouchtchev a écrit:J'ai l'impression que cet article enfile les perles.
Et c'est du temps perdu professeur
User17706
Enchanteur

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par User17706 le Mar 26 Nov 2013 - 0:09
Je crois que j'ai eu en plusieurs endroits la réputation d'être homo et en plusieurs autres endroits une autre réputation tout à fait incompatible avec la précédente.

Cripure, à part des perles, que voudriez-vous donc qu'on enfilât?

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Laurent Chambon (Pays-Bas) : "On m’a dit qu’en France, la plupart des profs homos sont dans le placard, de gré ou de force".

par User5899 le Mar 26 Nov 2013 - 0:28
PauvreYorick a écrit:Je crois que j'ai eu en plusieurs endroits la réputation d'être homo et en plusieurs autres endroits une autre réputation tout à fait incompatible avec la précédente.

Cripure, à part des perles, que voudriez-vous donc qu'on enfilât?
Je ne sais pas, moi... Des sophismes ? Des boutons ? Laughing
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum