Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par midjie le Jeu 28 Nov - 20:26

@auléric a écrit:[quote=John [citation tronquée de l'article du figaro]]
Le vrai sujet est de savoir ce qu'il se passe en classe, ce qui nous est tout à fait inconnu au nom de la liberté pédagogique, et de l'évaluer», affirme-t-il.
@iphigénie a écrit:J'ai aussi l'impression que depuis quelques temps, les "officiels" tapent beaucoup sur les manuels scolaires: volonté de centraliser par le numérique les "bonnes pratiques officielles" et de retirer aux enseignants la liberté d'élaborer leurs manuels?....
toutafé iphigénie .... le passage que j'ai laissé, si tu le mets au bout du fil dans lequel on nous reproche de nous servir de manuels ou sur les blogs des collègues partageurs , c'est nettement une défiance face à notre liberté pédagogique et une volonté de nous transformer en boite à sons , qui répèteront des cours tout prêt, avec prière de ne pas en dévier.
+1... Et une fois qu'on sera devenus des boîtes à sons, vu qu'on n'aura plus besoin de préparer nos cours, on pourra aussi être annualisés, rester plus longtemps à l'école, faire du périscolaire etc...

midjie
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par Lilypims le Jeu 28 Nov - 20:28

@midjie a écrit:
@auléric a écrit:[quote=John [citation tronquée de l'article du figaro]]
Le vrai sujet est de savoir ce qu'il se passe en classe, ce qui nous est tout à fait inconnu au nom de la liberté pédagogique, et de l'évaluer», affirme-t-il.
@iphigénie a écrit:J'ai aussi l'impression que depuis quelques temps, les "officiels" tapent beaucoup sur les manuels scolaires: volonté de centraliser par le numérique les "bonnes pratiques officielles" et de retirer aux enseignants la liberté d'élaborer leurs manuels?....
toutafé iphigénie .... le passage que j'ai laissé, si tu le mets au bout du fil dans lequel on nous reproche de nous servir de manuels ou sur les blogs des collègues partageurs , c'est nettement une défiance face à notre liberté pédagogique et une volonté de nous transformer en boite à sons , qui répèteront des cours tout prêt, avec prière de ne pas en dévier.
+1... Et une fois qu'on sera devenus des boîtes à sons, vu qu'on n'aura plus besoin de préparer nos cours, on pourra aussi être annualisés, rester plus longtemps à l'école, faire du périscolaire etc...
Il n'y a qu'à voir ce qu'on demande aux collègues quand ils se rendent en "formation".

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par Dinosaura le Jeu 28 Nov - 21:19

Quelle perspective réjouissante que celle qui consiste à faire plus d'heures de présence/garderie/réunion tout en lisant moins/ne réfléchissant plus à nos cours/nous desséchant en devenant de simples exécutants !... Super quand on s'est "engagé" dans le boulot par goût pour le savoir (finalement, le seul véritable attrait du boulot, avec le temps libre ou plutôt la liberté d'organisation de son temps)

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par Lefteris le Jeu 28 Nov - 21:30

Dans le cadre de la défense des intérêts moraux , il faudrait que les syndicats (dont je suis, mais "sans grade" et pas dans un majoritaire)  rentrent immédiatement dans le lard de ces stipendiés (communiqué au ministère, communiqué de presse, mail aux adhérents...) de lobbies, en démentant point par point et en montrant tout ce qui se cache comme arrières- pensées  derrière chaque attaque et chaque mensonge...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par verdurin le Jeu 28 Nov - 22:01

Dans le même genre, il ne serait pas absurde que les programmes soient facilement disponible.

On pourrait imaginer qu'il suffise de taper « math 1 st2s » dans eduscol pour avoir le programme de math en première st2s. Ce n'était pas le cas l'an dernier.

Je me souviens encore de la galère pour obtenir les programmes de math en BTS. Je crois qu'ils sont un peu plus accessibles, mais à une époque ils n'étaient disponibles que sur le site de l'irem Paris-nord, perdus au fond d'une cascade de menus.

Pour rêver un peu : chaque prof pourrait recevoir un lien vers les programmes de toutes les classes où il enseigne.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par Olympias le Jeu 28 Nov - 22:03

Et Claude Thelot ne connaît pas les élèves...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par tonton golden le Jeu 28 Nov - 22:21

Claude Thélot va me faire regretter d'avoir lu son livre " tel père, tel fils " quand j'étais étudiant dans les années 80 et que j'avais apprécié.

tonton golden
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par Lefteris le Jeu 28 Nov - 22:25

@verdurin a écrit:Dans le même genre, il ne serait pas absurde que les programmes soient facilement disponible.

On pourrait imaginer qu'il suffise de taper « math 1 st2s » dans eduscol pour avoir le programme de math en première st2s. Ce n'était pas le cas l'an dernier.

Je me souviens encore de la galère pour obtenir les programmes de math en BTS. Je crois qu'ils sont un peu plus accessibles, mais à une époque ils n'étaient disponibles que sur le site de l'irem Paris-nord, perdus au fond d'une cascade de menus.

Pour rêver un peu : chaque prof pourrait recevoir un lien vers les programmes de toutes les classes où il enseigne.
Je suppose qu'en maths, le programme est très important. mais en français, quand on y réfléchit bien , hormis pour les programmes d'examens, l'essentiel est de faire bosser les élèves et les faire lire, sans compter le maniement de la langue, toujours à reprendre. Bien entendu, il est important de parcourir des périodes historiques différentes, mais certains ergotages sur des changements de détail sont vraiment superflus dans le marasme actuel. C'est comme si l'on se plaignait de la peinture des cabines quand le paquebot coule.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par Hélips le Jeu 28 Nov - 22:37

@verdurin a écrit:Dans le même genre, il ne serait pas absurde que les programmes soient facilement disponible.

On pourrait imaginer qu'il suffise de taper « math 1 st2s » dans eduscol pour avoir le programme de math en première st2s. Ce n'était pas le cas l'an dernier.

Je me souviens encore de la galère pour obtenir les programmes de math en BTS. Je crois qu'ils sont un peu plus accessibles, mais à une époque ils n'étaient disponibles que sur le site de l'irem Paris-nord, perdus au fond d'une cascade de menus.

Pour rêver un peu : chaque prof pourrait recevoir un lien vers les programmes de toutes les classes où il enseigne.
Moui. Quand j'ai commencé, les programmes, il fallait les acheter au CRDP le plus proche ou faire confiance aux manuels et c'était pénible, certes, mais à l'heure actuelle, et pour reprendre ton exemple, en tapant "programme math st2s" dans google, j'obtiens comme première réponse le site eduscol à la bonne page.

Je rappelle quand même que "se former" fait partie de nos missions, et on peut penser que trouver (et lire) les programmes rentre dans "se former".

D'autant que, en math et comme le soulignait Patissot, lire les programmes, surtout le blabla du début, c'est quand même l'occasion d'une bonne tranche de rire !

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par John le Jeu 28 Nov - 22:44

@verdurin a écrit:Dans le même genre, il ne serait pas absurde que les programmes soient facilement disponible.

On pourrait imaginer qu'il suffise de taper « math 1 st2s » dans eduscol pour avoir le programme de math en première st2s. Ce n'était pas le cas l'an dernier.

Je me souviens encore de la galère pour obtenir les programmes de math en BTS. Je crois qu'ils sont un peu plus accessibles, mais à une époque ils n'étaient disponibles que sur le site de l'irem Paris-nord, perdus au fond d'une cascade de menus.

Pour rêver un peu : chaque prof pourrait recevoir un lien vers les programmes de toutes les classes où il enseigne.
Ca a évolué : on trouve les programmes plus facilement à présent. Mais il vaut toujours mieux ajouter "eduscol" dans les mots-clés de sa recherche, c'est vrai.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par Volubilys le Jeu 28 Nov - 22:54

Mais c'est quoi cette manie de dénigrer les pauvres utilisateurs de manuel, qui préfèrent mettre leur énergie dans leur classe plutôt qu'à réinventer l'eau chaude tous les jours!

Pour les programmes, j'ai vu de tout dans les classes...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par Dinaaa le Jeu 28 Nov - 23:16

Oui, il est gentil ce monsieur, mais quand le programme de Français 3e préconise l'étude de "romans ou nouvelles des XXe et XXIe siècles porteurs d'un regard sur l'histoire et sur le monde contemporain" , il ne donne aucun titre, aucun axe d'étude, aucun accompagnement.

De fait, encore heureux que les enseignants aillent consulter les différents manuels pour les confronter à leurs idées et à leurs choix, afin de créer le cours le plus cohérent à partir de cette injonction.

D'ailleurs les programmes de Français - collège sont présentés en 14 pages.
14 pages pour construire 4 ans d'enseignement, on ne peut pas dire qu'on croule sous les recommandations. Ca me va très bien, personnellement, mais ne donner que très peu de matière et reprocher ensuite aux enseignants d'aller chercher de la matière ailleurs, c'est cocasse.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par verdurin le Jeu 28 Nov - 23:47

@Hélips a écrit:
@verdurin a écrit:Dans le même genre, il ne serait pas absurde que les programmes soient facilement disponible.

On pourrait imaginer qu'il suffise de taper « math 1 st2s » dans eduscol pour avoir le programme de math en première st2s. Ce n'était pas le cas l'an dernier.

Je me souviens encore de la galère pour obtenir les programmes de math en BTS. Je crois qu'ils sont un peu plus accessibles, mais à une époque ils n'étaient disponibles que sur le site de l'irem Paris-nord, perdus au fond d'une cascade de menus.

Pour rêver un peu : chaque prof pourrait recevoir un lien vers les programmes de toutes les classes où il enseigne.
Moui. Quand j'ai commencé, les programmes, il fallait les acheter au CRDP le plus proche ou faire confiance aux manuels et c'était pénible, certes, mais à l'heure actuelle, et pour reprendre ton exemple, en tapant "programme math st2s" dans google, j'obtiens comme première réponse le site eduscol à la bonne page.

Je rappelle quand même que "se former" fait partie de nos missions, et on peut penser que trouver (et lire) les programmes rentre dans "se former".

D'autant que, en math et comme le soulignait Patissot, lire les programmes, surtout le blabla du début, c'est quand même l'occasion d'une bonne tranche de rire !
Regarde mon age.
Ceci étant c'est vrai que google a fait des progrès.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par trompettemarine le Jeu 28 Nov - 23:52

Moi, je suis contre les manuels (en lettres en lycée : cela ne vaut pas pour toutes les matières et tous les niveaux à mon avis). Les programmes nous laissent la latitude (relative) du choix des textes. J'ai horreur de me sentir enfermée dans les séquences de collègues.
De plus les manuels (en lettres en lycée) ne servent pas aux élèves, mais aux profs. Cela permet de trouver des idées certes, une banque de textes et de bonnes remarques. Mais en général deux ans après les inspecteurs sont obligés de réexpliquer les programmes parce qu'on a bien lu les manuels et mal compris les programmes et certains rapports d'IG. [à noter : il est vrai que ce sont toujours les profs qui comprennent mal les programmes.)
Les programmes sont suffisamment (trop ?) riches en lettres.
Je préfère ma liberté quitte à passer plus de temps sur la construction des supports et le choix des textes.
En outre, cela m'ennuie de faire payer à la région tous les deux/trois ans environ (au gré des ministres) des manuels dont l'argent part au privé (c'est déjà le cas de logiciels) et à quelques profs (dont je ne nie pas les qualités).
Je préférerais avoir un peu d'argent de la région pour avoir du chauffage, des ordinateurs qui marchent, du papier, une photocopieuse, et du papier toilette dans les WC (avec une poubelle pour les femmes non ménopausées).
En lettres, l'argent dévolu aux manuels (depuis la réforme des séquences) est de l'argent fichu en l'air.

Et surtout ne me parlez pas du développement durable... dans ce domaine !

Il y a même parfois des abus : un manuel d'une certaine langue, soi-disant écrit pour les lycées par une collègue... qui n'a jamais enseigné en lycée.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par Adso le Jeu 28 Nov - 23:57

D'accord avec Lefteris, l'essentiel est de faire bosser les élèves. Je conserve une petite place pour le roman policier en 5e même si ça n'est plus au programme parce que ça plaît aux élèves, que ça marche bien, ça permet d'écrire des nouvelles policières. De même que j'ai "oublié" très vite l'ORL - j'adore les sigles inventés par l'EN Very Happy - dans les instructions quand c'était préconisé!

Adso
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par User5899 le Ven 29 Nov - 0:04

@trompettemarine a écrit:cela m'ennuie de faire payer à la région tous les deux/trois ans environ (au gré des ministres) des manuels dont l'argent part au privé (c'est déjà le cas de logiciels) et à quelques profs (dont je ne nie pas les qualités).
Argument qui nous a conduits, depuis septembre 2007, à adopter les LagMich, banque de textes considérable à la reliure solide, qui permet d'espérer un renouvellement au bout de seulement dix ans.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par trompettemarine le Ven 29 Nov - 0:12

Cripure a écrit:
@trompettemarine a écrit:cela m'ennuie de faire payer à la région tous les deux/trois ans environ (au gré des ministres) des manuels dont l'argent part au privé (c'est déjà le cas de logiciels) et à quelques profs (dont je ne nie pas les qualités).
Argument qui nous a conduits, depuis septembre 2007, à adopter les LagMich, banque de textes considérable à la reliure solide, qui permet d'espérer un renouvellement au bout de seulement dix ans.
Je viens de comprendre...Embarassed 

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par User5899 le Ven 29 Nov - 2:00

heu 
Vous ne connaissiez pas le surnom ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par doctor who le Ven 29 Nov - 7:27

Cripure a écrit:heu 
Vous ne connaissiez pas le surnom ?
Lagarde et Michard sont mes dieux, je les adore. Je ne dis plus "Lagmich" mais "Godmich".

(Pardon)

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par trompettemarine le Ven 29 Nov - 8:09

Ben non ! Embarassed 
mea culpa !
Je retiens le deuxième surnom avec plaisir ! Very Happy 

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par User5899 le Ven 29 Nov - 11:43

doctor who mdr

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par retraitée le Ven 29 Nov - 14:46

De toutes façons, pour bon nombre d'élèves, quel que soit le programme de lettres au collège, il n'en reste pas grand chose quand ils entrent au lycée. Il suffit de voir ce qu'ils écrivent sur les fiches à la rentrée, quand on leur demande quelles oeuvres ils ont étudiées !

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par Lefteris le Ven 29 Nov - 14:49

@retraitée a écrit:De toutes façons, pour bon nombre d'élèves, quel que soit le programme de lettres au collège, il n'en reste pas grand chose quand ils entrent au lycée. Il suffit de voir ce qu'ils écrivent sur les fiches à la rentrée, quand on leur demande quelles oeuvres ils ont étudiées !
Et même d'une année sur l'autre. Quand je leur demande, pour avoir une idée ce qui'ls ont lu l'année précédente, j'ai très souvent , au mieux, le nom écorché d'une oeuvre que je peine à identifier. Et à l'oral , je fais parfois allusion à quelque chose qu'ils ont réellement étudié (parce que leur enseignant m'en a parlé) , et une bonne partie jure ses grands dieux qu'elle n'en a jamais entendu parler.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par PauvreYorick le Ven 29 Nov - 15:00

@Lefteris a écrit:
@retraitée a écrit:De toutes façons, pour bon nombre d'élèves, quel que soit le programme de lettres au collège, il n'en reste pas grand chose quand ils entrent au lycée. Il suffit de voir ce qu'ils écrivent sur les fiches à la rentrée, quand on leur demande quelles oeuvres ils ont étudiées !
Et même d'une année sur l'autre. Quand je leur demande, pour avoir une idée ce qui'ls ont lu l'année précédente, j'ai  très souvent , au mieux,  le nom écorché d'une oeuvre que je peine à identifier. Et à l'oral , je fais parfois allusion à quelque chose qu'ils ont réellement étudié (parce que leur enseignant m'en a parlé) , et une bonne partie jure ses grands dieux qu'elle n'en a jamais entendu parler.
C'est incroyable, hein. Même expérience chez moi. Ils peuvent passer deux mois sur un bouquin et n'avoir qu'une vague idée de son titre.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par retraitée le Ven 29 Nov - 15:08

Ils "n'impriment pas" ! C'est bizarre, ils retiennent fort bien les noms des joueurs de foot, par exemple, et les scores des matchs !

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Thélot : "Les enseignants ne lisent pas les programmes. Ils ne les connaissent qu'à travers les manuels"

Message par Paratge le Ven 29 Nov - 16:47

Claude Thélot ne connait les enseignants qu'à travers les tableaux de chiffres du ministère.Very Happy

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum