Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par hobbit le Ven 29 Nov 2013 - 18:06

Vivement l'année prochaine que je me barre !

Après une petite année...

hobbit
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par victor44 le Ven 29 Nov 2013 - 18:14

Si par malheur vous lisez ce fil M. Leblond, il n'est que le reflet d'une partie de la profession. Je suis pour ma part satisfait de ce que je vis chaque jour et si certes je ne verrais pas d'un mauvais oeil quelques sous en plus, je mesure la chance que j'ai de m'épanouir au quotidien dans un métier passionnant.

Donc oui passez les concours, l'argent n'est pas une fin et nous ne sommes pas si miséreux. Libre à ceux qui veulent remplir des tableaux excel de le faire. personnellement, je ne le ferai pas même pour 1000€ de plus par mois...

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par Presse-purée le Ven 29 Nov 2013 - 18:28

C'est bien connu, Victor, le salaire ne sert à rien.

Le propos du futur collègue n'est effectivement pas condamnable en soi. J'étais comme lui à son âge. Aujourd'hui, je suis toujours très content de mon métier, mais l'impression que j'ai par rapport à mon salaire, TRES inférieur à ce à quoi je pourrais prétendre ailleurs au vu de mon niveau d'étude et de mes capacités autres, TRES TRES TRES inférieur à celui de n'importe quel fonctionnaire hors EN de même échelon que moi, laisse un goût amer dans la bouche. Et cela vient directement de propos comme ceux de Victor, qui disent que l'argent que l'on gagne n'a aucune importance.
Curieusement, aux Finances (pour ne citer qu'eux), ils n'ont pas les mêmes scrupules, ni le même salaire.

La question a déjà été posée: celle de la ligne éditoriale du Café, qui trouve sympa d'être payé comme une merdre.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par PauvreYorick le Ven 29 Nov 2013 - 18:30

De toute façon, l'évolution du nombre de candidats aux concours montre plus que clairement à quel point l'enthousiasme sacrificiel devient rare.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par Paratge le Ven 29 Nov 2013 - 18:32

@Presse-purée a écrit:
La question a déjà été posée: celle de la ligne éditoriale du Café, qui trouve sympa d'être payé comme une merdre.
C'est la ligne DSS : dévouement, sacrifice, sacerdoce.
Le Café pédagol est comme le SGEN, toujours prêt à nous sacrifier. Il n'est pas anodin que ce genre de niaiserie paraisse pour soutenir not' bon maître ministre !

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par Paratge le Ven 29 Nov 2013 - 18:34

@PauvreYorick a écrit:De toute façon, l'évolution du nombre de candidats aux concours montre plus que clairement à quel point l'enthousiasme sacrificiel devient rare.
Le rêve de tous ces illuminés c'est de gentils animateurs pour amuser les "gamins".
Mal payés et jetables.

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par PauvreYorick le Ven 29 Nov 2013 - 18:37

@Paratge a écrit:
@PauvreYorick a écrit:De toute façon, l'évolution du nombre de candidats aux concours montre plus que clairement à quel point l'enthousiasme sacrificiel devient rare.
Le rêve de tous ces illuminés c'est de gentils animateurs pour amuser les "gamins".
Mal payés et jetables.
On en prend le chemin, je crois. J'aimerais bien connaître l'évolution du pourcentage de démissions sur les quelques dernières décennies.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par Presse-purée le Ven 29 Nov 2013 - 18:40

@Paratge a écrit:C'est la ligne DSS : dévouement, sacrifice, sacerdoce.
Le Café pédagol est comme le SGEN, toujours prêt à nous sacrifier. Il n'est pas anodin que ce genre de niaiserie paraisse pour soutenir not' bon maître ministre !
Je ne sais pas ce que le SGEN revendique sur les salaires, mais il faut signaler que, pour ce qui concerne les obligations de service, en échange de la reconnaissance des autres missions, il demande un allègement horaire pour tous. J'imagine que Victor rectifiera si je me trompe.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par Lefteris le Ven 29 Nov 2013 - 18:41

@victor44 a écrit:Si par malheur vous lisez ce fil M. Leblond, il n'est que le reflet d'une partie de la profession.
Un partie croissante de la profession quand même, et encore plus importante chez les étudiants qui ne prennent plus la peine de passer les concours

Je suis pour ma part satisfait de ce que je vis chaque jour et si certes je ne verrais pas d'un mauvais oeil quelques sous en plus, je mesure la chance que j'ai de m'épanouir au quotidien dans un métier passionnant.
Je suis dans un secteur difficile, et manque de chance , je vois surtout des gens écoeurés, confrontés à des "publics" difficiles, et n'ayant aucun intérêt pour leur métier.

Donc oui passez les concours, l'argent n'est pas une fin et nous ne sommes pas si miséreux

Il n'est pas une fin, certes, et j'ai aussi raisonné comme ça en changeant de métier (dans la limite du raisonnable quand même) Mais j'ai des collègues vraiment dans la mouise, et sans espoir de progression
Libre à ceux qui veulent remplir des tableaux excel de le faire
.
Il n'y a pas que des tableaux Excell dans la vie, un cadre du niveau d'un certifié a effectivement 1000€ de plus , et ne remplit pas des tableaux Excell. Le monde n'est pas ainsi divisé : tableau Excell ou Tableau noir (enfin TNI purles branchés Rolling Eyes ) . Plutôt moins que ne le feront peut-être bientôt les malheureux enseignants chargés de remplir des tableaux de compétence et autres foutaises.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par Lefteris le Ven 29 Nov 2013 - 18:47

@Paratge a écrit:
@Presse-purée a écrit:
La question a déjà été posée: celle de la ligne éditoriale du Café, qui trouve sympa d'être payé comme une merdre.
C'est la ligne DSS : dévouement, sacrifice, sacerdoce.
Le Café pédagol est comme le SGEN, toujours prêt à nous sacrifier. Il n'est pas anodin que ce genre de niaiserie paraisse pour soutenir not' bon maître ministre !
Le café pédagol n'est pas commele SGEN, c'est la cafet' du SGEN ...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par Pupuch76 le Ven 29 Nov 2013 - 18:51

@Roumégueur Ier a écrit:" Je ne prends donc pas cette donnée comme une fatalité et je ne tiendrais peut être plus ce discours dans quelques années "

Non, cher étudiant, dans quelques années, tu ne tiendras certainement plus ce genre de discours quand tu auras réglé tes impôts, tes factures, tes courses, tes assurances, ta mutuelle et que tu auras vu ce qu'il te reste (ou pas!)...
Je te l'assure, tu ne tiendras plus ce genre de discours et tu chercheras peut-être même une voie de sortie. Bon, tu risques de ne pas la trouver.
Complètement hallucinant que cet article soit mis autant en valeur. Il faut faire quoi? Lui ériger une statue au petit étudiant qui est prêt à travailler pour des clopinettes? Le mettre en exemple pour que cette profession qui n'arrête pas de se plaindre de sa rémunération se dise que, finalement, notre métier est assez formidable pour que l'on se contente de monnaie de singe?
Ah, le mythe du sacerdoce, du sacrifice pour la bonne cause, il nous aura coûté très cher.
Si encore, du coup, on avait cessé de nous traiter de corporatistes avec tout ce que l'on a perdu en 15 ans!
J'étais un peu comme lui, il y a 3 ans... "Le salaire? Boarf, tant que je peux m'y épanouir!" kiss 
... 3e rentrée plus tard, après être passée dans 3 autres établissements, je tombe dans LE collège de la déprime, où il n'est plus question de m'épanouir (qui a encore moins envie que les élèves d'aller en cours? Moi!! chat ).
Je vois les stagiaires qui dépriment, les néotit' qui me disent "avec certaines classes, quand l'heure commence, je me dis "J'ai envie de mourir""... Moi j'ai mis 2 ans pour me rendre compte qu'on n'est pas au pays des bisounours, les autres s'en rendent compte plus tôt...

Alors ouais, finalement, le salaire... il compte "un peu" quand même!

Pupuch76
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par Marphise le Ven 29 Nov 2013 - 18:55

@Lefteris a écrit:
Il n'y a pas que des tableaux Excell dans la vie, un cadre du niveau d'un certifié  a effectivement 1000€ de plus , et ne remplit pas des tableaux Excell. Le monde n'est pas ainsi divisé : tableau Excell ou Tableau noir (enfin TNI purles branchés Rolling Eyes ) . Plutôt moins que ne le feront peut-être bientôt les malheureux enseignants  chargés de remplir des tableaux de compétence et autres foutaises.
Ca, je suis bien d'accord. Je suis cadre niveau agrégé, je gagne environ 500€ mensuels de plus qu'un agrégé qui aurait la même ancienneté que moi, je pense, et je suis loin de remplir des tableaux excel toute la journée: au contraire, j'ai un vrai travail intellectuel, dans lequel je m'épanouis totalement. Pour moi, l'enseignement n'est qu'un plus agréable dans mon métier, une ligne de plus dans mon CV, dont je pourrais fort bien me passer (je fais des vacations à la fac).

Je me suis beaucoup posé la question d'entrer dans l'enseignement: je n'ai pas fait ce choix, parce que je ne me reconnaissais pas dans un métier où on ne fait que bosser pour être mal payé et mal reconnu au bout du compte. Je pense que je suis loin d'être la seule à avoir ce genre de raisonnement, d'après ce que je vois autour de moi. Et j'étais comme cet étudiant au même âge (d'ailleurs, si je ne jurais que par la rémunération, je n'aurais pas choisi d'entrer dans la fonction publique, et encore moins dans la filière culturelle).

Marphise
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par JPhMM le Ven 29 Nov 2013 - 18:58

@Lefteris a écrit:
@victor44 a écrit:Si par malheur vous lisez ce fil M. Leblond, il n'est que le reflet d'une partie de la profession.
Un partie croissante de la profession quand même, et encore plus importante chez les étudiants qui ne prennent plus la peine de passer les concours

Je suis pour ma part satisfait de ce que je vis chaque jour et si certes je ne verrais pas d'un mauvais oeil quelques sous en plus, je mesure la chance que j'ai de m'épanouir au quotidien dans un métier passionnant.
Je suis dans un secteur difficile, et manque de chance , je vois surtout des gens écoeurés, confrontés à des "publics" difficiles, et n'ayant aucun  intérêt pour leur métier.

Donc oui passez les concours, l'argent n'est pas une fin et nous ne sommes pas si miséreux
Il n'est pas une fin, certes, et j'ai aussi raisonné comme ça en changeant de métier (dans la limite du raisonnable quand même)  Mais j'ai des collègues vraiment dans la mouise, et sans espoir de progression
Libre à ceux qui veulent remplir des tableaux excel de le faire
.
Il n'y a pas que des tableaux Excell dans la vie, un cadre du niveau d'un certifié  a effectivement 1000€ de plus , et ne remplit pas des tableaux Excell. Le monde n'est pas ainsi divisé : tableau Excell ou Tableau noir (enfin TNI purles branchés Rolling Eyes ) . Plutôt moins que ne le feront peut-être bientôt les malheureux enseignants  chargés de remplir des tableaux de compétence et autres foutaises.
Tu as bien de la patience à répondre à des posts aussi niais.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par Lefteris le Ven 29 Nov 2013 - 19:14

@JPhMM a écrit:
@Lefteris a écrit:
@victor44 a écrit:Si par malheur vous lisez ce fil M. Leblond, il n'est que le reflet d'une partie de la profession.
Un partie croissante de la profession quand même, et encore plus importante chez les étudiants qui ne prennent plus la peine de passer les concours

Je suis pour ma part satisfait de ce que je vis chaque jour et si certes je ne verrais pas d'un mauvais oeil quelques sous en plus, je mesure la chance que j'ai de m'épanouir au quotidien dans un métier passionnant.
Je suis dans un secteur difficile, et manque de chance , je vois surtout des gens écoeurés, confrontés à des "publics" difficiles, et n'ayant aucun  intérêt pour leur métier.

Donc oui passez les concours, l'argent n'est pas une fin et nous ne sommes pas si miséreux
Il n'est pas une fin, certes, et j'ai aussi raisonné comme ça en changeant de métier (dans la limite du raisonnable quand même)  Mais j'ai des collègues vraiment dans la mouise, et sans espoir de progression
Libre à ceux qui veulent remplir des tableaux excel de le faire
.
Il n'y a pas que des tableaux Excell dans la vie, un cadre du niveau d'un certifié  a effectivement 1000€ de plus , et ne remplit pas des tableaux Excell. Le monde n'est pas ainsi divisé : tableau Excell ou Tableau noir (enfin TNI purles branchés Rolling Eyes ) . Plutôt moins que ne le feront peut-être bientôt les malheureux enseignants  chargés de remplir des tableaux de compétence et autres foutaises.
Tu as bien de la patience à répondre à des posts aussi niais.
Bof, je corrige des dictées pale , alors m'arrêter (toutes les trois copies , c'est atroce) pour ça, c'est presque un loisir ...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par InvitéeD2 le Ven 29 Nov 2013 - 19:37

@Lefteris a écrit:Bof, je corrige des dictées pale , alors m'arrêter (toutes les trois copies , c'est atroce) pour ça, c'est presque un loisir ...
[Hors sujet] Idem, avec des rédactions... C'est mauvais, mais c'est mauvais... [/Hors sujet]

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par damanhour le Ven 29 Nov 2013 - 19:40

Dalathée2 a écrit:
@Lefteris a écrit:Bof, je corrige des dictées pale , alors m'arrêter (toutes les trois copies , c'est atroce) pour ça, c'est presque un loisir ...
[Hors sujet] Idem, avec des rédactions... C'est mauvais, mais c'est mauvais... [/Hors sujet]
j'ai fais l'erreur de donner un petit passage en italien à traduire en français...J'ai peur maintenant après avoir vu leurs copies. Ils ont compris le texte mais le français affraid 

damanhour
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par InvitéA2 le Ven 29 Nov 2013 - 19:50

J'adore enseigner, mais, je viens de toucher mon salaire du mois d'octobre: 1300 euros. Ok, je suis contractuelle, et dans l'enseignement agricole. Je suis donc payée 1300 euros, heures supp inclues, après 5 années d'enseignement. Et j'en ai marre. Je n'ai jamais voulu ni pu passer le concours à cause des mutations de mon mari. Mais j'estime que mon travail vaut plus que cela.

Alors oui, voir les élèves (enfin, les 2 par classe qui suivent) progresser, savoir qu'ils aiment venir en cours etc. c'est gratifiant, mais pouvoir se payer de vraies vacances, ce serait drôlement bien aussi.

InvitéA2
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par Lefteris le Ven 29 Nov 2013 - 19:52

@damanhour a écrit:
Dalathée2 a écrit:
@Lefteris a écrit:Bof, je corrige des dictées pale , alors m'arrêter (toutes les trois copies , c'est atroce) pour ça, c'est presque un loisir ...
[Hors sujet] Idem, avec des rédactions... C'est mauvais, mais c'est mauvais... [/Hors sujet]
j'ai fais l'erreur de donner un petit passage en italien à traduire en français...J'ai peur maintenant après avoir vu leurs copies. Ils ont compris le texte mais le français  affraid 
Lasciate ogni speranza, voi ch'insegnate lingue straniere. Very Happy 

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par JPhMM le Ven 29 Nov 2013 - 19:52

Aourell a écrit:Et j'en ai marre.
Tu m'étonnes.
J'ai été contractuel pendant des années. Le salaire était indigne.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par Roumégueur Ier le Ven 29 Nov 2013 - 19:55

@victor44 a écrit:Si par malheur vous lisez ce fil M. Leblond, il n'est que le reflet d'une partie de la profession. Je suis pour ma part satisfait de ce que je vis chaque jour et si certes je ne verrais pas d'un mauvais oeil quelques sous en plus, je mesure la chance que j'ai de m'épanouir au quotidien dans un métier passionnant.

Donc oui passez les concours, l'argent n'est pas une fin et nous ne sommes pas si miséreux. Libre à ceux qui veulent remplir des tableaux excel de le faire. personnellement, je ne le ferai pas même pour 1000€ de plus par mois...
Moi aussi, ce métier je l'aime et pour l'instant j'y reste.
Mais il faut aussi ne pas mentir aux petits nouveaux sur l'épanouissement : les deux choses sur lesquelles j'ai dû rogner méchamment en 12 ans de service, c'est la préparation de cours (et donc la transmission de savoir) et la lecture de livres. Oui, depuis que je bosse, la multiplication des tâches subalternes et les tendances lourdes de l'enseignement en 2013 dévient les enseignants de leur mission première. C'est tout de même bon à savoir (en plus du débat sur les salaires, qui ont l'air d'en contenter certains et c'est tant mieux-pour le ministère...)

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par damanhour le Ven 29 Nov 2013 - 20:02

@Lefteris a écrit:
@damanhour a écrit:
Dalathée2 a écrit:[Hors sujet] Idem, avec des rédactions... C'est mauvais, mais c'est mauvais... [/Hors sujet]
j'ai fais l'erreur de donner un petit passage en italien à traduire en français...J'ai peur maintenant après avoir vu leurs copies. Ils ont compris le texte mais le français  affraid 
Lasciate  ogni speranza, voi ch'insegnate lingue straniere. Very Happy 
Je suis effarée. Very Happy 

damanhour
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par Leclochard le Ven 29 Nov 2013 - 20:03

Aourell a écrit:J'adore enseigner, mais, je viens de toucher mon salaire du mois d'octobre: 1300 euros. Ok, je suis contractuelle, et dans l'enseignement agricole. Je suis donc payée 1300 euros, heures supp inclues, après 5 années d'enseignement. Et j'en ai marre. Je n'ai jamais voulu ni pu passer le concours à cause des mutations de mon mari. Mais j'estime que mon travail vaut plus que cela.

Alors oui, voir les élèves (enfin, les 2 par classe qui suivent) progresser, savoir qu'ils aiment venir en cours etc. c'est gratifiant, mais pouvoir se payer de vraies vacances, ce serait drôlement bien aussi.
pale C'est ce que je gagnais quand j'ai débuté il y a très longtemps. Ça fait un peur. Je comprends ta colère.
Ton témoigne infirme la thèse qui voudrait que si on baisse trop les salaires, il n'y aura plus de candidats pour enseigner. C'est manifestement faux. On trouvera toujours des crève-la-faim (excuse-moi pour l'expression) pour faire le job, du moins dans les matières littéraires.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par lisette83 le Ven 29 Nov 2013 - 20:06

Oui mais pas pour longtemps comme un pis-aller...

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par Lefteris le Ven 29 Nov 2013 - 20:07

[quote="Roumégueur Ier"]
@victor44 a écrit: les deux choses sur lesquelles j'ai dû rogner méchamment en 12 ans de service, c'est la préparation de cours (et donc la transmission de savoir) et la lecture de livres.
J’enseigne depuis moins longtemps, et j'ai eu cette impression : ça me scandalisait d'être devenu professeur de lettres et de ne plus pouvoir lire autant, presque plus par moment, toujours à flux tendu. Je prépare moins aussi directement (séquences touts tapées, etc.) mais par choix, et je lis à nouveau plus , ce qui est une préparation indirecte, permanente. Je refuse aussi tout extra-pro (projets, lubies diverses, réunionnite non obligatoire), quoique cette année j'aie dû accepter le CA , faute de combattants. Ca me pèse, mais laisser le champ libre à certains parents, non...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par Lefteris le Ven 29 Nov 2013 - 20:09

@Leclochard a écrit:
Aourell a écrit:J'adore enseigner, mais, je viens de toucher mon salaire du mois d'octobre: 1300 euros. Ok, je suis contractuelle, et dans l'enseignement agricole. Je suis donc payée 1300 euros, heures supp inclues, après 5 années d'enseignement. Et j'en ai marre. Je n'ai jamais voulu ni pu passer le concours à cause des mutations de mon mari. Mais j'estime que mon travail vaut plus que cela.

Alors oui, voir les élèves (enfin, les 2 par classe qui suivent) progresser, savoir qu'ils aiment venir en cours etc. c'est gratifiant, mais pouvoir se payer de vraies vacances, ce serait drôlement bien aussi.
pale C'est ce que je gagnais quand j'ai débuté il y a très longtemps. Ça fait un peur. Je comprends ta colère.
Ton témoigne infirme la thèse qui voudrait que si on baisse trop les salaires, il n'y aura plus de candidats pour enseigner. C'est manifestement faux. On trouvera toujours des crève-la-faim (excuse-moi pour l'expression) pour faire le job, du moins dans les matières littéraires.
Pas du tout : dans un premier temps, on prend les gens de court, ceux qui sont en études littéraires et n'ont plus le choix. Des "captifs" en quelque sorte.
Mais ça commence à se détourner de ces études, et encore plus après la licence, où l'on fait des masters professionnalisants, ou les IPAG , pour éviter l'enseignement.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudiant qui entres dans l'EN, abandonne toute espérance de salaire décent !

Message par Paratge le Ven 29 Nov 2013 - 20:12

Engagez-vous, rengagez-vous !

Manque de bol, y a pas de prime de saut ! Very Happy 

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum