Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par atrium le Lun 2 Déc 2013 - 19:14
Je réponds à la place de Mowgli: le 14 les grandes villes (Marseille, Lyon, Nice, Toulouse par exemple) se sont bien mobilisées alors que, dans beaucoup d'endroits,les syndicats majoritaires n'appelaient pas à la grève. C'est très dur pour les parisiens puisque vous essuyez les plâtres mais on peut réussir à faire reculer le gouvernement. Sinon on est cuit, tout passera et la dégringolade de notre profession s'accélèrera jusqu'à la décentralisation finale et notre transformation en GO.
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par arcenciel le Lun 2 Déc 2013 - 19:17
Ce qui serait bien c'est une grande marche nationale à Paris un dimanche ou samedi non?
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par atrium le Lun 2 Déc 2013 - 19:24
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ce qui serait bien c'est une grande marche nationale à Paris un dimanche ou samedi non?
Comme contre la révision de la loi Falloux:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

mais sans le soutien de la FSU et de l'UNSA, ça paraît difficile à organiser.
avatar
Trinity
Sage

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par Trinity le Lun 2 Déc 2013 - 19:25
L'école de mon fils (les rythmes ne sont pas encore passés dans ma ville) sera fermée jeudi alors qu'aucun PE n'avait fait grève jusque là.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par atrium le Lun 2 Déc 2013 - 19:26
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:L'école de mon fils (les rythmes ne sont pas encore passés dans ma ville) sera fermée jeudi alors qu'aucun PE n'avait fait grève jusque là.
Tu es dans quelle région?
avatar
Trinity
Sage

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par Trinity le Lun 2 Déc 2013 - 19:27
Picardie.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par arcenciel le Lun 2 Déc 2013 - 19:28
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ce qui serait bien c'est une grande marche nationale à Paris un dimanche ou samedi non?
Comme contre la révision de la loi Falloux:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

mais sans le soutien de la FSU et de l'UNSA, ça paraît difficile à organiser.
Oui
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par Rikki le Lun 2 Déc 2013 - 19:44
Disons que les instits parisiens ont fait beaucoup de grèves, marches, manifs et autres l'année dernière, et se sont fait massacrer :

- rythmes pourris imposés d'en haut
- mépris affiché de la part et de la mairie, et du gouvernement, et de la presse (je n'ai toujours pas digéré les "survivances de la monarchie de Juillet" pointées par le Monde)
- certaines réunions publiques organisées par la mairie rendues inaccessibles aux instits (qui se sont retrouvés dans la rue), noyautées par des militants PS, le plus souvent n'ayant rien à voir avec l'éducation (même pas parents d'élèves), accusations graves portées envers les personnels (les instits feraient grève pour empêcher la création d'un statut pour les animateurs...)
- subventions locales supplémentaires de la mairie pour les FCPE du coin (oui, en plus des 150 000 euros nationaux) et baisse concomitante des possibilités de classes transplantées et autres


Du coup, il y a une ambiance pourrie dans les écoles, les gens sont dégoûtés, vaguement résignés, et pas combatifs du tout.

_________________
mon site sur l'écriture : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par atrium le Lun 2 Déc 2013 - 19:53
Vous avez pris cher, c'est sûr, et, comme ça venait de la gauche, les syndicats n'ont pas réagi. Je comprends que vous soyez écœurés.

Il faudra se souvenir, au moment des élections professionnelles de 2014, de l'attitude de l'UNSA et de la FSU, si les PE sont encore capables de sortir des vieux schémas (dévouement, vocation, gnangnan) qui nous ont mené à nous faire escroquer par nos syndicats majoritaires.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par arcenciel le Lun 2 Déc 2013 - 19:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Disons que les instits parisiens ont fait beaucoup de grèves, marches, manifs et autres l'année dernière, et se sont fait massacrer :

- rythmes pourris imposés d'en haut
- mépris affiché de la part et de la mairie, et du gouvernement, et de la presse (je n'ai toujours pas digéré les "survivances de la monarchie de Juillet" pointées par le Monde)
- certaines réunions publiques organisées par la mairie rendues inaccessibles aux instits (qui se sont retrouvés dans la rue), noyautées par des militants PS, le plus souvent n'ayant rien à voir avec l'éducation (même pas parents d'élèves), accusations graves portées envers les personnels (les instits feraient grève pour empêcher la création d'un statut pour les animateurs...)
- subventions locales supplémentaires de la mairie pour les FCPE du coin (oui, en plus des 150 000 euros nationaux) et baisse concomitante des possibilités de classes transplantées et autres


Du coup, il y a une ambiance pourrie dans les écoles, les gens sont dégoûtés, vaguement résignés, et pas combatifs du tout.
Je plussoie
avatar
carolette
Neoprof expérimenté

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par carolette le Lun 2 Déc 2013 - 20:05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Disons que les instits parisiens ont fait beaucoup de grèves, marches, manifs et autres l'année dernière, et se sont fait massacrer :

- rythmes pourris imposés d'en haut
- mépris affiché de la part et de la mairie, et du gouvernement, et de la presse (je n'ai toujours pas digéré les "survivances de la monarchie de Juillet" pointées par le Monde)
- certaines réunions publiques organisées par la mairie rendues inaccessibles aux instits (qui se sont retrouvés dans la rue), noyautées par des militants PS, le plus souvent n'ayant rien à voir avec l'éducation (même pas parents d'élèves), accusations graves portées envers les personnels (les instits feraient grève pour empêcher la création d'un statut pour les animateurs...)
- subventions locales supplémentaires de la mairie pour les FCPE du coin (oui, en plus des 150 000 euros nationaux) et baisse concomitante des possibilités de classes transplantées et autres


Du coup, il y a une ambiance pourrie dans les écoles, les gens sont dégoûtés, vaguement résignés, et pas combatifs du tout.
Je plussoie
Itou.
En animation péda mercredi dernier, tout le monde était totalement désabusé, et plutôt déprimé professionnellement parlant…

Je ne ferai pas grève non plus : je ne pense pas que cela puisse avoir un quelconque effet sur la politique des rythmes scolaires.
Il faudrait que les parents bloquent les écoles, empêchant les instits d'y entrer, que les maires appellent les IEN, bref, que ce soit le méga-bordel ! Et plusieurs jours d'affilée. Mais comme ça n'arrivera pas, le ministre notera le mécontentement des enseignants, et voilà...
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par Rikki le Lun 2 Déc 2013 - 20:06
Écœurés, c'est le mot. Et là, le PS flippe pour les municipales. Il a de quoi. J'en suis à envisager très sérieusement de voter pour le Modem, ce qui n'est pas peu dire.

La seule chose, c'est que les gens ont un peu peur de reprendre de la gestion à la Chirac / Tibéri dans la tronche, bref, c'est exactement comme au niveau national, on est coincés.

Pour les élections professionnelles, ça fait un moment que je n'ai plus voté UNSA / SNUIpp et consorts.
avatar
C'est pas faux
Esprit éclairé

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par C'est pas faux le Lun 2 Déc 2013 - 20:12
Je ne suis pas mécontent : nous étions ce matin à 4 sur 10, et à force de persuasion déconnante, nous sommes désormais à 8 sur 10.
avatar
nova32
Niveau 9

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par nova32 le Lun 2 Déc 2013 - 20:16
1 sur 4 chez nous. Malgré l'appel du SGEN arrivé ce matin...
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par Rikki le Lun 2 Déc 2013 - 20:16
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je ne suis pas mécontent : nous étions ce matin à 4 sur 10, et à force de persuasion déconnante, nous sommes désormais à 8 sur 10.
Bravo !

Nous, nous étions 5 "peut-être" et maintenant nous sommes 3 "sûr"... No comment. Sad 

_________________
mon site sur l'écriture : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par atrium le Lun 2 Déc 2013 - 20:18
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:1 sur 4 chez nous. Malgré l'appel du SGEN arrivé ce matin...
Quand on a pris l'habitude de tout accepter dans l'intérédèzenfant, on ne peut pas instantanément et sur commande devenir combatif.

7 sur 7 mais il a fallu beaucoup parler...
avatar
nova32
Niveau 9

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par nova32 le Lun 2 Déc 2013 - 20:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:1 sur 4 chez nous. Malgré l'appel du SGEN arrivé ce matin...
Quand on a pris l'habitude de tout accepter dans l'intérédèzenfant, on ne peut pas instantanément et sur commande devenir combatif.
Ceci dit, l'appel ne concernait que les collègues en conflit avec la mairie. Faut pas pousser non plus !
avatar
C'est pas faux
Esprit éclairé

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par C'est pas faux le Lun 2 Déc 2013 - 20:22
Osé-je vous avouer comment ?
Ma collègue rigolote me dit que ça la fait suer de perdre une journée de salaire, même si ce serait vite rattrapé en faisant le tapin. Je lui conseille donc d'épargner ses semelles, vu que je suis tout disposé à remplacer les clients. Et roule ma poule (pour déconner, évidemment).
Dans son sillage, les trois autres hésitants se sont joints.
A quoi tient le succès d'une grève, tout de même...
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par atrium le Lun 2 Déc 2013 - 20:27
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Ceci dit, l'appel ne concernait que les collègues en conflit avec la mairie. Faut pas pousser non plus !
C'est bien. Ils ont déjà rejoint la FPT dans leurs têtes. Un syndicat avant-gardiste.
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par atrium le Lun 2 Déc 2013 - 20:28
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Osé-je vous avouer comment ?
Ma collègue rigolote me dit que ça la fait suer de perdre une journée de salaire, même si ce serait vite rattrapé en faisant le tapin. Je lui conseille donc d'épargner ses semelles, vu que je suis tout disposé à remplacer les clients. Et roule ma poule (pour déconner, évidemment).
Dans son sillage, les trois autres hésitants se sont joints.
A quoi tient le succès d'une grève, tout de même...
Quand je pense qu'il  nous a fallu mobiliser toute la rhétorique du gauchiste paranoïaque. Veinard!
avatar
nova32
Niveau 9

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par nova32 le Lun 2 Déc 2013 - 20:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Ceci dit, l'appel ne concernait que les collègues en conflit avec la mairie. Faut pas pousser non plus !
C'est bien. Ils ont déjà rejoint la FPT dans leurs têtes. Un syndicat avant-gardiste.
Oui et je ne suis pas sûr que les collègues savent bien pour qui ils votent...
avatar
Catsoune
Expert

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par Catsoune le Lun 2 Déc 2013 - 20:43
Jeudi,  de mon côté ( parce que notre grande école est en deux bâtiments....) Ecole fermée - vendredi, je pensais être la seule et ce soir  7/7 yesyes yesyes yesyes yesyes yesyes
avatar
Duplay
Expert

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par Duplay le Lun 2 Déc 2013 - 20:59
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mowg', sans rire, tu crois vraiment qu'on peut gagner ?

Je la fais, hein, la grève, pas de problème. On sera 2 instits et une prof de la ville dans mon école à la faire, alors que tout le monde est opposé aux rythmes... plus personne ne croit à la victoire. Les gens parlent de démission, de retraite anticipée, de changement d'Académie, de reconversion, mais plus de combat...
Oui, Rikki, très sérieusement, on peut gagner.

Ce qui est très dur pour les Parisiens, c'est qu'ils subissent de plein fouet cette réforme alors qu'ils se sont battus comme de beaux diables durant toute l'année passée. Certains collègues ressentent cette situation comme injuste, et ça se comprend. Ils paient le travail de sape des syndicats majoritaires qui ont tout fait pour endormir les collègues, pour bloquer les mobilisations, pour empêcher leur généralisation. Ils paient aussi probablement le fait de travailler dans la capitale : Peillon ne pouvait pas laisser la ville-phare repousser l'application de la réforme à 2014.

Et pourtant, si l'on regarde le chemin parcouru depuis l'an dernier, c'est énorme. L'immense majorité des communes aurait dû passer en 2013… et ce n'a pas été le cas. La grève du 12 février, en particulier, a été décisive car elle a fait réfléchir beaucoup de maires. Le prétendu consensus invoqué sans relâche par le ministre et les promoteurs de la réforme s'est avéré factice. Résultat des courses : c'est une minorité de communes qui s'est lancée dans l'application dès cette année, et de grandes villes "socialistes" comme Lyon, Lille, se sont défaussées, ce qui était au départ totalement inenvisageable.

Rappelle-toi aussi les réactions de certains sur ce forum-même quand nous avons commencé à alerter sur les conséquences prévisibles de cette réforme et sur ce qui se cachait derrière le prétendu "intérêt des enfants" : confusion scolaire/périscolaire, transformation de l'école en centre de loisirs géant, dégradation des conditions d'enseignement et d'apprentissage, mise sous la coupe des mairies, territorialisation… Relis les fils les plus anciens : on nous accusait de crier au loup sans raison.

Maintenant, malheureusement pour tous ceux qui se sont trouvés embarqués dans ce délire, les faits ne font que confirmer nos analyses de l'an dernier, parfois en pire. C'est dur pour tous ceux qui subissent ce chaos et en même temps, plus personne ne peut empêcher la vérité de se répandre. Même les médias et les chiens de garde ne peuvent plus cacher la réalité.

Et le SNUipp national, sous la pression de ses propres syndiqués, a enfin été obligé de lâcher le ministre et d'appeler à la grève jeudi 5 pour la suspension de la réforme. Il aura fallu près d'un an pour en arriver là, et un boulot énorme fourni notamment par les militants du Snudi-FO pour alerter et organiser les collègues, construire petit à petit des appels communs et des intersyndicales par circo, par ville, par département…  Les deux grèves nationales lancées par l'intersyndicale FO-CGT-SUD, le 12 février puis le 14 novembre, ont été également décisives, car les collègues se sont emparés de ces deux occasions pour exprimer très clairement leur détermination à mettre un terme à cette réforme aberrante. Le ministre vient de perdre son principal soutien. C'est énorme !

Réunissant la majorité des collègues et des personnels territoriaux, un nombre croissant de parents et de maires et presque tous les syndicats, le consensus est en train de se faire autour de cette réforme… pour sa suspension et la réécriture complète donc l'abrogation du décret !

Oui, on peut vraiment gagner ! chevalier
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par doublecasquette le Lun 2 Déc 2013 - 21:06
ABROGATION !chevalier 

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Duplay
Expert

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par Duplay le Lun 2 Déc 2013 - 21:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:ABROGATION !chevalier 
Oui !

ABROGATION ! chevalier
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par atrium le Lun 2 Déc 2013 - 21:43
Le SNUIPP a retourné sa veste, le SGEN sent le vent du boulet, le SE est divisé, les territoriaux ont compris que ça n'allait pas leur être favorable, les parents doutent, les maires traînent des pieds voire se rebellent ouvertement. Les municipales vont être un carnage pour le PS et beaucoup de PEDT ne seront pas faits avant ces élections.

Qui aurait prédit une telle situation il y a un an?

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
Contenu sponsorisé

Re: Snudi-FO : "Le décret sur les rythmes scolaires ne tient plus qu'à un fil".

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum