Etouvie (80) : deux adolescents de 14 et 15 ans menacent leur ancienne enseignante et sa classe avec une arme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etouvie (80) : deux adolescents de 14 et 15 ans menacent leur ancienne enseignante et sa classe avec une arme.

Message par Raoul LEVILAIN le Sam 30 Nov 2013 - 12:20

Un groupe d'élèves de 5ème et leur professeur du collège d'Etouvie ont été agressés pendant une course d'orientation dans le parc du Grand Marais par 2 anciens élèves :

http://picardie.france3.fr/2013/11/29/amiens-des-collegiens-et-un-professeur-agresses-etouvie-367415.html

Amiens: des collégiens et un professeur agressés à Etouvie

Jeudi après-midi, un groupe d'élèves de 5ème et leur professeur du collège d'Etouvie ont été agressés pendant une course d'orientation dans le parc du Grand Marais lorsque 2 anciens élèves les ont menacés d'un pistolet à billes.

Affolé, le groupe est immédiatement retourné dans l'établissement où les professeurs ont fait valoir leur droit de retrait. Un droit de retrait levé ce vendredi matin.Mais les professeurs d'EPS n'assurent pas les cours. Ils réclament des installations sportives couvertes et un adulte supplémentaire pour accompagner les cours.

Une cellule psychologique a tout de suite été mise en place après l'événement. Les 2 agresseurs, sont des anciens élèves excluent du collège d'Etouvie. Ils sont identifiés au sein de l'établissement comme étant à problème, selon les dires de l'enseignante agressée, ils auraient tenté de voler des équipements sportifs avant de s'en prendre aux collégiens en les menaçant avec un pistolet fictif . Ils ont été rapidement interpellés.

D'après les enseignants la situation est tendue dans l'établissement depuis la rentrée. D'ailleurs le gymnase a été incendié pendant les vacances de la Toussaint.

Raoul LEVILAIN
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etouvie (80) : deux adolescents de 14 et 15 ans menacent leur ancienne enseignante et sa classe avec une arme.

Message par John le Dim 1 Déc 2013 - 5:27

Le cours de sport d'une classe de cinquième du collège d'Étouvie a viré au cauchemar hier, à 10 h 30. Les élèves se rendaient au parc du Grand Marais tout proche avec leur professeure d'EPS. Deux anciens élèves de l'établissement, une fille de 14 ans et un garçon de 15 ans, très défavorablement connus des services de police, qui se promenaient dans le parc, ont alors sorti un pistolet pour menacer directement l'enseignante et les collégiens. Ils ont également dégradé du matériel de sport. L'arme est en fait un pistolet à billes, mais au moment des faits, difficile pour les victimes de s'en rendre compte. « Les élèves ont vraiment eu très peur », confirmait-on hier au rectorat.

La professeure a réussi à joindre par téléphone le principal du collège, qui, après avoir alerté les policiers, s'est immédiatement rendu sur les lieux pour apaiser la situation. Les deux mineurs avaient passé leur chemin lorsqu'une patrouille de police les a interpellés dans le quartier, pour les placer en garde à vue. Les enfants ainsi que l'enseignante, sous le choc, ont réintégré le collège, où le rectorat a mis en place une cellule d'écoute et de soutien, composée d'une infirmière scolaire et d'un psychologue. « Les enfants ont pu parler, et ils ont été rassurés », confirmait le principal hier.

À 13 heures, l'ensemble du corps enseignant de l'établissement a exercé son droit de retrait, et les parents étaient invités à venir récupérer leurs enfants. Le directeur académique des services de l'Éducation nationale (DASEN) est venu s'entretenir avec le personnel de cet établissement qui a déjà connu plusieurs droits de retrait depuis le début de l'année 2013, souvent pour dénoncer des faits de violence. [...]

Quant aux deux mineurs de 14 et 15 ans, ils étaient toujours en garde à vue hier soir, au commissariat d'Amiens, en attendant les suites judiciaires à donner à cette affaire.
Ce vendredi matin, les cours ont repris au sein de l'établissement scolaire, sauf ceux assurés par les professeurs d'éducation physique et sportive. Ces derniers demandent notamment le recrutement d'assistants pédagogiques pour accompagner les classes en dehors du collège pendant les cours d'EPS.

Après une première visite hier, Yves Delecluse, le directeur départemental de l'Education nationale est revenu ce vendredi matin dans le collège. Il a annoncé l'attribution de moyens supplémentaires : trois contrats aidés pour une durée de 24 mois.
http://www.courrier-picard.fr/region/des-moyens-supplementaires-au-college-apres-les-menaces-ia167b0n252499

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etouvie (80) : deux adolescents de 14 et 15 ans menacent leur ancienne enseignante et sa classe avec une arme.

Message par John le Lun 2 Déc 2013 - 6:42

Nous sommes dépités et fatigués. On ne se sent plus en sécurité. Ce nouvel incident, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. » Les cours ont repris, hier, vendredi matin, au collège d'Étouvie après un droit de retrait de 24 heures.

Seuls cinq professeurs d'éducation physique et sportive n'ont pas travaillé hier. Une réponse aux menaces avec arme dont a été victime leur collègue, Alienor Moulin-Chassine et sa classe de 5 e . « Je suis allée avec les collégiens dans le parc du Grand Marais pour une course d'orientation, témoigne l'enseignante, professeure d'EPS depuis neuf ans dans l'établissement. Un peu avant la fin du cours, deux anciens élèves sont arrivés et ont commencé à voler des balises d'orientation et à les brûler. J'ai tenté dans un premier temps de parlementer avec eux. Puis, ils sont revenus et ont menacé les élèves avec une arme (en fait, un pistolet à billes). »

Très choqués, les collégiens ont été rapidement mis en sécurité et leurs agresseurs interpellés par la police nationale. Au retour au collège, une cellule psychologique a été mise en place.

Cet incident est le nouvel épisode d'une longue série qui touche le collège et particulièrement les professeurs de sport. « Pour assurer les cours, nous devons nous rendre dans le gymnase du quartier ou alors à la piscine », confirment Olivier Clanché et Céline Moreau. Des déplacements à hauts risques hors du périmètre du collège. Menaces, insultes, agressions... L'équipe d'EPS ne compte plus les cas ou elle a dû faire face à l'agressivité de jeunes qu'elle décrit comme étant souvent « d'anciens élèves issus du quartier ». Des accidents graves auraient même parfois été évités de justesse.

Cette ambiance a aussi des conséquences à l'intérieur du collège. « On sent un climat électrique, qui se dégrade particulièrement depuis la rentrée de septembre ». Trois conseils de discipline ont déjà été organisés et d'autres sont attendus ! « La situation économique et sociale joue un rôle dans le comportement des élèves. Leurs parents sont de plus en plus en difficulté, leurs conditions de vie ne s'améliorent pas », analyse Didier François, le principal.

Plusieurs professeurs songent à quitter le collège. « Cela fait 13 ans que je suis ici. Il n'y a encore jamais eu une année aussi difficile. Je pense à demander ma mutation et d'autres collègues sont dans le même cas. Trop c'est trop ! », assure cette enseignante de l'équipe d'EPS.

« Le travail ça paye » est inscrit sur une fresque à l'entrée du collège. Hier, elle avait des couleurs bien pâles...


VINCENT HÉRY
http://www.courrier-picard.fr/region/ambiance-electrique-au-college-ia167b0n253244

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etouvie (80) : deux adolescents de 14 et 15 ans menacent leur ancienne enseignante et sa classe avec une arme.

Message par User5899 le Lun 2 Déc 2013 - 21:24

@John a écrit:« Le travail ça paye » est inscrit sur une fresque à l'entrée du collège.
HS, mais quand même...
Shocked Shocked Shocked 

J'espère qu'il n'y a pas "Un pou, c'est ta mort" aux lavabos pale

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etouvie (80) : deux adolescents de 14 et 15 ans menacent leur ancienne enseignante et sa classe avec une arme.

Message par John le Lun 2 Déc 2013 - 23:15

Cripure a écrit:
@John a écrit:« Le travail ça paye » est inscrit sur une fresque à l'entrée du collège.
HS, mais quand même...
Shocked Shocked Shocked 
Mais oui, je n'avais même pas fait le rapprochement Shocked 
C'est vrai qu'il y a une maladresse regrettable, là No 

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etouvie (80) : deux adolescents de 14 et 15 ans menacent leur ancienne enseignante et sa classe avec une arme.

Message par Olympias le Lun 2 Déc 2013 - 23:17

Vincent...es-tu là ? Une petite médiation ?
Sans blague, il y a quand même des baffes et des coups de pied au c.. qui se perdent

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum