Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
C'est pas faux
Esprit éclairé

Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par C'est pas faux le Sam 30 Nov 2013 - 19:43
Je m'explique : grève ou pas, vue l'obstination du miniss', on risque d'y avoir droit de toute façon. Or, ce n'est pas du parti-pris de considérer que le décret est inapplicable dans des conditions satisfaisantes.
Du coup, je propose ce petit exercice de politique-fiction : que va-t-il se passer ?
Les choses vont se mettre en place cahin-caha ?
Le miniss' va se faire lourder, et son décret avec ?
Le décret va être vidé de la plus grande partie de sa substance ?
Plus concrètement, les médias vont s'emparer du bidouillage des taux d'encadrement des enfants par les adultes, à l'occasion (fatale tôt ou tard) d'accidents graves et chercher des responsables ?
Etc.


Dernière édition par C'est pas faux le Sam 30 Nov 2013 - 19:46, édité 1 fois
User17706
Enchanteur

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par User17706 le Sam 30 Nov 2013 - 19:45
La question est, entre autres: peuvent-ils se permettre, politiquement, d'échouer? ...

C'est triste, d'en être arrivés là.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par atrium le Sam 30 Nov 2013 - 19:47
ça va finir par un bon transfert de compétences (et de personnels) aux collectivités territoriales.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
John
Médiateur

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par John le Sam 30 Nov 2013 - 19:48
Politique-fiction ?

Les rythmes seront imposés de toute façon.

Le centre, la droite et le FN feront à eux trois plus de 60% aux élections européennes à cause du mécontentement général.

Peillon, étant donné sa place sur les listes, sera élu député européen dans le Sud-Est et y verra la preuve de "sa légitimité" ainsi que l'approbation de sa politique, et il restera ministre dans le nouveau gouvernement.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par may68 le Sam 30 Nov 2013 - 19:56
Maintenant qu'il est (enfin !!! humhum ) dans la bataille , le snuipp va bien être obligé d'obtenir quelque chose , non ????
Laisser le choix aux communes moi je vois bien ça ... Sad 
Mais ils y laisseront des plumes !
avatar
Catsoune
Expert

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par Catsoune le Sam 30 Nov 2013 - 20:14
John.... je déprime!

_________________
Les compliments, c'est comme le mascara, il en faut plusieurs couches.....
avatar
Fraser
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par Fraser le Sam 30 Nov 2013 - 20:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Politique-fiction ?

Les rythmes seront imposés de toute façon.

Le centre, la droite et le FN feront à eux trois plus de 60% aux élections européennes à cause du mécontentement général.

Peillon, étant donné sa place sur les listes, sera élu député européen dans le Sud-Est et y verra la preuve de "sa légitimité" ainsi que l'approbation de sa politique, et il restera ministre dans le nouveau gouvernement.
Quelle horreur!!!


Je vois le décret vidé de son contenu et le choix des rythmes laissé aux communes.....et VP avouer à Strasbourg qu'il est le père de la fille de Rachida professeur
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par arcenciel le Sam 30 Nov 2013 - 20:37
Il va se passer que comme d'hab Peillon va se défiler quand il va voir que sa réforme ne passe vraiment pas... Il va aller se terrer je ne sais où se faire oublier car bien sûr plantage aux Européennes...
Ségo va prendre la relève à moins qu'une cohabitation se profile suite à une déculottée aux municipales...
avatar
Catsoune
Expert

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par Catsoune le Sam 30 Nov 2013 - 21:03
Non pas Ségo!!!! Jack Lang, histoire de calmer les enseignants, comme après Allègre? Il nous avait plutôt laissé en paix...Rolling Eyes 

_________________
Les compliments, c'est comme le mascara, il en faut plusieurs couches.....
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par arcenciel le Sam 30 Nov 2013 - 21:04
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Non pas Ségo!!!! Jack Lang, histoire de calmer les enseignants, comme après Allègre? Il nous avait plutôt laissé en paix...Rolling Eyes 
Plutôt Bayrou.
avatar
Catsoune
Expert

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par Catsoune le Sam 30 Nov 2013 - 21:04
Je plaisantais, hein...pas envie de Jack Lang non plus.....
Cripure, peut-être?
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par arcenciel le Sam 30 Nov 2013 - 21:07
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je plaisantais, hein...pas envie de Jack Lang non plus.....
Je politiquefictionnais...

avatar
C'est pas faux
Esprit éclairé

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par C'est pas faux le Dim 1 Déc 2013 - 0:44
Je pense, comme je l'ai laissé entendre, qu'après une mise en place complètement chaotique, des accidents ne vont hélas pas manquer de survenir et que l'irresponsabilité qui a conduit à cette pétaudière deviendra un sujet d'actualité. On se demandera comment on ne s'est pas rendu compte plus tôt qu'on courait à la catastrophe. La question de l'assouplissement des taux d'encadrement sera nécessairement abordée, mais trop tard pour les victimes.
Des fautifs, il y en aura. Un. Sera-t-il désigné ?
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par auléric le Dim 1 Déc 2013 - 18:13
hélas surement le pe ou l'animateur qui aura le malheur que cela tombe sur lui ....
avatar
Edgar
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par Edgar le Dim 1 Déc 2013 - 18:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Politique-fiction ?

Les rythmes seront imposés de toute façon.

Le centre, la droite et le FN feront à eux trois plus de 60% aux élections européennes à cause du mécontentement général.

Peillon, étant donné sa place sur les listes, sera élu député européen dans le Sud-Est et y verra la preuve de "sa légitimité" ainsi que l'approbation de sa politique, et il restera ministre dans le nouveau gouvernement.
John, tu devrais devenir chroniqueur comme le font de plus en plus de journalistes télé.Smile  Plus sérieusement, je loue ton réalisme sur ce sujet, ce genre de synthèses sans boniments me rassure sur la santé des citoyens plutôt que de lire des tas d'analyses et de commentaires de certains d'entre-nous fondées sur des espoirs naïfs, un sentiment infantile d'une justice, et une croyance en un sens profond des discours tenus par la plupart de nos élégants dirigeants, quand tout ne sert que leur ascension dans la mauvaise foi la plus aberrante et la confiance dans l'amnésie de la plèbe que nous sommes.
avatar
arguin
Niveau 8

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par arguin le Lun 2 Déc 2013 - 21:57
การยกเว้น

छूट

освобождение             إعفاء

cheers cheers cheers exemptio  cheers cheers cheers
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par elena3 le Jeu 5 Déc 2013 - 13:15
Le libre choix sera laissé aux communes puisque certaines ne pourront pas appliquer le décret quand d'autres auront tout préparé. Le pire des scénarios finalement, surtout pour les IEN des circonscriptions qui regroupent plusieurs communes et les remplaçants qui y sont rattachés !
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par retraitée le Jeu 5 Déc 2013 - 13:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Non pas Ségo!!!! Jack Lang, histoire de calmer les enseignants, comme après Allègre? Il nous avait plutôt laissé en paix...Rolling Eyes 
Pitié ! Il a de toutes façons trouvé une planque à IMA .
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par elena3 le Ven 6 Déc 2013 - 14:09
Il semble que Delanoë change de ton ...
Le Maire de Paris a déclaré : "J’ai entendu, j’ai lu. Les grèves ont été suivies (…) Il est exact de dire qu’il y a de la souffrance et de l’insatisfaction (...). Cette souffrance est exacerbée par la réforme."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Maire de Paris a expliqué : "Je ne pense pas que nous puissions revenir à la semaine de 4 jours. Cela demanderait une réorganisation de toute la collectivité. Jusqu’au 3 juillet, il va falloir que l’année scolaire se déroule sur la base des 4,5 jours, dont le mercredi matin."

Et pour septembre 2014 ?


elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par elena3 le Jeu 12 Déc 2013 - 23:28
Menace sur les associations
Restait une dernière grande interrogation : quels contenus pour les activités sportives périscolaires ? Pour Bernard Amsallem, il faut innover, s'appuyer sur la découverte, mais surtout "ne pas reproduire à l'école ce que l'on fait en club". Une proposition largement partagée quand on sait que les associations sportives vivent cette réforme comme "une véritable concurrence", tandis que, de leur côté, les écoles municipales peuvent craindre une forte érosion du fait de la réforme. L'offre de la ville de Rennes a ainsi diminué de 45% cette année. "Pour réussir, le mot-clé doit être, selon Jean-Michel Sautreau, le mot projet, bien avant les aspects organisationnels." Quant à la natation, elle devrait faire l'objet d'un traitement particulier. Ou plutôt d'un non-traitement : "Le savoir-nager doit concerner tous les enfants. Il faut donc laisser cet apprentissage sur le temps scolaire", a plaidé Pierre Leclercq.
Finalement, une vision contradictoire à la philosophie de la réforme est apparue en filigrane des interventions. S'il s'agissait au départ d'alléger les journées des enfants, avec un temps de cours d'un côté et un temps d'activités hors scolarité de l'autre, les intervenants ont tous insisté sur le fait qu'il ne devait pas y avoir de coupure franche entre l'école et les activités sportives proposées après la classe. "Il faut intégrer le scolaire au périscolaire", a lancé Bernard Amsallem. "On ne va pas saucissonner l'enfant en temps successifs", a renchéri Jean-Michel Sautreau. Autrement dit, le temps périscolaire devrait être… un temps scolaire comme un autre. Voilà qui ouvre de larges perspectives. Y compris celle qui consiste à remettre en cause le fondement même de la réforme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par User5899 le Ven 13 Déc 2013 - 0:56
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je plaisantais, hein...pas envie de Jack Lang non plus.....
Cripure, peut-être?
Dans un gouvernement sous Hollande ? Mais je ne pourrais rien faire... Sinon, ce n'est pas sur ce forum qu'on s'en plaindrait, mais enfin, rien qu'ici, je vois une bonne dizaine de personnes qui feraient un excellent ministre de l'EN.
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par Bouboule le Ven 13 Déc 2013 - 1:24
100 000 PE en grève une semaine et réunis à Paris pour une manif, c'est possible ou pas ?
(désolé je n'y suis allé que jeudi dernier et je ne me rends pas compte, nous étions 250)
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par elena3 le Ven 13 Déc 2013 - 13:41
Si l'on veut que Peillon craque, il faut en remettre une couche. Avec l'appui des élus et des futurs candidats pour qui cette réforme est un boulet dans une campagne électorale...Franchement, comment les nouveaux conseils municipaux pourront mettre en oeuvre le temps périscolaire en qq mois si les prédécesseurs n'ont rien fait ? Et beaucoup n'ont rien fait...
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par retraitée le Mar 17 Déc 2013 - 15:33
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le décret Peillon continue d’utiliser la décentralisation contre l’école émancipatrice.

Petit à petit, l’école, au mépris de la laïcité, s’offre aux appétits des firmes multinationales (les 16 millions de Total pour mettre la main sur le périscolaire par exemple) avant de s’offrir aux différents prosélytismes religieux ou politiques.
Petit à petit, l’Éducation nationale cède sa place aux collectivités locales ce qui bien sûr ne fera qu’accroître les inégalités sociales scolaires suivant que l’on habite dans une commune riche ou pauvre. La rupture de l’égalité territoriale devient la règle.
Petit à petit, la confusion s’installe, à l’intérieur de l’école, entre le périscolaire et l’école proprement dite. Instruction à géométrie variable, éducation à géométrie variable, diminution des horaires d’enseignement et remplacement par des activités périscolaires avec du personnel précaire « moins cher » que les enseignants, quand ce n’est pas le gardiennage dans la cour ou le préau de l’école, voilà l’objectif du « modèle réformateur néolibéral ».
Petit à petit, se prépare la « concurrence libre et non faussée » de tous les établissements entre eux. Bien évidemment, la pagaille organisée par le gouvernement solférinien avec son décret sur l’école publique ne touche pas l’école catholique privée largement favorisée par le gouvernement solférinien pour les familles qui peuvent payer.
Petit à petit, le secteur privé à but lucratif pour les actionnaires va prendre sa place dans l’ancienne école publique gratuite. Le décret autorise les activités payantes dans l’école, première phase avant l’entrée directe du privé lucratif pour les actionnaires dans l’école.
Petit à petit, le rôle des enseignants change. De transmetteur de savoirs, ils deviendront, si nous ne bloquons pas cette évolution, les manageurs au petit pied de la confusion entre activités périscolaires et scolaires.
Alors qu’un sain débat sur l’école faisait rage pendant la Révolution française, nous voilà aujourd’hui empêtrés dans une politique réactionnaire, antisociale et antilaïque de l’école.

Comment un gouvernement qui a mis du personnel supplémentaire dans les écoles a-t-il engendré une pagaille pareille ? Pourquoi ce gouvernement déclare-t-il que la grande majorité des maires, des enseignants et des parents est favorable à ce décret ? On devrait ouvrir un jeu : que ceux qui trouvent, en dehors des militants et sympathisants solfériniens, des partisans de la pagaille organisée par Peillon, gagnent la possibilité de participer à une activité périscolaire dans l’école publique de leur choix !
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par elena3 le Sam 21 Déc 2013 - 0:20
Trouvé sur un forum ces témoignages de PE... Au fait, on ne nous avait pas dit qu'il y aurait un premier bilan de ces rythmes à la fin du premier trimestre ?


Posté 18 décembre 2013 - 14:22
L'anecdote du jour ? 6 élèves absents ce matin, comme mercredi dernier. Ils sont fatigués, du coup les parents les gardent.
Autant pour "la demi-journée supplémentaire de classe". 1/4 de classe en moins et bien... on ne peut pas faire les apprentissages prévus.
Chez ma collègue en PS, l'absentéisme est très nettement supérieur les lundis et les vendredis cette année, par rapport aux stats de l'an passé.
On va faire un tableau comparatif pour le prochain CE. Les chiffres, ça parle tout seul.



Posté 18 décembre 2013 - 18:23
JE------ stop---N EN-- stop---PEUX-----stop---PLUS!!!!!!!!! :noelwacko:
Purée de premier trimestre avec ces nouveaux rythmes! ça a été effroyable!!!
ET dire qu'on remet ça en janvier...... :noelsad:
Je vais faire tout ce que je peux pour me casser une jambe au ski! Je sais pas moi... double saut périlleux arrière d'un tremplin de 25m...
J'étudie ça et je vous tiens au courant! :bye2:



Posté 18 décembre 2013 - 21:26
:noelblush: Ouch! Finalement c'est peut-être les deux jambes que je vais tenter....



Posté 15 décembre 2013 - 21:41
J'ai reçu un courrier de la mairie me demandant si je souhaite encadrer des ateliers périscolaires l'année prochaine de 15h 30 à 16 h 30 ....


 sorciere2 calimero 
Contenu sponsorisé

Re: Rythmes scolaires : et après ? Comment cela va-t-il finir ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum