Projet Peillon réforme des statuts : grève académie de Créteil + position du SNES de Lille

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Projet Peillon réforme des statuts : grève académie de Créteil + position du SNES de Lille

Message par Lefteris le Sam 7 Déc 2013 - 12:38

@Presse-purée a écrit:
@Lefteris a écrit:
Des gens plus jeunes que moi, mais plus anciens dans le métier n'ont  pas l'air de savoir ce qu'est un statut  heu.
Oui, j'ai des collègues peu informés moi aussi. Je fais des heures d'info pour expliquer ce qu'est le statut, comment il peut être modifié, l'organisation des instances décisionnelles, la composition générale de notre salaire (part indiciaire / part indemnitaire), mais les quelques collègues qui viennent semblent tout découvrir. Faudrait peut-être aussi expliquer aux collègues qui commencent via une formation ce que c'est exactement, juridiquement et statutairement parlant, que d'être prof.
Moi, je n'ai eu ces infos que lorsque j'ai commencé à creuser tt cela par moi-même (quand je me suis inscrit ici, en fait), et par mon syndicat.
C'est pour ça que je me demande si je ne fais pas oeuvre plus utile en balançant ça et là des infos , qu'en criant dans le désert. Quoiqu'autour de moi, ceux qui viennent me voir pour des raisons purement pratiques se mettent à voter FO , ( comme tu dis , ils ne comprennent pas leur fiche de paie , comprennent pas leur arrêté de nomination à tel échelon, connaissent pas le système d'avancement ...) c'est déjà ça Rolling Eyes .

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Peillon réforme des statuts : grève académie de Créteil + position du SNES de Lille

Message par Paratge le Sam 7 Déc 2013 - 12:48

Certains collègues ne s'aperçoivent des ravages des "réformes" qu'à la rentrée !
Alors qu'on a tenté de les faire réagir auparavant... affraid 

Des collègues, même "anciens", ne savent même pas des choses évidentes sur notre boulot, on dirait des zombies. Ne lisent jamais les infos qu'on leur transmet, ne se mettent à râler que quand ils sont acculés et encore... sans parler de faire grève, on dirait à les entendre qu'ils sont tous smicards !
Toujours des excuses pour ne rien dire ni ne rien faire, autant je comprends un contractuel ou une mère divorcée avec enfants, mais là...

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Peillon réforme des statuts : grève académie de Créteil + position du SNES de Lille

Message par Lefteris le Sam 7 Déc 2013 - 12:54

@Paratge a écrit:Certains collègues ne s'aperçoivent des ravages des "réformes" qu'à la rentrée !
Alors qu'on a tenté de les faire réagir auparavant... affraid 

Des collègues, même "anciens", ne savent même pas des choses évidentes sur notre boulot, on dirait des zombies. Ne lisent jamais les infos qu'on leur transmet, ne se mettent à râler que quand ils sont acculés et encore... sans parler de faire grève, on dirait à les entendre qu'ils sont tous smicards !
Un des trucs les mieux que j'ai entendus, c'est un collègue qui dit aux élèves (lesquels comme on sait demandent "pourquoi vous êtes-là ? ") qu'il soutient la  grève mais n'a pas les moyens. Moi, c'est l'inverse , je fais du cynisme quand je ne fais pas grève, et comme je la fais quand même souvent, ils sont étonnés :" non, celle-là, c'est pour les postes non renouvelés, je ne perds pas une journée pour ça. C'est à vos parents de se manifester , mais vous de toute manière, vous vous plaignez tout le temps de l'école , donc vous devriez approuver..." diable

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Peillon réforme des statuts : grève académie de Créteil + position du SNES de Lille

Message par neo le Sam 7 Déc 2013 - 13:37

@PauvreYorick a écrit:Absolument. Je trouve incroyable que les IUFM-ÉSPÉ ne contiennent usuellement pas ce genre de chose, alors que ce serait le minimum,
J'ai toujours pensé que cette absence était bien réfléchie, de la part de l'institution...humhum 

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Peillon réforme des statuts : grève académie de Créteil + position du SNES de Lille

Message par invitéW le Sam 7 Déc 2013 - 13:39

@neo a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Absolument. Je trouve incroyable que les IUFM-ÉSPÉ ne contiennent usuellement pas ce genre de chose, alors que ce serait le minimum,
J'ai toujours pensé que cette absence était bien réfléchie, de la part de l'institution...humhum 
En même temps, il vaut peut-être mieux que ce ne soit pas l'institution qui se charge de cette formation.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Peillon réforme des statuts : grève académie de Créteil + position du SNES de Lille

Message par Dinosaura le Sam 7 Déc 2013 - 14:15

@Lefteris a écrit:
@Olympias a écrit:Chez nous, comme d'habitude, personne ne réagit. Nos collègues Snes son totalement inaudibles (forcément ils ne disent rien et ne transmettent aucune info), donc on va quand même se réunir avec quelques-uns, histoire de faire le point sur ce qui se prépare.
Certains collègues sont totalement déconnectés. Du moment que le salaire est viré à la fin du mois, ils se foutent de tout le reste
Dans mon établissement , c'est assez étrange : les collègues sont assez solidaires  sur les questions locales , se mobilisent , mais ils ont l'air d'avoir du mal à comprendre que ce qu’ils voient est la conséquence d'un puzzle beaucoup plus vaste, qui se joue à l'échelle de la fonction publique.

Je ne suis pas délégué mandaté (je n'y tiens pas, j'ai déjà donné dans le syndicalisme) , mais je suis passé à l'étape au-dessus en ne me contentant plus d'afficher , et en transmettant par mail l'info syndicale. J'ai assez peu de retours, de questions. Des gens plus jeunes que moi, mais plus anciens dans le métier n'ont  pas l'air de savoir ce qu'est un statut  heu .  Ca me fait franchement  hésiter à en faire plus, car vu mon ancienneté, je serai beaucoup moins touché  , et moins longtemps, que la plupart par ce qui se trame ... alors se démener quand des gens agissent en consommateurs  humhum .
Tout pareil dans mon étab. Déprimant...Evil or Very Mad 

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Peillon réforme des statuts : grève académie de Créteil + position du SNES de Lille

Message par Lefteris le Sam 7 Déc 2013 - 14:33

@Dinosaura a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Olympias a écrit:Chez nous, comme d'habitude, personne ne réagit. Nos collègues Snes son totalement inaudibles (forcément ils ne disent rien et ne transmettent aucune info), donc on va quand même se réunir avec quelques-uns, histoire de faire le point sur ce qui se prépare.
Certains collègues sont totalement déconnectés. Du moment que le salaire est viré à la fin du mois, ils se foutent de tout le reste
Dans mon établissement , c'est assez étrange : les collègues sont assez solidaires  sur les questions locales , se mobilisent , mais ils ont l'air d'avoir du mal à comprendre que ce qu’ils voient est la conséquence d'un puzzle beaucoup plus vaste, qui se joue à l'échelle de la fonction publique.

Je ne suis pas délégué mandaté (je n'y tiens pas, j'ai déjà donné dans le syndicalisme) , mais je suis passé à l'étape au-dessus en ne me contentant plus d'afficher , et en transmettant par mail l'info syndicale. J'ai assez peu de retours, de questions. Des gens plus jeunes que moi, mais plus anciens dans le métier n'ont  pas l'air de savoir ce qu'est un statut  heu .  Ca me fait franchement  hésiter à en faire plus, car vu mon ancienneté, je serai beaucoup moins touché  , et moins longtemps, que la plupart par ce qui se trame ... alors se démener quand des gens agissent en consommateurs  humhum .
Tout pareil dans mon étab. Déprimant...Evil or Very Mad 
C'est très délicat , car je me sens quand même moralement obligé d'intervenir un peu, (il y a des choses qu'on ne peut pas laisser passer) tout comme d'informer et de donner ainsi les armes, dont chacun devrait pouvoir se servir. Le problème c'est que dès qu'on a montré qu'on s'y connaît un peu, on est sollicité. Il faut trouver l'équilibre pour ne pas se laisser dévorer, sans pour autant faire partie des passifs qui broutent tranquillement pendant que le camion pour l'abattoir arrive...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Peillon réforme des statuts : grève académie de Créteil + position du SNES de Lille

Message par neo le Sam 14 Déc 2013 - 22:31

Affiche A3 du SNES de Lille pour le panneau syndical : http://www.lille.snes.edu/spip.php?article2660

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Peillon réforme des statuts : grève académie de Créteil + position du SNES de Lille

Message par Olympias le Sam 14 Déc 2013 - 22:33

Affichage du tract du Snes au lycée mais rien ne se profile à l'horizon...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Peillon réforme des statuts : grève académie de Créteil + position du SNES de Lille

Message par Bouboule le Sam 14 Déc 2013 - 22:39

Je n'ai toujours pas trouvé de collègues en chair et en os au courant du projet.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Peillon réforme des statuts : grève académie de Créteil + position du SNES de Lille

Message par neo le Dim 15 Déc 2013 - 22:21

Affiche A3 du SNES de Lille pour le panneau syndical : http://www.lille.snes.edu/spip.php?article2660
Déclaration FSU au Comité Technique Académique de Lille, 11 décembre :
http://www.lille.snes.edu/spip.php?article2662
Lundi 9 décembre, les enseignants de classes préparatoires se sont mobilisés très majoritairement pour dénoncer le projet Peillon imposé dans la précipitation et un simulacre de concertation : le 22 novembre, nous avons eu connaissance des textes préparatoires aux seulement 2 réunions qui précéderont les annonces officielles. Ces 2 réunions n’ont donné lieu qu’à quelques changements mineurs. Comment pouvons nous comprendre que des décrets aussi fondamentaux que ceux qui régissent les statuts des personnels du second degré, et pas seulement ceux des CPGE, puissent être modifiés en quelques jours ? Comment pouvons nous accepter la façon de procéder du Ministre qui prétend discuter et écouter la profession mais qui impose des délais impossibles pour cela : chacun sait ici que les dotations arriveront dans quelques jours et qu’elles seront calculées sur la base du projet initial.

La Fsu soutient le mouvement des classes préparatoires et entend continuer à informer les collègues sur les conséquences de ces textes qui les concerneront tous, notamment en permettant l’inflation des réunions sous prétexte de reconnaissance du « travail invisible ». La Fsu dénonce également les tentatives faites pour essayer de diviser les personnels en expliquant les dégradations commises à l’égard des uns pour redéployer des moyens au profit d’autres.

Pour la Fsu, il est temps de prendre de compte la réalité de nos conditions de travail et la baisse de pouvoir d’achat subie depuis des années : nous réclamons pour tous la diminution des obligations réglementaires de service, sans contrepartie. Et la base de l’ouverture de vraies discussions pour nous, c’est le retrait du projet Peillon.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Peillon réforme des statuts : grève académie de Créteil + position du SNES de Lille

Message par neo le Mar 17 Déc 2013 - 11:16

Déclaration SNES à la CAPA avancement d'échelon des certifiés de l'académie de Lille, 16 décembre :
http://www.lille.snes.edu/spip.php?article2663
Il y a quelques jours, le ministre a annoncé le report d’un projet concernant une transformation en profondeur de nos statuts définis en 1950. Si des améliorations sont souhaitables, le projet Peillon en lui même ne peut servir de base de discussion. En effet, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un redéploiement de moyens au détriment de quelques-uns des enseignants, ceux qui avaient moins de 10 h en cycle terminal en lycée mais bénéficiaient quand même de l’heure de chaire, pour que d’autres y gagnent, mais que la plupart ne voient aucune amélioration, notamment les professeurs en collège.

Pour le SNES-FSU, les négociations doivent avoir pour préalable l’amélioration de tous et donc une diminution des obligations réglementaires de service, mais aussi l’assurance de conserver une définition hebdomadaire de nos services. Nous n’accepterons pas non plus que la reconnaissance du « travail invisible » se transforme en une inflation des réunions obligatoires, nous éloignant de ce qui est le cœur de notre métier, l’enseignement, en accroissant encore une charge de travail qui ne cesse d’augmenter depuis des années. Le SNES-FSU organisera dans l’académie une information et une consultation des personnels dans les semaines qui viennent sur toutes ces questions.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum