Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
leyade
Bon génie

Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par leyade le Sam 30 Nov 2013 - 20:32
J'ouvre un sujet nombrilo-centré, parce que ça relève un peu du "je râle parce que...", "la lose du jour..." , "jeunes parents" etc...

La semaine dernière j'ai appris incidemment par le maire (enfin, incidemment, parce que je venais d'assiéger son bureau pour lui demander comment il comptait mettre en place les nouveaux rythmes dans notre riant petit village Laughing ) qu'il y aurait une réunion parents-professeurs des écoles-maire pour expliquer tout ça.
C'était ce matin, je m'y rends très stressée par ce que va vivre Leyadon-chéri-d'amour à la rentrée prochaine motivée à l'idée de rencontrer l'équipe éducative, et en retard, mais ça c'est pour le plaisir, j'aime quand ce n'est pas trop trop simple...

Les horaires : bon, 8h30- 15h30, et retour du mercredi matin pour 2h (!) de cours.
1er appel à avis du maire : "mercredi matin, préférez-vous 8h30-10h30 ou 10h-12h, sachant que pour les enfants, pour la régularité des horaires, des apprentissages ce serait mieux 8h ?"
on est une trentaine de personnes, personne ne dit un mot, la femme devant moi prend la parole : "10h c'est bien, comme je ne travaille pas ça me permettrait de faire la grasse mat'..."
Bon ce qui est cool, c'est que du coup j'ai pu repérer qui étaient les 2 maitresses dans l'assemblée : ce sont les 2 qui sont devenues toutes rouges et qui commençaient à s'étrangler.
Je ne peux donc m'empêcher de parler pour dire qu'on vit en société, et que du coup, ça ferait que tous les gamins dont les parents partent tôt au boulot auraient... 3h de garderie avant de commencer à tenir un stylo!
Bon, regard noir de la femme devant moi, regard humide de reconnaissance des autres mamans...

2ème sujet : les fameux ... "intervenants" : le maire explique qu'il est difficile d'en trouver, et qu'il fera donc appel au bénévolat. Il en profite pour faire un appel à témoin. Si on connait quelqu'un de sympa qui sait faire faire du cheval, des scoubidous ou de la marqueterie, qu'il se mette en relation...  
je sais que je devrais me taire, mais c'est plus fort que moi :
"Et, euh... moi je préfère qu'ils fassent des coloriages avec quelqu'un d'agréé, de qualifié, qui a le bafa, qui est certifié de qqch, qui n'a pas de casier judiciaire plutôt qu'il s'épanouisse avec une mamie qui lit des contes tip top mais qui s'endormira pendant que les gamins courront sur la route ... "
C'est à ce moment précis que j'ai su que j'étais allée trop loin :
"Ouais, moi ma grand-mère elle compte venir aider et elle n'est pas folle"
"Moi je veux bien faire initiation scrapbooking mais si je peux venir avec Donovan et Amber (ses enfants?  ses yorkshires? on ne saura jamais..)
et là une se retourne vers moi pour me cracher :
"J'ai pas le bafa mais je m'estime compétente, vous n'avez rien à me dire, c'est à cause des gens comme vous que... "
j'ai donc appris que c'était cette charmante personne qui surveillerait les enfants après les cours... espérons qu'elle m'oublie d'ici là... Embarassed 

3ème sujet : les tarifs et horaires : forcément, toutes les activités post 15h30 auront un coût... qui sera répercuté proportionnellement aux coefficients familiaux... et il n'y aura pas de place pour tout le monde mais ça tournera... ambiance...
fin de la réunion : le maire : "Avez-vous des remarques?"
J'étais la seule à lever la main, il faisait bien semblant de ne pas me voir, (je me suis vue dans un miroir face à certaines de mes classes) mais il a craqué, j'ai donc dit ce que j'avais sur le coeur, à savoir que ça creuserait les inégalités entre les familles dont les mamans pourraient venir à 15h30 et celles qui ne le pourraient pas, et qui seraient obligées de payer encore plus de choses, et dont les gamins passeraient 10h par jour sur place à 3ans... que ce n'était pas un réel progrès pour le statut de la femme.
Et là, la femme devant moi, Madame-je-sais-tout-bouche-pincée s'est retournée pour me dire séchement : "Eh bien moi, je suis en congé parental pour pouvoir bien m'occuper de mon enfant!" (il ne manquait que le "hé toc!")
J'ai craqué.
J'ai rétorqué : "Eh bien moi, je travaille pour pouvoir m'occuper de vos enfants,  je suis professeur en collège".
Gros blanc.
Je pense que je ne me suis pas fait beaucoup de copines... bounce bounce bounce

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par Oudemia le Sam 30 Nov 2013 - 20:37
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:"J'ai pas le bafa mais je m'estime compétente, vous n'avez rien à me dire, c'est à cause des gens comme vous que... "
Que quoi ?
J'aurais aimé savoir la suite Razz 

Pff, dans combien de villages ce genre de scène ? Rolling Eyes
avatar
leyade
Bon génie

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par leyade le Sam 30 Nov 2013 - 20:42
ah oui, la suite, c'était : "il vaut mieux que ça soit moi et d'autres personnes pas forcément qualifiées que les 80 gamins avec une seule personne"
oui, vu comme ça...

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par Oudemia le Sam 30 Nov 2013 - 20:48
Sauf que 80 gamins avec une seule  personne ce n'est pas possible, et ça aurait empêché la mise en place, non ? (enfin j'espère).
Donc c'est à cause de gens comme elle que... Razz
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par dandelion le Sam 30 Nov 2013 - 20:49
Euh, Leyade, ça n'est pas très laïque, mais peut-être serait-il temps que tu consultes les petites annonces pour chercher un marabout qui pratique le désenvoûtement et la protection contre les sorts vaudous (bon, Amber et Donovan ça ne sonne pas très vaudou, mais mieux vaut être prudent et avec les loses que tu accumules...). Plan B: tu as assez de matière pour écrire un livre et comme tu me fais bien rire à chaque fois, il y a des chances pour que ça se vende bien.
avatar
leyade
Bon génie

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par leyade le Sam 30 Nov 2013 - 20:52
Je vois d'ici le titre : "Mes loses, ma life" Razz Razz Razz 

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par doublecasquette le Sam 30 Nov 2013 - 21:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Sauf que 80 gamins avec une seule  personne ce n'est pas possible, et ça aurait empêché la mise en place, non ? (enfin j'espère).
Donc c'est à cause de gens comme elle que... Razz
Eh bien justement, non. S'il n'y a pas de CLAE mais simplement une garderie gratuite, c'est possible puisqu'il n'y a pas de législation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par Gryphe le Sam 30 Nov 2013 - 21:11
Et là, la femme devant moi, Madame-je-sais-tout-bouche-pincée s'est retournée pour me dire séchement : "Eh bien moi, je suis en congé parental pour pouvoir bien m'occuper de mon enfant!" (il ne manquait que le "hé toc!")
J'ai craqué.
J'ai rétorqué : "Eh bien moi, je travaille pour pouvoir m'occuper de vos enfants,  je suis professeur en collège".
Encore une scène mémorable. Laughing 

Leyade, tu as quand même bigrement du talent pour raconter. Very Happy
avatar
Hélips
Modérateur

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par Hélips le Sam 30 Nov 2013 - 21:21
Leyade : veneration pour ta merveilleuse répartie !

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par dandelion le Sam 30 Nov 2013 - 21:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Et là, la femme devant moi, Madame-je-sais-tout-bouche-pincée s'est retournée pour me dire séchement : "Eh bien moi, je suis en congé parental pour pouvoir bien m'occuper de mon enfant!" (il ne manquait que le "hé toc!")
J'ai craqué.
J'ai rétorqué : "Eh bien moi, je travaille pour pouvoir m'occuper de vos enfants,  je suis professeur en collège".
Encore une scène mémorable. Laughing 

Leyade, tu as quand même bigrement du talent pour raconter. Very Happy
Ah, tu vois. Bon, t'auras une petite pensée pour nous, hein, quand tu signeras des dédicaces par milliers au Salon du Livre ... et que ton stylo tombera en panne face à des centaines de fans surexcités Razz 
avatar
leyade
Bon génie

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par leyade le Sam 30 Nov 2013 - 21:31
Merci merci! Embarassed I love you 
du coup j'ai le sous-titre : ou comment faire de sa grande tchatche un mode de vie! Razz 

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
avatar
piesco
Grand sage

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par piesco le Sam 30 Nov 2013 - 22:24
J'adore la réponse de la mère: "je pourrais faire la grasse mat'". 
Il s'agit des rythmes de qui, déjà?


trefle  Pour l'avenir de ce futur succès éditorial.
avatar
Pili
Doyen

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par Pili le Dim 1 Déc 2013 - 6:20
Fière de toi, tu as bien fait de l'ouvrir ....
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par Pseudo le Dim 1 Déc 2013 - 6:32
Elle a pris un congé parental pour s'occuper de ses gosses mais elle ne cracherait pas sur une grasse mat' Laughing

Enfin, tout cela me semble aller dans le bon sens et l'intérêt de enfants, je ne vois pas quoi dire d'autre. Evil or Very Mad 

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
CatLea
Oracle

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par CatLea le Dim 1 Déc 2013 - 7:20
Leyade, c'est surréaliste et surtout le "Comme ça je pourrai faire la grasse mat' de la mère dévouée en congé parental. Razz 
Encore une preuve de l'absurdité de la mise en place de cette réforme révolutionnaire. humhum 
En tout cas, bravo pour avoir cloué le bec à madame mère dévouée....à sa grasse mat'.
avatar
Catsoune
Expert

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par Catsoune le Dim 1 Déc 2013 - 7:29
Bravo, Bravo, Bravo Leyade!

_________________
Les compliments, c'est comme le mascara, il en faut plusieurs couches.....
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Rythmes : Mon premier contact (raté) avec l'école primaire...

par doublecasquette le Dim 1 Déc 2013 - 9:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'adore la réponse de la mère: "je pourrais faire la grasse mat'". 
Il s'agit des rythmes de qui, déjà?


trefle  Pour l'avenir de ce futur succès éditorial.
Et pourquoi crois-tu que les parents ont applaudi à la suppression du samedi matin ?

Par ricochet, c'est d'ailleurs cela qui a perturbé les rythmes veille/sommeil de leurs enfants, couchés volontairement très tard le vendredi soir (plus de 23 heures) pour qu'ils arrêtent de jouer les coucous suisses tous les samedis et dimanches vers 7 h 30...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum