Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par John le Dim 1 Déc 2013 - 1:28
La FNLP et la FNEC FP FO, à la vue des premiers éléments concrets qui remontent des écoles concernées, constate que la création et la mise en œuvre du Projet Éducatif Territorial contenu dans la loi de refondation et dans le décret relatif à la modification des rythmes scolaires, ouvre la voie à l’introduction dans l’École de la République, de multiples associations au caractère laïque très discutable, mais néanmoins financées par les collectivités territoriales afin d’intervenir dans le fonctionnement des écoles élémentaires et maternelles en lieu et place des fonctionnaires de l’éducation nationale.

C’est ainsi que le Conseil municipal de Paris a voté l’attribution d’une subvention de 13 400 euros, pour sa participation au PEDT, à l’association du diocèse de Paris «Jeunesse de Saint Vincent de Paul ».
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et effectivement :
Un statut juridique particulier

Les activités de catéchèse relèvent de l’instruction religieuse et ont un statut juridique particulier. « Les activités de catéchèse ressortent de l’instruction religieuse proprement dite telle que visée à l’article L241-2 du code de l’éducation et situées distinctement dans l’article  D521 du même code ». Elles n’entrent donc pas dans le cadre des activités périscolaires mais il est tout à fait possible qu’une paroisse fasse des propositions d’activités culturelles et spirituelles dans le cadre du projet éducatif territorial.

Pour ces activités culturelles, un support associatif est préférable. L’exemple du diocèse de Paris avec la Fédération d’Associations Culturelles, Educatives et de Loisirs, (FACEL) peut donner des points d’appui. La FACEL fédère une cinquantaine d’Associations Culturelles Éducatives et de Loisirs qui se répartissent suivant 4 catégories :
- les Accueils Culturels Educatifs et de Loisirs (ACEL) dans des paroisses ou dans des écoles,
- les centres sportifs et culture,
- les patronages,
- les pôles paroissiaux jeunes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LA FACEL : FÉDÉRATION D’ASSOCIATIONS CULTURELLES, ÉDUCATIVES ET DE LOISIRS, UNE ASSOCIATION DU DIOCÈSE DE PARIS, CRÉÉE EN
1994 PAR LE CARDINAL-ARCHEVÊQUE JEAN-MARIE L USTIGER
Son objectif est de promouvoir l’éducation chrétienne par l’animation culturelle et de loisirs, de faciliter l’accès au catéchisme au sein des paroisses ou des écoles.
La FACEL fédère une cinquantaine d’Associations Culturelles Éducatives et de Loisirs, qui se répartissent suivant 4 catégories :
– Les Associations Culturelles Éducatives et de Loisirs (ACEL) dans des paroisses ou dans des écoles.
– Les centres sportifs et culturels.
– Les patronages.
– Les pôles paroissiaux jeunes.
Au-delà de l’aide matérielle que la FACEL apporte aux associations adhérentes, l’objectif fondamental est sa participation à l’évangélisation dans le diocèse.
La FACEL propose les outils d’un centre expert : formation, aide sur le plan de la gestion, réflexion et aide à l’ouverture d’accueil de loisirs.
Les ACEL s’adressent à un public large allant de la maternelle au lycée ; elles proposent un choix étendu d’activités. Enfants et jeunes peuvent pratiquer des loisirs, des activités sportives, des disciplines artistiques, des sorties culturelles, des actions éducatives, sans oublier l’accompagnement scolaire...
Les principes éducatifs portent notamment sur :
• le développement personnel de « l’enfant », pour lui permettre de découvrir et d’affirmer tout ce qui fait sa personne et son originalité ;
• la capacité à vivre au sein d’un groupe humain dans le respect et la découverte d’autrui, en fonction de règles communes, ce qui lui permet d’exercer sa relation à autrui ;
• un temps de découverte, d’expérimentation et de liberté, qui lui est offert dans un contexte ludique et récréatif.
La FACEL permet ainsi, en accompagnant la création d’ACEL, de s’inscrire dans la continuité de la proposition du projet d’établissement, en offrant la sécurité d’un centre agréé jeunesse et sports.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
may68
Neoprof expérimenté

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par may68 le Dim 1 Déc 2013 - 9:15
"C’est ainsi que le Conseil municipal de Paris a voté l’attribution d’une subvention de 13 400 euros, pour sa participation au PEDT, à l’association du diocèse de Paris «Jeunesse de Saint Vincent de Paul ».

affraid 
avatar
Duplay
Expert

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par Duplay le Dim 1 Déc 2013 - 9:27
Pour ceux que ça intéresse, voici un autre de ces exemples concrets, pris dans le fief d'Yves Fournel, président du Réseau Français des Villes Educatrices, et ardent promoteur de la réforme des rythmes.

il s'agit d'une école de Lyon où c'est "l'Arche de Noé", une association dépendant de l'Armée du Salut, qui intervient pour une large part sur le temps périscolaire et est donc logiquement associée au pilotage de cette expérience.


Modalité de mise en oeuvre
- Classe tous les matins de 8h30 à 11h30 et les après-midi (sauf mercredi) de 14h15 à 16H30. - Aide personnalisée possible les mardi et jeudi - Réunion d’équipe pédagogique les lundi et jeudi sur la pause méridienne (année 2010/2011) - Pause méridienne : 11h30-13h15 animations ou jeux libres en alternance avec le repas - 13h15-14h15 : ateliers menés par l’Arche de Noé avec des groupes de 12 enfants - Mercredi après-midi : centre de loisirs de la Ville, associatifs, ou retour à domicile - Accueil garderie pour les externes dont les parents le souhaitent de 13h30 à 14h15.

(…)

Partenariat et contenu du partenariat
Un comité de pilotage qui réunit des enseignants, la directrice de l’école, des parents d’élèves, le responsable des personnels municipaux, l’Arche de Noé (structure socioéducative), l’association d’éducation populaire les Francas, des représentants de l’institution de l’Education nationale (IEN, Conseiller pédagogique, le CARDIE pour le rectorat), des représentants du service de l’éducation de la Ville de Lyon (direction, Conseiller technique coordination scolaire, SMSS, coordination PEL) pour : - Assurer la régulation de la mise en œuvre de l’expérimentation. - Communiquer en direction de tous les acteurs (institution, partenaires, parents,etc.). - Mettre en place une démarche d’évaluation. Un accompagnement par un conseiller en développement du CARDIE pour aider les équipes éducatives sur différents aspects à savoir : - Conseil pour l’élaboration et la conduite du projet - Conseil sur l’organisation pédagogique et la diversification des pratiques - Aide à la réflexion et la formalisation - Aide à l’évaluation des dispositifs mis en place.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Ici, depuis deux ans, les élèves de l’élémentaire ont de nouveau cours le mercredi. Les autres jours, ils reprennent les cours à 14h15 au lieu de 13h30. Pendant cette pause allongée, des animateurs de l’Arche de Noë, association dépendant de l’Armée du Salut, proposent des activités.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Sans commentaire… Suspect affraid 

Mais certains vont encore nous dire que c'est FO qui fait de la parano… Twisted Evil
may68
Neoprof expérimenté

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par may68 le Dim 1 Déc 2013 - 9:45
Vite mes cachetons ...😢 
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par doublecasquette le Dim 1 Déc 2013 - 10:06
Il y avait une ville sur la Côte d'Azur où c'était une Sœur Sourire quelconque qui proposait ses interventions, non ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par Gryphe le Dim 1 Déc 2013 - 11:05
Mowgli a écrit:il s'agit d'une école de Lyon où c'est "l'Arche de Noé", une association dépendant de l'Armée du Salut, qui intervient pour une large part sur le temps périscolaire et est donc logiquement associée au pilotage de cette expérience.
L'inverse m'aurait étonné. Il s'agit d'une association très active qui a pignon sur rue, implantée dans un des quartiers les plus populaires de Lyon et qui fait du soutien scolaire les soirs, week-ends et vacances depuis au moins dix ans (avant je ne connaissais pas).
Qu'elle ait été associée à l'expérience ne me surprend pas. De là à dire que c'est normal, c'est un tout autre débat, je vous l'accorde.
Cela interroge une fois de plus sur le statut du temps périscolaire : un temps "EN" ou "hors EN" ?
may68
Neoprof expérimenté

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par may68 le Dim 1 Déc 2013 - 11:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Mowgli a écrit:il s'agit d'une école de Lyon où c'est "l'Arche de Noé", une association dépendant de l'Armée du Salut, qui intervient pour une large part sur le temps périscolaire et est donc logiquement associée au pilotage de cette expérience.
L'inverse m'aurait étonné. Il s'agit d'une association très active qui a pignon sur rue, implantée dans un des quartiers les plus populaires de Lyon et qui fait du soutien scolaire les soirs, week-ends et vacances depuis au moins dix ans (avant je ne connaissais pas).
Qu'elle ait été associée à l'expérience ne me surprend pas. De là à dire que c'est normal, c'est un tout autre débat, je vous l'accorde.
Cela interroge une fois de plus sur le statut du temps périscolaire : un temps "EN" ou "hors EN" ?
Du temps hors EN mais dans l'école ...
Est-ce qu'ils intervenaient déjà dans l'école ??? ou bien le soir dans leurs locaux ?
Est-ce que c'est un choix des parents que leurs enfants aillent de 13h15 à 14h15 avec l'arche de Noé ...au sein de l'école ??? Le savent -ils ?
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par Gryphe le Dim 1 Déc 2013 - 11:47
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Du temps hors EN mais dans l'école ...
Est-ce qu'ils intervenaient déjà dans l'école ??? ou bien le soir dans leurs locaux ?
Est-ce que c'est un choix des parents que leurs enfants aillent de 13h15 à 14h15 avec l'arche de Noé ...au sein de l'école ??? Le savent -ils ?
Je pense que tu soulèves de vraies questions. Ce temps intermédiaire génère beaucoup de confusions.
avatar
Duplay
Expert

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par Duplay le Dim 1 Déc 2013 - 11:53
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Cela interroge une fois de plus sur le statut du temps périscolaire : un temps "EN" ou "hors EN" ?
Avec la "Refondation" de l'école et la réforme des rythmes, il n'est plus question de OU, mais d'un temps global, dans lequel ces deux temps doivent être articulés.

J'invite, une nouvelle fois, tous les collègues du primaire comme du secondaire à lire ou relire attentivement l'Appel de Bobigny, qui constitue la feuille de route du ministre et que celui-ci suit scrupuleusement.

Quelques extraits en rapport avec ta remarque :


Ce cadre national doit préconiser l’articulation des temps éducatifs et sociaux, leur mise en cohérence et la coopération éducative de tous. La conférence nationale sur les rythmes, convoquée par le Ministère à l’initiative de partenaires des Assises, doit commencer par acter ce cadre national pour ne pas reporter les premières décisions. Elle doit permettre ensuite de travailler avec tous les acteurs concernés pour dépasser les conflits d’intérêts et définir les moyens de sa mise en œuvre.
(…)
La définition et l’impulsion d’un véritable projet éducatif d’école ou d’établissement et d’équipe nécessitent l’implication et la coopération éducative de tous les adultes, professionnels et parents, partenaires associatifs de l’éducation populaire, du sport et de la culture du territoire, la logique de coéducation et l’évaluation partagée de ce projet.
(...)
Un contrat de confiance entre la Nation et les professionnels de l’école, en premier lieu les enseignants,doit garantir leur autonomie professionnelle, définir leurs missions et leurs objectifs et les reconnaître dans la redéfinition de leurs services, incluant la formation continue, la recherche-action et le travail en équipe dans le respect de leurs statuts nationaux et de leurs conditions de travail. Cela exige notamment de garantir une véritable formation initiale et continue des enseignants à la hauteur des enjeux.
(…)
C’est pourquoi nous soutenons l’incitation au développement et la reconnaissance nationale par la loi des projets éducatifs de territoire, souples, coordonnés le plus souvent par la commune ou l’intercommunalité selon leur taille et leur capacité à mobiliser les ressources éducatives du territoire et tous les acteurs. Ils doivent s’articuler avec les projets des établissements et fonctionner sur la base d’un diagnostic partagé, de la coproduction du projet et de son évaluation régulière.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pour le ministre, il ne reste plus qu'à redéfinir le statut des PE pour intégrer ces nouvelles "missions" et finir le boulot dans le premier degré.

On comprend son entêtement à ne pas lâcher sur la réforme des rythmes, pièce maîtresse dans ce dispositif.

ABROGATION DU DÉCRET SUR LES RYTHMES SCOLAIRES !

chevalier
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par Gryphe le Dim 1 Déc 2013 - 11:58
Merci Mowgli pour ces citations extraites de l'appel de Bobigny.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par Lefteris le Dim 1 Déc 2013 - 11:59
Mowgli a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Cela interroge une fois de plus sur le statut du temps périscolaire : un temps "EN" ou "hors EN" ?
Avec la "Refondation" de l'école et la réforme des rythmes, il n'est plus question de OU, mais d'un temps global, dans lequel ces deux temps doivent être articulés.

J'invite, une nouvelle fois, tous les collègues du primaire comme du secondaire à lire ou relire attentivement l'Appel de Bobigny, qui constitue la feuille de route du ministre et que celui-ci suit scrupuleusement.

Quelques extraits en rapport avec ta remarque :


Ce cadre national doit préconiser l’articulation des temps éducatifs et sociaux, leur mise en cohérence et la coopération éducative de tous. La conférence nationale sur les rythmes, convoquée par le Ministère à l’initiative de partenaires des Assises, doit commencer par acter ce cadre national pour ne pas reporter les premières décisions. Elle doit permettre ensuite de travailler avec tous les acteurs concernés pour dépasser les conflits d’intérêts et définir les moyens de sa mise en œuvre.
(…)
La définition et l’impulsion d’un véritable projet éducatif d’école ou d’établissement et d’équipe nécessitent l’implication et la coopération éducative de tous les adultes, professionnels et parents, partenaires associatifs de l’éducation populaire, du sport et de la culture du territoire, la logique de coéducation et l’évaluation partagée de ce projet.
(...)
Un contrat de confiance entre la Nation et les professionnels de l’école, en premier lieu les enseignants,doit garantir leur autonomie professionnelle, définir leurs missions et leurs objectifs et les reconnaître dans la redéfinition de leurs services, incluant la formation continue, la recherche-action et le travail en équipe dans le respect de leurs statuts nationaux et de leurs conditions de travail. Cela exige notamment de garantir une véritable formation initiale et continue des enseignants à la hauteur des enjeux.
(…)
C’est pourquoi nous soutenons l’incitation au développement et la reconnaissance nationale par la loi des projets éducatifs de territoire, souples, coordonnés le plus souvent par la commune ou l’intercommunalité selon leur taille et leur capacité à mobiliser les ressources éducatives du territoire et tous les acteurs. Ils doivent s’articuler avec les projets des établissements et fonctionner sur la base d’un diagnostic partagé, de la coproduction du projet et de son évaluation régulière.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pour le ministre, il ne reste plus qu'à redéfinir le statut des PE pour intégrer ces nouvelles "missions" et finir le boulot dans le premier degré.

On comprend son entêtement à ne pas lâcher sur la réforme des rythmes, pièce maîtresse dans ce dispositif.

ABROGATION DU DÉCRET SUR LES RYTHMES SCOLAIRES !

chevalier
Evidemment : et dans le second degré le même procédé va être utilisé pour enfoncer les statuts par le biais de l'éducation prioritaire. Pour la faire fonctionner selon le même principe de localisme, il faudrait changer les statuts (plus de programmes nationaux, définition locale, partenariats , professeurs recrutés sur profil, régime indemnitaire différent et discrétionnaire...). Quoi ? je suis alarmiste ? Eh non, certains de ces éléments sont déjà "expérimentés". Que ceux qui ne croient pas aillent s'informer auprès de collègues d'ECLAIR.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
may68
Neoprof expérimenté

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par may68 le Dim 1 Déc 2013 - 11:59
Mowgli a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Cela interroge une fois de plus sur le statut du temps périscolaire : un temps "EN" ou "hors EN" ?
Avec la "Refondation" de l'école et la réforme des rythmes, il n'est plus question de OU, mais d'un temps global, dans lequel ces deux temps doivent être articulés.

J'invite, une nouvelle fois, tous les collègues du primaire comme du secondaire à lire ou relire attentivement l'Appel de Bobigny, qui constitue la feuille de route du ministre et que celui-ci suit scrupuleusement.

Quelques extraits en rapport avec ta remarque :


Ce cadre national doit préconiser l’articulation des temps éducatifs et sociaux, leur mise en cohérence et la coopération éducative de tous. La conférence nationale sur les rythmes, convoquée par le Ministère à l’initiative de partenaires des Assises, doit commencer par acter ce cadre national pour ne pas reporter les premières décisions. Elle doit permettre ensuite de travailler avec tous les acteurs concernés pour dépasser les conflits d’intérêts et définir les moyens de sa mise en œuvre.
(…)
La définition et l’impulsion d’un véritable projet éducatif d’école ou d’établissement et d’équipe nécessitent l’implication et la coopération éducative de tous les adultes, professionnels et parents, partenaires associatifs de l’éducation populaire, du sport et de la culture du territoire, la logique de coéducation et l’évaluation partagée de ce projet.
(...)
Un contrat de confiance entre la Nation et les professionnels de l’école, en premier lieu les enseignants,doit garantir leur autonomie professionnelle, définir leurs missions et leurs objectifs et les reconnaître dans la redéfinition de leurs services, incluant la formation continue, la recherche-action et le travail en équipe dans le respect de leurs statuts nationaux et de leurs conditions de travail. Cela exige notamment de garantir une véritable formation initiale et continue des enseignants à la hauteur des enjeux.
(…)
C’est pourquoi nous soutenons l’incitation au développement et la reconnaissance nationale par la loi des projets éducatifs de territoire, souples, coordonnés le plus souvent par la commune ou l’intercommunalité selon leur taille et leur capacité à mobiliser les ressources éducatives du territoire et tous les acteurs. Ils doivent s’articuler avec les projets des établissements et fonctionner sur la base d’un diagnostic partagé, de la coproduction du projet et de son évaluation régulière.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pour le ministre, il ne reste plus qu'à redéfinir le statut des PE pour intégrer ces nouvelles "missions" et finir le boulot dans le premier degré.

On comprend son entêtement à ne pas lâcher sur la réforme des rythmes, pièce maîtresse dans ce dispositif.

ABROGATION DU DÉCRET SUR LES RYTHMES SCOLAIRES !

chevalier
Oui c'est vrai en fait il n'y a plus de doutes puisqu'il faut désormais parler de temps global !
Même nos APC peuvent se faire "le cas échéant" en liaison avec le PEDT ...
avatar
C'est pas faux
Esprit éclairé

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par C'est pas faux le Dim 1 Déc 2013 - 12:06
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Mowgli a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Cela interroge une fois de plus sur le statut du temps périscolaire : un temps "EN" ou "hors EN" ?
Avec la "Refondation" de l'école et la réforme des rythmes, il n'est plus question de OU, mais d'un temps global, dans lequel ces deux temps doivent être articulés.

J'invite, une nouvelle fois, tous les collègues du primaire comme du secondaire à lire ou relire attentivement l'Appel de Bobigny, qui constitue la feuille de route du ministre et que celui-ci suit scrupuleusement.

Quelques extraits en rapport avec ta remarque :


Ce cadre national doit préconiser l’articulation des temps éducatifs et sociaux, leur mise en cohérence et la coopération éducative de tous. La conférence nationale sur les rythmes, convoquée par le Ministère à l’initiative de partenaires des Assises, doit commencer par acter ce cadre national pour ne pas reporter les premières décisions. Elle doit permettre ensuite de travailler avec tous les acteurs concernés pour dépasser les conflits d’intérêts et définir les moyens de sa mise en œuvre.
(…)
La définition et l’impulsion d’un véritable projet éducatif d’école ou d’établissement et d’équipe nécessitent l’implication et la coopération éducative de tous les adultes, professionnels et parents, partenaires associatifs de l’éducation populaire, du sport et de la culture du territoire, la logique de coéducation et l’évaluation partagée de ce projet.
(...)
Un contrat de confiance entre la Nation et les professionnels de l’école, en premier lieu les enseignants,doit garantir leur autonomie professionnelle, définir leurs missions et leurs objectifs et les reconnaître dans la redéfinition de leurs services, incluant la formation continue, la recherche-action et le travail en équipe dans le respect de leurs statuts nationaux et de leurs conditions de travail. Cela exige notamment de garantir une véritable formation initiale et continue des enseignants à la hauteur des enjeux.
(…)
C’est pourquoi nous soutenons l’incitation au développement et la reconnaissance nationale par la loi des projets éducatifs de territoire, souples, coordonnés le plus souvent par la commune ou l’intercommunalité selon leur taille et leur capacité à mobiliser les ressources éducatives du territoire et tous les acteurs. Ils doivent s’articuler avec les projets des établissements et fonctionner sur la base d’un diagnostic partagé, de la coproduction du projet et de son évaluation régulière.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pour le ministre, il ne reste plus qu'à redéfinir le statut des PE pour intégrer ces nouvelles "missions" et finir le boulot dans le premier degré.

On comprend son entêtement à ne pas lâcher sur la réforme des rythmes, pièce maîtresse dans ce dispositif.

ABROGATION DU DÉCRET SUR LES RYTHMES SCOLAIRES !

chevalier
Evidemment : et dans le second degré le même procédé va être utilisé pour enfoncer les statuts par le biais de l'éducation prioritaire. Pour la faire fonctionner selon le même principe de localisme, il faudrait  changer les statuts (plus de programmes nationaux, définition locale, partenariats , professeurs recrutés sur profil, régime indemnitaire  différent et discrétionnaire...). Quoi ? je suis alarmiste ? Eh non, certains de ces éléments sont déjà "expérimentés". Que ceux qui ne croient pas aillent s'informer auprès de collègues d'ECLAIR.
C'est ce qu'il reste d'égalité républicaine qui est visé. Et ce seront les bas-quartiers les cocus : on pourra enfin proclamer leur réussite... en coloriage ou en football.
Ce qui me révolte, c'est que ce scandale est orchestré par des gens convaincus d'être de gôche, et qui ont vite fait de voir du réactionnaire partout.
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par doublecasquette le Dim 1 Déc 2013 - 12:07
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Mowgli a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Cela interroge une fois de plus sur le statut du temps périscolaire : un temps "EN" ou "hors EN" ?
Avec la "Refondation" de l'école et la réforme des rythmes, il n'est plus question de OU, mais d'un temps global, dans lequel ces deux temps doivent être articulés.

J'invite, une nouvelle fois, tous les collègues du primaire comme du secondaire à lire ou relire attentivement l'Appel de Bobigny, qui constitue la feuille de route du ministre et que celui-ci suit scrupuleusement.

Quelques extraits en rapport avec ta remarque :


Ce cadre national doit préconiser l’articulation des temps éducatifs et sociaux, leur mise en cohérence et la coopération éducative de tous. La conférence nationale sur les rythmes, convoquée par le Ministère à l’initiative de partenaires des Assises, doit commencer par acter ce cadre national pour ne pas reporter les premières décisions. Elle doit permettre ensuite de travailler avec tous les acteurs concernés pour dépasser les conflits d’intérêts et définir les moyens de sa mise en œuvre.
(…)
La définition et l’impulsion d’un véritable projet éducatif d’école ou d’établissement et d’équipe nécessitent l’implication et la coopération éducative de tous les adultes, professionnels et parents, partenaires associatifs de l’éducation populaire, du sport et de la culture du territoire, la logique de coéducation et l’évaluation partagée de ce projet.
(...)
Un contrat de confiance entre la Nation et les professionnels de l’école, en premier lieu les enseignants,doit garantir leur autonomie professionnelle, définir leurs missions et leurs objectifs et les reconnaître dans la redéfinition de leurs services, incluant la formation continue, la recherche-action et le travail en équipe dans le respect de leurs statuts nationaux et de leurs conditions de travail. Cela exige notamment de garantir une véritable formation initiale et continue des enseignants à la hauteur des enjeux.
(…)
C’est pourquoi nous soutenons l’incitation au développement et la reconnaissance nationale par la loi des projets éducatifs de territoire, souples, coordonnés le plus souvent par la commune ou l’intercommunalité selon leur taille et leur capacité à mobiliser les ressources éducatives du territoire et tous les acteurs. Ils doivent s’articuler avec les projets des établissements et fonctionner sur la base d’un diagnostic partagé, de la coproduction du projet et de son évaluation régulière.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pour le ministre, il ne reste plus qu'à redéfinir le statut des PE pour intégrer ces nouvelles "missions" et finir le boulot dans le premier degré.

On comprend son entêtement à ne pas lâcher sur la réforme des rythmes, pièce maîtresse dans ce dispositif.

ABROGATION DU DÉCRET SUR LES RYTHMES SCOLAIRES !

chevalier
Oui c'est vrai en fait il n'y a plus de doutes puisqu'il faut désormais parler de temps global !
Même nos APC peuvent se faire "le cas échéant" en liaison avec le PEDT ...
Et bientôt, ils devront se faire dans le cadre du PEdT.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par arcenciel le Dim 1 Déc 2013 - 12:09
Révoltant
Dégoûtée
avatar
Duplay
Expert

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par Duplay le Dim 1 Déc 2013 - 12:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Oui c'est vrai en fait il n'y a plus de doutes puisqu'il faut désormais parler de temps global !
Même nos APC peuvent se faire "le cas échéant" en liaison avec le PEDT ...
Exactement (enfin, ce n'est pas "peuvent" mais "doivent").

Si tu jettes un coup d'oeil sur le lien vers l'expérience sur Lyon que j'ai mis plus haut, tu verras que les PE doivent placer leur temps d'aide perso (maintenant APC) tous au même moment, pendant la pause méridienne, en même temps que les activités périscolaires (ce qui permet au passage de régler le problème des absences des intervenants, puisque les PE dans ce cas récupèrent les élèves qui auraient dû faire les activités périscolaires). C'est merveilleux ! Very Happy 

L’aide personnalisée placée pour tous au même moment permet des interactions entre les différents groupes et donne une unité de fonctionnement et une meilleure lisibilité pour les familles. La mise en place de temps de concertation hebdomadaires facilitent le diagnostic, la coordination et la mise en place d'actions au bénéfice des enfants de cette école inscrite par ailleurs dans le dispositif de réussite éducative de la ville. Ils favorisent la liaison entre le temps scolaire et périscolaire en visant une meilleure cohérence entre les apprentissages et les temps de détente dont les enfants ont besoin.
avatar
Duplay
Expert

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par Duplay le Dim 1 Déc 2013 - 12:13
DC, tu as été plus rapide que moi ! :
may68
Neoprof expérimenté

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par may68 le Dim 1 Déc 2013 - 12:24
Alors que le snuipp nous dit :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

yesyes 
avatar
nova32
Niveau 9

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par nova32 le Dim 1 Déc 2013 - 12:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Alors que le snuipp nous dit :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

yesyes 
Ah, si le SNUipp le dit, alors... !
avatar
Duplay
Expert

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par Duplay le Dim 1 Déc 2013 - 12:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Alors que le snuipp nous dit :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

yesyes 
Ah, si le SNUipp le dit, alors... !
Et que certains élus du SNES trouvent nos grèves "déplacées" ! furieux 

Normal : SNUipp, SNES, FSU ont signé l'Appel de Bobigny, tout comme le SGEN et le SE-UNSA.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par Lefteris le Dim 1 Déc 2013 - 12:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est ce qu'il reste d'égalité républicaine qui est visé. Et ce seront les bas-quartiers les cocus : on pourra enfin proclamer leur réussite... en coloriage ou en football.
Ce qui me révolte, c'est que ce scandale est orchestré par des gens convaincus d'être de gôche, et qui ont vite fait de voir du réactionnaire partout.
Et là, on n'a pas fini des les voir se multiplier, les stratégies d'évitement des secteurs où il sera notoire que le projet d'établissement sera ballon-coloriage-ordinateur. Le fossé déjà existant va devenir un gouffre béant ...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
C'est pas faux
Esprit éclairé

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par C'est pas faux le Dim 1 Déc 2013 - 12:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Alors que le snuipp nous dit :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

yesyes 
"Pour que les APC ne soient pas de l'AP déguisée..."
Ben justement, moi, je fais de l'AP déguisée. Parce que c'est de cela qu'ont besoin avant tout mes élèves en difficulté.
Il faudrait que tous ces gens qui causent sans savoir arrêtent : les enfants, et en particulier ceux en difficulté, c'est de scolaire qu'ils ont besoin à l'école, pas de périscolaire.
C'est sûr que vu de l'extérieur, des parents par exemple, ça a une autre gueule de préparer une expo ou d'entretenir une correspondance avec l'autre bout du monde que de faire de la grammaire. Et c'est vrai que c'est profitable aux enfants, pour peu que leurs difficultés leur permettent d'en profiter.
Nous, nous voyons et nous gérons l'ensemble. Et c'est une tâche redoutable, qu'un complot inouï de crétins s'emploie à nous empêcher d'accomplir.
avatar
John
Médiateur

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par John le Dim 1 Déc 2013 - 13:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il y avait une ville sur la Côte d'Azur où c'était une Sœur Sourire quelconque qui proposait ses interventions, non ?
C'est Soeur Antonnella, à Sanary-sur-Mer (83).

Elle est même passée dans Libération, deux mois après qu'on en a parlé sur neoprofs. La journaliste disait de Soeur Antonella qu'elle "courait partout", dans toutes les écoles de la ville.

A la décharge de Soeur Antonella, il faut préciser l'organisation de la journée, très subtile. En effet, l'école obligatoire se termine à 15h30 le mardi, à Sanary.

Soeur Antonella propose donc de prendre les élèves ce jour-là pour trois heures d'affilée, qui englobe goûter, aide aux devoirs et catéchisme, mais apparemment ces activités ne sont pas financées par la mairie en tant que TAP. Cette dernière affirmation, dont je ne suis pas sûr, est cependant à nuancer par le fait que le bulletin municipal lui-même a fait la promotion de ce temps d'accueil par Soeur Antonella, et que ce temps d'accueil a lieu justement à l'horaire des TAP.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par Gryphe le Dim 1 Déc 2013 - 13:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Elle est même passée dans Libération, deux mois après qu'on en a parlé sur neoprofs.

Soeur Antonella propose donc de prendre les élèves ce jour-là pour trois heures d'affilée, qui englobe goûter, aide aux devoirs et catéchisme, mais apparemment ces activités ne sont pas financées par la mairie en tant que TAP. Cette dernière affirmation, dont je ne suis pas sûr, est cependant à nuancer par le fait que le bulletin municipal lui-même a fait la promotion de ce temps d'accueil par Soeur Antonella, et que ce temps d'accueil a lieu justement à l'horaire des TAP.
Mais quel grand bazar... bounce
may68
Neoprof expérimenté

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par may68 le Dim 1 Déc 2013 - 13:40
Témoignage d'un PE de Sanary :

...le déplacement des temps de catéchisme du mercredi au jeudi 15h30 a provoqué une gestion «publique» dans l'espace-temps scolaire de cet enseignement religieux : prêtre en soutane, religieuse voilée, dames avec des pancartes ou vestes «KT» au portail, au milieu de la sortie des classes, minibus garés sur le parking de l'école - places réservées à l'accès des secours ou places réservées aux handicapés -, parents qui nous informent de l'inscription au catéchisme de leur enfant afin que nous transmettions, enfants qui se regroupent «communautairement »de fait à l'intérieur même de l'école puisque le jeudi à 15h30 les enseignants accompagnent en rang de la classe jusqu'au portail - et donc de fait jusqu'aux responsables du catéchisme - ceux qui ne restent pas au ateliers car allant au catéchisme. (D’ailleurs pour certains enfants- parents -, le catéchisme est vu comme un atelier parmi les autres ...!Pour l’instant, il n’y a pas d’autres prises en charge religieuses mais pourquoi pas une prise en charge à la porte de l’école par un imam, un rabbin, un bonze ou autre)...


Contenu sponsorisé

Re: Selon la FNLP et la FNEC FP FO, la réforme des rythmes scolaires est aussi une menace pour la laïcité

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum