PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par Igniatius le 15/12/2013, 20:46

Dalathée2 a écrit:Je ne suis pas modo, mais Ignatius et Bruno Florentin, vous dites des choses intéressantes l'un et l'autre, mais lire vos posts m'est un peu pénible en raison de leur agressivité respective. (En toute honnêteté, et pour élever le débat, il faut avouer que c'est Bruno Florentin qui a commencé.  pingouin )
Je suis content que tu le signales !
Mes posts ne sont que la conséquence de son attitude très désagréable et de ses trois fautes originelles :
1. il refuse de répondre à certains interlocuteurs au prétexte de leur français hésitant, alors même qu'il commet régulièrement des fautes de conjugaison et de syntaxe. Je ne parle même pas de son style ampoulé.
2. il s'accroche avec un membre en l'envoyant paître grâce à un argument portant sur les statistiques totalement à côté de la plaque, montrant ainsi la seule volonté de faire taire, mais pas par une grande rigueur intellectuelle.
3. il prétend posséder une hauteur de vue inédite quant à la situation ici débattue, en raillant les intervenants, pour finir par nous balancer les poncifs les plus éculés de la sociologie moderne, en effet à propos dans ce débat, mais d'une banalité affligeante.
Bref, je ne refuse jamais la polémique, voire l'expression d'un certain orgueil (c'est bien pour ça qu'on ne me proposera pas d'être modo...) mais je ne supporte guère la prétention.



Dalathée2 a écrit:
Sinon, je discutais de tout cela avec un proche, ancien très mauvais élève passé il y a fort longtemps par des classes dans lesquelles on entendait des mouches voler, et qui s'en est sorti autrement. Il m'a dit qu'à son avis, le retour à une transmission verticale des connaissances, le retour de l'autorité du maître, etc. n'arrangerait pas grand chose : lui a connu ce système et qu'il ne lui a pas été profitable. De son point de vue, ce sont bien les méthodes pédagogiques qu'il faut changer. Actuellement, l'école est un ensemble d'anciens bons élèves enseignant à et pour de bons élèves. A son avis, il faudrait intégrer à l'école d'anciens mauvais élèves, qui pourraient expliquer différemment aux mauvais élèves, et d'une façon d'autant plus profitable que ces instructeurs sont passés par les difficultés des élèves.

Ca n'est qu'un témoignage ponctuel mais je l'ai trouvé intéressant.
J'ai d'abord envie de te poser une question : quel est l'âge de ton ami ?
Parce que j'ai l'impression qu'il décrit une école très ancienne, peu comparable même à ce que j'ai connu dans les années 80 en primaire puis collège.

Dans ma pratique, j'ai l'impression au contraire de m'appuyer beaucoup sur les difficultés que j'ai pu avoir en tant qu'élève, et, avec l'expérience, sur celles que des générations d'élèves m'ont fait découvrir. Il est clair qu'il m'arrive souvent de ne pas comprendre comment certains peuvent ne pas comprendre telle ou telle notion, mais je ne nie jamais leurs difficultés (et grâce à Châtel, les élèves sont de plus en plus créatifs...).
L'idée des anciens cancres me paraît totalement absurde, surtout aujourd'hui, car nos actuels cancres sont vraiment inquiétants et je ne les vois guère capables d'expliquer quoi que ce soit un jour à leurs camarades.


Dernière édition par holderfar le 15/12/2013, 20:48, édité 1 fois (Raison : charte)

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par neomath le 15/12/2013, 21:07

@PauvreYorick a écrit:Donc, je crois qu'il n'est pas déraisonnable que l'école agisse sur ce sur quoi elle peut agir, tant qu'elle ne cède pas à l'illusion de croire que son action réformera l'ensemble de la société.
Entièrement d'accord.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par neomath le 15/12/2013, 21:19

@Igniatius a écrit:
@neomath a écrit:



Ni le problème ni la solution


Mais si les combats pour l’éducation débutent avant la classe, ils ne sauraient ignorer ce qui s’y passe. Car, en l’état, l’école demeure le siège de la reproduction des inégalités, comme l’ont montré Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron : les projets de transformation sociale ne sauraient donc se priver de démonter un rouage social aussi central.

Si je souscris plutôt globalement à ce point de vue, Neomath, une chose m'interpelle dans le passage que j'ai isolé : il est clair que l'école est le lieu de la reproduction des inégalités mais, si elle n'existait pas, est-ce à dire que les inégalités ne se reproduiraient pas ?

Parce que j'ai l'impression que tout le monde veut avoir l'air intelligent avec Bourdieu, mais que personne n'a rien à proposer d'autre que 40 ans de Meirieu, qui ont fait globalement empirer les choses.
1) Bourdieu a écrit quelque part (mais je ne saurais pas retrouver la citation) que ce n'est pas parce que la bourgeoisie utilise la culture classique comme outil de sélection sociale qu'il faut faire disparaître la culture classique. Par ailleurs je suis loin d'être un spécialiste de Bourdieu mais je ne sache pas qu'il se soit beaucoup mêlé de pédagogie.
2) Ma conviction profonde est qu'il faut tout faire pour que l'école fonctionne au mieux. Ce qui suppose que l'on fasse confiance aux enseignants et non pas à l'alliance des doctrinaires et des financiers. Mais que les remèdes aux maux de la société sont du ressort de la politique, au sens noble du terme.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par Bouboule le 15/12/2013, 21:28

Dalathée2 a écrit:
Sinon, je discutais de tout cela avec un proche, ancien très mauvais élève passé il y a fort longtemps par des classes dans lesquelles on entendait des mouches voler, et qui s'en est sorti autrement. Il m'a dit qu'à son avis, le retour à une transmission verticale des connaissances, le retour de l'autorité du maître, etc. n'arrangerait pas grand chose : lui a connu ce système et qu'il ne lui a pas été profitable. De son point de vue, ce sont bien les méthodes pédagogiques qu'il faut changer. Actuellement, l'école est un ensemble d'anciens bons élèves enseignant à et pour de bons élèves. A son avis, il faudrait intégrer à l'école d'anciens mauvais élèves, qui pourraient expliquer différemment aux mauvais élèves, et d'une façon d'autant plus profitable que ces instructeurs sont passés par les difficultés des élèves.

Ca n'est qu'un témoignage ponctuel mais je l'ai trouvé intéressant.

Ton témoignage me fait penser à ce qu'un IPR répétait il y a presque 15 ans : "soignez vos élèves en difficulté, ce sont vos futurs collègues"  Sad 

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par Igniatius le 15/12/2013, 21:49

@neomath a écrit:
@Igniatius a écrit:
@neomath a écrit:




Si je souscris plutôt globalement à ce point de vue, Neomath, une chose m'interpelle dans le passage que j'ai isolé : il est clair que l'école est le lieu de la reproduction des inégalités mais, si elle n'existait pas, est-ce à dire que les inégalités ne se reproduiraient pas ?

Parce que j'ai l'impression que tout le monde veut avoir l'air intelligent avec Bourdieu, mais que personne n'a rien à proposer d'autre que 40 ans de Meirieu, qui ont fait globalement empirer les choses.
1) Bourdieu a écrit quelque part (mais je ne saurais pas retrouver la citation) que ce n'est pas parce que la bourgeoisie utilise la culture classique comme outil de sélection sociale qu'il faut faire disparaître la culture classique. Par ailleurs je suis loin d'être un spécialiste de Bourdieu mais je ne sache pas qu'il se soit beaucoup mêlé de pédagogie.
2) Ma conviction profonde est qu'il faut tout faire pour que l'école fonctionne au mieux. Ce qui suppose que l'on fasse confiance aux enseignants et non pas à l'alliance des doctrinaires et des financiers. Mais que les remèdes aux maux de la société sont du ressort de la politique, au sens noble du terme.

Je souscris entièrement.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par InvitéeD2 le 16/12/2013, 11:38

Ignatius a écrit:Parce que j'ai l'impression que tout le monde veut avoir l'air intelligent avec Bourdieu, mais que personne n'a rien à proposer d'autre que 40 ans de Meirieu, qui ont fait globalement empirer les choses.

C'est bien ce que je dis quelques posts plus haut :
Dalathée2 a écrit:D'une façon générale, j'ai du mal à concilier ce que je vois au quotidien (la bataille pour le silence et la fainéantise de certains, entre autres) et les idées bourdieusiennes qui font sens, intellectuellement parlant, mais dont je n'arrive pas à tirer de moyens d'actions.
Donc OK, tout le monde souscrit. Mais concrètement, que fait-on ? Quelles solutions avons-nous ? Quelles alternatives s'offrent à nous ?

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par adelaideaugusta le 16/12/2013, 13:52

Neomath a dit :

"Sur la question particulière des méthodes de lecture mon ignorance est totale. Je m'en remets donc à ceux de mes proches en qui j'ai confiance et qui ont la compétence nécessaire (obtenue par plusieurs années de pratique en CP, cela va de soi). A l'unanimité ils pensent que la querelle des méthodes d'apprentissage de la lecture est surfaite."

Désolée, Neomath, je pense au contraire que cela reste le problème numéro 1 du primaire.
Ce sont les "pédagos" (Roland Goigoux, il me semble, quand il a donné un nouveau nom aux méthodes déjà nommées "semi-globales, mixtes, naturelles " : les méthodes "intégratives", dont l'exemple type est "Crocolivre", une des pires méthodes "foucambertienne" ou "charmeusienne") qui ont proclamé que la querelle des méthodes n'avait plus lieu d'être.
C'est justement le sujet du "coup de gueule " de Stanislas Dehaene, relaté par Fran24 :

Le "coup de gueule" de Stanislas Dehaene sur les méthodes de lecture dans l'émission "la tête au carré" est un régal! ( de la 28ème minute à la 37ème environ )
http://95.81.146.19/1UqyJFwEJFv53ppdOEfQUqOh4WzN6RwSrO5g=/podcast09/10212-12.12.2013-ITEMA_20561015-0.mp3

(Voir aussi le message de Ronin, auquel je souscris totalement.)


Dernière édition par adelaideaugusta le 16/12/2013, 14:06, édité 2 fois

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par retraitée le 16/12/2013, 13:53

J'en reviens à votre problème chinois.
Je n'ai pas lu vos solutions, voici la mienne

Je suppose que c'est le grand terrain qui est terminé.
Si toute l'équipe y avait travaillé, elle aurait mis 7,5 heures pour cela.
Donc, pour faire le petit terrain, il faudra 7,5 heures en demi équipe, puisqu'il mesure la moitié de la surface. la demi équipe y a travaillé 5 heures. Il reste 2,5 heures de travail pour cette demi-équipe, qu'un seul homme met 10 heures à accomplir.
Donc, une demi équipe = 4 hommes, l'équipe entière =8 hommes.

Ensuite, on fait l'autre supposition… et on constate que ça ***".


Dernière édition par retraitée le 16/12/2013, 14:49, édité 1 fois

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par InvitéeD2 le 16/12/2013, 15:39

@Celadon a écrit:Résistance.
Comme quoi on peut changer le cours des choses :
http://fr.news.yahoo.com/buffle-fait-voltiger-lion-%C3%A0-coup-corne-d%C3%A9fendre-104713922.html

 Laughing 

Plus sérieusement, résistance par rapport à quoi ? On s'arcboute sur des méthodes type IIIème République en résistant à Meirieu et consorts ? Ou on résiste aux réactionnaires-conservateurs en innovant pédagogiquement ?

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par Igniatius le 16/12/2013, 15:48

Dalathée2 a écrit:
@Celadon a écrit:Résistance.
Comme quoi on peut changer le cours des choses :
http://fr.news.yahoo.com/buffle-fait-voltiger-lion-%C3%A0-coup-corne-d%C3%A9fendre-104713922.html

 Laughing 

Plus sérieusement, résistance par rapport à quoi ? On s'arcboute sur des méthodes type IIIème République en résistant à Meirieu et consorts ? Ou on résiste aux réactionnaires-conservateurs en innovant pédagogiquement ?  

Entre deux maux, j'aurais tendance à choisir celui qui, pragmatiquement, est le moindre : j'observe que, statistiquement, la reproduction sociale s'amplifie depuis que l'on applique les recettes à la Meirieu, qui consistent principalement à enseigner moins de contenus (et ça, même quand tu résistes, tu ne peux y échapper.
Comme j'estime personnellement que l'école doit avoir pour but de limiter au maximum cette reproduction sociale, je préfère tenter d'enseigner des contenus réels plutôt que de suivre les apprentis-sorciers.

Je note quand même que les méthodes utilisées même par les tenants de l'instruction n'ont guère à voir avec le bon vieux magistral à l'ancienne.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par Spinoza1670 le 16/12/2013, 16:47

@adelaideaugusta a écrit:Neomath a dit :

"Sur la question particulière des méthodes de lecture mon ignorance est totale. Je m'en remets donc à ceux de mes proches en qui j'ai confiance et qui ont la compétence nécessaire (obtenue par plusieurs années de pratique en CP, cela va de soi). A l'unanimité ils pensent que la querelle des méthodes d'apprentissage de la lecture est surfaite."

Désolée, Neomath, je pense au contraire que cela reste le problème numéro 1 du primaire.
Ce sont les "pédagos" (Roland Goigoux, il me semble, quand il a donné un nouveau nom aux méthodes déjà nommées "semi-globales, mixtes, naturelles " : les méthodes "intégratives", dont l'exemple type est "Crocolivre", une des pires méthodes "foucambertienne"  ou "charmeusienne") qui ont proclamé que la querelle des méthodes n'avait plus lieu d'être.
C'est justement le sujet du "coup de gueule " de Stanislas Dehaene, relaté par Fran24 :

Le "coup de gueule" de Stanislas Dehaene sur les méthodes de lecture dans l'émission "la tête au carré" est un régal! ( de la 28ème minute à la 37ème environ )
http://95.81.146.19/1UqyJFwEJFv53ppdOEfQUqOh4WzN6RwSrO5g=/podcast09/10212-12.12.2013-ITEMA_20561015-0.mp3

(Voir aussi le message de Ronin, auquel je souscris totalement.)

Pour le coup de gueule de Goigoux (en 2006), voir par exemple ici : http://education.devenir.free.fr/Lecture.htm#goigoux1

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par doctor who le 16/12/2013, 17:53

Goigoux croit avoir dépassé la querelle parce qu'il promeut sa méthode "intégrative", qui au lieu d'intégrer véritablement les deux aspects de la lecture (déchiffrage et compréhension), les traite de manière cloisonnée.

Ce qui justifie les remarques stupides faites à l'institutrice dont parle Brighelli dans son article :
http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-comment-big-brother-controle-l-apprentissage-de-la-lecture-12-11-2013-1754474_1886.php

Je cite :
"Quel était l'objectif dans la séance de lecture ?" Ma réponse ne la satisfait pas, et elle insiste : "Votre objectif était-il de travailler le code ou la compréhension ?" J'ai le malheur de répondre que mon objectif était de travailler la lecture, c'est-à-dire justement le code et la compréhension simultanément. Cela ne convient pas du tout, il faut un objectif précis à chaque séance : soit je travaille le code à coups de "ba-be-bi-bo-bu", soit je travaille la compréhension, en faisant observer des images sans les textes puis en lisant moi-même le récit à voix haute pour que les élèves n'aient plus qu'à le comprendre. Concrètement, il faudrait que je fasse du code tous les matins (ba-be-bi-bo-bu avec les CP et bon-ban-bin avec les CE1) et de la compréhension tous les après-midi. "Il est indispensable de ne pas encombrer l'esprit des élèves avec le décodage et de l'encodage", m'a-t-elle répété, une phrase reprise dans le rapport final.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par adelaideaugusta le 16/12/2013, 19:21

Et la suite :
"Avec des inspecteurs de ce calibre, l'école n'a même pas besoin d'ennemis. Je rappelle qu'il existe des méthodes d'apprentissage de la lecture efficaces à 100 %, qui font des lecteurs actifs et des scripteurs habiles. Qu'il suffirait de les diffuser largement - et de nommer à la tête des ESPE (jamais institution porteuse d'ESPoir n'a aussi mal porté son nom) des enseignants compétents, et non la bande de bras cassés hérités des IUFM, qui pour rien au monde n'enverraient leurs enfants dans les écoles dans lesquelles ils sévissent. "

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par adelaideaugusta le 16/12/2013, 19:32

@Spinoza1670 a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:Neomath a dit :

"Sur la question particulière des méthodes de lecture mon ignorance est totale. Je m'en remets donc à ceux de mes proches en qui j'ai confiance et qui ont la compétence nécessaire (obtenue par plusieurs années de pratique en CP, cela va de soi). A l'unanimité ils pensent que la querelle des méthodes d'apprentissage de la lecture est surfaite."

Désolée, Neomath, je pense au contraire que cela reste le problème numéro 1 du primaire.
Ce sont les "pédagos" (Roland Goigoux, il me semble, quand il a donné un nouveau nom aux méthodes déjà nommées "semi-globales, mixtes, naturelles " : les méthodes "intégratives", dont l'exemple type est "Crocolivre", une des pires méthodes "foucambertienne"  ou "charmeusienne") qui ont proclamé que la querelle des méthodes n'avait plus lieu d'être.
C'est justement le sujet du "coup de gueule " de Stanislas Dehaene, relaté par Fran24 :

Le "coup de gueule" de Stanislas Dehaene sur les méthodes de lecture dans l'émission "la tête au carré" est un régal! ( de la 28ème minute à la 37ème environ )
http://95.81.146.19/1UqyJFwEJFv53ppdOEfQUqOh4WzN6RwSrO5g=/podcast09/10212-12.12.2013-ITEMA_20561015-0.mp3

(Voir aussi le message de Ronin, auquel je souscris totalement.)

Pour le coup de gueule de Goigoux (en 2006), voir par exemple ici : http://education.devenir.free.fr/Lecture.htm#goigoux1

J'ai lu quelques lignes du lien que tu donnes sur Goigoux :

Il existe sur ce point un véritable consensus que nous avons tenté de formuler dans un ouvrage collectif que j’ai coordonné (Enseigner la lecture au cycle 2, Nathan, 2000) et qui réunissait les contributions de psychologues cognitivistes réputés : Gombert, Fayol, Valdois, Colé et Mousty.

Ces psychologues cognitivistes réputés sont les auteurs du fameux "Crocolivre" que j'ai cité.
Autrement dit, leur recherche sur les enfants constitue à étudier les dégâts qu'ils ont causé avec leur méthode. On pourrait parler de double peine : leurs élèves cobayes sont de nouveau leurs cobayes, avec les recherches par IRM ou tomographies, examens qui sont quand même assez lours à supporter.

Petit extrait de Crocolivre.
(Lecture à faire en novembre)

Il s'agit d'un "Crocolivre" Nathan, C.P.
« Ludovic ne veut pas aller à l'école. C’est Mardi matin. Ludovic est à table. Il ne peut pas avaler son chocolat. Il se plaint :
-J'ai mal au ventre!
-Tu as mangé trop de tarte aux prunes hier, dit sa maman.
-Tu n'es pas malade!, dit son papa (.....)N'oublie pas ton livre de lecture!
Ce n'est pas la tarte aux prunes, qui donne mal au ventre à Ludovic. Non, c'est l'école! (Sic) Le Mardi, Madame Tulipe, la maîtresse, fait relire au tableau toute la leçon de lecture.
(....Une petite camarade, Julie, lui donne dans la cour, en voyant sa pâleur, un lutin porte-bonheur. La maîtresse arrive....)
Ludovic baisse la tête. Il se sent de plus en plus mal. La lecture va commencer. (....)
-Ludovic, au tableau!, dit la maîtresse.
Il se lève; ça alors, il n'a plus peur! Il a le lutin de Julie dans la main. Il lit et relit tout seul la leçon de lecture. »

Fin avril, 3 élèves de la classe savaient lire : elles avaient appris en grande section, en famille.

Je mets en pièce jointe la fiche technique du livre.
Fichiers joints
Crocolivre Natha1.doc Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(31 Ko) Téléchargé 1 fois

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par Boubous le 17/12/2013, 10:11

@adelaideaugusta a écrit:Et la suite :
"Avec des inspecteurs de ce calibre, l'école n'a même pas besoin d'ennemis. Je rappelle qu'il existe des méthodes d'apprentissage de la lecture efficaces à 100 %, qui font des lecteurs actifs et des scripteurs habiles. Qu'il suffirait de les diffuser largement ...
Ça fait un peu slogan publicitaire ! Laughing 
Même dans les pays où un seul et unique syllabaire était utilisé, il y avait des échecs.

Ne pensez-vous pas qu’il y a une tendance à prendre pour une méthode ce qui ne l’est pas, à savoir les manuels qui ne sont que des supports ? Peut-on vraiment dire qu’avec des manuels comme Gafi, Ratus, etc. on ne peut pas enseigner le code ? Comment interprétez-vous le sentiment général des PE, quand ils déclarent à 99% enseigner de manière satisfaisante la « technique » de la lecture (Cf. le rapport de l’inspection)?

Boubous
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par adelaideaugusta le 17/12/2013, 11:35

@Boubous a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:Et la suite :
"Avec des inspecteurs de ce calibre, l'école n'a même pas besoin d'ennemis. Je rappelle qu'il existe des méthodes d'apprentissage de la lecture efficaces à 100 %, qui font des lecteurs actifs et des scripteurs habiles. Qu'il suffirait de les diffuser largement ...
Ça fait un peu slogan publicitaire ! Laughing 
Même dans les pays où un seul et unique syllabaire était utilisé, il y avait des échecs.

Ne pensez-vous pas qu’il y a une tendance à prendre pour une méthode ce qui ne l’est pas, à savoir les manuels qui ne sont que des supports ? Peut-on vraiment dire qu’avec des manuels comme Gafi, Ratus, etc. on ne peut pas enseigner le code ? Comment interprétez-vous le sentiment général des PE, quand ils déclarent à 99% enseigner de manière satisfaisante la « technique » de la lecture (Cf. le rapport de l’inspection)?

Et ça repart comme en 14. (La phrase est de Brighelli, non de moi. Il prône les méthodes SLECC.)
Je laisse des gens plus persuasifs que moi répondre.

Simple question : avez-vous lu Liliane Lurçat, "La destruction de l'enseignement élémentaire et ses penseurs" ?
Ou Michel Leroux ("De l'élève à l'apprenant") ?

Avec Gafi et Ratus, une bonne institutrice, si elle fait énormément de code, peut apprendre à lire à une classe.
mais pourquoi faire compliqué, alors qu'on peut faire simple, avec des méthodes qui, dès le départ font essentiellement du code ?
Je me demande quelle est votre connaissance des méthodes.
Pourquoi 40 % des enfants ne savent-ils pas lire en entrant au collège, si 99 % des maîtresses sont satisfaites de leur façon d'enseigner ?
Peut-être sont- elles inconscientes (ou indifférentes ??) de l'effet de leur méthode sur leur classe.
Une de mes petites-filles avait eu Crocolivre en CP : en mai, seules trois petites filles savaient lire celles qui avaient appris à lire en famille avant le CP.
Que croyez-vous qu'il arriva ? L'année suivante, la maîtresse reprit la même méthode, avec probablement le même résultat.

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par adelaideaugusta le 17/12/2013, 11:42

@Boubous a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:Et la suite :
"Avec des inspecteurs de ce calibre, l'école n'a même pas besoin d'ennemis. Je rappelle qu'il existe des méthodes d'apprentissage de la lecture efficaces à 100 %, qui font des lecteurs actifs et des scripteurs habiles. Qu'il suffirait de les diffuser largement ...
Ça fait un peu slogan publicitaire ! Laughing 
Même dans les pays où un seul et unique syllabaire était utilisé, il y avait des échecs.

Ne pensez-vous pas qu’il y a une tendance à prendre pour une méthode ce qui ne l’est pas, à savoir les manuels qui ne sont que des supports ? Peut-on vraiment dire qu’avec des manuels comme Gafi, Ratus, etc. on ne peut pas enseigner le code ? Comment interprétez-vous le sentiment général des PE, quand ils déclarent à 99% enseigner de manière satisfaisante la « technique » de la lecture (Cf. le rapport de l’inspection)?

Quant aux "syllabaires", je vous renvoie (si vous êtes curieux de le lire ) à l'échec du grand entomologiste Fabre à l'apprentissage de la lecture.
Fichiers joints
Fabre Jean-Henry.doc Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(38 Ko) Téléchargé 3 fois

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par JPhMM le 17/12/2013, 13:21

@Bruno Florentin a écrit:
@Igniatius a écrit:Victoire !
Enfin un post avec une idée dedans !
Là est tout le rapport entre nous ! Un d'un côté, zéro de l'autre. Et le rapport de un à zéro, c'est ... je te laisse conclure (bien que ce soit un peu compliqué : ce sont des maths) et te laisse savourer ton insignifiance repue à la manière dont Charles Bovary "rumine son bonheur, comme ceux qui mâchent encore, après dîner, le goût des truffes qu'ils digèrent"(Flaubert, Madame Bovary).
Hors les mots qui expriment votre mépris ou votre haine : rien.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par Patissot le 17/12/2013, 17:39

@adelaideaugusta a écrit:
@Boubous a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:Et la suite :
"Avec des inspecteurs de ce calibre, l'école n'a même pas besoin d'ennemis. Je rappelle qu'il existe des méthodes d'apprentissage de la lecture efficaces à 100 %, qui font des lecteurs actifs et des scripteurs habiles. Qu'il suffirait de les diffuser largement ...
Ça fait un peu slogan publicitaire ! Laughing 
Même dans les pays où un seul et unique syllabaire était utilisé, il y avait des échecs.

Ne pensez-vous pas qu’il y a une tendance à prendre pour une méthode ce qui ne l’est pas, à savoir les manuels qui ne sont que des supports ? Peut-on vraiment dire qu’avec des manuels comme Gafi, Ratus, etc. on ne peut pas enseigner le code ? Comment interprétez-vous le sentiment général des PE, quand ils déclarent à 99% enseigner de manière satisfaisante la « technique » de la lecture (Cf. le rapport de l’inspection)?

Et ça repart comme en 14. (La phrase est de Brighelli, non de moi. Il prône les méthodes SLECC.)
Je laisse des gens plus persuasifs que moi répondre.

Simple question : avez-vous lu Liliane Lurçat, "La destruction de l'enseignement élémentaire et ses penseurs" ?
Ou Michel Leroux ("De l'élève à l'apprenant") ?

Avec Gafi et Ratus, une bonne institutrice, si elle fait énormément de code, peut apprendre à lire à une classe.
mais pourquoi faire compliqué, alors qu'on peut faire simple, avec des méthodes qui, dès le départ font essentiellement du code ?

C'est quel type de méthode Ratus ? Globale ? Je me souviens avoir collectionné les images de Belo, Mina, Ratus dans un passé lointain... (Mais en fait je savais déjà lire au CP, ma mère m'avait appris grâce à Mimi et Coco : elle en avait marre de me raconter des histoires tous les soirs Very Happy)

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France

Message par adelaideaugusta le 17/12/2013, 22:17

- méthode mixte modérée : (selon le classement des méthodes sur neoprofs)
Bulle
Daniel et Valérie (méthode mixte très modérée)
Gafi
Ratus
Rémi et Colette (méthode mixte très modérée)
Tout terrain

Ratus et Gafi peuvent à la rigueur être utilisées pour apprendre à lire, à condition que la maîtresse fasse beaucoup de syllabation, ou, ce qui est très fréquent, y ajoute une bonne dose de Borel-Maisonny.
Sinon, cela peut conduire à la fausse dyslexie.

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum