Collège Jeanne d'Albret (Pau) : "On a eu des bagarres, une introduction et confiscation de couteau, des menaces verbales et physiques…"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Collège Jeanne d'Albret (Pau) : "On a eu des bagarres, une introduction et confiscation de couteau, des menaces verbales et physiques…"

Message par John le Mer 4 Déc 2013 - 12:29

« Ma fille se faisait intimider par deux autres collégiens, explique un parent d’élève. Ils faisaient la foire dans la salle d’études, ils jetaient des cailloux et les surveillants ne faisaient rien. Finalement, l’un des deux a voulu lui mettre un caillou dans le pull et il a menacé de lui arracher ses sous-vêtements. Ils lui ont fait peur. » [...]

La principale de Jeanne-d’Albret insiste, l’exclusion n’est pas la seule réponse aux incivilités. « Souvent il y a une attente de sanction immédiate, rappelle Florence Dupouy. Mais on est dans l’éducatif, on n’est pas dans le pénal ! » Six conseils de disciplines se sont déroulés au collège depuis le début de l’année scolaire. Trois se sont soldés par des exclusions définitives. « On peut aussi décider d’exclusions avec sursis et de mesures de réparation où les enfants sont amenés à intervenir auprès d’associations. » [...]

Selon un autre membre du conseil d’administration, le collège aurait prononcé 18 exclusions définitives en 2011-2012. « Évidemment je trouve que c’est trop, conclut la directrice qui prend ses distances avec ce chiffre. L’idéal serait qu’il n’y en ait pas. » [...]

D’autres parents expriment le même ras-le-bol face aux incivilités répétées d’un groupe d’une dizaine d’enfants. « À la récréation, ça frappe partout, il y a beaucoup de vols. C’est une vraie souffrance pour les enfants », raconte un papa.

Le tableau pourrait être classique d’un collège contemporain s’il n’y avait ce nombre important de conseils de disciplines et d’exclusions : six conseils et trois exclusions depuis la rentrée, 14 conseils et sept exclusions l’an passé. Pour un collège de 820 enfants tout de même. « Il y a plus d’exclusions ici que dans le collège où j’étais en poste dans l’académie de Créteil, reconnaît la principale, Florence Dupouy. Mais ce n’est pas comparable. Ici, il y a aussi plus de mixité sociale. C’est ce qu’il y a de plus difficile à gérer. »

Un membre du conseil d’administration confirme les incivilités récurrentes. « On a eu des bagarres, une introduction et confiscation de couteau, des menaces verbales et physiques… » [...]

La principale écarte l’existence d’un éventuel groupe de dix élèves semant la terreur. « On a effectivement des élèves turbulents mais comme dans tous les collèges. Une dizaine je ne sais pas, peut-être plus, peut-être moins, cela dépend des moments. Il y a des perturbateurs mais ils sont identifiés. » Les parents en colère, eux, pointent surtout une certaine catégorie d’élèves. « C’est un problème récurent depuis que les gens du voyage sont dans ce collège, croit le papa de la collégienne agressée la semaine dernière. Je n’ai absolument rien contre cette communauté. Mais je pense que le collège n’est pas fait pour eux. » « Ce sont des gamins qui ne se plaisent pas au collège et ils ne demandent que ça de se faire virer », tonne une maman.

« Il n’y a pas que des enfants issus de la communauté des gens du voyage dans les perturbateurs », nuance la principale. Florence Dupouy écarte aussi tout problème né de l’intégration des élèves de l’ancien collège Jean-Monnet il y a deux ans : « Je n’y vois aucun lien ». « Tout l’enjeu est d’apprendre à vivre ensemble et de régler les conflits », répète la principale. « Mon rôle en tant qu’école de la République, c’est d’accueillir tous les élèves, y compris les plus difficiles. »
http://www.sudouest.fr/2013/12/04/le-college-jeanne-d-albret-et-ses-recres-trop-agiteesdes-exclusions-et-d-autres-sanctions-1248320-4344.php

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Jeanne d'Albret (Pau) : "On a eu des bagarres, une introduction et confiscation de couteau, des menaces verbales et physiques…"

Message par Infiniment le Mer 4 Déc 2013 - 12:39

tout problème né de l’intégration des élèves de l’ancien collège Jean-Monnet
On a fermé le "collège-ghetto", croyant que les difficultés allaient disparaître comme par enchantement. Cela n'a fait que déplacer le problème, en fragilisant un peu plus deux collèges qui n'étaient pas particulièrement brillants, dont Jeanne d'Albret. Quand on pense que c'était un établissement réputé, aux résultats excellents (Bayrou y a enseigné, du temps où il travaillait)... Il est au cœur du quartier bourgeois de la ville, on a voulu le "démocratiser" en y envoyant, par le biais du redécoupage de la carte scolaire, les enfants des quartiers difficiles. Résultat des courses : les familles aisées ont mis leurs gamins dans le privé, ou dans d'autres collèges, options et dérogations aidant.

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Jeanne d'Albret (Pau) : "On a eu des bagarres, une introduction et confiscation de couteau, des menaces verbales et physiques…"

Message par Madame_Prof le Mer 4 Déc 2013 - 12:46

@Infiniment a écrit:
tout problème né de l’intégration des élèves de l’ancien collège Jean-Monnet
On a fermé le "collège-ghetto", croyant que les difficultés allaient disparaître comme par enchantement. Cela n'a fait que déplacer le problème, en fragilisant un peu plus deux collèges qui n'étaient pas particulièrement brillants, dont Jeanne d'Albret. Quand on pense que c'était un établissement réputé, aux résultats excellents (Bayrou y a enseigné, du temps où il travaillait)... Il est au cœur du quartier bourgeois de la ville, on a voulu le "démocratiser" en y envoyant, par le biais du redécoupage de la carte scolaire, les enfants des quartiers difficiles. Résultat des courses : les familles aisées ont mis leurs gamins dans le privé, ou dans d'autres collèges, options et dérogations aidant.
Voui, ma tante l'a eu comme professeur Smile 

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Jeanne d'Albret (Pau) : "On a eu des bagarres, une introduction et confiscation de couteau, des menaces verbales et physiques…"

Message par MarieL le Mer 4 Déc 2013 - 12:50

Eh bien ça alors ! C'est le collège où j'ai fait mon entrée en sixième. Dans mon souvenir, c'était vraiment un havre de paix et de savoir...
Ceci dit, nous avons reçu l'an dernier une élève de ce collège et j'étais quelque peu surprise même si un seul exemple ne signifie rien.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum