Le collectif Racine (Front national) s'en prend aux syndicats de l'Education nationale, et au "Snes FSU en premier lieu".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le collectif Racine (Front national) s'en prend aux syndicats de l'Education nationale, et au "Snes FSU en premier lieu".

Message par John le Jeu 5 Déc 2013 - 0:33

Le mouvement des professeurs de classes préparatoires, dont le Collectif Racine s’est fait d’emblée l’un des fers de lance en lui apportant, dès le début, son soutien le plus résolu, aura fait apparaître les forfaitures « des » syndicats – celles du SNES-FSU, en premier lieu – avec une particulière netteté ! Vendredi 29 novembre dernier, au moment où la coordination des professeurs de CPGE se réunissait au lycée Henri IV pour élire les membres de son bureau, elle apprenait avec consternation que le directeur de cabinet du ministre, dans le cadre d’un entretien avec des chefs d’établissements qui s’achevait au ministère, venait d’exprimer son étonnement face au mouvement, le projet de décret Peillon ayant été négocié en amont avec les syndicats !

Les instances dirigeantes du SNES agissent donc une fois encore et en sous-main contre les intérêts de leurs mandants et contre ceux, supérieurs, de l’Ecole de la République. Elles se font directement complices de l’assaut lancé par le ministre Peillon contre les classes préparatoires, haut-lieu de l’élitisme républicain. Et l’on comprend d’autant mieux pourquoi le syndicat majoritaire, après avoir fait en sorte que les réunions du 29 novembre n’aient pas lieu, s’est montré pour le moins réservé sur la journée d’action de ce 2 décembre, au point de préconiser qu’une grève soit organisée le lundi 9, soit trois jours avant la date qui pourrait voir l’adoption du décret redéfinissant les obligations de service des professeurs de CPGE…

Face à pareilles manœuvres, lesquelles ne font apparaître que trop clairement des collusions confinant à la traîtrise, le Collectif Racine appelle ses adhérents et sympathisants exerçant en classes préparatoires, de même que tous leurs collègues, à la plus grande vigilance : aucune véritable confiance ne saurait être accordée à ces syndicats qui, trente ans durant, se sont faits les promoteurs de l’idéologie libérale-libertaire, dont le système français d’enseignement, pour sa plus grande perte, a été le laboratoire d’application ! Le Collectif Racine, rassemblement des enseignants patriotes, réaffirme quant à lui son soutien, plus vif que jamais, au mouvement des professeurs de classes préparatoires en lutte pour la défense de leur statut ; et il sera avec la même détermination engagé aux cotés des professeurs du secondaire sur les statuts desquels pèsent aussi les pires menaces !
http://www.collectifracine.fr/?p=671

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum