Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Page 10 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Celadon le Dim 8 Déc 2013 - 19:33

..."toutes les méthodes ont du bon si elles sont appliquées avec pragmatisme et dogmatisme."
Ce qui signifie ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par zoupinette le Dim 8 Déc 2013 - 19:33

"Si on utilise un méthode hors du dogme et qu'on a de supers résultats on se fait lapider."
Ah bon par qui ?
Personne ne s'inquiète des résultats de notre école. PAs même les parents. Les inspecteurs changent tous les ans ou presque, ne nous connaissent pas. Des formateurs ou IUFM ou autre passent de temps prendre des cafés mais à part conversation de bistrots rien nada. Je vis dans un autre monde. Tout le monde emploie la méthode qu'il souhaite sans que ça ne choque personne. Je ne sais même pas ce que souhaite mon inspectrice. (Ah part que je fasse un classeur pour un éventuel remplaçant....)

zoupinette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par phi le Dim 8 Déc 2013 - 19:36

Ben t'as de la chance...

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Luigi_B le Dim 8 Déc 2013 - 19:38

@Aevin a écrit:J'ai relu son texte et il dit bien "Comment font les chinois". Or, les chinois ne font pas. Ce sont les habitants de Shanghai qui font, pas ceux des provinces reculées. Shanghai fait entre 1 et 2% de la population chinoise. En déduire quoi que ce soit pour "les chinois" ... je reste dubitatif.
Mauvais procès. Les habitants de Shanghai sont des Chinois et c'est de ceux-là que parlait Brighelli : je ne vois pas trop pourquoi il parlerait du reste de la Chine, qui n'a pas été évaluée par PISA. Rolling Eyes 

En vérité ce n'est pas à Brighelli qu'il faut vous en prendre, mais à l'OCDE qui considère Shanghai, HongKong, Singapour et Macao comme des pays. D'ailleurs, dans l'avant-propos du rapport, la formulation montre bien le caractère factice de cette comparaison : "Des pays et économies en tête du classement, tels que Shanghai (Chine) et Singapour, ont réussi à accroître leur avance"

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Ingeborg B. le Dim 8 Déc 2013 - 19:41

@Celadon a écrit:..."toutes les méthodes ont du bon si elles sont appliquées avec pragmatisme et dogmatisme."
Ce qui signifie ?
J'ai corrigé...

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Ingeborg B. le Dim 8 Déc 2013 - 19:45

@Luigi_B a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:Mais c'est pas grave, la Chine est connue pour l'honnêteté des statistiques qu'elle délivre Shocked Alors, vous allez lire deux, trois géographes et un ou deux sinologues et on en reparlera après.
Eh bien on peut dire que vous êtes aimable, vous.
Oui, je suis aimable...

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par sacrecharlemagne le Dim 8 Déc 2013 - 19:45

@zoupinette a écrit:"Si on utilise un méthode hors du dogme et qu'on a de supers résultats on se fait lapider."
Ah bon par qui ?
Personne ne s'inquiète des résultats de notre école. PAs même les parents. Les inspecteurs changent tous les ans ou presque, ne nous connaissent pas. Des formateurs ou IUFM ou autre passent de temps prendre des cafés mais à  part conversation de bistrots rien nada. Je vis dans un autre monde. Tout le monde emploie la méthode qu'il souhaite sans que ça ne choque personne. Je ne sais même pas ce que souhaite mon inspectrice. (Ah part que je fasse un classeur pour un éventuel remplaçant....)
merci, c'est aussi l'expérience que je partage (et que n'a pas partagé ma maman, pe instit qui n'a jamais pu passer pe, vicitime de son non dogmatisme) avec de très nombreux pe avec qui je travaille depuis de nombreuses années également (t'as vu je sais m'auto envoyer des fleurs aussi)... je ne nies pas les témoignages et si mon propos a pu le laisser entendre je m'en excuse évidemment...

après, sur les programmes il n'y a que des avis consultatifs... toujours.... m'enfin, responsable masi pas coupable, je comprends mieux l'aveuglement à défendre Brighelli (unique objet de mon attaque depuis le début du fil)

_________________
"Si l'idée était folle, elle mérite d'ête défendue..."

sacrecharlemagne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Volubilys le Dim 8 Déc 2013 - 19:47

@zoupinette a écrit:"Si on utilise un méthode hors du dogme et qu'on a de supers résultats on se fait lapider."
Ah bon par qui ?
Personne ne s'inquiète des résultats de notre école. PAs même les parents. Les inspecteurs changent tous les ans ou presque, ne nous connaissent pas. Des formateurs ou IUFM ou autre passent de temps prendre des cafés mais à  part conversation de bistrots rien nada. Je vis dans un autre monde. Tout le monde emploie la méthode qu'il souhaite sans que ça ne choque personne. Je ne sais même pas ce que souhaite mon inspectrice. (Ah part que je fasse un classeur pour un éventuel remplaçant....)
Waow!!! La chance!!!
Chez moi on est surveillé par les CPC, par les collègues, par l'IEN régulièrement aussi, et comme j'ai cette année la "chance" d'avoir des CM2, j'ai aussi droit au grain de sel des profs du collège, du principal et de son adjoint....   On a droit à des animations/conférences pour nous faire des piqûres de rappel du dogme, on nous fait remplir des boisseaux de paperasse pour montrer qu'on suit bien les directives, on nous réunit encore et encore...

Cette année j'ai même eu droit au DASEN dans ma classe!


Dernière édition par Volubilys le Dim 8 Déc 2013 - 19:49, édité 1 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Ingeborg B. le Dim 8 Déc 2013 - 19:47

@Luigi_B a écrit:
@Aevin a écrit:J'ai relu son texte et il dit bien "Comment font les chinois". Or, les chinois ne font pas. Ce sont les habitants de Shanghai qui font, pas ceux des provinces reculées. Shanghai fait entre 1 et 2% de la population chinoise. En déduire quoi que ce soit pour "les chinois" ... je reste dubitatif.
Mauvais procès. Les habitants de Shanghai sont des Chinois et c'est de ceux-là que parlait Brighelli : je ne vois pas trop pourquoi il parlerait du reste de la Chine, qui n'a pas été évaluée par PISA. Rolling Eyes 

En vérité ce n'est pas à Brighelli qu'il faut vous en prendre, mais à l'OCDE qui considère Shanghai, HongKong, Singapour et Macao comme des pays. D'ailleurs, dans l'avant-propos du rapport, la formulation montre bien le caractère factice de cette comparaison : "Des pays et économies en tête du classement, tels que Shanghai (Chine) et Singapour, ont réussi à accroître leur avance"
Euh... Singapour est un pays....

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Luigi_B le Dim 8 Déc 2013 - 19:50

Oui c'est vrai.

De 710 km2...

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Julie Pie le Dim 8 Déc 2013 - 19:50

Bonsoir,
(un petit retour pour ceux qui me connaissent un peu, mais je ne m'attarderai pas malgré tout ce que j'aurais à dire, je laisse la barre à Phi:D  )
en vrac, je fais partie de celles qui ont subi les foudres de leur IEN, IA adjoint et régulièrement des retours des remarques critiques des CPC par mes collègues voyant mes résultats mais n'osant pas quitté Ribambelle et cie, encensées par la hiérarchie. J'ai quand même eue 3 visites inopinées de mon inspectrice car je ne suivais pas le bon chemin. Ayant un CP dans un milieu peu favorisé, accueillant des enfants du voyage et accessoirement des élèves étiquetés par la maternelle "ne seront jamais lecteurs", tous mes élèves étaient lecteurs en fin de CP,dont une vingtaine en décembre.
Pour info, cette année ma collègue de CP Ribambelliste était heureuse de m'annoncer à la récré de vendredi qu'elle a 5 élèves qui ont compris la combinatoire sauf qu'en ayant un à l'étude le soir, je vois bien qu'il récite et ne lit pas!

Julie Pie

Julie Pie
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Isis39 le Dim 8 Déc 2013 - 19:50

@Ingeborg B. a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@Aevin a écrit:J'ai relu son texte et il dit bien "Comment font les chinois". Or, les chinois ne font pas. Ce sont les habitants de Shanghai qui font, pas ceux des provinces reculées. Shanghai fait entre 1 et 2% de la population chinoise. En déduire quoi que ce soit pour "les chinois" ... je reste dubitatif.
Mauvais procès. Les habitants de Shanghai sont des Chinois et c'est de ceux-là que parlait Brighelli : je ne vois pas trop pourquoi il parlerait du reste de la Chine, qui n'a pas été évaluée par PISA. Rolling Eyes 

En vérité ce n'est pas à Brighelli qu'il faut vous en prendre, mais à l'OCDE qui considère Shanghai, HongKong, Singapour et Macao comme des pays. D'ailleurs, dans l'avant-propos du rapport, la formulation montre bien le caractère factice de cette comparaison : "Des pays et économies en tête du classement, tels que Shanghai (Chine) et Singapour, ont réussi à accroître leur avance"
Euh... Singapour est un pays....
lol! Un peu de géographie !

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Luigi_B le Dim 8 Déc 2013 - 19:52

N'oublions pas le pays Liechtenstein et ses 36 000 habitants. lol! 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Ingeborg B. le Dim 8 Déc 2013 - 19:52

@Luigi_B a écrit:Oui c'est vrai.

De 710 km2...
Certes, mais un Etat puissant et pivot en Asie orientale professeur Very Happy 

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Aevin le Dim 8 Déc 2013 - 19:52

@Luigi_B a écrit:
@Aevin a écrit:J'ai relu son texte et il dit bien "Comment font les chinois". Or, les chinois ne font pas. Ce sont les habitants de Shanghai qui font, pas ceux des provinces reculées. Shanghai fait entre 1 et 2% de la population chinoise. En déduire quoi que ce soit pour "les chinois" ... je reste dubitatif.
Mauvais procès. Les habitants de Shanghai sont des Chinois et c'est de ceux-là que parlait Brighelli : je ne vois pas trop pourquoi il parlerait du reste de la Chine, qui n'a pas été évaluée par PISA. Rolling Eyes 

En vérité ce n'est pas à Brighelli qu'il faut vous en prendre, mais à l'OCDE qui considère Shanghai, HongKong, Singapour et Macao comme des pays. D'ailleurs, dans l'avant-propos du rapport, la formulation montre bien le caractère factice de cette comparaison : "Des pays et économies en tête du classement, tels que Shanghai (Chine) et Singapour, ont réussi à accroître leur avance"
"Des pays et économies en tête du classement, tels que Shanghai (Chine) et Singapour, ont réussi à accroître leur avance"
Il font clairement la différence entre un pays et une économie.

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Luigi_B le Dim 8 Déc 2013 - 19:54

C'est vrai que c'est très clair. Et c'est quoi une "économie", au juste ?

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par zoupinette le Dim 8 Déc 2013 - 19:54

"On a droit à des animations/conférences pour nous faire des piqûres de rappel du dogme, on nous fait remplir des boisseaux de paperasse pour montrer qu'on suit bien les directives, on nous réunit encore et encore...

Cette année j'ai même eu droit au DASEN dans ma classe!"

J'ai eu un témoignage de province qui me narrait sensiblement la même chose. Du coup, je comprends que tu sois énervée... Un monde parallèle

zoupinette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par sacrecharlemagne le Dim 8 Déc 2013 - 20:00

@Volubilys a écrit:
@zoupinette a écrit:"Si on utilise un méthode hors du dogme et qu'on a de supers résultats on se fait lapider."
Ah bon par qui ?
Personne ne s'inquiète des résultats de notre école. PAs même les parents. Les inspecteurs changent tous les ans ou presque, ne nous connaissent pas. Des formateurs ou IUFM ou autre passent de temps prendre des cafés mais à  part conversation de bistrots rien nada. Je vis dans un autre monde. Tout le monde emploie la méthode qu'il souhaite sans que ça ne choque personne. Je ne sais même pas ce que souhaite mon inspectrice. (Ah part que je fasse un classeur pour un éventuel remplaçant....)
Waow!!! La chance!!!
Chez moi on est surveillé par les CPC, par les collègues, par l'IEN régulièrement aussi, et comme j'ai cette année la "chance" d'avoir des CM2, j'ai aussi droit au grain de sel des profs du collège, du principal et de son adjoint....   On a droit à des animations/conférences pour nous faire des piqûres de rappel du dogme, on nous fait remplir des boisseaux de paperasse pour montrer qu'on suit bien les directives, on nous réunit encore et encore...

Cette année j'ai même eu droit au DASEN dans ma classe!
furieux furieux le collège Sad

sacrecharlemagne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par V.Marchais le Dim 8 Déc 2013 - 20:01

@Ingeborg B. a écrit:Personnellement, j'aimerais que chacun réfléchisse sereinement, et conçoive que toutes les méthodes ont du bon si elles sont appliquées avec pragmatisme et non dogmatisme.
Je suis d'accord avec cela.

Et maintenant, je demande : Quelles sont les conditions du non-dogmatisme ? Ces conditions sont-elles créées par la formation des enseignants ?

Dans les IUFM, on nous enseigne une méthode d'enseignement et une seule, et on conchie toutes les autres, on nous apprend à les mépriser, à les considérer comme mauvaise a priori de tout examen critique. Ceux qui, pendant la formation, émettent des réserve sur cette méthode unique qu'on nous vend, sont menacés de non-titularisation. L'unanimité est la loi, imposée d'en haut.

Alors je suis la première à demander du non-dogmatisme. Avec tout ce que cela suppose, notamment une formation ouverte et de grande qualité.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par sacrecharlemagne le Dim 8 Déc 2013 - 20:06

@V.Marchais a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:Personnellement, j'aimerais que chacun réfléchisse sereinement, et conçoive que toutes les méthodes ont du bon si elles sont appliquées avec pragmatisme et non dogmatisme.
Je suis d'accord avec cela.

Et maintenant, je demande : Quelles sont les conditions du non-dogmatisme ? Ces conditions sont-elles créées par la formation des enseignants ?

Dans les IUFM, on nous enseigne une méthode d'enseignement et une seule, et on conchie toutes les autres, on nous apprend à les mépriser, à les considérer comme mauvaise a priori de tout examen critique. Ceux qui, pendant la formation, émettent des réserve sur cette méthode unique qu'on nous vend, sont menacés de non-titularisation. L'unanimité est la loi, imposée d'en haut.

Alors je suis la première à demander du non-dogmatisme. Avec tout ce que cela suppose, notamment une formation ouverte et de grande qualité.
je suis ravie de voir que nous avons un point en commun... mais tes propos précédents me permettent d'émettre des craintes sur ce que tu entends par "formation ouverte et de grande qualité"....

sacrecharlemagne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Ingeborg B. le Dim 8 Déc 2013 - 20:07

@V.Marchais a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:Personnellement, j'aimerais que chacun réfléchisse sereinement, et conçoive que toutes les méthodes ont du bon si elles sont appliquées avec pragmatisme et non dogmatisme.
Je suis d'accord avec cela.

Et maintenant, je demande : Quelles sont les conditions du non-dogmatisme ? Ces conditions sont-elles créées par la formation des enseignants ?

Dans les IUFM, on nous enseigne une méthode d'enseignement et une seule, et on conchie toutes les autres, on nous apprend à les mépriser, à les considérer comme mauvaise a priori de tout examen critique. Ceux qui, pendant la formation, émettent des réserve sur cette méthode unique qu'on nous vend, sont menacés de non-titularisation. L'unanimité est la loi, imposée d'en haut.

Alors je suis la première à demander du non-dogmatisme. Avec tout ce que cela suppose, notamment une formation ouverte et de grande qualité.
Je crois que c'est le problème mais cela dépendait aussi des personnes et des IUFM, ce qui est en soi problématique. J'ai eu pour ma part, il y a fort longtemps, une expérience douloureuse car les formateurs étaient à des années lumières des conditions d'enseignement que nous subissions en tant que stagiaires dans des collèges difficiles. La seule formatrice qui nous soutenait était une élève de Philippe Mérieu, comme quoi... En revanche, je connais d'anciens formateurs en histoire-géographie, aujourd'hui malheureusement à la retraite, qui faisaient preuve d'écoute et savaient aussi dispenser des formations de qualité.
La hiérarchie pose problème. En histoire-géographie, les IPR ont passé leur temps à nous abreuver de discours culpabilisateurs à propos de programmes infaisables.
Je sais aussi que dans le primaire, les pressions sont plus fortes car les inspecteurs plus présents.
Le mieux serait une formation dispensée par des personnes qui continuent à enseigner et dans des univers différents.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par PauvreYorick le Dim 8 Déc 2013 - 20:10

@sacrecharlemagne (mais pas seulement) Smile

Pour avoir lu tout le monde, je suis persuadé quant à moi que le malentendu des pages 8-9 est tout à fait susceptible d'être corrigé même si ça a pris (et peut prendre encore) des pages et des pages.

Une des difficultés de ces conversations, c'est que comme on les a tout le temps sur le web, en salle des profs, en famille, etc., on a l'impression de tellement se répéter que, bien souvent, soit on ne s'explique pas autant qu'il faudrait, soit on identifie les propos qu'on entend à d'autres propos déjà entendus. Les deux sont évidemment liés.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par sacrecharlemagne le Dim 8 Déc 2013 - 20:10

et j'ajouterai que ce n'est pas mon expérience de l'IUFM d'auvergne en sciences physiques...(en tant qu'étudiant et aujourd'hui en tant qu'intervenant)
mais je sais que c'est trop souvent l'expèrience de nombreux collègues, notament PE

_________________
"Si l'idée était folle, elle mérite d'ête défendue..."

sacrecharlemagne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par sacrecharlemagne le Dim 8 Déc 2013 - 20:12

merci Yorick, j'ai peu dormi et couru de nuit donc il est fort possible que je manque de pédagogie ce soir Very Happy
je vais relire tranquillement à tête reposé, ça vaut sans doute mieux Smile

_________________
"Si l'idée était folle, elle mérite d'ête défendue..."

sacrecharlemagne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Isis39 le Dim 8 Déc 2013 - 20:16

L'IUFM c'était il y a longtemps. J'ai appris à jouer au billard et je suis allée en voyage à Prague ! Very Happy

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Volubilys le Dim 8 Déc 2013 - 20:54

Je pense que l'IUFM pour les PE c'est très différent de celui pour les profs du secondaire.


Dernière édition par Volubilys le Dim 8 Déc 2013 - 21:15, édité 1 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum