Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Page 11 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Volubilys le Dim 8 Déc 2013 - 20:54

Je pense que l'IUFM pour les PE c'est très différent de celui pour les profs du secondaire.


Dernière édition par Volubilys le Dim 8 Déc 2013 - 21:15, édité 1 fois

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par sacrecharlemagne le Dim 8 Déc 2013 - 21:07

j'en suis malheureusement bien convaincu Sad

_________________
"Si l'idée était folle, elle mérite d'ête défendue..."

sacrecharlemagne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Luigi_B le Dim 8 Déc 2013 - 21:15

@Isis39 a écrit:Puisqu'on parle des résultats de la Chine : elle triche !
http://www.slate.fr/monde/80825/chine-pisa-triche
Vous citez un article qui dit que Singapour est un pays : vous devriez avoir honte. Laughing 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Ronin le Dim 8 Déc 2013 - 22:43

Je ne peux malheureusement que soutenir Veronique, Volubylis et Phi dans leur analyse de la formation des PE, le dogmatisme et le suivisme de bon nombre de collègues.Bienheureux celles et ceux qui n'ont pas subi la formation de PE. Il me semble à peu près certain que les PE ont le bonheur de recevoir la formation la plus indigente et d'être aussi les plus fliqués.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Aevin le Lun 9 Déc 2013 - 17:00

@Luigi_B a écrit:
@Isis39 a écrit:Puisqu'on parle des résultats de la Chine : elle triche !
http://www.slate.fr/monde/80825/chine-pisa-triche
Vous citez un article qui dit que Singapour est un pays : vous devriez avoir honte. Laughing 
Désolé, je dois avouer que là je ne vous comprends pas. Singapour est un pays, où est donc le problème ?

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Isis39 le Lun 9 Déc 2013 - 17:02

@Aevin a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@Isis39 a écrit:Puisqu'on parle des résultats de la Chine : elle triche !
http://www.slate.fr/monde/80825/chine-pisa-triche
Vous citez un article qui dit que Singapour est un pays : vous devriez avoir honte. Laughing 
Désolé, je dois avouer que là je ne vous comprends pas. Singapour est un pays, où est donc le problème ?

Singapour, en forme longue la République de Singapour, en anglais Singapore et Republic of Singapore, en mandarin Xīnjiāpō, 新加坡 et Xīnjiāpō Gònghéguó, 新加坡共和国, en malais Singapura et Republik Singapura, en tamoul Ciṅkappūr, சிங்கப்பூர் et Ciŋkappūr Kudiyarasu, சிங்கப்பூர் குடியரசு, est une cité-État d’Asie de l'Est.
Je cite Wikipédia, je n'ai pas pu résister !  Very Happy

Bon, voici Larousse pour les râleurs :
État insulaire d'Asie du Sud-Est, Singapour est formé d'une île principale et de près d'une soixantaine de petites îles, situées sur le détroit de Singapour, entre le détroit de Malacca et la mer de Chine méridionale. L'île principale, où se trouve la capitale, Singapour, est située à l'extrémité méridionale de la péninsule malaise, dont elle est séparée par le détroit de Johore.
Singapour est membre du Commonwealth.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Luigi_B le Lun 9 Déc 2013 - 20:51

Décidément, quand ça veut pas, ça veut pas.  Embarassed 

Je voulais dire que l'article considère justement Singapour comme une ville.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Isis39 le Lun 9 Déc 2013 - 20:52

@Luigi_B a écrit:Décidément, quand ça veut pas, ça veut pas.  Embarassed 

Je voulais dire que l'article considère justement Singapour comme une ville.

Ah ben forcément, ça ne pouvait pas marcher...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Aevin le Lun 9 Déc 2013 - 21:04

@Isis39 a écrit:
@Luigi_B a écrit:Décidément, quand ça veut pas, ça veut pas.  Embarassed 

Je voulais dire que l'article considère justement Singapour comme une ville.

Ah ben forcément, ça ne pouvait pas marcher...
Effectivement  Very Happy 

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par adelaideaugusta le Mar 10 Déc 2013 - 8:45

@Ronin a écrit:Je ne peux malheureusement que soutenir Veronique, Volubylis et Phi dans leur analyse de la formation des PE, le dogmatisme et le suivisme de bon nombre de collègues.Bienheureux celles et ceux qui n'ont pas subi la formation de PE. Il me semble à peu près certain que les PE ont le bonheur de recevoir la formation la plus indigente et d'être aussi les plus fliqués.

 veneration veneration veneration 

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par adelaideaugusta le Mar 10 Déc 2013 - 8:50

@Volubilys a écrit:Je pense que l'IUFM pour les PE c'est très différent de celui pour les profs du secondaire.

Bof, pas terrible non plus !!

http://formerlesformateurs.free.fr/livre_la_ferme.html

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Luigi_B le Mar 10 Déc 2013 - 22:30

Bon, j'ai une bonne nouvelle pour demain, les amis.  Wink 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Roumégueur Ier le Mar 10 Déc 2013 - 22:32

@Luigi_B a écrit:Bon, j'ai une bonne nouvelle pour demain, les amis.  Wink 

Ahhhhh : tu intègres le ministère?

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Zenxya le Mar 10 Déc 2013 - 22:36

C'est Luigi le remplaçant de Peillon  yesyes yesyes yesyes 

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par PauvreYorick le Mar 10 Déc 2013 - 22:37

La bonne nouvelle est pour demain, mais tu l'as dès aujourd'hui, je parie Smile

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Luigi_B le Mar 10 Déc 2013 - 22:47

Alors non, je n'intègre rien. Mais je serai sur le plateau de C dans l'air.  topela 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Luigi_B le Mar 10 Déc 2013 - 22:47

Il faut juste que je me souvienne que Singapour n'est pas une ville.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Roumégueur Ier le Mar 10 Déc 2013 - 22:53

@Luigi_B a écrit:Il faut juste que je me souvienne que Singapour n'est pas une ville.

Et que la Chine triche en ne présentant qu'une infime partie de sa population à Pisa (on va te faire réviser, tu vas voir!).
Bon courage, visionne la vidéo de Celeborn à l'occasion pour savoir ton sang froid garder devant les animateurs 'à carte de presse'...

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par arcenciel le Mer 11 Déc 2013 - 6:22

@Luigi_B a écrit:Alors non, je n'intègre rien. Mais je serai sur le plateau de C dans l'air.  topela 
 yesyes 
On croise les doigts!

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par V.Marchais le Mer 11 Déc 2013 - 7:39

Courage, Luigi ! C'est un exercice difficile. Nous sommes tous derrière toi !

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par MUTIS le Mer 11 Déc 2013 - 8:32

Pour revenir au sujet initial...
Brighelli a raison : les coupables sont Rue de Grenelle...
Il suffit de voir comment l'enseignement des Lettres a été massacré en terme d'horaires et comment la pédagogie du zapping a triomphé pour comprendre la dégringolade.
La seule matière a avoir tiré son épingle du jeu (ces dernières années) c'est l'EPS et c'est la seule matière qui défend ses intérêts avec un syndicat attaché à cette défense . Deux / trois réformes pour commencer : ajouter une ou deux heures de Français pour chaque niveau de collège. Déplacer les cours d'EPS en fin de journée et le mercredi après-midi. Réhabiliter le sens de l'effort et non la satisfaction immédiate de l'enfant roi avec des notes démagogiques qui n'ont plus aucune valeur. Supprimer la pédagogie du zapping permanent avec des projets menés sur le long terme et approfondis. Bref, en finir avec "la fabrique du crétin".
Impossible aujourd'hui sous le règne des pédagogues de bureau et de salon.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par adelaideaugusta le Mer 11 Déc 2013 - 9:29

Et ne pas oublier le trio infernal Peillon-Meirieu-Antibi.


http://mclcm.free.fr/

Extrait.

Editorial.
"J'aurais aimé pouvoir annoncer dans cet éditorial que la constante macabre est supprimée, que le MCLCM, après huit années de lutte, n'a plus sa raison d'être, que notre système éducatif est débarrassé de ce poison qui le paralyse. On n'en est malheureusement pas encore à ce stade.

Cependant, notre action a eu des effets très positifs : le phénomène de constante macabre est unanimement reconnu. Pratiquement tous les partenaires du système éducatif souhaitent sa disparition. L'évaluation des élèves est considérée comme un phénomène très important et des solutions sont proposées pour améliorer la situation.

À ce sujet, il convient de rappeler avec force que la constante macabre n'est pas un problème de notation ; c'est un problème de culture de l'évaluation. Actuellement, si les enseignants mettaient des appréciations à la place des notes, ils se sentiraient obligés, sous la pression de la société, de toujours mettre un certain pourcentage de mauvaises appréciations pour être crédibles.

Ainsi, une évaluation par compétences ne permet pas en soi de supprimer la constante macabre. En l'état actuel de nos mentalités, une telle évaluation pourrait même accentuer le phénomène de constante macabre. Plus précisément, un professeur pourrait être encore plus exigeant, et ne considérer une compétence comme acquise que lorsque l'élève n'a plus aucune lacune dans le domaine associé. Or c’est bien une note de 10 sur 20, et non de 20 sur 20, qui est requise pour être admis à un examen.

Cela dit, le principe d’une évaluation par compétences présente l’indiscutable avantage suivant : dans chaque matière, les différentes parties du programme sont mieux ciblées. On peut donc mieux repérer le niveau de chaque élève et organiser plus efficacement un éventuel examen de rattrapage. Mais il convient de présenter aux enseignants une liste de compétences qu’ils pourront évaluer ; ce qui n’est malheureusement pas souvent le cas jusqu’ici.

Rappelons que le système d’évaluation par contrat de confiance n’est en rien incompatible avec une évaluation par compétences. Au contraire, l’EPCC peut permettre une mise en pratique plus efficace d’une évaluation par compétences.

Je terminerai par quelques informations particulièrement importantes pour notre mouvement :

- dans la Circulaire de rentrée de la DGESCO [1] pour l'année scolaire 2011-1012, les mesures suggérées dans le domaine de l'évaluation, basées sur la confiance, s’inscrivent dans la logique du système EPCC. Cette recommandation confirme celle du " Rapport Grosperrin " sur le socle commun au collège, paru en 2010 [2].

- certains Conseils Généraux soutiennent officiellement notre action. C'est le cas par exemple du Conseil Général de Seine Saint Denis, et du Conseil Général du Val de Marne ; en outre, notre Colloque du 14 mai 2011 a été accueilli par le Conseil Régional d'Île de France, et le Colloque de Toulouse de 2010 a bénéficié du soutien du Conseil Régional Midi Pyrénées.

- enfin, malgré les restrictions budgétaires, le Ministère de l'Éducation Nationale, comme les années précédentes, soutient notre mouvement.

Au nom du MCLCM, je tiens à remercier les nombreuses personnalités ainsi que les organismes qui nous encouragent ainsi à poursuivre notre action, dans l'intérêt des élèves, de leurs parents, et de notre système éducatif."

André Antibi, Président du MCLCM.

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Celadon le Mer 11 Déc 2013 - 9:41

"... ils se sentiraient obligés, sous la pression de la société, de toujours mettre un certain pourcentage de mauvaises appréciations pour être crédibles."
C'est effarant. Quel enseignant n'est pas heureux d'avoir une classe dynamique qui fonctionne, travaille, apprend, manifeste sa curiosité à bon escient ? Quel enseignant est mû par ce désir de faire plonger un tiers de ses élèves, automatiquement, même quand ils sont bons ? Je ne comprends pas ce raisonnement frelaté et mortifère.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par zoupinette le Mer 11 Déc 2013 - 9:46

"évaluation par contrat de confiance".
Tous les instits de ma circonscription sont conviés à un conférence le 10 janvier pour nous vendre ce truc. En gros "on donne la veille l'évaluation aux élèves" Bachotage  dès le cp super.
Les gamins diront ben "on la déjà fait ça !!" Twisted Evil 

zoupinette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par Padre P. Lucas le Mer 11 Déc 2013 - 10:00

@zoupinette a écrit:"évaluation par contrat de confiance".
Tous les instits de ma circonscription sont conviés à un conférence le 10 janvier pour nous vendre ce truc.

La conférence est sponsorisée par Darty ? diable 

Padre P. Lucas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pisa, les coupables sont rue de Grenelle

Message par JPhMM le Mer 11 Déc 2013 - 10:13

@Celadon a écrit:C'est effarant. Quel enseignant n'est pas heureux d'avoir une classe dynamique qui fonctionne, travaille, apprend, manifeste sa curiosité à bon escient ? Quel enseignant est mû par ce désir de faire plonger un tiers de ses élèves, automatiquement, même quand ils sont bons ? Je ne comprends pas ce raisonnement frelaté et mortifère.
Antibi, bien sûr.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum