CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par pitchounette le Sam 28 Déc 2013 - 11:46

@Jacq a écrit:
Pas faux, cela coûte peut-être cher, mais le CCF aussi, car finalement nous perdons bien plus de temps durant l'année.
J'ai calculé entre les stages et les examens pour les CCF (préparation, oraux divers)...Nous avons les 2/3 de l'année qui saute.

 Finalement dans notre établissement nous sommes arrivés à des journées banalisées CCF pour des questions pratiques, par exemple  :
Mais on le fait tous! et cela va à l'encontre de l'objectif du CCF. C'est écrit, nos inspecteurs nous le rabachent : il faut faire le CCF quand l'élève est prêt. Si on les entendait il faudrait passer notre vie en CCF car tous les élèves ne sont pas prêtsau même moment. Ils refusent de se rendre du bazar que c'est.



Quant aux élèves ils sont largués dans ce bastringue, et en fin d'année ne font plus rien.
je vais te faire rire un instant. Il y a deux ans, j'organise mes premiers CCF en éco gestion à des industriels. J'avais prévu le calendrier suivant : avant dernier cours CCF et dernier cours CCF de rattrapage. je me suis fait tapée sur les doigts car c'était trop tard pour remonter calmement les notes. On m'impose les dates 15 jours avant mon calendrier. Bref les 3 derniers cours : j'avis 0 élève de terminale. Leurs épreuves avec moi étaient terminées....


pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par Gryphe le Sam 28 Déc 2013 - 13:10

Merci Jacq pour tes explications extrêmement claires.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par Cath le Sam 28 Déc 2013 - 13:17

Jacq a raison.
Et je le répète, cela explique pourquoi les collègues se battant pour ne pas avoir de CAP.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par Jacq le Sam 28 Déc 2013 - 17:56

@Cath a écrit:Jacq a raison.
Et je le répète, cela explique pourquoi les collègues se battant pour ne pas avoir de CAP.

En même temps pour les CAP cela ne me dérange pas autant. On a besoin de s'organiser certes, dans notre matière, pour les fameux dossiers à présenter, mais pour ce type de profil CAP je ne trouve pas cela totalement idiot.

Le mieux ce sont les premières bac pro -indus entre autre- qui au lieu de passer la certification intermédiaire type BEP se retrouvent avec une certification intermédiaire type CAP.
Pour les non habitués du LP les élèves de première passent un truc barbare que l'administration appelle "certification intermédiaire", l'ancien BEP, sauf pour certaines filières (celles qui ont "en dessous" un CAP de même type) qui passent la certification intermédiaire type CAP. Hein, on ne pouvait pas faire plus simple, non ? Cela me rappelle mes collègues d'indus qui lors d'une réunion avec les inspecteurs ont appris cette nouvelle en cours d'année alors qu'ils préparaient leurs élèves à une toute autre forme d'examen. Vous pouvez imaginer les cris et la bonne humeur que cela a engendré, ça a mal terminé...

Et là en lettres histoire je pense que le choix est vite fait entre terminer le programme et passer les CCF. Le programme ne doit pas souvent être terminé. Mais c'est pas grave hein  Shocked . Parce que si en CAP j'arrive à terminer vaguement le programme et faire les CCF, en première bac pro je ne vois comment concilier CCF de CAP et programme. En plus en CAP tu as deux ans pour faire cela, alors qu'en première pro il n'y a qu'une année (mais ils ne font peut être qu'un dossier au lieu de deux, ça je ne sais pas).
Et d'ailleurs je trouve cela d'autant plus idiot que dans certaines premières pro il y a des élèves qui viennent de CAP (du vrai) qui sont intégrés. Comment préparer les dossiers des élèves avec à côté d'autres élèves qui n'ont rien à faire là dedans puisqu'ils l'ont déjà fait ? Le SGEN doit avoir la réponse : individualisation.... ouais.  
Au moins avec le ponctuel en fin d'année, tout le monde fait la même chose, même si à la fin ceux qui ont déjà le CAP ne passent pas l'examen final.

Remarque que je me fais à l'instant : par contre en matière pro je ne sais pas ce que cela donne pour ces élèves issus de CAP. Enfin, en GA du moins, les CCF sont passés en seconde, et donc en première ils commencent dans les matières pro l'évaluation pour la terminale.


Dernière édition par Jacq le Sam 28 Déc 2013 - 18:24, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par PauvreYorick le Sam 28 Déc 2013 - 18:16

Je redis ce que d'autres ont déjà dit, mais effectivement, c'est très précieux comme témoignage et comme analyse... un grand merci.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par pitchounette le Sam 28 Déc 2013 - 20:46

@Jacq a écrit:
Et d'ailleurs je trouve cela d'autant plus idiot que dans certaines premières pro il y a des élèves qui viennent de CAP (du vrai) qui sont intégrés. Comment préparer les dossiers des élèves avec à côté d'autres élèves qui n'ont rien à faire là dedans puisqu'ils l'ont déjà fait ? Le SGEN doit avoir la réponse : individualisation.... ouais.
@Jacq a écrit:
Remarque que je me fais à l'instant : par contre en matière pro je ne sais pas ce que cela donne pour ces élèves issus de CAP. Enfin, en GA du moins, les CCF sont passés en seconde, et donc en première ils commencent dans les matières pro l'évaluation pour la terminale.
tiens je pense à une élève. Elle venait de CAP vente (je ne sais plus la spécialité). Elle débarque en 1ère secrétariat. C'était une catastrophe malgré sa bonne volonté. Entre son entrée en CAP et mon année de terminale avec elle : 5 ans se sont écoulés. Elle devait tripler sa classe de terminale

De mémoire les élèves issues de CAP sont de bons exécuteurs. Pour expliquer, synthétiser une documentation, dégager une problématique...C'est trop trop difficile. En éco droit les 2 élèves de CAP ont récupérer 4 ou 5

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par Cath le Sam 28 Déc 2013 - 20:48

Honnêtement, avez-vous eu souvent des élèves de CAP, qui, ayant intégré une 1ère, ont réussi ?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par Méréthide le Sam 28 Déc 2013 - 21:36

Et puis ... le CCF ça met une sacré pression sur nos épaules. C'est une sacré responsabilité.
Enfin, cette année, ma tutrice a vérifié mes sujets. Mais quand même, j'ai passé les 3 semaines précédants ma session de CCF très tendue à vérifier mes 4 sujets sans cesse et à appréhender les jours J.

Nous sommes maintenant en vacances, j'ai 3 élèves sur 80 qui ne se sont pas présentés (même à la session où je suis venue exprès plus tôt au lycée pour leur faire récupérer)... Du coup quoi ? Je mets un 0 ou un 0,5 fictif ?!

J'avoue que je reste assez perplexe. Où est l'homogonéité dans des diplomes nationaux quand c'est chaque établissement (voir chaque prof) qui produit ses propres sujets ? (je ne parle même pas des demandes des inspecteurs concernant les notes)

Méréthide
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par pitchounette le Sam 28 Déc 2013 - 22:51

@Cath a écrit:Honnêtement, avez-vous eu souvent des élèves de CAP, qui, ayant intégré une 1ère, ont réussi ?
nan pas une seule n'a eu son bac

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par pitchounette le Sam 28 Déc 2013 - 22:55

@Méréthide a écrit:Nous sommes maintenant en vacances, j'ai 3 élèves sur 80 qui ne se sont pas présentés (même à la session où je suis venue exprès plus tôt au lycée pour leur faire récupérer)... Du coup quoi ? Je mets un 0 ou un 0,5 fictif ?!
Surtout pas!!! tu aurais des ennuis. Tu fais rédiger une convocation au CCF de rattrapage (gardes en une copie). Tu es donc obligée de faire un autre sujet...
Si jamais l'élève ne se présente pas. Là tu mettras 0...et tu joindras la convocation au ccf de rattrapage. si l'élève ne se présente pas à ce moment là, faudra voir avec ton proviseur (il peut te demander de le reconvoquer)


J'avoue que je reste assez perplexe. Où est l'homogonéité dans des diplomes nationaux quand c'est chaque établissement (voir chaque prof) qui produit ses propres sujets ? (je ne parle même pas des demandes des inspecteurs concernant les notes)
ce sont des diplômes bradés où certains collègues surnotent les élèves pour se faire bien voir des inspecteurs et des des proviseurs...Après tout, c'est le prof qui interroge et qui corrige.

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par Jacq le Dim 29 Déc 2013 - 0:17

@Cath a écrit:Honnêtement, avez-vous eu souvent des élèves de CAP, qui, ayant intégré une 1ère, ont réussi ?

Oui, j'en ai même deux qui sont actuellement en BTS et qui vont réussir (erreur d'ailleurs : trois élèves, dont un qui épate tous les collègues de BTS, c'est en plus un élève qui est passé par la SEGPA).
Mais sur une classe de 24 CAP nous prenons un ou deux élèves en première pro, rarement plus. Et comme nous faisons cela en interne, nous sélectionnons ceux qui sont capables et qui ont la motivation. Sans cela ils échouent, l'écart est trop grand entre les deux formations. Cette année j'ai un élève de CAP en première pro, qui finira sans doute dans les premiers de la classe (pour info : 16 ou 17 de moyenne en CAP). Par contre pour lui le BTS sera hors de portée, mais quelle réussite malgré tout !
Mais cela reste des cas rares.
Nous prenons assez peu de CAP en bac pro, lorsqu'il y a des places d'ailleurs.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par Méréthide le Dim 29 Déc 2013 - 11:14

La CPE est passé les voir pour leur dire (après que moi même leur ai dit, mais j'ai été bête, j'ai pas pensé à leur faire noter dans le carnet)... je savais que j'aurais du faire un papier.
Mais elle m'a dit qu'elle était prête à me signer un document pour aller dans mon sens (ils ne sont même pas venus de la journée ... "_").

Merci de ta réponse Pitchounette Smile

Méréthide
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par pitchounette le Dim 29 Déc 2013 - 11:57

Ce n'est pas grave. Tu es libre de refaire passer quand tu veux.  Very Happy 
@Méréthide a écrit:La CPE est passé les voir pour leur dire (après que moi même leur ai dit, mais j'ai été bête, j'ai pas pensé à leur faire noter dans le carnet)... je savais que j'aurais du faire un papier.

Quand je leur fais passer les CCF je donne des convocations avec le papier à en-tête pour que cela fasse plus officiel. Je leur fais signer une feuille quand je remets la convocation. Ceux qui sont absents je vois le lendemain si un collègue peut lui remettre sinon je le fais envoyer par courrier (je fais la photocopie du courrier et de l'enveloppe).
Oui j'ai appris à être trop trop prévoyante...mais il vaut mieux quand je vois de quoi les élèves sont capables quand ils sont pas convoqués au rattrapage  affraid 

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par Jacq le Dim 29 Déc 2013 - 12:37

@Méréthide a écrit:La CPE est passé les voir pour leur dire (après que moi même leur ai dit, mais j'ai été bête, j'ai pas pensé à leur faire noter dans le carnet)... je savais que j'aurais du faire un papier.
Mais elle m'a dit qu'elle était prête à me signer un document pour aller dans mon sens (ils ne sont même pas venus de la journée ... "_").

Merci de ta réponse Pitchounette Smile


Je fais une convocation à chaque fois, deux exemplaires puisqu'ils sont capables de tout perdre.
Je fais signer les deux, je donne la première et je garde la seconde en réserve, avec signature de l'élève, datée, comme preuve que j'ai remis la convocation.
Et en plus (parce que je me méfie) je fais une liste d'émargement avec une colonne pour signer et dater le jour où ils ont reçu la convocation et une autre pour signer le jour de l'épreuve. Le tout, le double de la convoc et la double liste d'émargement, termine dans le dossier où j'archive les CCF de la classe.

Et si un élève n'a pas pu venir nous devons malheureusement lui offrir une seconde chance, à moins que l'administration ne me dise autre chose. Mais je demande à chaque fois pour être sûr d'être appuyé en cas de contestation de l'élève ou de nos inspecteurs (s'ils jettent un coup d'oeil).

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par Cath le Dim 29 Déc 2013 - 13:58

J'acq, chez nous aussi c'est rare, mais ça se termine toujours ou presque par un échec.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: CCF et épreuves locales : appel à mobilisation et pétition de l'intersyndicale Enseignement Professionnel / et le point de vue du Sgen-CFDT...

Message par Reinemère le Dim 29 Déc 2013 - 16:18

@Jacq a écrit:Le mieux ce sont les premières bac pro -indus entre autre- qui au lieu de passer la certification intermédiaire type BEP se retrouvent avec une certification intermédiaire type CAP.

Et oui, c'est mon cas !
Pour info, en lettres-histoire, le CAP se déroule sur 2 ans (comme dans un CAP non intégré à un bac pro).
Fin de seconde : première épreuve de français et premier oral d'H ou G
Fin de première : deuxième épreuve de français et deuxième oral d'H ou G (la matière que les élèves n'ont pas passée en seconde...).

Cerise sur le gâteau, même si quelques chapitres sont communs en Hist-géo, le programme n'est pas le même... Shocked 


Suite au mauvais coup du mois de novembre (changement de la forme de l'examen terminal en HG), j'ai décidé de ne plus me casser la tête : si mes élèves (qui, je le rappelle, sont motivées, bosseuses, sérieuses et réussissent en BTS pour plus d'un quart) souhaitent préparer un dossier d'HG sur un chapitre qui ne figure pas au programme de CAP (je pense au chapitre sur les femmes depuis la Belle Époque qui les a passionnées) : peu importe ! Sur ma feuille officielle, je ferai "rentrer" le sujet dans les cases, par la force si nécessaire (entendre un bon coup de bluff !). Les compétences évaluées seront les mêmes, seul le sujet sera différent...

je pense que le choix est vite fait entre terminer le programme et passer les CCF. Le programme ne doit pas souvent être terminé.
Je privilégie le programme et surtout les méthodes de bac pro (enfin, avec cette réforme de l'examen, tout mon travail sur la synthèse ne vaut plus rien...). Mais j'avoue que faute de temps, ce CAP me permet de ne pas trop angoisser si un chapitre n'est pas fait correctement, voire n'est pas travaillé du tout (déjà arrivé malheureusement).

@Pitchounette a écrit:Nous avons les 2/3 de l'année qui saute.
Avec le choix du CAP certif' inter' en bac pro, les élèves doivent être évaluées (pour le CAP) sur leur lieu de stage donc, en première, il y a trois PFMP ! Soit 11 semaines de stage sur les 36 de l'année scolaire. Qu'on m'explique comment boucler nos fichus programmes...  furieux 

Et en plus (parce que je me méfie) je fais une liste d'émargement avec une colonne pour signer et dater le jour où ils ont reçu la convocation et une autre pour signer le jour de l'épreuve. Le tout, le double de la convoc et la double liste d'émargement, termine dans le dossier où j'archive les CCF de la classe.
Tout pareil...

Reinemère
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum