Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User17706
Enchanteur

Le SNES met en ligne une pétition sous le titre «La revalorisation doit commencer maintenant»

par User17706 le Dim 8 Déc 2013 - 11:17
Le SNES (national) a écrit:La discussion est ouverte sur le métier des enseignants du 2nd degré.  

Ces derniers ont vu leur charge de travail croître au fil des années, leurs missions se diversifier, le métier devenir de plus en plus prenant. Ils n'ont bénéficié, contrairement à d'autres, d'aucune réduction du temps de travail depuis 1950, alors même que les réformes alourdissaient leur charge de travail, que le nombre d'élèves à encadrer augmentait.
Ces phénomènes, liés à la faiblesse des rémunérations, ont détourné du métier nombre d'étudiants et la crise de recrutement actuelle n'est pas jugulée.  

C'est pourquoi les discussions ouvertes doivent déboucher sur des moyens permettant de diversifier les apprentissages, une évolution de notre métier porteuse d'améliorations, au-delà du respect d'une définition du maximum de service en heures hebdomadaires d'enseignement et de la qualification disciplinaire déjà obtenu par le SNES.  

Les enseignants des collèges, lycées et post-bac exigent du Ministre :  

Dans l'immédiat :

* Le doublement de l'ISOE, qui constituerait un premier pas vers une véritable reconnaissance des missions liées à l'enseignement.
* Le maintien de l'intégralité des heures de décharges statutaires (laboratoire, cabinet, coordination EPS...), l'inscription de la chorale dans le service parce qu'elles correspondent à un besoin pédagogique au bénéfice des élèves.
* L'augmentation de l'indemnité des TZR et de leurs frais de déplacement ainsi que pour ceux qui ont un service partagé entre plusieurs établissements.
* L’alignement de l'indemnité des CPE et enseignants documentalistes sur l'ISOE revalorisée.
* Des mesures de carrière (élargissement des promotions de corps ou de grade, amélioration des rythmes d'avancement, débouchés sur les grilles de rémunération supérieures...).  

Des mesures programmées :

* Sur l'intégration dans le service de la concertation.
* Sur les modalités de mise en œuvre d'un abaissement progressif des maxima de service.
* Sur une revalorisation des salaires par une refonte de nos grilles indiciaires.
Page web du texte de cette pétition: http://www.snes.edu/petitions/index.php?petition=32

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Le SNES met en ligne une pétition sous le titre «La revalorisation doit commencer maintenant»

par JEMS le Dim 8 Déc 2013 - 11:37
Je reste un peu dubitatif... on va demander de débloquer de l'argent pour travailler plus. Vous y croyez ? Dans le contexte budgétaire actuel ? Alors que de nombreuses académies viennent de garantir le paiement des frais de déplacements des personnels car elles n'avaient plus de ligne budgétaire.
Non, je pense qu'il ne faut pas se tromper. Refusons de cautionner massivement les tâches qui ne sont pas du face à face pédagogique. Les réunionites, à ce compte là, vont s'enchaîner. Alors, certes, nous gagnerons quoi, 80 € par mois net ? Et nous finirons tous les soirs à des heures pas possibles, non merci.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum