Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par frdm le Dim 22 Déc 2013 - 9:33

@victor44 a écrit:Un agrégé non médiocre est un agrégé rentré dans les trois premiers à L'ENS et à l'agreg et en poste sur une prépa étoilée face à des élèves qui visent les plus hautes écoles
C'est grave de nous porter ce coup juste avant Noel Victor. A cause de vous, je viens de me rendre compte de ma médiocrité abyssale, je n'étais pas dans les trois premiers à l'ens ni à l'agreg, sniff. Et pour en rajouter une couche, je suis dans une petite prépa de province que je ne compte pas quitter. Hé oui, que voulez-vous, entre médiocres on se tient chaud !

Franchement, vous vous fichez du monde, et comme je le disais déjà précédemment, la dernière chose à faire est de vous répondre sérieusement. Vous n'êtes ici que pour provoquer, et cela de façon grossière.
@victor44 a écrit:
Si tout le monde connaissait le sens premier de médiocre (en dessous de la moyenne, sans intérêt), je ne serais pas obligé de traduire.
Apparemment, et cela m'étonne de la part d'un bourbakiste d'exception, vous ne savez même pas ce qu'est une moyenne.
@victor44 a écrit:
Le fait que vous puissiez être médiocre ne vous a donc jamais effleuré, mais c'est votre ignorance qui en est la cause. Car si tout était parfait on pourrait affirmer qu'un agrég médiocre vaut plus qu'un certifié d'exception, heureusement il n'en est rien.
Je pense en tous cas que votre médiocrité à vous, dont vous faites étalage à longueur de fil, vous échappe totalement. Vous produisez de la médiocrité comme un pommier fait des pommes.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par PauvreYorick le Dim 22 Déc 2013 - 9:41

@frdm a écrit:Vous produisez de la médiocrité comme un pommier fait des pommes.
Mais pas au sens premier du terme, qui, comme l'a rappelé Iphigénie, est en réalité plutôt élogieux.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par barèges le Dim 22 Déc 2013 - 9:53

@victor44 a écrit:Par contre les profs de prépa qui enseignent dans des classes lambda où personne n'a la moindre chance d'aller à X ou à l'ENS ne méritent pas d'être payés plus cher que les profs de fac ou de lycée.

Oui je suis pour un salaire au mérite, non pas indexé sur les résultats mais sur les compétences particulières nécessaires sur certains postes.

Enseigner en MP a Bellevue à Albi et en MP* à HIV n'est pas un travail identique, même si le programme est le même.

Avec ce genre de raisonnement, on valide d'un coup l'inégalité de l'accès aux études sur le territoire. Un étudiant qui sait d'emblée qu'il suivra les cours de professeurs moins payés, car on a jugé qu'ils relevaient d'une catégorie inférieure, commencera ces années dans de bonnes conditions, certainement.
Ce n'est pas parce qu'une tendance existe qu'il faut l'entériner aveuglément.

Donner aux ZEP des profs de zep, aux deux prépas de Paris des profs pour les deux prépas de Paris, aux établissements ruraux des profs pour établissements ruraux, etc, c'est tout de même très dérangeant. Comme le coup de ne s'adresser aux élèves que dans leur langage et avec leurs codes culturels.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par frdm le Dim 22 Déc 2013 - 9:57

@PauvreYorick a écrit:
@frdm a écrit:Vous produisez de la médiocrité comme un pommier fait des pommes.
Mais pas au sens premier du terme, qui, comme l'a rappelé Iphigénie, est en réalité plutôt élogieux.
Je me souviens (cours de terminale, c'est loin) de la notion de sagesse epicurienne, qui fait l'éloge de la médiocrité : elle prône d'éviter tous les excès et de rechercher un état de repos (il me semble que l'on parlait d'ataraxie). Cela a-t-il un rapport avec ce que vous me dites ?

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par PauvreYorick le Dim 22 Déc 2013 - 10:08

@frdm a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@frdm a écrit:Vous produisez de la médiocrité comme un pommier fait des pommes.
Mais pas au sens premier du terme, qui, comme l'a rappelé Iphigénie, est en réalité plutôt élogieux.
Je me souviens (cours de terminale, c'est loin) de la notion de sagesse epicurienne, qui fait l'éloge de la médiocrité : elle prône d'éviter tous les excès et de rechercher un état de repos (il me semble que l'on parlait d'ataraxie). Cela a-t-il un rapport avec ce que vous me dites ?
Oui, ça a un rapport, mais il n'est pas besoin d'aller chercher une doctrine philosophique, c'est purement une question de lexique que nous avons en fait ici: «médiocre», au sens premier, veut simplement dire «moyen» au sens d'«ordinaire», voire au sens de «sans excès ni défaut» (ce qui peut vouloir dire parfait...). Médiocre est, jusqu'à une certaine époque, un compliment, en tout cas ça n'a rien de dépréciatif. Au XVIIe siècle c'est encore le cas, même si ça commence à bouger à cette époque.

Par exemple, dans Descartes, Discours de la méthode, deux exemples:

1re partie: «j'ai formé une méthode, par laquelle il me semble que j’ai moyen d’augmenter par degrés ma connaissance, et de l’élever peu à peu au plus haut point, auquel la médiocrité de mon esprit et la courte durée de ma vie lui pourront permettre d’atteindre». C'est de la fausse modestie, bien entendu, mais pas au point où on le croirait aujourd'hui: en disant «j'ai un esprit médiocre», Descartes dit «j'ai une intelligence normale». (Ce qui n'est jamais dépréciatif.)

5e partie: «[...] l'expérience ordinaire des chirurgiens, qui ayant lié le bras médiocrement fort, au-dessus de l'endroit où ils ouvrent la veine, font que le sang en sort plus abondamment que s'ils ne l'avaient point lié». Ici «médiocrement» veut juste dire «moyennement».

Quand Horace parle d'aurea mediocritas, c'est déjà plus subtil. L'idée (si je comprends bien) est qu'affirmer que la médiocrité est d'or, c'est affirmer que le juste milieu est en soi une forme de perfection (rien de trop, rien qui manque...). Ça ferait alors signe plutôt vers Aristote que vers Épicure.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par Jacq le Dim 22 Déc 2013 - 10:34

@victor44 a écrit:
[...]
Payer un prof de ZEP le même prix qu'un prof de collège de centre ville est un non sens pour moi (d'où l'idée du corps des profs de ZEP)
Enseigner aux meilleurs élèves de France (classes étoilées) nécessite une excellence particulière que l'on doit rémunérer à sa juste valeur (donc très cher). Par contre les profs de prépa qui enseignent dans des classes lambda où personne n'a la moindre chance d'aller à X ou à l'ENS ne méritent pas d'être payés plus cher que les profs de fac ou de lycée.

Oui je suis pour un salaire au mérite, non pas indexé sur les résultats mais sur les compétences particulières nécessaires sur certains postes.

Selon moi c'est le prof de ZEP qui a le plus de mérite et sans doute le plus de compétences particulières, même si les résultats de ses élèves sont moins bons que ceux des petits nantis de centre ville.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par Iphigénie le Dim 22 Déc 2013 - 10:45

@Jacq a écrit:
@victor44 a écrit:
[...]
Payer un prof de ZEP le même prix qu'un prof de collège de centre ville est un non sens pour moi (d'où l'idée du corps des profs de ZEP)
Enseigner aux meilleurs élèves de France (classes étoilées) nécessite une excellence particulière que l'on doit rémunérer à sa juste valeur (donc très cher). Par contre les profs de prépa qui enseignent dans des classes lambda où personne n'a la moindre chance d'aller à X ou à l'ENS ne méritent pas d'être payés plus cher que les profs de fac ou de lycée.

Oui je suis pour un salaire au mérite, non pas indexé sur les résultats mais sur les compétences particulières nécessaires sur certains postes.

Selon moi c'est le prof de ZEP qui a le plus de mérite et sans doute le plus de compétences particulières, même si les résultats de ses élèves sont moins bons que ceux des petits nantis de centre ville.
c'était aussi au départ la position de Victor, mais les nécessités du débat ont fait qu'il a pris un point de vue différent, semblant marquer un élitisme exacerbé, marquant sa seule admiration à l'égard des grands pontes des grandes prépas . Suspect 

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par Jacq le Dim 22 Déc 2013 - 10:49

@iphigénie a écrit:
@Jacq a écrit:
@victor44 a écrit:
[...]
Payer un prof de ZEP le même prix qu'un prof de collège de centre ville est un non sens pour moi (d'où l'idée du corps des profs de ZEP)
Enseigner aux meilleurs élèves de France (classes étoilées) nécessite une excellence particulière que l'on doit rémunérer à sa juste valeur (donc très cher). Par contre les profs de prépa qui enseignent dans des classes lambda où personne n'a la moindre chance d'aller à X ou à l'ENS ne méritent pas d'être payés plus cher que les profs de fac ou de lycée.

Oui je suis pour un salaire au mérite, non pas indexé sur les résultats mais sur les compétences particulières nécessaires sur certains postes.

Selon moi c'est le prof de ZEP qui a le plus de mérite et sans doute le plus de compétences particulières, même si les résultats de ses élèves sont moins bons que ceux des petits nantis de centre ville.
c'était aussi au départ la position de Victor, mais les nécessités du débat ont fait qu'il a pris un point de vue différent, semblant marquer un élitisme exacerbé, marquant sa seule admiration à l'égard des grands pontes des grandes prépas  . Suspect 
 Razz 

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par PauvreYorick le Dim 22 Déc 2013 - 10:55

@Jacq a écrit: Selon moi c'est le prof de ZEP qui a le plus de mérite et sans doute le plus de compétences particulières, même si les résultats de ses élèves sont moins bons que ceux des petits nantis de centre ville.
Et il ne faut surtout pas oublier qu'il a un plus gros zizi. Very Happy

(Plaisanterie mise à part, je crois que c'est difficile de hiérarchiser des choses qui sont de nature somme toute assez différente. Je ne dis pas ça pour ôter du mérite à qui que ce soit.)

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par Jacq le Dim 22 Déc 2013 - 11:22

@PauvreYorick a écrit:
@Jacq a écrit: Selon moi c'est le prof de ZEP qui a le plus de mérite et sans doute le plus de compétences particulières, même si les résultats de ses élèves sont moins bons que ceux des petits nantis de centre ville.
Et il ne faut surtout pas oublier qu'il a un plus gros zizi. Very Happy

(Plaisanterie mise à part, je crois que c'est difficile de hiérarchiser des choses qui sont de nature somme toute assez différente. Je ne dis pas ça pour ôter du mérite à qui que ce soit.)

Je suis d'accord. Mais elles sont déjà hiérarchisées, non  Very Happy ?

On ne peut hiérarchiser (ce que je disais était une réponse à Victor44 soulevant l'incohérence de ses propos, de ce post du moins).
Notre travail est différent mais il est supposé à temps plein pour tous (qq soit le statut).

Maintenant il est clair que le contenu d'un cours ne demande pas le même travail préparatoire, idem pour le temps de correction, ou des fameuses colles dont il était question pour les classes prépa, et donc dans ce sens on peut dire (et rémunérer ?) un travail plus intense dans les classes terminales ou de prépa.
Mais personne n'ignore ici que le travail pédagogique, la gestion des classes, la discipline, est bien plus intense au collège, au LP, et dans certains lycées plus difficiles que d'autres. Et finalement ce travail n'est pas intense et ne mérite pas moins que les autres cités plus haut.

Sans rien d'accusatoire pour nos amis et collègues de prépa, même s'il faut un temps plus long pour préparer une heure de prépa, même pour plus de 35 élèves dans cette classe, je pense qu'ils n'envient pas mon temps plus réduit de préparation (ou de contenu disciplinaire plutôt, car la préparation c'est un peu différent) à tenir devant seulement 24 élèves de seconde bac pro.  Je ne sais pas s'ils mesurent le travail réellement fourni et l'épuisement qui va avec.

Pour sortir de l'exemple des classes prépa : mes collègues du lycée général (des certifiés et un agrégé) qui sont venus travailler dans ma SEP ont convenu de l'épuisement à la suite des cours avec nos classes. Depuis ils ne se moquent plus de nous lorsque nous avons des heures en moins quand les élèves sont en stage. Avant ils nous charriaient avec cela, amicalement, maintenant ils conviennent que cela offre simplement dans l'année un petit temps de respiration pour tenir avec nos oustitis.  Et pourtant ils n'avaient pas un EdT plein chez nous, simplement quelques heures.  Et à la fin un seul a accepté de venir une autre année enseigner à nos adorables garnements, les autres ont préféré une mesure de carte scolaire dans leur établissement.... c'est tout dire (deux suppressions de poste en tout).

Je ne sais pas faire les spoiler, pour répondre à ce qui est (en) gras  Very Happy.
EDIT : je ne sais pas s'il faut un gros "zizi" mais en tout cas il faut sans doute plus de c......


Dernière édition par Jacq le Dim 22 Déc 2013 - 11:26, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par Iphigénie le Dim 22 Déc 2013 - 11:26

Bon rassurez-vous, tout cela est en train de changer: ma seconde de lycée général, je vous assure que j'en sors épuisée aussi. Pas besoin de trop préparer les cours, mais alors, pour faire passer une seule idée simplifiée, c'est un sacré boulot,( et très physique en plus, plus obtenir que tout le monde soit en train d'écouter: pas plus de cinq minutes de concentration d'affilée).

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par Jacq le Dim 22 Déc 2013 - 11:29

@iphigénie a écrit:Bon rassurez-vous, tout cela est en train de changer: ma seconde de lycée général, je vous assure que j'en sors épuisée aussi. Pas besoin de trop préparer les cours, mais alors, pour faire passer une seule idée simplifiée, c'est un sacré boulot,( et très physique en plus, plus obtenir que tout le monde soit en train d'écouter: pas plus de cinq minutes de concentration d'affilée).

Normal, certains devraient sans doute être en bac pro.
Nous avons le même problème chez nous (dans la partie lycée général de mon établissement).  
Avec la difficulté supplémentaire pour vous que si nos programmes de LP sont "presque" adaptés à un profil faible d'élève, ce n'est pas le cas de vos programmes.

EDIT : et lorsque cela empire chez vous, sachez que cela empire encore plus chez nous....

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par plotch le Dim 22 Déc 2013 - 12:05

@victor44 a écrit:
Cripure a écrit:Le calcul de jeanjeau porte uniquement sur des professeurs de chaire supérieure, qui doivent avoir un taux spécifique de rémunération des colles. Vous extrapolez, Victor44, à l'ensemble des professeurs de prépas, qui ne sont pourtant pas tous chaires supérieures, loin s'en faut, et dont la rémunération des colles dépend non du corps ou du grade, mais de la classe où il interroge. Cela change votre donne.

Je suis d'accord, mais ce sont ceux là précisément qui sont visés par la réforme Peillon car pour avoir une ORS inférieure à 15h il faut être de chaire sup. Sinon 16h = seulement une heure sup (et donc un salaire bien moindre et une rémunération d'heure sup bien moindre aussi)

Je ne sais pas si je suis un agrégé médiocre mais vu votre connaissance du sujet vous êtes un forumeurs bien en dessous du médiocre ...

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par victor44 le Dim 22 Déc 2013 - 12:59

@Celeborn a écrit:Or donc, un prof de maths (cas qui diffère complètement d'un prof de khâgne et ne permet donc pas d'établir une généralité sur les "profs de prépa") qui fait 16h est déjà à 7 heures sup' (8 s'il est en 2e année). Chaire sup ou pas.

Sauf que chaire sup ou pas ça va pas donner le même salaire à la fin, pour la prof de chaire sup c'est en HS a partir de la 9ème, pour l'agrégé à partir de la 16è, plus le différentiel du salaire de base...

75.000€ pour une prépa de troisième ordre c'est beaucoup trop cher payé selon moi, mais vous pouvez avoir un autre avis.


victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par victor44 le Dim 22 Déc 2013 - 13:02

@Presse-purée a écrit:Et bon, prendre un post de blog comme source principale de calcul, surtout lorsqu'on connaît l'opinion du collègue rédacteur sur les agrégés par concours...

Si vous aviez cliqué sur le lien vous auriez vu que je ne citais pas l'auteur du blog mais un prof de prépa qui expliquait lui même qu'un salaire de 75.000€ (le sien) était classique pour un enseignant titulaire de chaire sup mais en deça des calcul de l'auteur du blog

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par Karine B. le Dim 22 Déc 2013 - 13:04

@neo a écrit:
@Leclochard a écrit:Tu es la sœur jumelle de Karine B ?  Wink 
 Laughing 
Euh, c'est juste pas possible !

Pas possible, car moi j'ai manifesté avec les profs de prépa et je suis allée à l'audience du recteur avec eux  Very Happy 

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par Karine B. le Dim 22 Déc 2013 - 13:09

@victor44 a écrit:

Je suis d'accord, mais ce sont ceux là précisément qui sont visés par la réforme Peillon car pour avoir une ORS inférieure à 15h il faut être de chaire sup.

Faux

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par plotch le Dim 22 Déc 2013 - 13:12

@victor44 a écrit:
@Celeborn a écrit:Or donc, un prof de maths (cas qui diffère complètement d'un prof de khâgne et ne permet donc pas d'établir une généralité sur les "profs de prépa") qui fait 16h est déjà à 7 heures sup' (8 s'il est en 2e année). Chaire sup ou pas.

Sauf que chaire sup ou pas ça va pas donner le même salaire à la fin, pour la prof de chaire sup c'est en HS a partir de la 9ème, pour l'agrégé à partir de la 16è, plus le différentiel du salaire de base...

75.000€ pour une prépa de troisième ordre c'est beaucoup trop cher payé selon moi, mais vous pouvez avoir un autre avis.


Vous ne comprenez rien aux ORS des profs de prépa... vous n'êtes pas prof de maths j'espère.

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par Igniatius le Dim 22 Déc 2013 - 16:32

@victor44 a écrit:
@Marmadoc a écrit:
@victor44 a écrit:Bon je veux pas mettre le bazar mais on pourrrait avoir le taux de gréviste à LLG, HIV, Hoche, PDF, Le Parc, Clémenceau et Massena.

Perso ce qui pourrait me faire soutenir Peillon c'est que des agrégés médiocres sur des petites prépas qui n'envoient personne dans les très grandes écoles (ce que la fac fait parfaitement) soient payés des fortunes...
C'est quoi un agrégé médiocre en CPGE ?

C'est possible d'être un agrégé non médiocre et ne pas vouloir quitter sa petite prépa ?

Vous êtes pour le salaire "au mérite" des profs ?

Les prépas qui casent tous leurs élèves en école mais aucun à l'X, ça compte ?

Pourquoi payer moins pour un travail identique (les programmes sont pour le moment nationaux) ?

Pourquoi ne pas indexer la paye des profs du secondaire sur le taux de réussite au bac ? au brevet ?


Je vais détailler mon point de vue mais je vais commencer par deux citations:

http://lioneljeanjeau.canalblog.com/archives/2013/12/10/28608645.html


Je voudrais vous signaler des erreurs dans vos calculs. Je ne sais pas comment vous avez calculé les heures de colles car, il me semble qu'il n'y a pas d'informations à ce sujet. Ce que je peux vous dire c'est que pour un professeur de mathématiques de MP qui a 16h de cours statutairement qui ne fait aucune autre activité (en gros pas un cumulard). Son traitement (s'il est au 5eme echelon de la chaire sup) passe (d'après mes calculs) de 74763 € à 65612 € soit une perte d'un peu plus de 12 % !

Donc un prof de prépa non cumulard aujourd'hui gagne 74.000€ net par an et ce même dans une petite prépa qui n'envoie personne dans une très grande école. S'il est cumulard, les 100.000€ annoncés par peillon arrivent vite. Pour info une heure sup c'est 3000 € pour un prof de prépa contre 1000 pour un certifié. Juste pour savoir de quoi on parle.

Deuzio: http://leplus.nouvelobs.com/contribution/981462-professeur-en-prepa-je-risque-de-perdre-20-de-mes-revenus-nous-ne-sommes-pas-des-nantis.html exemple d'un geignard malhonnête et trop payé

J'ai toujours défendu la même chose : une rémunération cohérente avec la charge de travail.

Payer un agrégé en collège est une idiotie, on le recrute pour son excellence disciplinaire et on doit le mettre au moins en première sinon le salaire plus élevé ne se justifie pas
Payer un prof de ZEP le même prix qu'un prof de collège de centre ville est un non sens pour moi (d'où l'idée du corps des profs de ZEP)
Enseigner aux meilleurs élèves de France (classes étoilées) nécessite une excellence particulière que l'on doit rémunérer à sa juste valeur (donc très cher). Par contre les profs de prépa qui enseignent dans des classes lambda où personne n'a la moindre chance d'aller à X ou à l'ENS ne méritent pas d'être payés plus cher que les profs de fac ou de lycée.

Oui je suis pour un salaire au mérite, non pas indexé sur les résultats mais sur les compétences particulières nécessaires sur certains postes.

Enseigner en MP a Bellevue à Albi et en MP* à HIV n'est pas un travail identique, même si le programme est le même.

Un agrégé non médiocre est un agrégé rentré dans les trois premiers à L'ENS et à l'agreg et en poste sur une prépa étoilée face à des élèves qui visent les plus hautes écoles. celui-là pour moi mérite ses 75.000€. Je préfèrerais que les élèves face à lui soient triés autrement mais c'est un autre débat.

Quant aux prépas qui casent tous leurs élèves en école c'est le cas de toutes les prépas sciences et éco donc je ne vois pas où est l'exploit

Non mais Victor vraiment, tu t'enfonces dans le ridicule : je ne peux croire que tu sois sérieux, je suppose que tu viens juste t'amuser et que tu t'éclates avec une bande de potes devant nos réactions au quart de tour sur ce forum.

Déjà, tu cites une source qui tient, au choix, du propos de comptoir, ou de l'organe officiel du PS : l'article était tellement nul et mal informé que l'auteur l'a lui-même retiré de son blog. Il ne reste que les commentaires qui permettent de prendre la mesure de la mauvaise foi des défenseurs du projet, entièrement soumis à Peillon.
Mais ce blog nous a déjà habitués à sa malhonnêteté intellectuelle.

Ensuite, tes agrégés "médiocres" sont pourtant ceux qui peuplent la quasi-totalité des prépas : bien peu des 3 premiers d'Ulm ou de l'agrèg enseignent en prépa, ils se consacrent plutôt à la recherche en général, et on peut même considérer qu'ils sont sur-diplômés pour ce type de poste. Le seul que je connaisse personnellement à être dans ce cas (4è à Ulm, 1er à l'agrèg) a fait ce choix car il est passionné de pédagogie (mais la bonne) et souhaitait enseigner après avoir fait de la recherche.
Tu parles de compétences que tu ne connais guère apparemment : ne t'inquiète pas, le 150è à l'agrèg de maths peut t'apprendre des choses dont tu ignores l'existence.

De plus, je note que tu souhaites payer plus cher les profs de ZEP parce qu'ils enseignent dans des conditions difficiles (et je suis d'accord avec ça) mais que, concernant les prépas, tu prônes l'inverse : donnons la thune à ceux qui enseignent dans des conditions presque faciles (HIV, LLG...) et prenons-la à ceux dont la pédagogie doit être un peu novatrice pour qu'ils puissent espérer hisser leurs élèves à des concours prestigieux.
Avec ton raisonnement, le SGEN devrait militer pur baisser le salaire des profs de ZEP puisqu'ils n'envoient pas bien souvent leurs élèves à l'ENS ou à l'X.
Tu deviens plus élitiste que la plupart des gens que je connais.

Enfin, tu n'as pas fait amende honorable pour ta 1ère remarque agressive concernant les taux de grévistes dans les prépas "prestigieuses" : nous t'avons pourtant répondu.
Mais hop ! tu passes à autre chose : j'ai l'impression que quel que soit le salaire des profs de prépas, tu voudrais le baisser tellement tu méprises les agrégés qui y enseignent.


Bref, approximations, anathèmes, incohérences : les lecteurs jugeront de la qualité de tes propos.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par PauvreYorick le Dim 22 Déc 2013 - 17:34

@Igniatius a écrit: Le seul que je connaisse personnellement à être dans ce cas (4è à Ulm, 1er à l'agrèg)
Ce n'est pas un non-médiocre selon la définition qui a été proposée, vu qu'il n'est entré que 4e à Ulm. Je suppose que ton copain, étant un non-(non-médiocre), est un médiocre. Bon, tout ça sous couvert de bivalence, comme d'hab. Et - faut-il le rappeler? - au sens non premier du terme de «médiocre».

Bref, tu es hors sujet mon pôvre Igniatius Very Happy

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par plotch le Dim 22 Déc 2013 - 18:00

@PauvreYorick a écrit:
@Igniatius a écrit: Le seul que je connaisse personnellement à être dans ce cas (4è à Ulm, 1er à l'agrèg)
Ce n'est pas un non-médiocre selon la définition qui a été proposée, vu qu'il n'est entré que 4e à Ulm. Je suppose que ton copain, étant un non-(non-médiocre), est un médiocre. Bon, tout ça sous couvert de bivalence, comme d'hab. Et - faut-il le rappeler? - au sens non premier du terme de «médiocre».

Bref, tu es hors sujet mon pôvre Igniatius Very Happy

Mes professeurs de LLG sortaient majoritairement de Lyon et Cachan ... Ils sont dessous la médiocrité je pense ...

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par Condorcet le Dim 22 Déc 2013 - 18:10

On peut sortir de Lyon et décrocher la 4e place à l'agrég...

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par plotch le Dim 22 Déc 2013 - 18:13

@Condorcet a écrit:On peut sortir de Lyon et décrocher la 4e place à l'agrég...

Selon les critère de Victor pour ne pas être médiocre il faut réunir 3 conditions :

- être dans les 3 premiers à ulm

- être dans les 3 premiers à l'agreg

- être en MP* à LLG ou HIV

Ca fait peu de "non médiocres".

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par victor44 le Dim 22 Déc 2013 - 18:44

@Karine B. a écrit:
@victor44 a écrit:

Je suis d'accord, mais ce sont ceux là précisément qui sont visés par la réforme Peillon car pour avoir une ORS inférieure à 15h il faut être de chaire sup.

Faux
Je veux bien que tu détailles (et pas avec des décharges syndicales ou des heures de labo...)

ORS certifié et PLP 18h, agrégé 15h, chaire sup de 8 à11h.

J'avoue que ça me plait de vous voir défendre votre caste et de faire croire aux certifiés qu'en défendant les profs de CPGE ce sont eux qu'ils protègent...


victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par plotch le Dim 22 Déc 2013 - 18:46

@victor44 a écrit:
@Karine B. a écrit:
@victor44 a écrit:

Je suis d'accord, mais ce sont ceux là précisément qui sont visés par la réforme Peillon car pour avoir une ORS inférieure à 15h il faut être de chaire sup.

Faux
Je veux bien que tu détailles (et pas avec des décharges syndicales ou  des heures de labo...)

ORS certifié et PLP 18h,  agrégé 15h, chaire sup de 8 à11h.

J'avoue que ça me plait de vous voir défendre votre caste et de faire croire aux certifiés qu'en défendant les profs de CPGE ce sont eux qu'ils protègent...


Un agrégé en CPGE doit entre 8H et 11H ce n'est pas compliqué pourtant ... La chaire sup ne change rien en terme d'ORS.

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taux de grévistes en CPGE le 9 décembre : recensement et suites

Message par victor44 le Dim 22 Déc 2013 - 18:50

@iphigénie a écrit:[c'était aussi au départ la position de Victor, mais les nécessités du débat ont fait qu'il a pris un point de vue différent, semblant marquer un élitisme exacerbé, marquant sa seule admiration à l'égard des grands pontes des grandes prépas  . Suspect 

D'où tu rèves ça?

J'ai jamais bougé d'un iota, j'ai toujours dit que dégager une élite était une nécessité et bien la former également. Par contre j'ai toujours mis en avant le coté reproduction sociale des prépas surtout des prestigieuses.


victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum