Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Volubilys
Grand sage

Deux Sèvres : une mère d'élève écrit au ministre

par Volubilys le Lun 9 Déc 2013 - 18:19
Article de la Nouvelle République
" Monsieur le Ministre... "

Notre lectrice a invité le ministre à venir se rendre compte sur place, à La Mothe-Saint-Héray. - Notre lectrice a invité le ministre à venir se rendre compte sur place, à La Mothe-Saint-Héray.
Dénonçant, tant la forme que le fond de la réforme du temps scolaire, une maman de La Mothe-Saint-Héray écrit à Vincent Peillon. En recommandé.

Anne Sironneau, habitante de La Mothe-Saint-Héray et maman d'un garçon de 8 ans, vient d'adresser au ministre de l'Education nationale un courrier recommandé pour lui dire ce qu'elle pense de la réforme du temps scolaire.

« Je suis maman d'un garçon de 8 ans, en classe de CE2, et nous trouvons (aussi bien nous, ses parents, que lui) que la réalité que vous décrivez reste une fiction […]. Des parents refuseraient que leurs enfants bénéficient de trente-six semaines de cours dans l'année ? Je suis maman et je vous assure que plus mon fils a de semaines de cours, plus je suis contente. Car je pars du principe que plus il a de semaines de cours, plus il a de chances de finir un programme chargé et nécessaire à son éducation […]. »

" Pas un sou aux maires "

« Le même jour, vous annonciez que les activités périscolaires seront gratuites. Pourriez-vous me dire à partir de quelle date ? Dans ma commune, la municipalité a voté pour qu'elles soient payantes. Par contre, il n'a jamais été dit qu'elles seraient gratuites dans un futur plus ou moins proche. Dans la foulée, vous disiez " Il faut que, dans chaque endroit, on se concerte, qu'on trouve les meilleures solutions et nous, nous sommes là pour aider ". Dans la réalité, pourriez-vous me dire concrètement ce que ça donne ? Dans ma commune, la municipalité a fait le choix d'appliquer la réforme sans aucune concertation des parents (que ce soit en direct ou par le biais de l'association des parents d'élèves). »
« Vous avez ajouté que l'école le mercredi matin ne coûte " pas un sou aux maires ". Oui, effectivement, c'est aux mairies que ça coûte […]. L'école le mercredi génère des frais supplémentaires comme, entre autres, le chauffage (puisque je doute que les mairies laissent tourner le chauffage à plein régime lorsque les écoles sont vides) […]. »
« Vous avez déclaré que " tout le monde est pour " la réforme. De qui parlez-vous ? Des enseignants qu'on a encore vus dans la rue la semaine dernière ? Du personnel municipal qui était à leur côté ? Des maires qui refusent de l'appliquer ? Des associations de parents représentatives ? »
« Vous affirmez que la réforme demande " des efforts aux adultes ". Mais ne croyez-vous pas qu'elle en demande aussi aux enfants ? Dans ma commune, il y a malheureusement peu d'emploi. Les gens travaillent donc plus loin et les enfants sont déposés de bonne heure à la garderie et en repartent tard. La réforme ne change pas cet état de fait mais les empêche de se reposer, comme ils le pouvaient avant, le mercredi. »

" A la base je n'étais ni pour ni contre cette réforme "

« Je vous invite à venir visiter ma commune. Avoir une seule activité par semaine, quand on manque de locaux et de matériel (certains enfants font tennis de table sans table), est-ce acceptable pour nos enfants ? Et où sont les bénéfices d'une telle réforme ? […] »
« Je n'étais, à la base, ni pour ni contre cette réforme. Mais, à voir comment elle est appliquée, imposée sans concertation et à la va-vite, je commence à me faire un avis car je pense à présent qu'il valait mieux laisser un système, même imparfait, que de mettre en place un système inégalitaire pour l'ensemble du territoire. »


_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
linkus
Expert

Re: Deux Sèvres : une mère d'élève écrit au ministre

par linkus le Lun 9 Déc 2013 - 19:00
Belle lettre mais elle finira à la poubelle malheureusement.
Elle n'est pas du tout agressives.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Olympias
Prophète

Re: Deux Sèvres : une mère d'élève écrit au ministre

par Olympias le Lun 9 Déc 2013 - 20:31
Au fait Volubilys, j'aime beaucoup ton pot de porcelaine (le premier test)  Very Happy 
Contenu sponsorisé

Re: Deux Sèvres : une mère d'élève écrit au ministre

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum