Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Duplay
Expert

Réforme du primaire : un nouvel élément du puzzle !

par Duplay le Lun 9 Déc 2013 - 23:01
Après le décret du 24 janvier sur les "rythmes scolaires", le ministre ajoute une pièce au puzzle avec un nouveau texte sur les conseils d'école.

Ce texte renforce la tutelle des élus sur les écoles en introduisant un deuxième représentant de la mairie au sein du conseil d'école.

Il ajoute l'obligation que le projet d'école intègre systématiquement l'articulation scolaire/périscolaire.

Il crée une nouvelle prérogative pour le conseil d'école qui doit désormais donner son accord sur le programme d'actions établi par le conseil école/collège.


Le communiqué du Snudi-FO :


Conseils d’école : Chaque jour, de nouvelles raisons d’exiger l’abrogation du décret du 24 janvier…
PAR DÉCRET LE MINISTRE RENFORCE LA PLACE DES ÉLUS AU SEIN DU CONSEIL D’ÉCOLE !


Le 6 novembre, le ministre a publié au JO un décret qui redéfinit la composition et les attributions du conseil d’école pour l’adapter aux exigences de territorialisation de l’école et des services publics contenus dans l’acte III de la décentralisation dans lequel s’inscrit la loi de refondation et l’école du socle.

Un deuxième élu au sein du conseil d’école

L’article 1 du décret introduit un deuxième représentant de la mairie au sein du conseil d’école, qui peut être le président de l’EPCI (établissement public de coopération intercommunale) :

« Dans chaque école, le conseil d’école est composé des membres suivants :
1° - Le directeur de l’école, président ;
2° - Le maire ou son représentant ;
3° - un conseiller municipal désigné par le conseil municipal ou lorsque les dépenses de fonctionnement de l’école ont été transférées à un établissement public de coopération intercommunale, le président de cet établissement public ou son représentant ».

Il s’agit bien de renforcer la tutelle des élus sur le fonctionnement des écoles et les missions statutaires des enseignants en incluant un deuxième élu qui sera à n’en pas douter le responsable municipal ou intercommunal du PEDT (projet éducatif territorial).

Ce décret confirme et aggrave le processus de territorialisation mis en oeuvre avec le décret du 24 janvier 2013 sur les rythmes scolaires.

Les « actions éducatives » intégrées au projet d’école

L’article 2 du décret impose que le projet d’école, auquel le conseil d’école « est associé », intègre systématiquement l’articulation scolaire/périscolaire généralisée par le PEDT ou plus exactement la confusion scolaire/périscolaire. Ainsi les modifications apportées indiquent que le conseil d’école doit désormais statuer sur « les actions pédagogiques et éducatives qui sont entreprises pour réaliser les objectifs nationaux du service public d’enseignement » ainsi que « La protection et la sécurité des enfants dans le cadre scolaire et périscolaire (…). »

Le décret définit une nouvelle prérogative du conseil d’école qui doit désormais «  donner son accord sur le programme d’actions établi par le conseil école/collège prévu par l’article L 401-4 » ainsi que « l’organisation d’activités complémentaires éducatives, sportives et culturelles(…) » instaurée par la loi de refondation.

Avec ce décret, le règlement intérieur adopté par le conseil d’école modifierait les obligations de service en fonction du PEDT et du programme d’actions du conseil école/collège, des intérêts de telle ou telle majorité au sein de la « communauté éducative ». Les droits et obligations des fonctionnaires d’Etat ne seraient plus définis par la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 relative au statut général de la Fonction publique.

Pour Force Ouvrière, le décret sur les rythmes scolaires et toutes les mesures visant à territorialiser l’école, à transférer aux collectivités territoriales de plus en plus de compétences au mépris des droits statutaires, doivent être abandonnés.

C’est ce qu’ont exigé les personnels lors des grèves du 14 novembre et du 5 décembre.

C’est ce qu’exprimera la FNEC FP-FO lors de la délégation interfédérale qui sera reçue par le ministre la semaine prochaine.

Le ministre, en ne répondant pas aux revendications, prendrait la responsabilité d’aggraver le conflit.

Montreuil, le 06 décembre 2013


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
C'est pas faux
Esprit éclairé

Re: Réforme du primaire : un nouvel élément du puzzle !

par C'est pas faux le Lun 9 Déc 2013 - 23:15
Un coup des PEDT dans l'eau. Des bulles, donc. Chez nous, le premier élu ne vient déjà pas, alors un deuxième...
Et on sait que le projet d'école n'est qu'un machin inutile et chronophage. On n'est pas à quelques lignes près.
C'est pas avec ça qu'on va gagner RIO PISA 2022.
Cela n'a d'intérêt que dans les intentions que cela révèle : encore un peu plus de dislocation et de technocratie.
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Réforme du primaire : un nouvel élément du puzzle !

par Presse-purée le Lun 9 Déc 2013 - 23:22
Et de paperasse. On en vient à faire plus de paperasse que de travailler avec nos élèves.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Duplay
Expert

Re: Réforme du primaire : un nouvel élément du puzzle !

par Duplay le Lun 9 Déc 2013 - 23:27
Jusqu'à présent, avant la réforme Peillon, le projet d'école n'était en effet, le plus souvent, "qu'un machin inutile et chronophage" !

Mais entre-temps, le ministre a sorti la loi de Refondation, le décret sur les rythmes, il est en train de peaufiner de nouvelles ORS… Ajoute à ça les EPEP, un statut pour les directeurs et quelques autres textes… Ça change complètement la donne !  Wink

avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Réforme du primaire : un nouvel élément du puzzle !

par Celadon le Mar 10 Déc 2013 - 0:33
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Un coup des PEDT dans l'eau. Des bulles, donc. Chez nous, le premier élu ne vient déjà pas, alors un deuxième...
Et on sait que le projet d'école n'est qu'un machin inutile et chronophage. On n'est pas à quelques lignes près.
C'est pas avec ça qu'on va gagner RIO PISA 2022.
Cela n'a d'intérêt que dans les intentions que cela révèle : encore un peu plus de dislocation et de technocratie.
En effet, surtout que ce sera PISA 2021...  Very Happy 
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Réforme du primaire : un nouvel élément du puzzle !

par Celadon le Mar 10 Déc 2013 - 0:33
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et de paperasse. On en vient à faire plus de paperasse que de travailler avec nos élèves.
C'est le but, non ?
johel
Niveau 9

Re: Réforme du primaire : un nouvel élément du puzzle !

par johel le Mar 10 Déc 2013 - 8:18
Pour le second élu au conseil d'école, il ne faut pas raconter n'importe quoi.

Il y a déjà deux élus membres de droit (texte officiel de 2008). J'avais vérifié tout cela lorsque l'on a fait le conseil d'école sur le sujet des rythmes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La seule différence a priori c'est que cet élu pourrait être autre qu'un conseiller municipal (notamment dans le cadre de l'intercommunalité).
elena3
Fidèle du forum

Re: Réforme du primaire : un nouvel élément du puzzle !

par elena3 le Mar 10 Déc 2013 - 11:01
Avez-vous remarqué, pour les nx programmes, cet extrait croustillant :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



En EPS c’est principalement sur les horaires, jugés trop lourds, que les enseignants s’expriment :
« EPS : 3 heures c’est trop ». Ils déplorent massivement aussi les conditions matérielles qui ne
permettent pas de mener à bien les programmes. Plus particulièrement en milieu rural, ces mauvaises
conditions sont relevées ainsi que le temps de transport, notamment pour l’enseignement de la
natation. Comme au cycle 2, certains font le vœu d’une disparition de ces enseignements au profit du
temps qu’ils pourraient consacrer à d’autres disciplines. On peut lire dans une contribution : « EPS :
moins car ils en font en périscolaire ». Ce propos est partagé quand d’autres suggèrent de laisser
l’EPS aux mains des animateurs dans le cadre des activités hors temps scolaire, voire qu’on enlève
l’EPS des programmes.
 furieux 
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Réforme du primaire : un nouvel élément du puzzle !

par atrium le Mar 10 Déc 2013 - 12:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
C'est pas avec ça qu'on va gagner RIO PISA 2022.

Même pas avec Ribéry en deuxième représentant ailier?
may68
Neoprof expérimenté

Re: Réforme du primaire : un nouvel élément du puzzle !

par may68 le Mar 10 Déc 2013 - 13:09
Moi je crois que c'est pas anodin si ils rajoutent une couche sur le 2è élu au CE ! C'est comme les APC qui peuvent se faire "le cas échéant en liaison avec le PEDT" ça va ds le même sens !
...
Petit à petit ...
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Réforme du primaire : un nouvel élément du puzzle !

par auléric le Mar 10 Déc 2013 - 18:54
... on va vers l'EPEP .
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Réforme du primaire : un nouvel élément du puzzle !

par doublecasquette le Mar 10 Déc 2013 - 19:47
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:... on va vers l'EPEP .

Ça fait un moment ! Mais là, grâce au jeu de l'alternance, on nous y emmène de plus en plus précisément.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
falblabla
Niveau 7

Re: Réforme du primaire : un nouvel élément du puzzle !

par falblabla le Mar 10 Déc 2013 - 19:57
On s'y attendait. C'est étonnant que certains ne se réveillent que maintenant. Peillon n'invente rien. Il ressort les vieux projets des placards.
zoupinette
Niveau 9

Re: Réforme du primaire : un nouvel élément du puzzle !

par zoupinette le Mar 10 Déc 2013 - 21:34
Encore des heures et des heures de réunions factices... Encore un décret bidon. Au conseil d'école, on débat au mieux du papier dans les toilettes,quand il y a, oh joie, un élu...
Contenu sponsorisé

Re: Réforme du primaire : un nouvel élément du puzzle !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum