François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par John le Mer 11 Déc 2013 - 14:11

Extraits d'un billet de François Garçon publié sur le site "Le Plus" du Nouvel Observateur :
À cette heure, un spectre hante en effet la petite bourgeoisie intellectuelle française : la disparition des classes préparatoires. Les résistants ne font pas dans l’euphémisme : "la fin de la prépa, ce sera pour beaucoup la fin de la France" (1). Rien que ça ! [...]

Ils sont 8.000 enseignants en CPGE à s’être glissés dans l’enseignement supérieur français sans avoir, pour la majorité d’entre eux, l’unique titre qui de l’université de Cambridge à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, de la Frei Universität de Berlin à la Bocconi à Milan, autorise à jouer dans cette division d’honneur : un doctorat, autrement dit un chef-d’œuvre supposé être, dans toutes les disciplines, un travail personnel et critique, fruit d’un longue marche solitaire et obstinée (entre trois et six ans) aspirant à repousser les limites du savoir dans le domaine concerné.

Faute d’avoir subi l’épreuve de la thèse, puis de s’être battus à coups de publications scientifiques régulières avec leurs pairs situés sur un planisphère, les professeurs de CPGE se rengorgent d’avoir réussi, eux, un concours inepte, intraduisible dans aucune autre langue : l’agrégation.

Lisez un modèle de conformisme où, sur un sujet donné, vous régurgitez une année de bachotage et où, devant un jury sorti du même moule et franchouillard en diable, vous vous livrez à un exercice de rhétorique morte. Est-il besoin de préciser que ce concours stérile est inconnu au Canada, en Suède, en Suisse, aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne, etc. ? Bref, dans tous les pays où l’enseignement supérieur est pris au sérieux par les gouvernants et les responsables économiques. [...]

Ne nous y trompons pas : c’est bien dans les CPGE que se fabriquent les ânes qui nous gouvernent : ni imagination, ni inventivité, ni pensée personnelle, rien ! Du conformisme pur et dur, le tout enrobé d’une hallucinante suffisance. [...]

Les profs de CPGE, eux, ne publient rien, et piochent dans ce qu’usinent les universitaires.

Au vrai, Vincent Peillon joue petits bras. Dans un moment de crise, il convient en effet de tailler dans les dépenses inutiles, ce que sont les CPGE. Dans l’immédiat, Peillon devrait supprimer les colles, ces heures supplémentaires qui sont un autre scandale. [...]

La suppression des colles est une mesure de simple équité par rapport aux étudiants qui n’en bénéficient pas. Cette mesure représente une économie de 73 millions d’euros. Et à imaginer que Vincent Peillon sanctuarise ces 73 millions, que cette manne soit alors utilisée pour consolider le savoir des collégiens et lycéens qui ont réellement besoin d’un tutorat pour n'en avoir jamais eu et qui croupissent dans les banlieues abandonnées où se prépare la guerre civile. [...]

Biberonnés par des parents qui n’ont pas été avares de soutiens intellectuels et conseils stratégiques, les fils et filles de profs qui hantent les CPGE n’ont nul besoin de ce régime survitaminé.

Je pense que ce texte, dont il n'y a ci-dessus que des extraits, mérite haut la main la palme de la nuance, de l'intelligence, de la modestie et du discernement éclairé  professeur 

 elephantrose

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par PauvreYorick le Mer 11 Déc 2013 - 14:30

Ce qui m'inquiète c'est le timing de cette attaque, et le fait qu'elle ne vise pas uniquement les professeurs de CPGE, mais également l'agrégation. J'espère que je m'inquiète pour rien.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Olympias le Mer 11 Déc 2013 - 14:32

Effectivement, c'est affligeant. Cela dégouline de médiocrité, de méchanceté, et de mensonges.
Quant à la menace de guerre civile dont il fait état, peut-être faudrait-il lui expliquer que les profs n'en seront pas à l'origine, l'école demeurant la seule structure qui tienne à peu près debout...

Heureusement, des profs lui renvoient la balle dans les commentaires...car François Garçon ignore peut-être qu'il y a en CPGE des professeurs qui ont un doctorat ou qui en préparent un. Mais c'est tellement à la mode de taper sur les classes prépas...

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/978802-classes-preparatoires-peillon-joue-petits-bras-il-est-urgent-de-supprimer-les-colles.html


Dernière édition par Olympias le Mer 11 Déc 2013 - 14:42, édité 1 fois

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par John le Mer 11 Déc 2013 - 14:34

Ce que je ne comprends pas, c'est que les jurys d'agrégation comprennent de très nombreux universitaires. De ce point de vue, la concomitance de ses différents éloges et attaques n'est pas très cohérente.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Philomèle le Mer 11 Déc 2013 - 14:38

@PauvreYorick a écrit:Ce qui m'inquiète c'est le timing de cette attaque, et le fait qu'elle ne vise pas uniquement les professeurs de CPGE, mais également l'agrégation. J'espère que je m'inquiète pour rien.

Ce monsieur ne représente que lui, non ?
C'est un MCF en cinéma à Paris I : au vu de sa puissance d'action, je pense qu'on peut attendre un peu avant de trembler.
Il me paraît très présent sur le web, peu honnête ou peu rigoureux dans l'usage des chiffres et sources, et, en effet, pas étouffé par la modestie.


Dernière édition par Philomèle le Mer 11 Déc 2013 - 14:41, édité 2 fois (Raison : orth.)

Philomèle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par dandelion le Mer 11 Déc 2013 - 14:39

Inquiétant, suffisant, et surtout faux: si en lettres on exige l'agrégation pour accéder au statut de maître de conférences, en tout cas la plupart du temps, c'est bien que le doctorat n'est pas une garantie suffisante. J'ai connu quelques étudiants besogneux qui ont obtenu leur doctorat sans difficulté, c'est d'autant plus vrai qu'en sciences les débouchés étant plus vastes, beaucoup d'étudiants brillants ne s'orientent pas vers la recherche.
Et en effet les jurés de l'agrégation d'anglais étaient, il me semble, essentiellement des universitaires, être membre du jury étant même une sorte d'honneur, non?

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par linkus le Mer 11 Déc 2013 - 14:42

Je me demande bien pourquoi tant de haines!
Qu'a-t-on fait pour mériter un tel mépris!?
Bon sang! Autant de bêtises, cela me laisse sans voix.
Je me sens insulté!
Selon "les agrégés de l'université" certains pays jalousent l'agrégation et ils aimeraient bien en créer une.
 heu  et  No  et  affraid  et  furieux 

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Invité-B le Mer 11 Déc 2013 - 14:44

Par curiosité, c'est qui ce type ?

Et on lui dit que de nombreuses thèses, c'est de la m*rde en barre ou on lui laisse ses œillères?

Invité-B
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par dandelion le Mer 11 Déc 2013 - 14:45

Et puis qu'est-ce que ça me gonfle d'entendre les gens s'exclamer 'franchouillard' à tout propos. Surtout que toutes ces certitudes sur ce qui serait typiquement des défauts français, il suffit d'avoir voyagé un peu pour voir que ça n'est pas vrai!

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par kero le Mer 11 Déc 2013 - 14:46

@dandelion a écrit:Inquiétant, suffisant, et surtout faux: si en lettres on exige l'agrégation pour accéder au statut de maître de conférences, en tout cas la plupart du temps, c'est bien que le doctorat n'est pas une garantie suffisante. J'ai connu quelques étudiants besogneux qui ont obtenu leur doctorat sans difficulté, c'est d'autant plus vrai qu'en sciences les débouchés étant plus vastes, beaucoup d'étudiants brillants ne s'orientent pas vers la recherche.

Ce n'est pas qu'on exige l'agrégation (ça ne serait pas possible), c'est que la concurrence entre candidats aux postes de MCF étant assez rude, l'agrégation est souvent prise comme critère principal pour départager les candidats. Tout simplement.

En déduire que le doctorat n'est pas une garantie suffisante est parfaitement abusif.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Invité-B le Mer 11 Déc 2013 - 14:48

@Philomèle a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Ce qui m'inquiète c'est le timing de cette attaque, et le fait qu'elle ne vise pas uniquement les professeurs de CPGE, mais également l'agrégation. J'espère que je m'inquiète pour rien.

Ce monsieur ne représente que lui, non ?
C'est un MCF en cinéma à Paris I : au vu de sa puissance d'action, je pense qu'on peut attendre un peu avant de trembler.
Il me paraît très présent sur le web, peu honnête ou peu rigoureux dans l'usage des chiffres et sources, et, en effet, pas étouffé par la modestie.

MCF en cinéma...non, non, je n'ai absolument pas pensé qu'il devait brasser beaucoup de vent, ou même que c'était un artiste raté à l'égal des critiques cinéma de Télérama.

Invité-B
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par PauvreYorick le Mer 11 Déc 2013 - 14:50

@John a écrit:Ce que je ne comprends pas, c'est que les jurys d'agrégation comprennent de très nombreux universitaires.
Et de très nombreux profs de CPGE. Qui pourraient être tentés de s'en servir pour râler, tiens.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Dinosaura le Mer 11 Déc 2013 - 15:00

Tiens tiens, un article pas du tout caricatural et bien-pensant... Ah ces franchouillards conformistes, ces taupins besogneux sans imagination juste aptes à recracher ce qu'ils ont bachoté quelques mois durant...


Dernière édition par Dinosaura le Mer 11 Déc 2013 - 15:06, édité 1 fois

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Philomèle le Mer 11 Déc 2013 - 15:04

Bel-Ami a écrit:
MCF en cinéma...non, non, je n'ai absolument pas pensé qu'il devait brasser beaucoup de vent, ou même que c'était un artiste raté à l'égal des critiques cinéma de Télérama.

Disons que cela lui donne certainement une légitimité pour parler de cinéma.

Mais pour parler des concours de l'enseignement, comme je crois comprendre qu'il n'a pas de concours du secondaire (ce qui serait la moindre des choses, en l'occurrence), sa légitimité me paraît bien moins certaine.

Ah oui ! J'oubliais : il est franco-suisse. Il semble défendre une réforme de l'université française sur un modèle suisse (dit à gros traits, je n'ai pas creusé).

Philomèle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par atrium le Mer 11 Déc 2013 - 15:06

Amusant. Je suppose qu'il sait que le programme de l'agreg peut porter sur des films (The House of Mirth de Davies, en anglais, cette année par exemple).

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Dinosaura le Mer 11 Déc 2013 - 15:09

@dandelion a écrit:Et puis qu'est-ce que ça me gonfle d'entendre les gens s'exclamer 'franchouillard' à tout propos. Surtout que toutes ces certitudes sur ce qui serait typiquement des défauts français, il suffit d'avoir voyagé un peu pour voir que ça n'est pas vrai!

Mais c'est bien connu, les Français sont des provinciaux de la pensée anglo-saxonne, si moderne elle !

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Vert le Mer 11 Déc 2013 - 15:27

Toujours cette comparaison entre le monde francophone et le monde anglo-saxon. Comme si ces deux systèmes de pensée s'opposaient forcément.

_________________
"Ceux qui pleurent la mort de Mandela, commémorent son action tout en restant muets et insensibles au sort des Palestiniens sont des faux-culs ou des lâches"

Pascal Boniface

Vert
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Mike92 le Mer 11 Déc 2013 - 15:42

Ce monsieur est un franco-suisse qui a un doctorat d'histoire, si j'ai bien lu. Ces études ne lui ont pas appris le sens de la nuance ? Mais c'est trop violent pour ne pas cacher quelque chose.... de précisément peu avouable. Je ne vois pas l'intérêt de donner la réplique à de telles saletés sans contenu. Des immondices informes.

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Marie Laetitia le Mer 11 Déc 2013 - 16:07

@Philomèle a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Ce qui m'inquiète c'est le timing de cette attaque, et le fait qu'elle ne vise pas uniquement les professeurs de CPGE, mais également l'agrégation. J'espère que je m'inquiète pour rien.

Ce monsieur ne représente que lui, non ?
C'est un MCF en cinéma à Paris I : au vu de sa puissance d'action, je pense qu'on peut attendre un peu avant de trembler.
Il me paraît très présent sur le web, peu honnête ou peu rigoureux dans l'usage des chiffres et sources, et, en effet, pas étouffé par la modestie.

Il n'y a peut-être pas d'agrégation dans sa discipline, d'où sa hargne?  Razz 


@Mike92 a écrit:Ce monsieur est un franco-suisse qui a un doctorat d'histoire, si j'ai bien lu. Ces études ne lui ont pas appris le sens de la nuance ? Mais c'est trop violent pour ne pas cacher quelque chose.... de précisément peu avouable. Je ne vois pas l'intérêt de donner la réplique à de telles saletés sans contenu. Des immondices informes.

Ça aurait dû. Mais non. Article grotesque.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Nita le Mer 11 Déc 2013 - 16:53

Ce malheureux garçon n'est pas agrégé.


Moi non plus.




Néanmoins, je crois que je le vis bien mieux que lui.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Reine Margot le Mer 11 Déc 2013 - 18:30

quel article objectif, tout est dans la nuance... Laughing 

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par e-Wanderer le Mer 11 Déc 2013 - 18:45

Déjà, on peut être sûr qu'il n'a pas eu sa thèse à la "Freie Universität" de Berlin...

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par User5899 le Mer 11 Déc 2013 - 18:47

@John a écrit:Ce que je ne comprends pas, c'est que les jurys d'agrégation comprennent de très nombreux universitaires. De ce point de vue, la concomitance de ses différents éloges et attaques n'est pas très cohérente.
Et, d'autre part, je puis témoigner par mon expérience familiale qu'un docteur avec félicitations du jury de soutenance se fait doubler dans le recrutement de MCF par les docteurs agrégés (et en l'occurrence, qui proviennent d'une autre discipline, puisque la discipline en question n'a pas d'agrégation). cette agrégation semble donc bien avoir un rôle à jouer dans le recrutement du supérieur Rolling Eyes

Et au fait, il est agrégé, cet homme subtil ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Adso le Mer 11 Déc 2013 - 22:31

J'en doute! Pour que cet individu déploie un tel ressentiment!! Je suis sidérée par l'ampleur des critiques qui s'exercent contre les classes prépa et l'agrégation! en si peu de temps.

Adso
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum