François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Adso le Mer 11 Déc 2013 - 22:31

J'en doute! Pour que cet individu déploie un tel ressentiment!! Je suis sidérée par l'ampleur des critiques qui s'exercent contre les classes prépa et l'agrégation! en si peu de temps.

Adso
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par philann le Mer 11 Déc 2013 - 22:38

@Nita a écrit:Ce malheureux garçon n'est pas agrégé.


Moi non plus.




Néanmoins, je crois que je le vis bien mieux que lui.

Pareil!!
J'ai préparé sans succès pendant 2 ans l'agreg' de philo et même si c'est dur moralement de rester sur un échec...je sais devoir à ces deux ans de préparation la plus grande partie de ma culture philosophique actuelle !!!
L'ouverture intellectuelle et la rigueur que demandent des exercices telles que la dissertation, le commentaire de texte ou bien la leçon...sont d'une EXTRÊME IMPORTANCE !!!
Et je me fiche royalement qu'ils n'existent qu'en France!!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Presse-purée le Mer 11 Déc 2013 - 22:45

Nouvel avatar de la guerre universitaires / CPGE, réveillée par le ministre. On lit des articles tout aussi tristes de la part de collègues de CPGE.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par e-Wanderer le Mer 11 Déc 2013 - 23:05

Il ne faut pas généraliser non plus ce que peuvent dire des individus. D'après ce que j'observe autour de moi, beaucoup de collègues universitaires ont signé la pétition (je l'ai moi-même fait, de très bon cœur). Ceux qui se sont abstenus, souvent, l'ont fait en réaction contre certains propos maladroits tenus par les collègues de prépa (je ne sais pas s'ils imaginent le tort que peut leur faire le mépris envers l'université qui est parfois affiché...). Mais je ne connais vraiment pas grand monde à remettre en cause le système des prépas, et encore moins l'agrégation.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par Nadejda le Mer 11 Déc 2013 - 23:09

@e-Wanderer a écrit:Il ne faut pas généraliser non plus ce que peuvent dire des individus. D'après ce que j'observe autour de moi, beaucoup de collègues universitaires ont signé la pétition (je l'ai moi-même fait, de très bon cœur). Ceux qui se sont abstenus, souvent, l'ont fait en réaction contre certains propos maladroits tenus par les collègues de prépa (je ne sais pas s'ils imaginent le tort que peut leur faire le mépris envers l'université qui est parfois affiché...). Mais je ne connais vraiment pas grand monde à remettre en cause le système des prépas, et encore moins l'agrégation.

Un temps circulait le texte de Fabrice Bouthillon, "Nocivité de l'agrégation" dans la revue Commentaire.  Rolling Eyes 
Il en était question ici : http://www.neoprofs.org/t49815-fabrice-bouthillon-appelle-a-la-suppression-des-concours-du-secondaire

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par e-Wanderer le Mer 11 Déc 2013 - 23:37

Là encore, c'est un individu. Que ce soit à Brest ou ailleurs, on doit bien en trouver un ou deux par université pour penser ce genre de choses (et cracher dans la soupe qui les a nourris). Effectivement...

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par victor44 le Jeu 12 Déc 2013 - 0:41

@PauvreYorick a écrit:Ce qui m'inquiète c'est le timing de cette attaque, et le fait qu'elle ne vise pas uniquement les professeurs de CPGE, mais également l'agrégation. J'espère que je m'inquiète pour rien.

J'espère que non

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Garçon (Paris I) : L'agrégation, "modèle de conformisme" et "exercice de rhétorique morte", où "vous régurgitez une année de bachotage devant un jury franchouillard en diable".

Message par grandesvacances le Jeu 12 Déc 2013 - 0:43

Mais d'où sort une telle acrimonie revancharde ?
La préparation de l'agreg est tout sauf du bachotage...

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum