Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par PabloPE le Sam 14 Déc 2013 - 9:12

Cripure a écrit:Sinon, pas de dessin revanchard sur la "grogne" des professions libérales, qui sont au bord du gouffre Rolling Eyes

PabloPE
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par Marie Laetitia le Sam 14 Déc 2013 - 9:50

Deux dessins du même niveau...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par doublecasquette le Sam 14 Déc 2013 - 10:00

Cripure a écrit:Sinon, pas de dessin revanchard sur la "grogne" des professions libérales, qui sont au bord du gouffre Rolling Eyes

MarieAnne a écrit:
@Cripure: bah non, euh ils n'ont pas autant de vacances voyons! Alors que nous...

Diviser pour régner ... Ça marche très bien, apparemment. No 

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par Iphigénie le Sam 14 Déc 2013 - 10:13

Bon, moi je suis une optimiste.
Je lis ce dessin comme voulant dire que ce sont les profs de prépas qui ont fait la formation des chefs de cabinet, tous sortis des grandes écoles, et autres pontes des ministères, et que la moindre des choses ce serait qu'ils ne crachent pas dans la soupe qui leur a permis d'être aux commandes, y compris de ceux qui les ont formés.
 Laughing 
Sinon c'est vrai que ce dessin est nul.
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par Edgar le Sam 14 Déc 2013 - 11:03

@iphigénie a écrit:Bon, moi je suis une optimiste.
Je lis ce dessin comme voulant dire que ce sont les profs de prépas qui ont fait la formation des  chefs de cabinet, tous sortis des grandes écoles, et autres pontes des ministères, et que la moindre des choses ce serait qu'ils ne crachent pas dans la soupe qui leur a permis d'être aux commandes, y compris de ceux qui les ont formés.
 Laughing 
Sinon c'est vrai que ce dessin est nul.

Moi aussi, je le lis comme cela, mais bien évidemment, et comme on le voit dans le fil, il peut être interprété bien autrement.

Le problème de toutes façons, est que l'on puisse se dire que, quelle que soit la paie des profs de prépas, visiblement bien supérieure à ce que que pourra être la mienne même en ayant deux vie dans l'EN, cette rémunération en soit pas justifiée pour le métier qu'ils exercent, alors que le seul vrai problème, et la seule vraie question à poser est de se demander comment on peut accepter que les professeurs du secondaire soient :

1/ aussi mal payés
2/ Que l'on ne puisse pas entrer dans l'EN en venant de l'extérieur sans devoir repartir à 0 en terme de salaire, ce qui limite beaucoup l'intérêt pour des gens ayant exercé d'autres professions et dont le système pourrait pourtant s'enrichir
2/ qu'il n'y ait pas d'autre voie de promotion que l'ancienneté (je considère la promotion au grand choix comme une promotion à l'ancienneté aussi) dans notre système, ce qui crée des disparité de salaire à travail égal assez incompréhensibles et qui peuvent inciter à une sorte de logique "de rente" (très relative...) après de longues années passées dans le système. Il faut payer aussi les jeunes, quitte à peut-être limiter la progression dans le temps et limiter l'écart qui peut exister entre un jeune de 30 ans la tête dans le guidon et un collègue payé le double bien plus âgé qui se reposerait un peu sur ses lauriers (je ne parle pas de tout le monde évidemment, mais ces situation existent). Pour motiver et encourager, il faut payer.
avatar
Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par Ronin le Sam 14 Déc 2013 - 12:01

C'est sympa de ne pas oublier les PE.

_________________
avatar
Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par Iphigénie le Sam 14 Déc 2013 - 12:27

C'est évident qu'il faut raisonner en terme de "corps enseignant" , tout entier.
Je ne sais pas si je suis dans un temps de déprime mais en cette période de rencontre parents professeurs je suis frappée (je n'ai jamais ressenti cela auparavant) du nombre de parents d'élèves en très grande difficulté et qui viennent pour "casser du prof" , n'hésitant pas à donner des "conseils "de pédagogie  ("faut expliquer avant de donner des devoirs"....), expliquant aussi comment il "faut" noter ou ne pas noter("tant qu'ils ont pas compris c'est pas la peine de les noter"), remettant en question les programmes ("vous allez continuez de leur faire lire que de l'ancien français? m'a dit une maman d'élève choquée de devoir acheter un Maupassant); une dernière m'expliquant qu'"elle avait décidé que sa fille ne viendrait plus aux heures de latin puisque elle y comprend rien"..
si on ne fait pas bloc tous ensemble, pour affirmer nos qualifications, les limites de nos obligations, les obligations par contre des élèves (!) et nos salaires,je crois que le climat est mûr pour nous dézinguer .
Ceci correspondant à cela, le FN est en forte poussée dans mon coin.
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par Lefteris le Sam 14 Déc 2013 - 12:28

@Edgar a écrit:
@iphigénie a écrit:Bon, moi je suis une optimiste.
Je lis ce dessin comme voulant dire que ce sont les profs de prépas qui ont fait la formation des  chefs de cabinet, tous sortis des grandes écoles, et autres pontes des ministères, et que la moindre des choses ce serait qu'ils ne crachent pas dans la soupe qui leur a permis d'être aux commandes, y compris de ceux qui les ont formés.
 Laughing 
Sinon c'est vrai que ce dessin est nul.

Moi aussi, je le lis comme cela, mais bien évidemment, et comme on le voit dans le fil, il peut être interprété bien autrement.

Le problème de toutes façons, est que l'on puisse se dire que, quelle que soit la paie des profs de prépas, visiblement bien supérieure à ce que que pourra être la mienne même en ayant deux vie dans l'EN, cette rémunération en soit pas justifiée pour le métier qu'ils exercent, alors que le seul vrai problème, et la seule vraie question à poser est de se demander comment on peut accepter que les professeurs du secondaire soient :

1/ aussi mal payés
2/ Que l'on ne puisse pas entrer dans l'EN en venant de l'extérieur sans devoir repartir à 0 en terme de salaire, ce qui limite beaucoup l'intérêt pour des gens ayant exercé d'autres professions et dont le système pourrait pourtant s'enrichir
2/ qu'il n'y ait pas d'autre voie de promotion que l'ancienneté (je considère la promotion au grand choix comme une promotion à l'ancienneté aussi) dans notre système, ce qui crée des disparité de salaire à travail égal assez incompréhensibles et qui peuvent inciter à une sorte de logique "de rente" (très relative...) après de longues années passées dans le système. Il faut payer aussi les jeunes, quitte à peut-être limiter la progression dans le temps et limiter l'écart qui peut exister entre un jeune de 30 ans la tête dans le guidon et un collègue payé le double bien plus âgé qui se reposerait un peu sur ses lauriers (je ne parle pas de tout le monde évidemment, mais ces situation existent). Pour motiver et encourager, il faut payer.

Je lis ce dessin comme une insulte, destinée à obtenir l'approbation du lecteur supposé partager le même regard sur l'enseignement : l'implicite est que ce sont des privilégiés , qui entraînent les élèves dans leur combat pour garder ces privilèges.

Bref, quoi qu'il en soit , il apparaît clairement que dans l’inconscient collectif, le métier d'enseignant ne peut être convenablement payé , c'est presque obscène d'être payé tout court( je dis convenablement, car le traitement indiciaire est modique, même dans la grille de la fonction publique , qui monte aux échelles lettres  D, voire E, pour des  qualifications auxquelles les profs de prépa n'ont rien à envier).  

Pour ce que tu évoques, il faut être prudent quant aux divers modes de promotion : ça ouvre la porte au "mérite", dont on sait qu'il consiste surtout à plaire . Il vaudrait mieux calquer les grilles indiciaires et les déroulements de carrière et les régimes indemnitaires  sur les corps "types" de la FP . Ca ne ferait pas des millionnaires , mais ça serait déjà moins un repoussoir. Sauf "vocation" particulière, je ne vois pas ce qui peut amener quelqu'un à faire au moins 5 d'études + concours pour devenir enseignant. Remettre tout simplement les corps enseignants dans les rails de la FP serait  déjà un pas considérable. Evidemment coûteux : laisser la profession la plus  nombreuse à la traîne permet sans doute des économies considérables.

Concernant les reclassements, il y a une vraie aberration d'autant plus qu'il existe dans l'enseignement pro et pas dans le général. J'ai un collègue actuel  (maths) qui repart de zéro , et a appris plus tard qu'il aurait été reclassé s'il était passé par l'enseignement pro. L'administration devrait se pencher sérieusement sur la question, car l'une des principales voies de recrutement dans le futur pourrait être parmi les secondes carrières, les cadres au chômage. Et le coût ne serait peut-être pas exorbitant , étant donné que la perspective de carrière est de toute manière limitée,  et surtout la pension.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par Malaga le Sam 14 Déc 2013 - 13:13

@iphigénie a écrit:C'est évident qu'il faut raisonner en terme de "corps enseignant" , tout entier.
Je ne sais pas si je suis dans un temps de déprime mais en cette période de rencontre parents professeurs je suis frappée (je n'ai jamais ressenti cela auparavant) du nombre de parents d'élèves en très grande difficulté et qui viennent pour "casser du prof" , n'hésitant pas à donner des "conseils "de pédagogie  ("faut expliquer avant de donner des devoirs"....), expliquant aussi comment il "faut" noter ou ne pas noter("tant qu'ils ont pas compris c'est pas la peine de les noter"), remettant en question les programmes ("vous allez continuez de leur faire lire que de l'ancien français? m'a dit une maman d'élève choquée de devoir acheter un Maupassant); une dernière m'expliquant qu'"elle avait décidé que sa fille ne viendrait plus aux heures de latin puisque elle y comprend rien"..
si on ne fait pas bloc tous ensemble, pour affirmer nos qualifications, les limites de nos obligations, les obligations par contre des élèves (!) et nos salaires,je crois que le climat est mûr pour nous dézinguer .
Ceci correspondant à cela, le FN est en forte poussée dans mon coin.

Je suis actuellement en congé maternité donc un peu loin du quotidien de mon établissement. Hier, je suis passée présenter ma fille à mes collègues. En discutant avec mon CDE, ce dernier a fait exactement la même remarque que toi : il reçoit un nombre incroyable d'appels de parents qui téléphonent pour se plaindre des profs, des programmes, des punitions... et de manière très agressive.

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par Ronin le Sam 14 Déc 2013 - 13:15

La génération de l'enfant-roi et des parents qui cèdent à tous leurs caprices. C'est parti pour s'aggraver.

_________________
avatar
Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par Weirdan le Sam 14 Déc 2013 - 13:16

Il doit me manquer un élément car je ne vois rien de choquant.
Les dessinateurs ne font jamais dans la finesse.
avatar
Weirdan
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par InvitéMA le Sam 14 Déc 2013 - 14:16

@Lefteris a écrit: Je lis ce dessin comme une insulte, destinée à obtenir l'approbation du lecteur supposé partager le même regard sur l'enseignement : l'implicite est que ce sont des privilégiés , qui entraînent les élèves dans leur combat pour garder ces privilèges.

+1
@ Edgar: même avec ton explication de lecture, je n'arrive pas lire ce dessin comme toi!

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par Night Owl le Sam 14 Déc 2013 - 15:00

@iphigénie a écrit:C'est évident qu'il faut raisonner en terme de "corps enseignant" , tout entier.
Je ne sais pas si je suis dans un temps de déprime mais en cette période de rencontre parents professeurs je suis frappée (je n'ai jamais ressenti cela auparavant) du nombre de parents d'élèves en très grande difficulté et qui viennent pour "casser du prof" , n'hésitant pas à donner des "conseils "de pédagogie  ("faut expliquer avant de donner des devoirs"....), expliquant aussi comment il "faut" noter ou ne pas noter("tant qu'ils ont pas compris c'est pas la peine de les noter"), remettant en question les programmes ("vous allez continuez de leur faire lire que de l'ancien français? m'a dit une maman d'élève choquée de devoir acheter un Maupassant); une dernière m'expliquant qu'"elle avait décidé que sa fille ne viendrait plus aux heures de latin puisque elle y comprend rien"..
si on ne fait pas bloc tous ensemble, pour affirmer nos qualifications, les limites de nos obligations, les obligations par contre des élèves (!) et nos salaires,je crois que le climat est mûr pour nous dézinguer .
Ceci correspondant à cela, le FN est en forte poussée dans mon coin.

+1
Je suis effarée du nombre de parents que j'ai connus courtois il y a un an ou deux lorsque leur(s) aîné(s) étai(en)t au collège et qui maintenant contestent tout et n'importe quoi et remettent notre travail en question. (Le FN était déjà très présent dans notre coin. Je pense que le discours décomplexé 'j'y connais rien mais je peux réformer l'EN et casser du prof' fait des ravages.)
avatar
Night Owl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par Iphigénie le Sam 14 Déc 2013 - 15:08

Bon bien tous ces témoignages ne me rassurent pas, mais au moins, ce n'est pas une invention de prof crevé en fin de trimestre!
J'ai vraiment l'impression qu'il se passe "quelque chose" : peut-être est-ce simplement l'arrivée au lycée d'un nouveau public auquel on n'était pas du tout habitué? pourtant ça fait déjà plusieurs années qu'on a élargi la "clientèle" mais ce n'est que cette année que j'entends, et constate par moi-même, autant de "hargne"; heureusement il reste quelques parents qui viennent remercier du travail accompli, mais ça devient presque rare. :cry: 
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par Moonchild le Sam 14 Déc 2013 - 15:30

@PabloPE a écrit:
Cripure a écrit:Sinon, pas de dessin revanchard sur la "grogne" des professions libérales, qui sont au bord du gouffre Rolling Eyes
Voilà, soyons honnêtes : si Xavier Gorce ne nous avait pas braqués avec son dessin sur les profs de prépa, nous aurions été nombreux à trouver celui-ci très drôle et très juste ; je me souviens il y a quelques mois d'un fil sur ce forum qui enchaînait les poncifs sur ces privilégiés de médecins.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par Leclochard le Sam 14 Déc 2013 - 18:28

@Edgar a écrit:
@iphigénie a écrit:Bon, moi je suis une optimiste.
Je lis ce dessin comme voulant dire que ce sont les profs de prépas qui ont fait la formation des  chefs de cabinet, tous sortis des grandes écoles, et autres pontes des ministères, et que la moindre des choses ce serait qu'ils ne crachent pas dans la soupe qui leur a permis d'être aux commandes, y compris de ceux qui les ont formés.
 Laughing 
Sinon c'est vrai que ce dessin est nul.

Moi aussi, je le lis comme cela, mais bien évidemment, et comme on le voit dans le fil, il peut être interprété bien autrement.

Le problème de toutes façons, est que l'on puisse se dire que, quelle que soit la paie des profs de prépas, visiblement bien supérieure à ce que que pourra être la mienne même en ayant deux vie dans l'EN, cette rémunération en soit pas justifiée pour le métier qu'ils exercent, alors que le seul vrai problème, et la seule vraie question à poser est de se demander comment on peut accepter que les professeurs du secondaire soient :

1/ aussi mal payés
2/ Que l'on ne puisse pas entrer dans l'EN en venant de l'extérieur sans devoir repartir à 0 en terme de salaire, ce qui limite beaucoup l'intérêt pour des gens ayant exercé d'autres professions et dont le système pourrait pourtant s'enrichir
2/ qu'il n'y ait pas d'autre voie de promotion que l'ancienneté (je considère la promotion au grand choix comme une promotion à l'ancienneté aussi) dans notre système, ce qui crée des disparité de salaire à travail égal assez incompréhensibles et qui peuvent inciter à une sorte de logique "de rente" (très relative...) après de longues années passées dans le système. Il faut payer aussi les jeunes, quitte à peut-être limiter la progression dans le temps et limiter l'écart qui peut exister entre un jeune de 30 ans la tête dans le guidon et un collègue payé le double bien plus âgé qui se reposerait un peu sur ses lauriers (je ne parle pas de tout le monde évidemment, mais ces situation existent). Pour motiver et encourager, il faut payer.

Très heureux de lire quelqu'un qui pense comme moi: je pense aussi que la grille devrait être beaucoup plus resserrée, voire réduite à un ou deux échelons maximum et démarrer beaucoup plus haut.
Sache quand même que les syndicats sont contre (because idéologie : faut récompenser le fait d'être resté longtemps - et pour des raisons psychologiques), les Anciens car ils ne gagneraient rien avec ce changement et qu'ils en éprouveraient du ressentiment, et l'Etat car il fait des économies en étalant sur des décennies notre progression salariale.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes prépas : Le dessin polémique de Xavier Gorce dans le Monde.

Message par egomet le Dim 15 Déc 2013 - 19:04

@Moonchild a écrit:
Voilà, soyons honnêtes : si Xavier Gorce ne nous avait pas braqués avec son dessin sur les profs de prépa, nous aurions été nombreux à trouver celui-ci très drôle et très juste ; je me souviens il y a quelques mois d'un fil sur ce forum qui enchaînait les poncifs sur ces privilégiés de médecins.

Excellente remarque. Ça devrait d'ailleurs nous inciter à être prudents, lorsque nous apprenons à nos élèves à apprécier l'ironie ou l'humour d'un texte. L'auteur le plus brillant peut être terriblement cruel et injuste quand il "critique la société".

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum