Marie-Caroline Missir (L'express) : "La "solidarité" entre les castes de professeurs ne joue pas et ne jouera jamais".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marie-Caroline Missir (L'express) : "La "solidarité" entre les castes de professeurs ne joue pas et ne jouera jamais".

Message par John le Mer 11 Déc 2013 - 23:12

La mobilisation des classes prépas pointe la limite de la méthode Peillon. Certes le ministre a le mérite -et le courage- d'ouvrir le chantier du "métier" enseignant, habilement repoussé par la droite pendant cinq ans. Mais son mode de discussion, treize groupes de travail sur les "métiers" de l'éducation, est entièrement calqué sur l'agenda des syndicats. A chaque famille de métier, un groupe de travail, à chaque groupe de travail, une liste de revendications catégorielles. Cette façon de faire limite d'entrée de jeu sa marge de manoeuvre. Difficile de "résister" au Snes sur le front des profs de classes prépas, quand le syndicat majoritaire a déjà obtenu un certain nombre d'avancées pour d'autres catégories de personnels. La logique de la réforme entend ainsi "prendre" des moyens aux niveaux les mieux dotés: le lycée et les classes préparatoires, pour les attribuer aux enseignants de ZEP.

Le cabinet Peillon semble ainsi ignorer que la "solidarité" entre les castes de professeurs ne joue pas et ne jouera jamais: ni entre professeurs des écoles et enseignants du secondaire, encore moins entre certifiés enseignant en collège et agrégés de classes prépas.

Au fond la "révolte" des classes prépas est bien triste: elle montre les limites d'un système figé sur ses acquis, arcbouté sur des logiques de "corps", et incapable de se mobiliser collectivement pour une réforme éducative globale.

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/education/prepas-les-limites-de-la-methode-peillon_1306099.html#LSh2BUJSLzxfcfkJ.99

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Caroline Missir (L'express) : "La "solidarité" entre les castes de professeurs ne joue pas et ne jouera jamais".

Message par e-Wanderer le Mer 11 Déc 2013 - 23:56

C'est tout de même un peu fort de café...

Si on suit la journaliste, il va logiquement falloir augmenter considérablement le salaire des profs de prépa. Car si on leur demande de "se mobiliser pour une réforme éducative globale" (sic), on n'aura plus besoin de députés ni de ministre. Que je sache, les réformes, c'est le boulot des politiques (plutôt grassement payés, il me semble) ; le boulot des profs de prépa, c'est d'enseigner. Etonnant, non ?

Les profs de prépa sont attaqués comme catégorie spécifique, ils se défendent comme catégorie spécifique, rien de plus logique.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Caroline Missir (L'express) : "La "solidarité" entre les castes de professeurs ne joue pas et ne jouera jamais".

Message par PauvreYorick le Jeu 12 Déc 2013 - 13:05

Surtout, la «solidarité» dont elle parle semble ne s'appliquer que dans un nombre si restreint de cas que j'ai mis du temps à comprendre ce dont elle parlait. Elle voulait dire que les profs de prépa devaient sacrifier leur salaire pour les profs de ZEP? Mais que, par exemple, si des profs du secondaire s'associaient au mouvement de protestation des profs de prépa, ça n'était plus du tout de la «solidarité»? Outre que la seconde proposition est absurde, la première est sans rapport aucun avec les faits.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Caroline Missir (L'express) : "La "solidarité" entre les castes de professeurs ne joue pas et ne jouera jamais".

Message par atrium le Jeu 12 Déc 2013 - 13:13

@e-Wanderer a écrit:C'est tout de même un peu fort de café...

Si on suit la journaliste, il va logiquement falloir augmenter considérablement le salaire des profs de prépa. Car si on leur demande de "se mobiliser pour une réforme éducative globale" (sic), on n'aura plus besoin de députés ni de ministre.

Le discours est identique dans le primaire: notre "dévouement" doit nous permettre d'absorber le choc et les dysfonctionnements de la réforme des rythmes ou de l'inclusion prévue par la loi de 2005. Malheureusement, les PE sont loin d'avoir l'esprit de corps (et pour moi, c'est un terme positif) et les capacités de réactions des profs de prépas.

Plus ça va, plus on se demande à quoi servent les politiques, la techno-structure du MEN et la hiérarchie intermédiaire. Quelles économies on pourrait faire en se passant de ses braves gens ou en les remettant en classe. On pourrait en trouver pour pas cher, des heures de décharge pour ceux affectés en ZEP...


atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Caroline Missir (L'express) : "La "solidarité" entre les castes de professeurs ne joue pas et ne jouera jamais".

Message par mathmax le Jeu 12 Déc 2013 - 20:07

Oui, tu ne savais pas ? Et les mariages inter-castes sont bien entendu interdits !

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Caroline Missir (L'express) : "La "solidarité" entre les castes de professeurs ne joue pas et ne jouera jamais".

Message par dandelion le Jeu 12 Déc 2013 - 20:16

@mathmax a écrit:Oui, tu ne savais pas ? Et les mariages inter-castes sont bien entendu interdits !
Il faut aussi éviter le troisième oeil, ce n'est pas très laïc  No 

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum