Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par John le Mer 11 Déc 2013 - 23:38

C’est un procédé que l’on utilisait souvent en Union soviétique : effacer des photos officielles les personnalités qui avaient perdu la faveur du régime — Trotski et bien d’autres, dont Staline ou Brejnev avaient voulu gommer la mémoire. Or, ce qui se passait en URSS se répète en France aujourd’hui : les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes scolaires, de sorte que les jeunes Français ne connaissent plus leur histoire. [...]

Charles de Gaulle est le dernier de nos grands hommes à subir ce qu’il faut bien appeler une purge : l’allégement du programme de troisième, décidé par Vincent Peillon, s’est fait au détriment de sa présidence, désormais abordée de façon beaucoup plus succincte. L’une des absurdités de ce programme consiste, par ailleurs, à parler du régime de Vichy après la Seconde Guerre mondiale ! Ces ruptures chronologiques n’inquiètent pas les responsables de l’Éducation nationale : des documents destinés aux enseignants revendiquent cette « discontinuité » au motif que « l’approche du temps s’est complexifiée » (Clés pour l’enseignement de l’histoire et de la géographie, 2010).

Ce massacre est malheureusement ancien. « L’histoire, c’est d’abord la chronologie : la chronologie a disparu. L’histoire, ce sont ensuite des récits : il n’y a plus de récits », regrettait Michel Debré, en 1980. Trois ans plus tard, Max Gallo, porte-parole d’un gouvernement de gauche, affirmait que François Mitterrand était « angoissé [par] les carences de l’enseignement de l’histoire qui conduisent à la perte de la mémoire collective des nouvelles générations ». Mais rien de sérieux n’a été fait pour enrayer cette dégradation. Deux mouvements se sont conjugués pour bannir nos grands hommes de cet enseignement : l’influence de l’école des Annales et les méfaits d’un pédagogisme abscons.

Les historiens des Annales (Lucien Febvre, Marc Bloch, Fernand Braudel) voulaient rendre justice au peuple en étudiant l’évolution des comportements sociaux à travers les siècles. L’intention n’est pas mauvaise à condition d’admettre qu’il est difficile d’intéresser des élèves à l’émergence de l’État au Moyen Âge s’ils ignorent tout de Philippe le Bel. Une salle de classe n’est pas un laboratoire de recherche. « Les concepteurs des programmes ont une vision de l’histoire très universitaire, qu’ils appliquent à des enfants de 12 ans, regrette Jean-Rémi Girard, du Syndicat national des lycées et collèges (Snalc). Les élèves ont besoin de repères » — ce que les chercheurs en sciences de l’éducation ignorent eux aussi. Considérant que l’élève était apte à construire son propre savoir, ils ont banni le récit et la répétition au profit de la sacro-sainte étude de documents. « On voudrait nous obliger à faire réfléchir les gosses sur les civilisations à partir d’un tesson de poterie… », résume un enseignant désabusé. Absurde !
http://www.valeursactuelles.com/histoire-notre-m%C3%A9moire-massacr%C3%A9e20131204.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par Elyas le Jeu 12 Déc 2013 - 7:14

Pfffffffff... Tissu de bêtises,  de mensonges et d'informations non vérifiées.  Le récit,  la chronologie et les grands personnages sont au coeur des programmes du collège justement. M'énerve toute cette offensive contre l'enseignement de l'histoire en ce moment. Va falloir que j'explique à mes élèves qu'ils hallucinent, nos cours et nos récits sur Jean jaures, César et Vercingetorix, Philippe Auguste, Montesquieu n'ont jamais existé selon les journaux...

edit : désolé pour les accents, je suis sur ma tablette.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par Douglas Colvin le Jeu 12 Déc 2013 - 7:43

Tiens, il fait quoi Franck Ferrand en ce moment ?

Mais que Valeurs Actuelles se rassure, on parle toujours du Maréchal...

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par cliohist le Jeu 12 Déc 2013 - 10:38

Une salle de classe n’est pas un laboratoire de recherche
Pourquoi une telle volonté de régression chez les tenants de la "vague brune" ?
Pourquoi dénigrer le travail accompli par plusieurs générations d'historiens ?
Pour faire augmenter la fréquentation de la galerie des batailles à Versailles ?  Wink 
Depuis quand l'histoire scolaire devrait-elle se limiter à la seule l'histoire-bataille et aux seuls chefs de guerre ?  Wink  Wink 


Sur Valeurs (sic) A., lire VA, le cabinet noir de la droite dure
Les Inrocks montrent comment le marketing peut être mis au service de la diffusion d'idées nauséabondes, avec des Unes choquantes ouvertement en compétition avec celles de Minute.
http://www.lesinrocks.com/2013/11/12/actualite/valeurs-actuelles-cabinet-noir-droite-dure-11443114/


Deux articles du Monde méritent aussi le détour :
25.12.2012 :
"Nous ne ferons pas de la surenchère" promettait son directeur en décembre 2012 (sic)
"Depuis le 6 mai et l'élection de François Hollande, Valeurs actuelles profite à plein de ce statut de journal d'opposition et connaît une période faste"...
"Ses lecteurs sont des membres des professions libérales, des patrons de PME, des commerçants ..."
http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/12/25/valeurs-actuelles-veut-renouveler-les-idees-a-droite_1810152_823448.html

18.11.2013 :
"Denis Tillinac, chroniqueur du magazine, s’inquiète du durcissement de la ligne éditoriale"
"Les brûlots de Kerdrel, cet ancien du Figaro et des Echos, venu d’une droite libérale réputée plus sage, sont le fruit d’une stratégie éditoriale et marketing".
"La ligne éditoriale évolue donc à ce point de rencontre de l’UMP et du FN, une zone grise qui est aussi un enjeu électoral (pour 2017)".
http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/11/18/la-france-de-valeurs-actuelles_3515620_3208.html

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par Marie Laetitia le Jeu 12 Déc 2013 - 14:27

Deux mouvements se sont conjugués pour bannir nos grands hommes de cet enseignement : l’influence de l’école des Annales et les méfaits d’un pédagogisme abscons.

Bouh les vilains! C'est quand même drôle de rejeter la faute sur l'école des Annales, on n'en est plus quand même au temps des manuels écrits par Braudel, faudrait leur dire quand même!

Et faire travailler les élèves à partir des tessons de poterie, ou des vases entiers, ça marche, c'est parlant aussi! S'ils étaient honnêtes chez VA ils mettraient un extrait d'ancien manuel de lycée avec le récit heure par heure d'une grande bataille faite par des grands zommes... on rirait bien...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par Isis39 le Jeu 12 Déc 2013 - 14:47

Ah non ! Cela ne va pas recommencer !!! Mais qu'ils les lisent les programmes !  furieux

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par Invité N le Jeu 12 Déc 2013 - 17:09

Il faudrait penser à leur acheter des lunettes pour qu'ils réussissent ENFIN à lire les programmes. Halte à la désinformation !

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par Celeborn le Jeu 12 Déc 2013 - 17:11

Nonancourt a écrit:Il faudrait penser à leur acheter des lunettes pour qu'ils réussissent ENFIN à lire les programmes. Halte à la désinformation !

Et c'est pas faute de les leur avoir lus au téléphone (!!) (De Gaulle, Jeanne d'Arc, Louis XIV, Napoléon, ils sont venus ils sont tous là…). D'ailleurs la journaliste que j'avais au bout du fil était presque aussi consternée que moi des positions de ses collègues sur le sujet.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par Mike92 le Jeu 12 Déc 2013 - 17:32

C'est parce qu'on a oublié de mentionner SERGE DASSAULT...

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par Condorcet le Jeu 12 Déc 2013 - 17:38

@Marie Laetitia a écrit:
Deux mouvements se sont conjugués pour bannir nos grands hommes de cet enseignement : l’influence de l’école des Annales et les méfaits d’un pédagogisme abscons.

Bouh les vilains! C'est quand même drôle de rejeter la faute sur l'école des Annales, on n'en est plus quand même au temps des manuels écrits par Braudel, faudrait leur dire quand même!

Et faire travailler les élèves à partir des tessons de poterie, ou des vases entiers, ça marche, c'est parlant aussi! S'ils étaient honnêtes chez VA ils mettraient un extrait d'ancien manuel de lycée avec le récit heure par heure d'une grande bataille faite par des grands zommes... on rirait bien...

Et la vie s'en alla par où elle était arrivée : le dimanche de Bouvines devint un lundi, l'ost boueux un artefact d'heroic fantasy, la plaine flandrienne un cirque désolé, décharné et décharmé. La transgression didactique eut raison de la cohorte blême des grands hommes. Dans un grand fracas, la lectio divina ravagea ce qu'il restait de conscience aux écoliers du XXIe siècle.  Est-ce assez uchronique ? lol! lol! lol!

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par Fesseur Pro le Jeu 12 Déc 2013 - 19:25

@Celeborn a écrit:Et c'est pas faute de les leur avoir lus au téléphone (!!)
Par SMS donc ?  Razz 

Sinon un article consternant en plus.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par Presse-purée le Jeu 12 Déc 2013 - 20:28

Grand, c'est à partir de quelle taille?














Désolé...




C'était pour détendre l'atmosphère.

Mais symboliquement, cette polémique est intéressante: l'individuel contre le collectif.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par gregwb le Jeu 12 Déc 2013 - 21:00

Ça me fait penser à cette caricature....

Le seul problème, c'est qu'ils sont tous encore là.
Fichiers joints
programmes-scolaires-caricature-448x293.jpg Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(56 Ko) Téléchargé 56 fois

gregwb
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par Douglas Colvin le Jeu 12 Déc 2013 - 21:22

C'est très bon ça !!

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par User5899 le Jeu 12 Déc 2013 - 21:50

l’influence de l’école des Annales
affraid

La Manif pour Tous avait raison !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par Marmont le Ven 13 Déc 2013 - 16:56

Pareille œuvre de désinformation est consternante...  
C'est certain, à part leur expliquer d'ouvrir les programmes (un clic en fait study ), je ne vois pas trop.
Prendre en otage l'histoire est une pratique détestable !  furieux 

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...scratch 

Marmont
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par cliohist le Ven 13 Déc 2013 - 20:35

Deux mouvements se sont conjugués pour bannir nos grands hommes de cet enseignement : l’influence de l’école des Annales et les méfaits d’un pédagogisme abscons
Quelle prétention chez les bonimenteurs !
« Ne délaissez pas le front du débat, ne l'abandonnez pas aux bonimenteurs, ennemis de toute vérité comme de toute rationalité », écrivait Jean Birnbaum au lendemain d'une sortie de Zemmour sur l'immigration.
http://clioweb.canalblog.com/tag/bonimenteurs

- L’histoire est malmenée par les nationalistes. Pour eux, tout doit s'effacer derrière la brutalité guerrière. En kiosque, les revues sur papier glacé sont très militaristes cf par ex « Armées et uniformes de l'Ancien Régime à la guerre de 1870 ».
Curieux déni que le rejet de tout ce qui a fait le quotidien de nos prédécesseurs (la « civilisation matérielle » selon Braudel) et plus encore les apports culturels ou juridiques à l'histoire de l'humanité.

Avec VA, les enjeux sont clairement et massivement idéologiques.
La dernière couverture le suggère : l'histoire ne peut être écrite que par un sauveur, même de petite taille. Pas question d'envisager que l'humanité toute entière pourrait y jouer un rôle.
Sur la manoeuvre identitaire, lire ou relire Sylvain Venayre.
Les origines de la France : Quand les historiens racontaient la nation


- Ces derniers temps, l'histoire est aussi très malmenée dans les médias :« évasion » de Louis XVI, exploitation mercantile d'archives dénaturées (Apocalypse), coucheries de Charlotte-Rosalie...
Un réalisateur est capable de solliciter Colette Beaune, puis à son insu de prétendre dans un documentaire que Jeanne d'Arc a échappé au bucher !!

Dans le Débat 177, Isabelle Veyrat-Masson rappelle que « l’histoire est au cœur de la TV », mais une histoire qui est faite plus pour divertir que pour rendre le passé intelligible.
La priorité de la TV, ce n'est pas de faire de l'histoire. C’est d’occuper les écrans, de faire de l’audience sur fond d’autopromotion. Or face à la téléréalité, l’histoire a deux défauts : elle coûte cher à mettre en images ; elle incite parfois à penser …

.


Dernière édition par cliohist le Sam 14 Déc 2013 - 11:17, édité 2 fois

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par titus06 le Ven 13 Déc 2013 - 23:06

Et c'est reparti pour un tour...

J'aime beaucoup l'introduction de l'article :
"En effaçant Clovis, Hugues Capet, Saint-Louis ou Napoléon de nos manuels scolaires, c'est de sa mémoire qu'on prive le peuple français. Une entreprise de déracinement que la gauche mène avec constance".
Sauf que les programmes datent de quand déjà ?... 2008 (publiés dans le BO spécial du 28 aout pour être précis)
J'aimerais que l'on me rappelle le nom de ces "gauchistes" de président et de ministre de l'éducation nationale qui ont bien pu laissé passer ça ... 

titus06
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs actuelles : "Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes d'histoire".

Message par Marie Laetitia le Mar 17 Déc 2013 - 8:36

Pour information: j'ai créé un fil à part pour continuer à discuter de la question de l'apprentissage des repères en HG

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum