Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par John le Jeu 12 Déc 2013 - 0:23

Extraits :
Non seulement nous ne sommes pas des couveuses d'héritiers, mais pendant que l'université envoie chaque année 50 % de néo-bacheliers au casse-pipe, souvent faute de moyens, nous qualifions la quasi-totalité de ceux que nous couvons. Les classes prépas coûtent cher ? Mais quel est le rapport qualité-prix d'étudiants qui réussissent presque tous, étant entendu que ceux qui n'intègrent pas une grande école, où le taux de réussite finale est extraordinairement élevé, même en période de crise, passent en fac où ils forment, au niveau L3 ou M1, le gros du bataillon des étudiants brillants ? Loin d'être le repoussoir que décrit abusivement le ministre, nous devrions être le modèle de tout l'enseignement supérieur.
http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/prepas-ce-modele-de-reussite-que-l-on-veut-abattre-10-12-2013-1767174_1886.php

En répugnant ainsi à l’élitisme, Vincent Peillon s’engage sur une voie dangereuse — mais malheureusement conforme à la réalité, surtout celle de son ministère. Depuis trente ans (et un peu plus) que les pédagos les plus convaincus ont fait main basse sur l’Ecole de la République, nous assistons à l’orchestration de la médiocrité, de la pauvreté d’esprit, de l’impuissance érigée en principe. Jospin, en 1989, a fourni le cadre légal à cette exaltation de l’à-peu-près et du n’importe-quoi. Puis un réseau serré d’inspecteurs, de prophètes et de didacticiens fous a porté la bonne parole, via les IUFM, et, demain, via les ESPE version Peillon. On prend les mêmes et on enfonce le clou.
Evidemment, en fustigeant ainsi l’élitisme, on fait œuvre pie — et électorale. Les bons esprits sont, par définition, moins nombreux que les bras-cassés. Dire que l’élève doit construire lui-même ses propres savoirs (même l’adulte en est parfaitement incapable, alors, la petite bête brute qu’on appelle un enfant…), c’est inciter tous ceux qui ne pensent pas à exprimer très fort leurs opinions.
http://blog.causeur.fr/bonnetdane/les-mots-pour-le-dire,00424

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par e-Wanderer le Jeu 12 Déc 2013 - 1:14

Il faudrait expliquer à Brighelli que ce n'est pas l'université qui "envoie les étudiants au casse-pipe", mais ceux qui nous interdisent toute forme de sélection et nous obligent à admettre n'importe qui en L1 (y compris 25% de bacs techniques et technologiques dans une fac de lettres, y compris des étudiants obligés de bosser à l'extérieur pour financer leurs études etc.). On échange nos publics pendant un an et il nous prouve ce qu'il sait faire, le matamore à moustaches ? Allez, chiche...
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par grandesvacances le Jeu 12 Déc 2013 - 1:22

Certes. Mais les instances universitaires sont-elles prêtes à accepter le principe de la sélection ?

Parce que qui dit sélection dit - a priori - moins de postes d'enseignants. A moins de remodeler totalement le système.
avatar
grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par e-Wanderer le Jeu 12 Déc 2013 - 1:45

Les "instances", je ne sais pas. Pour ma part, c'est une conséquence que je trouve logique d'assumer.
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par Condorcet le Jeu 12 Déc 2013 - 2:24

La beauté de l'université réside dans l'idée qu'elle s'adresse à tous. Celles et ceux qui n'ont pas le bac peuvent repasser le DAEU afin d'y accéder. Il y a longtemps, en licence, j'ai croisé un magistrat (étudiant en licence d'histoire) qui m'a parlé de Starobinski et de Rousseau avec des étoiles dans les yeux : cette passion-là légitime l'université qui a su la sublimer. Derrière l'hydre de Lerne que représente la sélection à l'université, se cachent d'autres fantômes bien plus tenaces : la piètre estime dont pâtit - à tort - l'enseignement professionnel, le prestige dont bénéficient les Grandes Ecoles, l'idée très saint-simonienne qu'un savoir bien compris conduit à la production. Aussi bien pour la formation initiale que pour la formation continue, l'université a un rôle éminent à jouer : ce n'est ni en introduisant l'entreprise en son sein, ni en la sommant de calquer le modèle des classes préparatoires, encore moins en multipliant les injonctions diplômantes qu'on l'y aidera.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par John le Jeu 12 Déc 2013 - 2:52

E-Wanderer a écrit:nous obligent à admettre n'importe qui en L1 (y compris des étudiants obligés de bosser à l'extérieur pour financer leurs études, etc.)
Je suis profondément choqué par cette phrase.


Dernière édition par John le Jeu 12 Déc 2013 - 8:28, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par JEMS le Jeu 12 Déc 2013 - 5:48

E-Wanderer a écrit:Il faudrait expliquer à Brighelli que ce n'est pas l'université qui "envoie les étudiants au casse-pipe", mais ceux qui nous interdisent toute forme de sélection et nous obligent à admettre n'importe qui en L1 (y compris 25% de bacs techniques et technologiques dans une fac de lettres, y compris des étudiants obligés de bosser à l'extérieur pour financer leurs études etc.). On échange nos publics pendant un an et il nous prouve ce qu'il sait faire, le matamore à moustaches ? Allez, chiche...
Je suis moi aussi surpris par l'intervention de JPB. L'Université peut créer de belles choses, il suffit de lui donner les moyens d'accueillir les étudiants, de les accompagner, de faire de la méthodologie, des TD dans des conditions optimales, voire des mises à niveau pour des étudiants issus de filières courtes (BTS, DUT). Elles se doit de fournir une approche large des contenus, sans perdre de vue l'insertion professionnelle (je pense notamment à des filières comme l'économie).

_________________
avatar
JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par Hoa Mai le Jeu 12 Déc 2013 - 5:54

John a écrit:
E-Wanderer a écrit:nous obligent à admettre n'importe qui en L1 (y compris des étudiants obligés de bosser à l'extérieur pour financer leurs études, etc.)
Je suis profondément choqué par cette phrase.

Moi aussi.
avatar
Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par MrBrightside le Jeu 12 Déc 2013 - 5:57

Hoa Mai a écrit:
John a écrit:
E-Wanderer a écrit:nous obligent à admettre n'importe qui en L1 (y compris des étudiants obligés de bosser à l'extérieur pour financer leurs études, etc.)
Je suis profondément choqué par cette phrase.

Moi aussi.

En même temps il font suer les pauvres hein. Ils peuvent pas rester à leur place ? Rolling Eyes

_________________
avatar
MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par e-Wanderer le Jeu 12 Déc 2013 - 8:27

John a écrit:
nous obligent à admettre n'importe qui en L1 (y compris des étudiants obligés de bosser à l'extérieur pour financer leurs études, etc.)
Je suis profondément choqué par cette phrase.

L'expression est très maladroite, je le reconnais (et elle l'est encore plus quand on supprime le début de ma parenthèse) : il n'y a aucune corrélation dans mon esprit, je te rassure. Le "n'importe qui" concernait uniquement le niveau (et, faut-il le préciser, n'a pas de valeur péjorative par rapport aux personnes), et l'obligation de travailler à côté est une circonstance qui aggrave la situation, car un étudiant noyé dès le départ et qui doit en plus travailler pour gagner sa vie (parfois même de nuit) a encore moins de chances. C'est ce que je voulais dire : comme responsable d'année, je me suis suffisamment démené pour aider les étudiants en difficulté pour bien comprendre leur situation, et je trouve que c'est un pur scandale national.
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par e-Wanderer le Jeu 12 Déc 2013 - 8:48

Condorcet a écrit:La beauté de l'université réside dans l'idée qu'elle s'adresse à tous. Celles et ceux qui n'ont pas le bac peuvent repasser le DAEU afin d'y accéder. Il y a longtemps, en licence, j'ai croisé un magistrat (étudiant en licence d'histoire) qui m'a parlé de Starobinski et de Rousseau avec des étoiles dans les yeux : cette passion-là légitime l'université qui a su la sublimer. Derrière l'hydre de Lerne que représente la sélection à l'université, se cachent d'autres fantômes bien plus tenaces : la piètre estime dont pâtit - à tort - l'enseignement professionnel, le prestige dont bénéficient les Grandes Ecoles, l'idée très saint-simonienne qu'un savoir bien compris conduit à la production. Aussi bien pour la formation initiale que pour la formation continue, l'université a un rôle éminent à jouer : ce n'est ni en introduisant l'entreprise en son sein, ni en la sommant de calquer le modèle des classes préparatoires, encore moins en multipliant les injonctions diplômantes qu'on l'y aidera.

Je suis pleinement d'accord avec la fin de ton intervention, un peu moins avec le début. L'université, c'est le lieu où se construit une communauté des savoirs (et c'est aussi une communauté de personnes, au sens fort, étudiants et professeurs). Mais elle ne s'adresse vraiment à tous que, par exemple, dans le cadre des conférences de vulgarisation que nous pouvons donner en ville (et je trouve ça très bien), de l'université inter-âges etc. Dans le cadre des cours, je suis plus circonspect : je n'étais pas d'accord, par exemple, avec mon directeur de thèse (admirable par ailleurs) qui faisait soutenir des mémoires sur tout et n'importe quoi en vertu du principe que "toute thèse mérite d'être soutenue", mais qui faisait perdre leur temps à certains étudiants (un de ses thésards - complètement livré à lui-même, naturellement - travaillait sur la scénographie des spectacles de Johnny Halliday : super...).
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par e-Wanderer le Jeu 12 Déc 2013 - 8:53

JEMS a écrit:
Je suis moi aussi surpris par l'intervention de JPB. L'Université peut créer de belles choses, il suffit de lui donner les moyens d'accueillir les étudiants, de les accompagner, de faire de la méthodologie, des TD dans des conditions optimales, voire des mises à niveau pour des étudiants issus de filières courtes (BTS, DUT). Elles se doit de fournir une approche large des contenus, sans perdre de vue l'insertion professionnelle (je pense notamment à des filières comme l'économie).
Oui, si on veut vraiment accueillir tout le monde malgré la dévalorisation du bac, il faudrait prévoir des dispositifs spécifique pour les étudiants qui sont en l'état incapables de suivre des cours de niveau réellement universitaire. Par exemple, ma sœur, qui venait d'un bac général, a suivi une année de transition avant de faire son BTS d'hôtellerie, afin de rattraper les compétences techniques des étudiants qui avaient suivi une filière spécialisée (souvent BEP + bac pro). C'est très bien, et on devrait aussi faire ce genre de choses à l'université : ainsi, la sélection dont je parle serait effective sans être trop brutale.
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par barèges le Jeu 12 Déc 2013 - 10:47

e-Wanderer a écrit:
John a écrit:
nous obligent à admettre n'importe qui en L1 (y compris des étudiants obligés de bosser à l'extérieur pour financer leurs études, etc.)
Je suis profondément choqué par cette phrase.

L'expression est très maladroite, je le reconnais (et elle l'est encore plus quand on supprime le début de ma parenthèse) : il n'y a aucune corrélation dans mon esprit, je te rassure. Le "n'importe qui" concernait uniquement le niveau (et, faut-il le préciser, n'a pas de valeur péjorative par rapport aux personnes), et l'obligation de travailler à côté est une circonstance qui aggrave la situation, car un étudiant noyé dès le départ et qui doit en plus travailler pour gagner sa vie (parfois même de nuit) a encore moins de chances. C'est ce que je voulais dire : comme responsable d'année, je me suis suffisamment démené pour aider les étudiants en difficulté pour bien comprendre leur situation, et je trouve que c'est un pur scandale national.

La formule ne m'avait pas choquée, parce qu'elle ne me paraissait pas critique envers les étudiants concernés. Et des étudiants brillants travaillent pour financer leurs études. Ceux-ci, malgré un niveau et une volonté indéniables, n'accèdent pas à la prépa : c'est incompatible.
Il faut oublier les anciens "jobs d'été". J'ai été impressionnée par les vies de certains( travail de nuit, travail les matins tôt et les soirs tard... C'étaient des pleins temps ou presque, toute l'année).
Il y a un problème de coûts liés aux études (logement). Rien que se payer un ordinateur, pour un étudiant, ce n'est pas toujours simple. C'est un facteur qui conditionne le choix d'une filière (fac plutôt que prépa, oui) et d'un site (la petite fac proche... Parce qu'on peut se loger chez les parents, même si on aurait dans l'idéal préféré une fac avec d'autres diplômes, une fac plus réputée...).

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par Dionysos le Jeu 12 Déc 2013 - 11:34

Condorcet a écrit:La beauté de l'université réside dans l'idée qu'elle s'adresse à tous. Celles et ceux qui n'ont pas le bac peuvent repasser le DAEU afin d'y accéder. Il y a longtemps, en licence, j'ai croisé un magistrat (étudiant en licence d'histoire) qui m'a parlé de Starobinski et de Rousseau avec des étoiles dans les yeux : cette passion-là légitime l'université qui a su la sublimer. Derrière l'hydre de Lerne que représente la sélection à l'université, se cachent d'autres fantômes bien plus tenaces : la piètre estime dont pâtit - à tort - l'enseignement professionnel, le prestige dont bénéficient les Grandes Ecoles, l'idée très saint-simonienne qu'un savoir bien compris conduit à la production. Aussi bien pour la formation initiale que pour la formation continue, l'université a un rôle éminent à jouer : ce n'est ni en introduisant l'entreprise en son sein, ni en la sommant de calquer le modèle des classes préparatoires, encore moins en multipliant les injonctions diplômantes qu'on l'y aidera.

 veneration 

Sommes-nous tous fait pour aller en prépa ? Non, et tant mieux.
Et placer au-dessus de tout et de tous celui ou celle qui a un esprit particulièrement scolaire, qui rentre bien dans le moule "prépa" me paraît également dangereux.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.
avatar
Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par Isis39 le Jeu 12 Déc 2013 - 11:40

Dionysos a écrit:
Condorcet a écrit:La beauté de l'université réside dans l'idée qu'elle s'adresse à tous. Celles et ceux qui n'ont pas le bac peuvent repasser le DAEU afin d'y accéder. Il y a longtemps, en licence, j'ai croisé un magistrat (étudiant en licence d'histoire) qui m'a parlé de Starobinski et de Rousseau avec des étoiles dans les yeux : cette passion-là légitime l'université qui a su la sublimer. Derrière l'hydre de Lerne que représente la sélection à l'université, se cachent d'autres fantômes bien plus tenaces : la piètre estime dont pâtit - à tort - l'enseignement professionnel, le prestige dont bénéficient les Grandes Ecoles, l'idée très saint-simonienne qu'un savoir bien compris conduit à la production. Aussi bien pour la formation initiale que pour la formation continue, l'université a un rôle éminent à jouer : ce n'est ni en introduisant l'entreprise en son sein, ni en la sommant de calquer le modèle des classes préparatoires, encore moins en multipliant les injonctions diplômantes qu'on l'y aidera.

 veneration 

Sommes-nous tous fait pour aller en prépa ? Non, et tant mieux.
Et placer au-dessus de tout et de tous celui ou celle qui a un esprit particulièrement scolaire, qui rentre bien dans le moule "prépa" me paraît également dangereux.

Je suis entièrement d'accord.
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par frdm le Jeu 12 Déc 2013 - 12:54

John a écrit:
E-Wanderer a écrit:nous obligent à admettre n'importe qui en L1 (y compris des étudiants obligés de bosser à l'extérieur pour financer leurs études, etc.)
Je suis profondément choqué par cette phrase.
Procédé malhonnête : vous déformez vous-même une phrase afin de la rendre choquante en tronquant à dessein une partie du message,
puis vous feignez d'être choqué. C'est de la tartufferie.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 12 Déc 2013 - 13:09

frdm a écrit:
John a écrit:
E-Wanderer a écrit:nous obligent à admettre n'importe qui en L1 (y compris des étudiants obligés de bosser à l'extérieur pour financer leurs études, etc.)
Je suis profondément choqué par cette phrase.
Procédé malhonnête : vous déformez vous-même une phrase afin de la rendre choquante en tronquant à dessein une partie du message,
puis vous feignez d'être choqué. C'est de la tartufferie.

Dans la mesure où E-Wanderer a reconnu s'être mal expliqué et a clarifié sa pensée, je pense qu'il est inutile d'être aussi agressif (quand on réclame des autres la politesse, le mieux est de donner l'exemple).
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par frdm le Jeu 12 Déc 2013 - 13:14

Qui parle ici de politesse (vous faites référence à un autre message, je le sais), ce n'est pas le propos. La malhonnêteté de la méthode m'a paru choquante et je l'ai dit, voilà tout.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 12 Déc 2013 - 13:16

frdm a écrit:Qui parle ici de politesse (vous faites référence à un autre message, je le sais), ce n'est pas le propos. La malhonnêteté de la méthode m'a paru choquante et je l'ai dit, voilà tout.

Et étant donné que celui qui était visé a admis avoir mal formulé son propos, je trouve très maladroit, voire malpoli, de venir en rajouter. Voilà tout.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par frdm le Jeu 12 Déc 2013 - 13:20

Alors tout est dit et je propose de passer à autre chose, l'affaire ne mérite pas que l'on s'y attarde plus.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par Marie Laetitia le Jeu 12 Déc 2013 - 14:11

e-Wanderer a écrit:Il faudrait expliquer à Brighelli que ce n'est pas l'université qui "envoie les étudiants au casse-pipe", mais ceux qui nous interdisent toute forme de sélection et nous obligent à admettre n'importe qui en L1 (y compris 25% de bacs techniques et technologiques dans une fac de lettres, y compris des étudiants obligés de bosser à l'extérieur pour financer leurs études etc.). On échange nos publics pendant un an et il nous prouve ce qu'il sait faire, le matamore à moustaches ? Allez, chiche...

 topela 

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 12 Déc 2013 - 14:13

Marie Laetitia a écrit:
e-Wanderer a écrit:Il faudrait expliquer à Brighelli que ce n'est pas l'université qui "envoie les étudiants au casse-pipe", mais ceux qui nous interdisent toute forme de sélection et nous obligent à admettre n'importe qui en L1 (y compris 25% de bacs techniques et technologiques dans une fac de lettres, y compris des étudiants obligés de bosser à l'extérieur pour financer leurs études etc.). On échange nos publics pendant un an et il nous prouve ce qu'il sait faire, le matamore à moustaches ? Allez, chiche...

 topela 

Tiens, je l'avais raté ce passage!  Very Happy  Très juste (mais il me semble que Brighelli s'occupe d'une année de "prépa à la prépa", non?)
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par Marie Laetitia le Jeu 12 Déc 2013 - 14:19

Je n'en sais rien, et dans tous les cas ça ne justifie pas sa hargne contre l'université, qui commence à me pomper sérieusement l'air...!

Spoiler:
Bon, aux dernières nouvelles, il n'a plus de moustaches

Je rejoins Condorcet sur un point, avec Isis et Dionysos, c'est que l'université a sa spécificité. Je n'ai jamais été favorable à une sélection à l'entrée de l'université tant que l'on aura pas une excellente formation dans tous les lycées. Personnellement, jamais je n'aurais franchi une sélection à l'entrée de l'université. La barrière tacite dans ma fac était au bout de la première année, et j'ai dû redoubler pour enfin comprendre ce qu'on attendait de moi, et montrer que je savais - enfin! - faire une dissertation, chose qui aurait dû être apprise au lycée.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : les classes prépas devraient être "le modèle de tout l'enseignement supérieur".

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 12 Déc 2013 - 14:22

Marie Laetitia a écrit:Je n'en sais rien, et dans tous les cas ça ne justifie pas sa hargne contre l'université, qui commence à me pomper sérieusement l'air...!

Spoiler:
Bon, aux dernières nouvelles, il n'a plus de moustaches

Je rejoins Condorcet sur un point, avec Isis et Dionysos, c'est que l'université a sa spécificité. Je n'ai jamais été favorable à une sélection à l'entrée de l'université tant que l'on aura pas une excellente formation dans tous les lycées. Personnellement, jamais je n'aurais franchi une sélection à l'entrée de l'université. La barrière tacite dans ma fac était au bout de la première année, et j'ai dû redoubler pour enfin comprendre ce qu'on attendait de moi, et montrer que je savais - enfin! - faire une dissertation, chose qui aurait dû être apprise au lycée.

Bien d'accord avec cela.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum