France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Fraser le Sam 14 Déc 2013 - 15:35

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=523383

Personnellement, moi j'aime beaucoup ce passage où il rappelle que l'argent n'était pas la moti­va­tion pre­mière des pro­fes­seurs... alors oui effectivement quand on choisit de faire ce métier ce n'est pas pour devenir riche mais quand même.....

Et puis, quitte à paraitre un peu demago:
Un ministre a un traitement mensuel : 9 940,20 € bruts par mois qui comprend une indemnité de base (7 720,55 €), une indemnité de résidence (231,62 €) et une indemnité de fonction non imposable (1 988,03 €).Et cela sans compter le traitement mensuel de deputé européen qui peut avoisiner les 12 500€ mensuels pour peu qu'il soit assidu. (mais soyons beau joueur, il ne les touche pas (en totalité), il a été mauvais élève...

Et bien sûr sans oublier les primes...

Fraser
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Olympias le Sam 14 Déc 2013 - 15:38

Tout est dit.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Celadon le Sam 14 Déc 2013 - 15:40

Ce n'est pas l'argent, c'est le sacerdoce. Vieil air connu Twisted Evil 

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Invité-B le Sam 14 Déc 2013 - 16:27

Insupportable logorrhée.
La seule condition pour que j'accepte d'entendre ce discours "Le dévouement blabla...." serait si il acceptait de n'être payé qu'au salaire d'enseignant correspondant à son échelon et son grade.

Invité-B
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Ronin le Sam 14 Déc 2013 - 17:02

Mes collègues seraient d'accords avec lui. Beaucoup de collègues le sont. Même chose pour les infirmières.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par nova32 le Sam 14 Déc 2013 - 17:09

@Ronin a écrit:Mes collègues seraient d'accords avec lui. Beaucoup de collègues le sont. Même chose pour les infirmières.

 affraid affraid 

nova32
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par John le Sam 14 Déc 2013 - 17:11

Les infirmiers ont mené un vrai mouvement de négociations il y a quelques années, et il me semble qu'ils ont eu gain de cause sur leurs revendications. Ils veulent avoir un salaire correct eux aussi.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par C'est pas faux le Sam 14 Déc 2013 - 17:13

Vous êtes casse-pieds, à lui couper la parole tout le temps. Il voulait dire : "La motivation première des enseignants n'est pas l'argent, mais la grasse mat'".

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Mike92 le Sam 14 Déc 2013 - 17:13

En plus, il nous fait passer pour des débiles qui ne savent pas qu'il faut payer un loyer et habiller nos enfants ?? mais c'est qui, ce philosophe ?

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Ronin le Sam 14 Déc 2013 - 17:22

@John a écrit:Les infirmiers ont mené un vrai mouvement de négociations il y a quelques années, et il me semble qu'ils ont eu gain de cause sur leurs revendications. Ils veulent avoir un salaire correct eux aussi.

Je n'ai pas été clair, je voulais dire qu'à elles aussi on leur fait le coup du dévouement et du sacrifice.

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Panta Rhei le Sam 14 Déc 2013 - 17:23

MAIS QU'IL SE TAISE!

_________________
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'

'What withers in the bud?' asked Ursula.

'Oh, everything—oneself—things in general.'


First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Panta Rhei
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par atrium le Sam 14 Déc 2013 - 17:25

Bel-Ami a écrit:Insupportable logorrhée.
La seule condition pour que j'accepte d'entendre ce discours "Le dévouement blabla...." serait si il acceptait de n'être payé qu'au salaire d'enseignant correspondant à son échelon et son grade.

Moins. Il doit montrer l’exemple.  professeur 

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Raoul Volfoni le Sam 14 Déc 2013 - 17:27

"Il faut que l'on dise tous : nous considérons les professeurs."

Allez, tous en chœur, on répète après le Ministre !

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Ronin le Sam 14 Déc 2013 - 17:41

En même temps, quand j'étais élève, je me souviens bien de slogans de grèves d'enseignants sur le thème " on veut des postes, pas de l'argent " au nom de la réussite des élèves. La mentalité dame patronnesse est quand même très largement répandu. J'ai l'impression que le simple fait de parler d'argent entre enseignants vous classe immédiatement comme un électeur de droite. Ce ne sont pas mes collègues actuelles qui me font changer d'avis. Si ce message est véhiculé c'est quand même parce que beaucoup de collègues y souscrivent, j'en suis sûr et certain, je l'ai observé à de nombreuses reprises. Beaucoup de collègues semblent penser que parler d'argent est sale, vulgaire ou montre que l'on est intéressé alors qu'il ne faut penser qu'à la réussite des élèves. Et puis " faut pas pousser, on a les vacances".

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Ali Devine le Sam 14 Déc 2013 - 17:50

@Raoul Volfoni a écrit:"Il faut que l'on dise tous : nous considérons les professeurs."

Allez, tous en chœur, on répète après le Ministre !

Ah mais mes élèves pourraient souvent le dire.

"Nous, cons, sidérons les professeurs."

_________________
Mon site

Ali Devine
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Invité N le Sam 14 Déc 2013 - 17:54

Quand on a un loyer de 800€ (à Paris) et que l'on gagne 1800 €/mois après un bac+5 et avoir obtenu un concours difficile, on y pense quand même à l'argent...

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par atrium le Sam 14 Déc 2013 - 18:09

C'est pas de ma faute, M. Peillon, je suis entouré de gens vulgaires (pompistes, proprios, boulangers, caissières, assureurs etc...) qui font rien qu'à me parler d'argent et à refuser ma considération (même distinguée) comme moyen de payement.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par celitian le Sam 14 Déc 2013 - 18:15

@Ronin a écrit:En même temps, quand j'étais élève, je me souviens bien de slogans de grèves d'enseignants sur le thème " on veut des postes, pas de l'argent " au nom de la réussite des élèves. La mentalité dame patronnesse est quand même très largement répandu. J'ai  l'impression que le simple fait de parler d'argent entre enseignants vous classe immédiatement comme un électeur de droite. Ce ne sont pas mes collègues actuelles qui me font changer d'avis. Si ce message est véhiculé c'est quand même parce que beaucoup de collègues y souscrivent, j'en suis sûr et certain, je l'ai observé à de nombreuses reprises. Beaucoup de collègues semblent penser que parler d'argent est sale, vulgaire ou montre que l'on est intéressé alors qu'il ne faut penser qu'à la réussite des élèves. Et puis " faut pas pousser, on a les vacances".

Mais je me souviens qu'à mes débuts, il y a 20 ans, nos salaires étaient corrects et que, j'ai eu la capacité financière d'acheter seule sans l'aide de mes parents un F2 dans le 92 à 5 stations de métro de Montparnasse, aujourd'hui  Rolling Eyes 

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Ronin le Sam 14 Déc 2013 - 18:21

Bien sûr que nous avons perdu depuis 20 ans, les agrégés ont le plus perdu, puis les certifiés puis les PE. L'OCDE le dit, la cour des comptes le dit, même le ministère le reconnaît. Il n'empêche, tant qu'il y a un peu de ronds et les vacances, beaucoup de collègues sont contents. Je l'ai vérifié avec les journées de pré-rentrée et l'hypothèse de travailler plus tard l'été. Cela horrifie mes collègues. Par contre le gel du point d'indice ne les affectent pas, elles ne savent pas ce que c'est. Elle ne savent pas non plus que nous sommes cadres A. Parler argent c'est vulgaire, ça vous classe sarkozyste direct.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Invité N le Sam 14 Déc 2013 - 18:24

@Ronin a écrit:Bien sûr que nous avons perdu depuis 20 ans, les agrégés ont le plus perdu, puis les certifiés puis les PE. L'OCDE le dit, la cour des comptes le dit, même le ministère le reconnaît. Il n'empêche, tant qu'il y a un peu de ronds et les vacances, beaucoup de collègues sont contents. Je l'ai vérifié avec les journées de pré-rentrée et l'hypothèse de travailler plus tard l'été. Cela horrifie mes collègues. Par contre le gel du point d'indice ne les affectent pas, elles ne savent pas ce que c'est. Elle ne savent pas non plus que nous sommes cadres A. Parler argent c'est vulgaire, ça vous classe sarkozyste direct.

Une collègue : "On ne gagne peut-être pas beaucoup, mais au moins on fait un boulot utile. On ne peut pas tout avoir.".

Je trouve cette façon de voir les choses aberrante et paradoxale.

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par atrium le Sam 14 Déc 2013 - 18:26

Nonancourt a écrit:

Une collègue : "On ne gagne peut-être pas beaucoup, mais au moins on fait un boulot utile. On ne peut pas tout avoir.".

Je trouve cette façon de voir les choses aberrante et paradoxale.

Il faudrait donc baisser les revenus des médecins et des infirmières, selon ta collègue?


atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Invité N le Sam 14 Déc 2013 - 18:28

@atrium a écrit:
Nonancourt a écrit:

Une collègue : "On ne gagne peut-être pas beaucoup, mais au moins on fait un boulot utile. On ne peut pas tout avoir.".

Je trouve cette façon de voir les choses aberrante et paradoxale.

Il faudrait donc baisser les revenus des médecins et des infirmières, selon ta collègue?


Je n'en sais rien, mais pour elle, les revendications salariales, c'est fait pour les autres !

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par celitian le Sam 14 Déc 2013 - 18:38

Nonancourt a écrit:
@Ronin a écrit:Bien sûr que nous avons perdu depuis 20 ans, les agrégés ont le plus perdu, puis les certifiés puis les PE. L'OCDE le dit, la cour des comptes le dit, même le ministère le reconnaît. Il n'empêche, tant qu'il y a un peu de ronds et les vacances, beaucoup de collègues sont contents. Je l'ai vérifié avec les journées de pré-rentrée et l'hypothèse de travailler plus tard l'été. Cela horrifie mes collègues. Par contre le gel du point d'indice ne les affectent pas, elles ne savent pas ce que c'est. Elle ne savent pas non plus que nous sommes cadres A. Parler argent c'est vulgaire, ça vous classe sarkozyste direct.
Une collègue : "On ne gagne peut-être pas beaucoup, mais au moins on fait un boulot utile. On ne peut pas tout avoir.".
Je trouve cette façon de voir les choses aberrante et paradoxale.

Ça dépend des bahuts, et notamment de la moyenne d'age, car ce n'est pas du tout le discours tenu où je travaille.
Mais c'est vrai que j'ai connu ce type de propos en RP chic où certaines collègues travaillaient pour leur argent de poche.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Ronin le Sam 14 Déc 2013 - 18:40

Pas de femmes de médecins chez moi  Very Happy  par contre des dames patronnesses  pale 

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter, décembre 2012 : V.Peillon "La motivation premiere des enseignants n'est pas l'argent"

Message par Olympias le Sam 14 Déc 2013 - 18:43

Nonancourt a écrit:
@atrium a écrit:
Nonancourt a écrit:

Une collègue : "On ne gagne peut-être pas beaucoup, mais au moins on fait un boulot utile. On ne peut pas tout avoir.".

Je trouve cette façon de voir les choses aberrante et paradoxale.

Il faudrait donc baisser les revenus des médecins et des infirmières, selon ta collègue?


Je n'en sais rien, mais pour elle, les revendications salariales, c'est fait pour les autres !

Donc, les gens qui exercent des métiers utiles devraient se contenter d'être mal payés...Mais c'est affligeant comme raisonnement. J'espère qu'elle est choquée des salaires somptuaires de tous ceux qui font un métier inutile

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum