[3e] Récolte de sujets de réflexion !

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par cannelle21 le Dim 22 Déc 2013 - 11:45

J'avais trouvé ça. Je ne sais pas si cela peut t'aider.


Préambule : Deux genres d’écrits distincts sont proposés au choix des élèves : l’un qui fait appel à l’imagination, l’autre de réflexion, en lien avec l’initiation à l’argumentation de la classe de 3e. C’était déjà la forme des sujets du DNB de la série professionnelle qu’adoptent désormais les sujets de la voie générale.
La longueur attendue de la rédaction est rappelée chaque fois dans la consigne. La capacité à produire un écrit long fait partie des capacités évaluées par l’épreuve. C’est pourquoi il est demandé aux candidats de « produire un texte correct et cohérent, d’une longueur de deux pages au moins (environ trois cents mots) ».
Les consignes qui accompagnaient souvent les sujets lors des dernières sessions du DNB ont été volontairement supprimées afin d’apprécier la capacité des élèves à comprendre la consigne donnée par le sujet et à en déduire eux-mêmes les contraintes d’écriture.
Ces sujets se veulent le reflet de pratiques pédagogiques mises en oeuvres sur les nouveaux programmes et s’appuyant sur l’apprentissage des compétences du socle commun : il s’agit de solliciter une lecture autonome et des capacités rédactionnelles propres à exprimer ses idées, sa créativité, dans le respect des normes de la langue.

 Après un texte de Jean Giono, « Le Voyageur immobile » :
Imagination : Un lieu, une image ou un mot déclenche votre imagination et vous transporte dans une rêverie. Racontez ce « voyage immobile ».
Réflexion : Pensez-vous que le monde où vous vivez aujourd’hui laisse encore place à la rêverie ? Vous présenterez votre réflexion dans un développement organisé.

 Après le poème « Le voyage difficile » de Jules Supervielle :
Imagination : Un groupe d’enfants s’apprête à faire une expérience risquée. L’un d’entre eux essaie de convaincre les autres de renoncer à cette expérience. Vous raconterez la scène.
NB Le sujet d’imagination demande donc de l’argumentation…
Réflexion : Pensez-vous qu’il soit préférable de laisser les enfants vivre toutes les expériences qui les tentent, ou au contraire qu’il est nécessaire de poser des limites à leurs envies ? Vous donnerez votre réponse dans un développement argumenté et organisé.

 Après un extrait d’A. Camus, Le premier homme (série pro) :
Imagination : En réponse à une annonce, Jacques et sa grand-mère se présentent chez un nouvel employeur. Racontez ce qui va alors se passer.
Réflexion : Certains sont favorables au travail des jeunes pendant les vacances, d’autres le refusent. Vous exposerez les arguments des uns et des autres et présenterez votre propre point de vue.



AUTHENTIQUES SUJETS DE REFLEXION DES ANCIENS BREVETS

Remarque 1 : Quelques sujets dits « de réflexion » ressemblent beaucoup plus à des sujets d’imagination (appelant certes l’élève à réfléchir sur une situation…) :

1) 1998, série professionnelle, Caen, après un texte d’A. Daudet (Le petit chose) :
Il vous est probablement arrivé de voir dans votre entourage un camarade humilié ou rejeté parce qu’il était différent (par son physique, son habillement, son comportement, ses origines…). Quels sentiments avez-vous éprouvés ? Qu’avez-vous fait pour l’aider ? Votre travail doit comporter une introduction, un développement et une conclusion.

2) 1998, série professionnelle, Caen, après un texte de Boileau-Narcejac (Le train bleu s’arrête treize fois) :
Vous vous retrouvez, un jour, dans une situation semblable à celle de Michel. Vous sortez d’un entraînement sportif, un soir d’hiver, vous êtes interpellé par un individu louche. Comment réagissez-vous ? Quelles sont vos pensées ? Que faites-vous ? (Vous rédigerez un texte organisé de 20 à 30 lignes.)

Remarque 2 : Certains sujets sont bien argumentatifs mais donnent la parole à un personnage du texte étudié, demandent à l’élève de se mettre à la place de quelqu’un d’autre.
3) 2006, série technologique et professionnelle, texte de Brisou-Pellen (Elle s’appelait Tara) :
Manuel aimerait beaucoup garder le chien. Il écrit une lettre à ses parents pour les persuader de garder le chien. Il raconte sa rencontre et développe trois arguments pour les convaincre. Ecrivez cette lettre (25 lignes environ).

4) 1999, série collège, Grenoble, après un texte de C. Michelet (Farouche) :
Dominique rentre à la maison. Il se heurte au refus de ses parents de garder « ce rapace immature ». Rédigez la conversation où ils opposent leurs arguments.

5) 1998, série collège, Amérique du Nord, après un texte de J. Duquesne (Au début d’un bel été) :
Jérôme, qui se sent délaissé par son père, lui écrit pour le convaincre de s’occuper davantage de lui. (Vous développerez votre argumentation de manière ordonnée, en tenant compte à la fois du texte-support et de vos réponses aux questions.)

6) 1998, série collège, Orléans-Tours, après un texte de Pieyrie de Mandiargues (La motocyclette) :
Rébecca écrit aux parents d’un de vos camarades, qui hésitent avant l’achat de cet engin, pour leur exposer de façon argumentée les avantages de la motocyclette.

7) 1998, série collège, groupe Sud, après un texte de Rousseau (Emile) :
« J’entends Mlle Lambercier s’inquiéter de moi » (l.30-31). Dans un dialogue argumenté, vous rapporterez la discussion entre Mlle et M. Lambercier : la première reproche au pasteur la dureté de cette mise à l’épreuve, tandis que celui-ci en justifie l’efficacité. (Vous n’oublierez pas de présenter les arguments de chacun.)

8) 1999, série collège, Orléans-Tours, après un texte d’A. Chédid (L’autre) :
A la suite de cette catastrophe, un membre d’une association humanitaire s’adresse aux téléspectateurs pour les convaincre de venir en aide aux survivants. Rédigez le texte de cette intervention qui, tout en faisant appel à la solidarité, démontrera, de façon argumentée, la nécessité d’une solidarité.


Remarque 3 : Les sujets de rédaction les plus artificiels du DNB ou comment demander à l’élève de se mettre dans une fausse « situation du quotidien », de réagir comme jamais il ne lui viendrait à l’idée de le faire…

9) 2010, séries technologique et professionnelle, après un texte de C. Lafitte (A trop tendre l’oreille, on n’entend plus nos rêves) :
Au collège, vous faites la connaissance d’un adolescent qui vous explique qu’il n’a aucune envie de sortir de son immeuble, sauf pour se rendre en cours. Vous décidez de lui écrire une lettre afin de le convaincre de sortir de son immeuble et de s’ouvrir aux autres. Votre lettre d’une vingtaine de lignes minimum exposera vos arguments.

10) 2009, séries technologiques et professionnelles, texte d’E. Laborit (Le cri de la mouette) :
Vous écrivez à un(e) ami(e) pour lui expliquer les avantages et inconvénients des moyens de communication récents comme le téléphone portable, MSN… Votre lettre argumentée comportera une vingtaine de lignes.
(Barème joint : Présentation de la lettre 3 points _ Présence d’arguments 6 points _ Présence d’exemples 2 points _ Respect des règles d’orthographe et de grammaire, de la ponctuation 3 points _ Au moins 20 lignes 1 point)


Les sujets lambda, par thème

Partir, voyager

11) 2008, série technologique et professionnelle, après un texte de F. Librini (A plein tube !) :
Selon vous, faut-il absolument partir loin de chez soi pour passer des vacances inoubliables ? Vous répondrez à cette question dans un texte organisé, d’une vingtaine de lignes.

12) 1999, série collège, Besançon / Dijon / Lyon / Nancy-Metz / Reims / Strasbourg, après un texte de M. Denuzière (Pour amuser les coccinelles) :
Comment accueilleriez-vous l’annonce d’un déménagement ? Quels plaisirs et quelles inquiétudes cette perspective fait-elle naître en vous ? Vous présenterez votre réflexion de façon ordonnée.

13) 1999, série collège, Aix-Marseille / Corse / Montpellier / Nice / Toulouse, après un texte de Maupassant (« Mon oncle Jules ») :
Beaucoup d’hommes et de femmes n’hésitent pas à s’expatrier pour gagner leur vie. Seriez-vous prêts à accomplir pareille démarche ? Dans un devoir argumenté vous exposerez les raisons de votre choix ou de vos hésitations.

14) 1999, série collège, Rouen, après un texte de P. Labro (L’étudiant étranger) :
Aujourd’hui de nombreux étudiants ont la possibilité de faire une partie de leurs études à l’étranger. Après avoir montré l’intérêt et les inconvénients de ces types de séjours, vous direz pour conclure si vous aimeriez vivre un jour cette expérience.

15) 1999, série collège, Pondichéry, après un texte de J. Galmot (Un mort qui vivait parmi nous) :
Concevez-vous que l’on puisse renoncer à tout pour vivre une vie d’aventure avec ses difficultés et ses risques ? Vous justifierez votre point de vue en vous appuyant sur des exemples précis.

16) 1998, série collège, Lille, après un texte de N. Bouvier (L’usage du monde) :
Aimeriez-vous, comme le narrateur et son ami, entreprendre ce genre de voyage ? Vous défendrez votre choix à l’aide d’arguments et d’exemples.

17) 1998, séries technologique et professionnelle, groupe Sud, après un texte de G. Leroux (Le dîner des bustes) :
Et vous, aimeriez-vous comme le personnage du texte vivre une vie d’aventure, ou préfèreriez-vous une vie plus calme et rangée ? Dans un devoir argumenté, vous montrerez ce qui motive votre choix.

18) 1998, série professionnelle, groupe Est, après un texte de M. Petit (Lettre de l’antiméridien) :
Aimeriez-vous, comme le personnage de cette nouvelle, partir dans un pays ou sur un continent que vous ne connaissez pas ? Dans un devoir organisé, répondez en justifiant votre choix (20 à 25 lignes).

19) 1998, série professionnelle, Rennes, après un texte de Maupassant (« Mon oncle Jules ») :
Souhaiteriez-vous, comme Jules, partir vivre à l’étranger ? Expliquez les raisons de votre choix (vingt lignes environ).

20) 1998, série professionnelle, Poitiers, après un texte de P. Labro (Un été dans l’ouest) :
Qu’est-ce qui pousse certains jeunes à aller vivre plusieurs mois à l’étranger ? Vous développerez au moins trois idées répondant à cette question (20 lignes au minimum).

Communiquer (voir les sujets les plus artificiels…)

21) 2002, série technologique et professionnelle, après un texte de M. Pagnol (Marius) :
De nos jours beaucoup de jeunes ont des difficultés pour communiquer avec des adultes. Quelles en sont les raisons ? Comment peut-on améliorer le dialogue ?

Métier, avenir professionnel

22) 2004, série technologique et professionnelle, après un texte de J.-D. Bredin (Un enfant sage) :
Vous écrivez à Julien pour lui confier votre projet de vie professionnelle. Vous lui exposez les raisons de votre choix. Puis, vous lui dites ce que vous comptez entreprendre pour y parvenir.

23) 1999, série collège, Poitiers, après un texte d’A. de Saint-Exupéry (Vol de nuit) :
Le pilote Fabien exerce un métier qui le rend heureux. Quelles sont les conditions que vous jugez nécessaires pour que l’exercice d’un métier procure de la satisfaction ? Qu’est-ce qui peut au contraire rendre ce métier moins intéressant ?

24) 1998, séries technologique et professionnelle, Bordeaux, après un texte de P. Mac Orlan (Les clients du bon chien jaune) :
Quel métier aimeriez-vous exercer plus tard ? Dans un texte construit, d’une vingtaine de lignes minimum, vous développerez les raisons qui motivent votre choix.


Lecture ; imaginaire

25) 2007, série technologique et professionnelle, après un texte d’A. Ténor (Le livre dont vous êtes la victime) :
Lire, c’est frémir un peu de plaisir, d’impatience, éprouver des émotions (joie, peine, peur…). Partagez-vous cette opinion ? Pourquoi ?

26) 2005, série technologique et professionnelle, après un texte d’A. Gavalda (35 kilos d’espoir) :
« J’ai appris à lire parce que je voulais fabriquer l’hippopotame » écrit le narrateur Grégoire (ligne 31). Dans un texte d’une vingtaine de lignes, dites pourquoi d’après vous, certains jeunes de votre âge aiment la lecture d’une part et pourquoi certains jeunes ne l’aiment pas, d’autre part.

27) 1999, série collège, Limoges, après un texte de C. Grenier (Virtuel : attention, danger !) :
La lecture des livres peut sembler démodée à un adolescent d’aujourd’hui qui dispose de la télévision, des jeux électroniques, des cédéroms, etc. Vous montrerez d’abord en quoi ces « outils » sont attirants. Vous vous demanderez ensuite si la lecture d’un livre ne conserve pas des charmes irremplaçables. Votre argumentation devra être organisée et illustrée d’exemples précis.

28) 1997, séries technologique et professionnelle, Nouvelle-Calédonie, après un texte de J. Garnier (Voyage à la Nouvelle-Calédonie) :
L’inquiétude de Jules Garnier est liée à ses « souvenirs de lecture ». La lecture de livres ou de journaux vous paraît-elle suffisante pour être bien informé et se faire une opinion ? Vous rédigerez un devoir argumenté, accompagné d’exemples, construit, introduit et conclu.

29) 1999, série collège, Amérique du Nord, après un texte de J. Vallès (L’enfant) :
Vous êtes rédacteur dans un magazine pour jeunes ; un débat est ouvert sur les bienfaits ou les dangers de la fiction (lecture, cinéma, cédérom). Vous écrivez un article dans lequel vous exprimez votre opinion.

30) 1998, série collège, Grenoble, après un texte de J.-D. Bauby (Le scaphandre et le papillon) :
Pour le journal de votre collège, vous rédigerez un article intitulé « Eloge de l’imagination ». Cet article sera structuré et illustré d’exemples précis.

31) 1998, série collège, Polynésie française, après un texte de B. Clavel (Légendes des lacs et rivières) :
Dans un texte d’une vingtaine de lignes, illustré d’exemples précis, vous expliquerez pourquoi le public aime toujours les histoires de monstres ou d’animaux fabuleux. Partagez-vous ce goût ? Pourquoi ?

32) 1999, série collège, Asie, après un texte de C. Aveline (Le point du jour) :
Les enfants aiment se faire peur. Ainsi, livres et films d’épouvante sont souvent appréciés par les adolescents. En vous appuyant sur votre expérience personnelle, vous essaierez de définir ce qui fait leur succès et vous vous interrogerez sur leurs effets négatifs chez le jeune lecteur ou le jeune spectateur.

Education ; rapport parents-enfants

33) 1998, série collège, Poitiers, après un texte de H. Bazin (Vipère au poing) :
En vous appuyant sur le texte et en vous référant à votre expérience personnelle, dites quels sont, selon vous, les avantages et les inconvénients de cette « éducation forte ».

34) 1998, série collège, Centres étrangers II, après un texte de R. Gary (La promesse de l’aube) :
Dans le texte de Romain Gary, la mère décide à la place de son fils. Dans quelle mesure les parents doivent-ils intervenir dans les projets ou les choix importants de la vie de leurs enfants ? Dans un devoir ordonné, vous exposerez votre point de vue en l’illustrant d’exemples précis.

35) 1998, série technologique, Poitiers, après un texte de M. Pagnol (Le temps des amours) :
Comme dans le texte, certains parents sont absents ainsi que le père d’Yves, d’autres sont plus présents comme celui de Marcel. Quels sont les avantages et les inconvénients de ces deux attitudes ? Vous organiserez votre devoir en justifiant votre point de vue par des exemples (20 lignes au minimum).

36) 1998, série collège, Pondichéry, après un texte de S. Japrisot (Compartiment tueur) :
« On ne peut croire les adultes. Ils n’entendent jamais. » Partagez-vous l’avis de ce jeune garçon ? Vous développerez vos réflexions sur ce sujet en prenant des exemples précis.

37) 1998, série technologique, Rennes, après un texte de R. Gary (La promesse de l’aube) :
Pensez-vous que les parents doivent discuter avec leurs enfants des difficultés qu’ils rencontrent dans leur vie ? Justifiez votre point de vue dans un développement argumenté d’environ vingt lignes, illustré par des exemples (trois arguments minimum).

38) 1997, série collège, Nouvelle-Calédonie, après un texte de D. Gorode (Utê Mûrûmû) :
Le narrateur ne voit pas « ce qu’il irait chercher en classe ». Que va-t-on chercher en classe ? A quoi sert, ou doit servir, selon vous, l’école ? Vous justifierez votre point de vue dans un devoir composé et argumenté, illustré d’exemples personnels.

39) 1997, série collège, Amérique du Sud, après un texte d’ E. Carrère (La classe de neige) :
Dans ce texte, deux types d’éducations sont évoqués. Dans un devoir organisé, vous donnerez votre point de vue sur chacun d’eux. Vous appuierez votre réflexion sur des arguments et des exemples tirés à la fois de votre expérience et de vos lectures.

40) 1997, série technologique, sujet national, session de remplacement, après un texte de M. Pagnol (Le temps des amours) :
Professeurs et élèves ne sont pas seuls à être concernés par l’école. Selon vous, comment les parents peuvent-ils, à leur niveau, intervenir dans la réussite scolaire de leurs enfants ? Vous vous appuierez sur des exemples précis (votre propre expérience ou celle de certains de vos camarades).


Médias ; images

41) 2001, série technologique et professionnelle, après un texte d’A. Chédid (Arrêt sur image) :
La télévision est aujourd’hui présente dans presque tous les foyers. D’après vous, qu’apporte-t-elle aux téléspectateurs ? Ne présente-t-elle pas aussi certains dangers ?

42) 1998, série collège, Amiens, après un texte de S. Prou (L’album de famille) :
Des millions de photographies sont prises chaque année dans le monde. Comment expliquer ce goût de prendre des photographies, puis de les conserver dans des albums ? Vous développerez votre réflexion sur ce sujet, de manière organisée, en l’illustrant d’exemples précis.

43) 1998, série collège, Nantes, après un texte d’A. Makine (Le testament français) :
Certains photographes parcourent le monde à la recherche d’images, parfois au péril de leur vie. Dans un devoir organisé et illustré par des exemples précis, montrez que cette quête peut être positive et même indispensable, mais qu’elle peut également se révéler négative, voire néfaste pour le public.


Musique

44) 1998, série collège, Centres étrangers III, après un texte de J.M.G. Le Clézio (Printemps et autres saisons) :
La musique est habituellement considérée comme source de plaisir, occasion de communication ou même de communion. Qu’en pensez-vous ? Vous organiserez votre réflexion autour d’exemples précis.

45) 1998, série professionnelle, Nantes, après un texte de J-D. Bredin (Un enfant sage) :
« Je ne pourrais vivre sans la musique ». Certaines personnes éprouvent une véritable passion pour un genre de musique, pour un artiste, pour un groupe musical… Et vous, pourriez-vous « vivre sans la musique » ? Vous exposerez vos arguments sous la forme d’un développement organisé (introduction, développement, conclusion) à partir d’exemples précis (une vingtaine de lignes).


Animaux

46) 1999, série collège, Lille, après un texte d’E. Ajar (La vie devant soi) :
Selon vous, un animal peut-il devenir un ami ? Vous pourrez illustrer vos arguments d’exemples tirés de vos lectures et de votre expérience personnelle.

47) 1999, séries technologique et professionnelle, Polynésie, après un texte de C. Kerdilès (Chien d’atoll et autres nouvelles polynésiennes) :
De plus en plus nombreuses sont les personnes à avoir chez elles un animal domestique, que ce soit un chien ou un chat. Comment expliquez-vous un tel comportement ? Pensez-vous que ce soit une bonne chose d’avoir un animal à la maison ? Précisez pour quelles rasions, selon vous.

48) 1998, série professionnelle, Paris-Créteil-Versailles, après un texte de Colette (Autres bêtes) :
Comment expliquez-vous l’attachement qu’éprouvent certaines personnes envers les animaux domestiques ?

49) 2005, série technologique et professionnelle, après un texte de F. Vargas (L’homme à l’envers) :
Des animaux sauvages sont réintroduits chaque année en France. Certains critiquent, d’autres au contraire, soutiennent cette action. Qu’en pensez-vous ?


Nature, environnement

50) 1999, série collège, Afrique du Nord, après un texte de Rita Krauss (Récits du monde) :
La pollution est un problème qui touche tout le monde et tous les pays. Il est nécessaire de lutter contre elle. Donnez deux arguments pour justifier cette nécessité, illustrés d’exemples. L’un des arguments concernera un aspect de votre vie quotidienne, l’autre se réfèrera à une question de l’actualité mondiale. Vous introduirez et vous conclurez votre rédaction.

51) 1998, séries technologique et professionnelle, Amiens, après un texte d’E. Zola (La mort d’Olivier Bécaille) :
Le texte d’Emile Zola évoque une catastrophe naturelle. La nature peut être l’amie ou l’ennemie de l’homme. Montrez, dans un devoir organisé, ces deux aspects en vous appuyant sur des exemples précis.

52) 1998, séries technologique et professionnelle, Centres étrangers II, après un texte de J.M.G. Le Clézio (Le chercheur d’or) :
L’auteur, dans ce texte, évoque une nature « comme aux premiers jours du monde ». Pensez-vous que la nature aujourd’hui soit menacée ? Vous préciserez pourquoi et comment, à l’aide d’exemples. Quelles solutions pourrait-on apporter (20 lignes environ) ?


Mode, apparence

53) 1999, série collège, , Paris-Créteil-Versailles, après un texte d’A. Gide (Si le grain ne meurt) :
« C’était l’usage, c’était la mode, et l’on n’y pouvait rien » (l.14-15). Vous sentez-vous obligé(e) de vous soumettre à une mode (vestimentaire ou autre) ? Vous présenterez votre point de vue sous la forme d’un devoir argumenté et illustré d’exemples précis. Il sera composé d’une introduction, d’au moins deux paragraphes et d’une conclusion.

54) 1999, série collège, Antilles, après un texte de V. Hugo (Les misérables) :
« Marius était horriblement contrarié parce qu’il avait de la poussière sur ses bottes. » Comme Marius, attachez-vous de l’importance à votre tenue vestimentaire, à l’apparence ? Pensez-vous que ces dernières soient déterminantes dans les relations humaines ? Vous appuierez votre argumentation sur des exemples précis.

55) 1999, série collège, Nantes, après un texte de M. Tournier (Des clés et des serrures) :
Un (ou une) de vos ami(e)s vous a confié son regret de ne pas pouvoir devenir mannequin parce qu’il (elle) ne se sent pas suffisamment beau (belle). Vous lui écrivez pour lui expliquer qu’il y a dans la vie des valeurs plus importantes que la beauté physique. Rédigez les arguments, illustrés d’exemples, que vous mettriez dans cette lettre (sans reproduire ni en-tête ni formule de politesse, et en veillant à éviter le langage familier).


Autres sujets
56) 2012, séries technologique et professionnelle, après un texte de M. Levy (Le voleur d’ombres) :

57) 2011, séries technologique et professionnelle, après un texte de P. Delerm (La première gorgée de bière) :
Un lieu auquel vous êtes attaché(e) est menacé par un projet de la mairie qui le transformera complètement. Vous écrivez au maire de la commune pour exprimer votre désaccord. Après avoir présenté ce lieu, vous développerez les arguments pour convaincre le maire de renoncer au projet. Rédigez votre lettre en une vingtaine de lignes minimum.

58) 2005, série professionnelle, après un texte de M. Tournier (Vendredi ou la vie sauvage) :
Robinson « en avait assez depuis longtemps de cette organisation ennuyeuse et tracassière ».
Parmi les règles que l’on vous demande d’observer dans la vie quotidienne (par exemple à l’école, à la maison, dans la rue…), lesquelles vous semblent nécessaires ? Lesquelles aimeriez-vous modifier ? Citez au moins deux règles nécessaires. Pourquoi vous semblent-elles incontournables ? Citez au moins deux règles à modifier. Pourquoi voudriez-vous les changer ?

59) 2003, série technologique et professionnelle, après un texte de Soraya Nini (Ils disent que je suis une beurette) :

60) 1999, série collège, Caen, après un texte d’E. Zola (L’œuvre) :
La nuit ne suscite pas chez tous les mêmes émotions. Vous direz, dans une composition argumentée, quels sont pour vous les charmes et les désagréments de la nuit.

61) 1999, série collège, Bordeaux, après un texte de R. Sabatier (Les allumettes suédoises) :
Le texte de Sabatier présente le monde de l’enfance comme un univers de jeu et d’insouciance. Dans un développement ordonné, vous présenterez les arguments que vous pourriez opposer à ce point de vue, en les illustrant d’exemples précis.

62) 1999, série collège, Clermont-Ferrand, après un texte de V. Hyspa (L’éponge en porcelaine) :
Pensez-vous que l’humour noir soit un moyen efficace pour défendre ses idées ? Vous illustrerez votre argumentation en vous appuyant sur des exemples tirés de votre vie quotidienne, de vos lectures ou des émissions que vous voyez à la télévision.

63) 1999, série collège, Amiens, après un texte de G. Duhamel (Le notaire du Havre) :
Pourquoi nous mettons-nous parfois en colère ? Est-ce une réaction que l’on peut justifier ? Dans un développement rédigé et organisé, vous appuierez votre réflexion sur des exemples empruntés à vos lectures ou à votre expérience personnelle.

64) 1999, série collège, Europe de l’Est et du Nord, après un texte de P. Guimard (Rue du Havre) :
Certains disent que la ville est un lieu qui favorise l’anonymat et rend les gens indifférents. D’autres pensent au contraire qu’elle est un lieu de rencontre, de tolérance, de liberté… Vous donnerez votre opinion sur cette question en illustrant os arguments d’exemples précis tirés de votre expérience : actualité, lectures, films, etc.

65) 1999, série collège, Rennes, après un texte de R. Gary (La promesse de l’aube) :
Vous avez déjà éprouvé une passion pour une personne, un lieu, un objet ou une activité. Après avoir brièvement présenté cette passion, les circonstances qui l’ont fait naître ou dans lesquelles vous l’avez éprouvée, vous dire ce qu’elle vous a apporté et ce qu’elle vous a peut-être aussi coûté.

66) 1999, série collège, Polynésie, après un texte de M. Tournier (La goutte d’or) :
Le tourisme fait se côtoyer des gens de cultures, de coutumes et de comportements différents. Cela pose parfois des problèmes. Lesquels ? Comment les éviter ? Quelles précautions faut-il prendre pour que les habitants d’une région touristique n’aient pas une réaction de rejet à l’égard des visiteurs ? Vous donnerez votre point de vue argumenté sur cette question, dans un développement organisé, illustrés d’exemples précis, d’une trentaine de lignes.

67) 1999, série technologique, Rouen, après un texte de Maupassant (« La parure ») :
Dans le texte de Maupassant, les deux amies se retrouvent séparées à la suite d’une fâcheuse histoire. Pensez-vous qu’une véritable amitié puisse résister à de tes événements ? Vous présenterez votre point de vue sur l’amitié à l’aide d’exemples personnels ou empruntés à des romans ou de films.

68) 1999, séries technologique et professionnelle, Amiens, après un texte de Giono (L’homme qui plantait des arbres) :
Dans ce texte, Jean Giono nous met en présence d’un berger sympathique et qui apporte son aide. Donnez d’autres exemples de solidarité humaine, pris ans la vie actuelle. Vous expliquerez pourquoi les gens, de nos jours, acceptent d’aider les autres ou refusent de le faire. Rédigez votre devoir sous forme composée comprenant une introduction, un développement, une conclusion.

69) 1998, série collège, Bordeaux, après un texte de M. Pagnol (Manon des sources) :
Quel rôle l’argent joue-t-il dans la vie ? Faut-il lui accorder autant de place qu’Ugolin ? Vous présenterez votre réflexion sous la forme d’une argumentation ordonnée.

70) 1998, série collège, Paris-Créteil-Versailles, après un texte de G. Duhamel (Journal de Salavin) :
Pourquoi et en quelles occasions les hommes aiment-ils se rassembler en foule ? Quels peuvent être les dangers de tels rassemblements ?

71) 1998, série collège, Limoges, après un texte de H. Verneuil (Mayrig) :
Dans ce récit, les voisins rejettent la famille du narrateur et font preuve d’intolérance. Vous essayerez d’expliquer toutes les raisons qui peuvent conduire à l’intolérance et par quels moyens on peut lutter contre elle concrètement. Vous appuierez votre argumentation sur des exemples précis tirés du texte ou d’autres lectures, de vos connaissances ou de votre expérience personnelle.

72) 1998, série collège, groupe Est, après un texte de J. Joubert (Les enfants de Noé) :
Aimeriez-vous connaître votre avenir ? Exposez votre point de vue en appuyant votre argumentation sur des exemples précis.

73) 1998, série technologique, Caen, après un texte de D. Picouly (Le champ de personne) :
Quels sont les héros (ou les héroïnes) de votre enfance, de votre adolescence ? Présentez-les et donnez les raisons de votre intérêt. Quelles sont les conséquences de la fréquentation de ces êtres dans votre vie quotidienne ?

Attention : gens côtoyés, pas héros de cinéma ou de BD…

74) 1998, série technologique, Rouen, après un texte d’E. Zola (Nouveaux contes à Ninon) :
Au sein d’une classe, la solidarité est nécessaire. A partir d’un ou de plusieurs exemples, montrez en quoi cette attitude est bénéfique. Votre devoir organisé (introduction, développement, conclusion) comportera quinze lignes au minimum.

75) 1998, séries technologique et professionnelle, Limoges, après un texte de B. Vian (Marthe et Jean) :
Les accidents de la route, malgré les efforts entrepris, restent très nombreux. Quelles vous semblent en être les causes ? Quand vous serez en âge de conduire, que ferez-vous, en tant qu’automobiliste, pour contribuer à la diminution de ces accidents ?

76) 1998, série professionnelle, Rouen, après un texte de J. Verne (Vingt mille lieues sous les mers) :
Devant l’inconnu, on peut réagir différemment : par la curiosité, par la peur, par la méfiance, etc. Exposez vos propres réactions et sentiments face à ce que vous ne connaissez pas en vous appuyant sur des exemples précis (médecine, science, aventure, vie quotidienne…). Votre devoir comportera quinze lignes.

77) 1997, série collège, sujet national, session de remplacement, après un texte d’O. Sembène (Xala) :
Quelles réflexions vous inspire la scène que décrit Sembène Ousmane ? En vous référant à des exemples pris dans l’actualité ou dans vos lectures, vous préciserez votre point de vue sur un monde partagé entre la richesse et l’exclusion.

78) 1997, série collège, Polynésie française, session de remplacement, après un texte de M. Tournier (Vendredi ou la vie sauvage) :
La solitude représente parfois une souffrance, comme dans le cas de Robinson. Mais ne peut-elle pas aussi être recherchée ? Pourquoi ? Vous rédigerez un devoir construit, en vous appuyant sur des exemples précis tirés de votre expérience personnelle, de vos observations ou de vos lectures.

79) 1997, série technologique, groupe Est, après un texte d’E. Zola (Germinal) :
« Il y a des fois où cette injustice me révolte » (l.28-29). Quelle est pour vous une des plus grandes injustices du monde actuel ? Justifiez votre choix par des arguments que vous illustrerez par des exemples précis. Organisez votre devoir afin de montrer clairement votre avis au lecteur, dans le but de le convaincre.



cannelle21
Médiateur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par cliohist le Dim 22 Déc 2013 - 14:26

Pour quelles raisons est-il nécessaire que des journalistes se rendent sur le terrain pour réaliser leurs reportages?
Pour réaliser leur reportage ?
ou pour dire, dans un stade vide (c'était Soweto sur I-Tele), ou devant une porte fermée d'un ministère (c'est tous les jours ouvrables sur BFMN ou sur I-Tele), qu'ils n'ont rien de nouveau à dire ?


Dernière édition par cliohist le Dim 22 Déc 2013 - 21:24, édité 2 fois

cliohist
Niveau 10


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par Amaliah le Dim 22 Déc 2013 - 15:13

cliohist a écrit:
Pour quelles raisons est-il nécessaire que des journalistes se rendent sur le terrain pour réaliser leurs reportages?
Pour réaliser leur reportage
ou pour dire, dans un stade vide, ou devant une porte fermée, qu'ils n'ont rien de nouveau à dire ?

 heu 

Amaliah
Grand Maître


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par manious le Mar 24 Déc 2013 - 18:13

Merci pour toutes ces infos.

Je pensais proposer le sujet: Doit-on toujours dire la vérité?
Dans ce type de sujet, attendez-vous forcément des exemples tirés de leur lecture?
Si oui, j'avais vu dans un autre post L'age d'homme de Leiris ( opération des végétations) et le film La vie est belle. D'autres suggestions?

manious
Niveau 9


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par mamamanette le Mer 25 Déc 2013 - 11:23

Cripure a écrit:
- Pensez-vous que la valeur des grandes vacances provienne de la vacance des grandes valeurs ?
- Que pensez-vous de ce proverbe bantou : "Quand les dieux veulent punir les hommes, ils exaucent leurs prières" ?
- Que pensez-vous de ce proverbe fou : "Quand l'imbécile montre la lune, le sage ne sait pas pourquoi" ?

 yesyes yesyes yesyes 

_________________
Venez vous détendre sur mon blog de fille folle de shopping éthique et de bien d'autres choses ! http://fortetetesurtalonshauts.blogspot.com/

mamamanette
Empereur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par mamamanette le Mer 25 Déc 2013 - 11:27

Capessou a écrit:En voici des sujets orignaux, Cripure !

Chaque année, je donne :
Pour ou contre la peine de mort.


Cette année, j'ai donné le sujet du brevet 2013 :
Le monde d'aujourd'hui laisse-t-il place, selon vous, à un ailleurs qui fasse rêver ?
Vous donnerez votre réponse dans un développement argumenté et organisé.
Votre texte fera au moins deux pages (soit une cinquantaine de lignes).

Et là, je viens de leur donner :
Sans vous limiter à la mode vestimentaire, dites ce que vous pensez de cette parole de Coco Chanel : " Il vaut mieux suivre la mode, même si elle est laide ".

J'aime beaucoup le dernier sujet. Pour le premier, pour l'avoir traité de nombreuses fois avec des classes en tant que génépiste puis prof, je dirais que cela nécessite de solides lectures avant (Hugo, Badinter, textes documentaires) pour empêcher le débat de tourner à vide et les opinions sans recul / passionnées / en provenance directe des parents de tourner en rond, et parfois à l'affrontement...

_________________
Venez vous détendre sur mon blog de fille folle de shopping éthique et de bien d'autres choses ! http://fortetetesurtalonshauts.blogspot.com/

mamamanette
Empereur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par mamamanette le Mer 25 Déc 2013 - 11:30

manious a écrit:Merci pour toutes ces infos.

Je pensais proposer le sujet: Doit-on toujours dire la vérité?
Dans ce type de sujet, attendez-vous forcément des exemples tirés de leur lecture?
Si oui, j'avais vu dans un autre post L'age d'homme de Leiris ( opération des végétations) et le film La vie est belle. D'autres suggestions?

Forcément, non, mais c'est tellement mieux...
Dans les lectures qu'ils ont pu faire :
Antigone et ce que Créon lui révèle sur ses frères. (ça la blesse mais ça ne change rien)
Oedipe et son adoption : s'il l'avait su, est-ce que... ?
Romain Gary découvrant que sa mère n'est pas végétarienne : humiliation terrible, mais si elle l'avait dit, ce serait sans doute revenu au même...
En 4e, ce qui a pu les marquer, peut-être :
La Parure
Valjean annonçant d'emblée qu'il vient du bagne à Monseigneur Myriel (intérêt de l'honnêteté)
etc. etc.

_________________
Venez vous détendre sur mon blog de fille folle de shopping éthique et de bien d'autres choses ! http://fortetetesurtalonshauts.blogspot.com/

mamamanette
Empereur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par Capessou le Mer 25 Déc 2013 - 19:39

mamamanette a écrit:
Capessou a écrit:En voici des sujets orignaux, Cripure !

Chaque année, je donne :
Pour ou contre la peine de mort.


Cette année, j'ai donné le sujet du brevet 2013 :
Le monde d'aujourd'hui laisse-t-il place, selon vous, à un ailleurs qui fasse rêver ?
Vous donnerez votre réponse dans un développement argumenté et organisé.
Votre texte fera au moins deux pages (soit une cinquantaine de lignes).

Et là, je viens de leur donner :
Sans vous limiter à la mode vestimentaire, dites ce que vous pensez de cette parole de Coco Chanel : " Il vaut mieux suivre la mode, même si elle est laide ".

J'aime beaucoup le dernier sujet. Pour le premier, pour l'avoir traité de nombreuses fois avec des classes en tant que génépiste puis prof, je dirais que cela nécessite de solides lectures avant (Hugo, Badinter, textes documentaires) pour empêcher le débat de tourner à vide et les opinions sans recul / passionnées / en provenance directe des parents de tourner en rond, et parfois à l'affrontement...

Eh bien à l'inverse, je commence par ce débat après avoir analysé une planche de BD ( séquence mise sur le site me semble-t-il). Le débat permet de trouver des arguments assez intelligents notamment l'exemplarité de la peine. J'aide un peu, hein !  ;-)
C'est ensuite que nous lisons des textes littéraires,  surtout Hugo. Et je trouve que le fait d'avoir déjà réfléchi au sujet leur permet de bien mieux comprendre les arguments des textes et aussi d'apprécier les stratégies d'argumentation et donc le style des auteurs.


Dernière édition par Capessou le Mer 25 Déc 2013 - 23:21, édité 1 fois

_________________
2013-2014 une 5e, deux 4e, une 3e, un atelier 6e, deux ateliers 5e, un atelier 3e, PP 4e (et je suis déjà fatiguée...)

Capessou
Habitué(e) du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par mamamanette le Mer 25 Déc 2013 - 23:17

Oui bien sûr dans l'autre sens c'est intéressant aussi !! L'important c'est que ce soit quelque part  Smile 

_________________
Venez vous détendre sur mon blog de fille folle de shopping éthique et de bien d'autres choses ! http://fortetetesurtalonshauts.blogspot.com/

mamamanette
Empereur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par Capessou le Mer 25 Déc 2013 - 23:20

topela 

_________________
2013-2014 une 5e, deux 4e, une 3e, un atelier 6e, deux ateliers 5e, un atelier 3e, PP 4e (et je suis déjà fatiguée...)

Capessou
Habitué(e) du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par mamamanette le Mer 25 Déc 2013 - 23:20

Ce que je voulais dire, c'est qu'avec certains publics d'élèves, l'argumentation perso en premier vire trop vite à l'affrontement entre les pour et les contre, tandis qu'en les faisant passer par des lectures ils ont moins l'impression d'engager leur propre opinion, et du coup ils nuancent et finalement leur opinion a évolué et ils en parlent plus calmement.

_________________
Venez vous détendre sur mon blog de fille folle de shopping éthique et de bien d'autres choses ! http://fortetetesurtalonshauts.blogspot.com/

mamamanette
Empereur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par mamamanette le Mer 25 Déc 2013 - 23:23

Mai si tu y arrives dans l'autre sens bien qu'en ZEP, bravo à toi !! Il faut je pense avoir mis en place un super cadre pour y arriver.
Disons en fait que ce que j'ai vécu en tant que génépiste, c'est que lorsqu'une majorité d'élèves viennent d'un ou plusieurs pays qui considèrent la peine de mort comme "normale", ils se sentent vite attaqués dans leur culture par ce débat. Donc je propose toujours aussi des textes traduits, Etats-Unis, Chine, Moyen-Orient, pour qu'ils voient que ce n'est pas un modèle contre un autre, et que même dans les pays où ça a toujours été intégré certains ressortissants luttent contre.
Sur ce j'arrête le HS  Smile 

_________________
Venez vous détendre sur mon blog de fille folle de shopping éthique et de bien d'autres choses ! http://fortetetesurtalonshauts.blogspot.com/

mamamanette
Empereur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par lapetitemu le Ven 27 Déc 2013 - 15:27

Pfff, à vous lire, je me rends compte que ce que je propose comme "formation" à ce nouveau sujet est médiocre... Mais sans doute aussi parce que c'est la première fois que j'ai des 3e et que je n'ai jamais non plus travaillé sur les anciens programmes, sur l'argumentation, etc.

C'est drôle, je pensais que c'est quelque chose que j'allais adorer (travailler sur l'argumentation, la méthode, la rigueur d'un plan...), et finalement cela m'ennuie cruellement. Enfin, disons que c'est en voyant l'écart entre ce que je m'imaginais pouvoir faire avec mes élèves et la réalité de ce qu'ils peuvent produire que cela m'ennuie.
Mais c'est aussi parce que je ne les ai pas suffisamment tirés vers le haut.

Bref, une fois de plus, je vois que je suis beaucoup plus à l'aise avec mes "petits" (préparer des cartes pour l'écriture d'un conte en 6e, tout ça, tout ça...), et qu'il est heureux que je ne sois pas en lycée !

(Désolée pour le petit coup de déprime et d'auto-critique qui vient pourrir mon propre fil...)

Et merci à tous (en particulier cannelle pour cette réserve impressionnante !)

lapetitemu
Erudit


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par mamamanette le Ven 27 Déc 2013 - 15:48

lapetitemu, c'est vrai que c'est pénible de démarrer et de les tirer vers le haut, les progrès sont lents... et il faut se botter les fesses pour ne pas se décourager au départ, mais au moins c'est vraiment formateur pour l'esprit.
et puis tu n'as pas à déprimer, moi je n'ai aucune patience avec les plus jeunes et ça m'embête aussi, du coup je n'ai pas osé prendre de 6e jusqu'à présent... d'autant que ça arrange mes collègues que je me cantonne aux grands zaffreux Smile  C'est normal et humain d'avoir des préférences, et puis il faut bien le dire, les petits sont souvent plus spontanés et moins apathiques... Quand je vois ce que certains faisaient en 6e avec une collègue et comment ils m'arrivent en 4e, pas de doute, les hormones sont passées par là...

_________________
Venez vous détendre sur mon blog de fille folle de shopping éthique et de bien d'autres choses ! http://fortetetesurtalonshauts.blogspot.com/

mamamanette
Empereur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par miss terious le Mar 12 Aoû 2014 - 13:52

J'exhume ce topic parce que je suis à la recherche d'un sujet de réflexion pour mon chapitre autour de la Première Guerre. L'an passé j'avais donné aux élèves une citation d'Hemingway (proposée par Cannelle, je crois) sur la guerre comme crime. Mais j'ai ensuite eu une formation avec des IPR et mon sujet n'était pas recevable ! Je réfléchis donc à autre chose. Pour l'heure, j'ai pondu ceci : Dans son roman Les Croix de bois (1919), l'écrivain Roland Dorgelès prête ce mot à l'un des héros de son roman. De retour du front, mutilé et réformé, peu avant l'armistice du 11 nov. 1918, le soldat déclare : « Je trouve que c'est une victoire, parce que j'en suis sorti vivant ». Partagez-vous son point de vue ? Vous donnerez votre réponse dans un développement argumenté et organisé. 
Je crois que c'est là un sujet trop difficile. Mais je ne sais pas trop quoi d'autre leur donner. Je farfouille parmi les citations présentes sur le net, mais ne trouve rien de concluant. Ou alors, il faudrait que je parte sur la notion de témoignage, d'engagement... je ne sais pas trop. J'attends vos avis éclairés !

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par V.Marchais le Mar 12 Aoû 2014 - 13:56

Et pourquoi pas quelque chose d'assez bateau, du style : Pensez-vous que la guerre puisse être nécessaire ? Pour répondre, vous pourrez vous appuyer sur des exemples tirés de vos lectures, de votre connaissance de l'Histoire ou de l'actualité.

V.Marchais
Empereur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par miss terious le Mar 12 Aoû 2014 - 14:05

Ben, mon sujet de l'an passé ressemblait à ça. Je le copie/colle :
L’écrivain Ernest Hemingway a écrit : « Qu’elle soit nécessaire ou même justifiée, ne croyez jamais que la guerre n’est pas un crime ».
Partagez-vous son point de vue ? Vous donnerez votre réponse dans un développement argumenté et organisé. Votre texte fera au moins deux pages.
Mais les IPR l'ont trouvé irrecevable. C'est pourquoi je cherche autre chose. Mais merci, V.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par V.Marchais le Mar 12 Aoû 2014 - 14:15

Et au nom de quoi serait-il irrecevable ?  Shocked Ça me semble tout à fait abordable pour des 3e. S'ils viennent d'étudier des textes en lien avec la 1ère GM en français et en Histoire, ils ont la matière pour évoquer la boucherie charcuterie, la science sans conscience, l'impérialisme et les nationalismes stériles ; mais ils sont aussi capables de penser qu'on peut parfois défendre des idées, des peuples, des principes, on en parle assez dans l'actualité.
Quels arguments tes IPR ont-ils donné ? Je serais curieuse de les entendre.

V.Marchais
Empereur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par mamamanette le Mar 12 Aoû 2014 - 15:17

J'avais donné un sujet sur la mémoire du passé qui avait assez bien marché, dans un sujet type brevet sur Dorgelès qui parlait des souvenirs qui le hantent, à la fois comme une douleur et un hommage aux morts :
Pensez-vous qu'il soit bon d'entretenir le souvenir d'un passé douloureux ?

Ainsi ils avaient pu réinvestir le programme d'histoire en lien avec le nôtre, mais aussi le chapitre sur les souvenirs d'enfance et d'adolescence, ainsi qu'Antigone.

Mais comme Véronique, j'aimerais bien savoir ce qui a déplu, je ne vois pas le pb. Et effectivement le sujet que tu proposes me semble beau mais difficile pour des 3e.

_________________
Venez vous détendre sur mon blog de fille folle de shopping éthique et de bien d'autres choses ! http://fortetetesurtalonshauts.blogspot.com/

mamamanette
Empereur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par mamamanette le Mar 12 Aoû 2014 - 15:36

Ah, et cette année aussi, super pour en revenir à l'essence de notre discipline en plus, et permettant de réemployer tout ce qu'on a vu :
" Selon vous, les mots détiennent-ils un grand pouvoir ?"

_________________
Venez vous détendre sur mon blog de fille folle de shopping éthique et de bien d'autres choses ! http://fortetetesurtalonshauts.blogspot.com/

mamamanette
Empereur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Récolte de sujets de réflexion !

Message par miss terious le Mar 12 Aoû 2014 - 15:45

Hélas, je suis justement (comme un fait exprès) arrivée après qu'ils ont eu parlé de « mon » sujet. Les participants à la formation devaient envoyer les sujets donnés à leurs élèves et deux copies afin qu'on puisse travailler dessus. Mes copies n'ont pas été choisies mais mon sujet apparaissait dans la liste et a été déclaré irrecevable. J'ai demandé aux collègues présents ce qui avait été dit mais je ne m'en souviens plus trop ; seul le mot « irrecevable » m'est resté. Il me semble me souvenir que cette irrecevabilité venait de l'emploi du mot « crime » pour parler de la guerre. Pour l'IPR, la notion de guerre ne peut être discutée, ou quelque chose d'approchant...

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum