Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Invité N le Mer 18 Déc 2013, 13:39

Attendons de gagner plus, et après, on verra pour les réformes... 1800€ nets après un BAC+5 et un concours difficile, c'est légèrement abusé ! Smile

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Fraser le Mer 18 Déc 2013, 13:56

Ce qu'il y a de bien avec les toboggans, c'est qu'une fois en bas, on ne peut pas remonter...

Fraser
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Jacq le Mer 18 Déc 2013, 20:05

Sauf dans le cadre de la réforme des rythmes pour les PE, je ne vois pas ce que cela va changer, car de toute façon les ministres seront encadrés par les mêmes au ministère, suivront les mêmes marottes des syndicats (certains syndicats) et des fédé de parents.
Donc nous resterons sur le pédagogisme, les compétences et capacités et savoirzêtre, les mêmes objectifs en %, le CCF et le contrôle continu etc.
Rien à attendre d'un changement.
A la rigueur je préfère le même ministre avec une inflection de la politique menée qu'un autre ministre qui ne fera pas mieux.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Balthazaard le Mer 18 Déc 2013, 20:43

bonjour
Je ne suis pas d'accord, le remplacement d'Allègre par Lang en 2000 avait immédiatement apaisé le climat, (et au passage enterré un projet de calendrier scolaire calamiteux avec 12 jours à noël)...Peillon est grillé, du reste son discours s’était pas mal radicalisé ces derniers temps, plus personne ne peut lui faire confiance, il faut qu'il parte...
De toute manière si il est viré ce sera par peur des municipales, et ne soyons pas naïf, si le pouvoir pense être capable de passer outre ses réseaux à l'intérieur du PS...il est très possible que, maintenant que son avenir politique (hexagonal) semble compromis, ses partisans soient beaucoup plus tièdes!!, le remplaçant devra marcher sur des oeufs sinon attention à la claque!

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Madame Mado le Mer 18 Déc 2013, 20:54

@Balthazaard a écrit:bonjour
Je ne suis pas d'accord, le remplacement d'Allègre par Lang en 2000 avait immédiate apaisé le climat...

Absolument. Je l'ai vécu en "live" : ce changement de personne avait beaucoup calmé les choses.
Même si la ligne politique était restée la même (me souviens plus trop), le changement de ton avait beaucoup modifié l'ambiance (me souviens bien).

Madame Mado
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par elena3 le Mer 18 Déc 2013, 21:17

Ah si ! Si Peillon se barre= adieu la réforme et on peut avoir la paix pour qq temps (mois). Avec Lang on avait eu la paix pour qq temps parce qu'il n'avait rien foutu avait su apporter les réponses attendues. Laughing Laughing 

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Fraser le Mer 18 Déc 2013, 21:22

Même si son départ ne changeait rien, cela n'en serait pas moins une petite satisfaction (mesquine) pour ma part...

Fraser
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par arcenciel le Mer 18 Déc 2013, 21:23

forrester1 a écrit:Même si son départ ne changeait rien, cela n'en serait pas moins une petite satisfaction (mesquine) pour ma part...
Une grande pour moi!

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par elena3 le Mer 18 Déc 2013, 21:30

@arcenciel a écrit:
forrester1 a écrit:Même si son départ ne changeait rien, cela n'en serait pas moins une petite satisfaction (mesquine) pour ma part...
Une grande pour moi!
Une victoire ! Et en plus on pourrait régler des comptes avec certains syndicats retrouverait une certaine sérénité  diable 

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Invité N le Mer 18 Déc 2013, 21:38

Si Vincent Peillon part avec qui allons-nous nous retrouver ? Ségolène ? J'ai hâte ! chirolp iei 

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par wanax le Mer 18 Déc 2013, 21:49

@Madame Mado a écrit:
@Balthazaard a écrit:bonjour
Je ne suis pas d'accord, le remplacement d'Allègre par Lang en 2000 avait immédiate apaisé le climat...

Absolument. Je l'ai vécu en "live" : ce changement de personne avait beaucoup calmé les choses.
Même si la ligne politique était restée la même (me souviens plus trop), le changement de ton avait beaucoup modifié l'ambiance (me souviens bien).
Le ton avait changé, pas la rémunération.  Very Happy 
De mémoire : ''année blanche'', ''ne pas fragiliser la croissance''...
Bref :
Quand il y a croissance, il ne faut pas la fragiliser, on gèle le point d'indice ou tout comme.
Quand il y a récession, le gouvernement ne peut pas nous augmenter, ''à l'heure où tant de Français connaissent des difficultés..''
Heureusement, à part ces deux cas, le reste du temps, c'est royal au bar.

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par C'est pas faux le Mer 18 Déc 2013, 21:50

Même au bar, c'est pas une bonne idée.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par InvitéPas le Mer 18 Déc 2013, 21:56

On se cotise pour le savon ?
Je ne peux plus blairer les socialistes du PS et cet homme-là y est pour quelque chose.

_________________
"L'ENT idéal ne serait constitué que d'une poubelle et la seule fonction de l'ENT serait de se mettre lui-même dans sa propre poubelle de façon récursive et sans mécanisme de sortie." Dugong

"S'il arrive que tu tombes, apprends vite à chevaucher ta chute. Que ta chute devienne ton cheval pour continuer ton voyage." Frankétienne
I love you

InvitéPas
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Bouboule le Mer 18 Déc 2013, 22:02

@wanax a écrit:
Quand il y a croissance, il ne faut pas la fragiliser, on gèle le point d'indice ou tout comme.

Quand il y a croissance, on baisse la TVA. Pas fou.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par elena3 le Mer 18 Déc 2013, 22:05

Pour les PE, l'urgence, c'est bien l'abandon de cette pxxxx de réforme des rythmes. Vient également la revalorisation du point d'indice. Avec ce qu'a fait ce gvt depuis son arrivée, on ne demande même plus une amélioration mais surtout un soulagement. Il est certain que je ne voterai pas PS aux municipales dans tous les cas, seul l'abandon de cette réforme pourrait me faire réfléchir en cas de duel PS/FN.

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Lefteris le Mer 18 Déc 2013, 22:14

@elena3 a écrit:Pour les PE, l'urgence, c'est bien l'abandon de cette pxxxx de réforme des rythmes. Vient également la revalorisation du point d'indice. Avec ce qu'a fait ce gvt depuis son arrivée, on ne demande même plus une amélioration mais surtout un soulagement. Il est certain que je ne voterai pas PS aux municipales dans tous les cas, seul l'abandon de cette réforme pourrait me faire réfléchir en cas de duel PS/FN.
Le point d'indice est une urgence (0,5 % en 6 ans , ça fait peu ...) , mais ça touche toute la fonction publique , alors  Rolling Eyes .
Pour les PE, outre l'abandon de cette réforme qui allonge les heures de préau et de présence , l'urgence en terme de carrière est d'obtenir le même ratio de HC . La prime correspondant à l'ISOE, certes symbolique, est secondaire par rapport au régime indiciaire ( qui est pris en compte pour la retraite).

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par C'est pas faux le Mer 18 Déc 2013, 22:14

Je viens de recevoir un mail indiquant le résultat de la consultation sur les rythmes dans ma commune :
- à la question : Le décret permet-il la réussite de tous les élèves ? La réponse est non à 86 % (95 % chez les enseignants);
- à la question : Faut-il retirer le décret ? La réponse est oui à 86 % (86 % chez les enseignants).
Il y a donc 9 % d'enseignants de ma ville pour considérer que le décret ne permet pas la réussite gnagnagna, mais qu'il faut le garder quand même.  scratch 

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par C'est pas faux le Mer 18 Déc 2013, 22:17

Quand j'y pense, c'est quand même une sacrée dérouillée. Alors qu'il était prioritaire et avait carte blanche ...

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Lefteris le Mer 18 Déc 2013, 22:28

@C'est pas faux a écrit:Quand j'y pense, c'est quand même une sacrée dérouillée. Alors qu'il était prioritaire et avait carte blanche ...
Il avait beaucoup d'atouts : prof de philo après l'un des plus répugnants ministres, issu de cette clique de VRP arrogants, ce qui présentait mieux et faisait moins provoc. Des moyens, une politique supposée en rupture avec ce qui précédait, et ses propres engagements (changer la formation, etc.) .
Qu'a-t-il fait ? La continuité d'une politique européiste et océdéiste. Il n'a pas redonné confiance au corps enseignant en continuant dans le pédagogisme, et n'a pas encouragé les jeunes à passer les concours de ce fait , les ESPE seront la continuité des IUFM, les têtes ne tombent pas apparemment, les carrières ne sont pas revalorisées, il a imposé la réforme des rythmes, et il veut s'attaquer aux statuts et aux vacances ...
En un an et demi, il est exécré comme un type de la pire droite marchande. Bel exploit ... aai 

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par elena3 le Mer 18 Déc 2013, 22:35

En un an et demi, il est exécré comme un type de la pire droite marchande. Bel exploit ... aai
Et il risque d'entraîner le PS et tout ce gvt au fond de l'abîme. A moins qu'ils n'y soient déjà ? Rolling Eyes Rolling Eyes 

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par elena3 le Mer 18 Déc 2013, 22:40

C pas faux a écrit:Il y a donc 9 % d'enseignants de ma ville pour considérer que le décret ne permet pas la réussite gnagnagna, mais qu'il faut le garder quand même.
C'est le discours du Snuipp (et de la partie du SE qui veut une réforme-sur-les-rythmes-mais-pas-exactement-celle-là !). A vrai dire, ce sont plutôt ces syndicats qui doivent s'interroger ! Seuls 9% des PE suivent leurs avis !   

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par elena3 le Mer 18 Déc 2013, 22:54

Et ? heu 
Par contre, ça m'a permis de tomber par hasard sur cet article et de voir à quel point on nous prend pour des imbéciles en répétant les mêmes sornettes depuis 20 ans le numérique est un outil exceptionnel ! lol! lol! 
Quel est l'enjeu pédagogique ?

Il y en a plusieurs, le plus important est de répondre à la massification des savoirs par une individualisation des apprentissages. L'enseignant n'est plus une personne qui déverse son savoir sur une classe unique et indifférenciée. Il faut pouvoir transmettre le savoir en fonction des particularismes de chacun des élèves. Le numérique et ses outils y contribuent. Ce que nous appelons la "remédiation" fait partie des enjeux. Par exemple, des élèves de sixième ne maîtrisent pas la ponctuation. Eh bien, certaines applications numériques permettent de revoir avec eux ce point. Un autre enjeu, réduire les écarts sociétaux existant entre les enfants. Par exemple, certains jeunes peuvent ne pas avoir de culture axée vers le livre faute d'en avoir dans leur foyer. Eh bien, on peut déclencher une mécanique par le biais du livre numérique ou des approches alternatives de lecture.

http://www.gouvernement.fr/gouvernement/le-numerique-doit-venir-aux-jeunes-et-non-les-jeunes-au-numerique

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Bouboule le Mer 18 Déc 2013, 22:56

@Lefteris a écrit:
Il avait beaucoup d'atouts : prof de philo [...] 

Si seulement on pouvait le considérer comme prof de philo (un peu comme Luc F. ?). A peine l'expérience d'un néo-tit.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par Olympias le Mer 18 Déc 2013, 22:58

Bientôt, on n'aura peut-être plus sa bobine en photo...là, on lui donnerait le bon dieu sans confession...18 mois et que des déceptions !!  furieux 

Le numérique, c'est la tarte à la crème et ça n'aidera jamais à apprendre à lire ou à avoir des bons résultats à celui qui ne veut rien faire

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon "sur un toboggan", poussé par Fabius et Hollande.

Message par C'est pas faux le Mer 18 Déc 2013, 23:00

@elena3 a écrit:
Et ? heu 
Par contre, ça m'a permis de tomber par hasard sur cet article et de voir à quel point on nous prend pour des imbéciles en répétant les mêmes sornettes depuis 20 ans le numérique est un outil exceptionnel ! lol! lol! 
Quel est l'enjeu pédagogique ?

Il y en a plusieurs, le plus important est de répondre à la massification des savoirs par une individualisation des apprentissages. L'enseignant n'est plus une personne qui déverse son savoir sur une classe unique et indifférenciée. Il faut pouvoir transmettre le savoir en fonction des particularismes de chacun des élèves. Le numérique et ses outils y contribuent. Ce que nous appelons la "remédiation" fait partie des enjeux. Par exemple, des élèves de sixième ne maîtrisent pas la ponctuation. Eh bien, certaines applications numériques permettent de revoir avec eux ce point. Un autre enjeu, réduire les écarts sociétaux existant entre les enfants. Par exemple, certains jeunes peuvent ne pas avoir de culture axée vers le livre faute d'en avoir dans leur foyer. Eh bien, on peut déclencher une mécanique par le biais du livre numérique ou des approches alternatives de lecture.

http://www.gouvernement.fr/gouvernement/le-numerique-doit-venir-aux-jeunes-et-non-les-jeunes-au-numerique
 Rolling Eyes furieux 

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum