La France est-elle "raciste" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La France est-elle "raciste" ?

Message par Edgar le Sam 21 Déc 2013 - 23:04

Nous l'avons déjà entendu récemment dans la bouche de députés. Je viens d'entendre â la tv un réfugié syrien dire qu'il voulait absolument gagner le Royaume-Uni car la France est "raciste"et ne veut pas d'eux.


En admettant que ce soit vrai : selon vous, nous le sommes devenus ? l'avons au fond toujours été ? Est-ce le très important flux migratoire arrivé depuis 50 ans et les difficultés culturelles et sociales actuelles qui en découlent qui ont épuisé et lassé la population ? Est-ce notre système de protection sociale qui rendrait les gens moins responsables de leur survie et moins contraints de trouver seuls les moyens de leur subsistance qu'en GB qui provoquerait cette méfiance éventuelle vis à vis d'une catégorie de la population ? Ou vous n'y croyez pas du tout, et pensez que cela est faux ?

Ma question, au fond, revient à se demander si notre pays, qui a été porteur de réformes sociales et d'une empathie pour les opprimés n'est pas aujourd' hui victime d'élans de compassion actuels ou passés dont elle n'a plus les moyens économiques ni humains, ce qui provoquerait mécaniquement une tension réelle dans la société, que d'autres pays vivent différemment et mieux en ayant moins d'ambitions humanistes au départ. Question réelle que je me pose.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France est-elle "raciste" ?

Message par User5899 le Sam 21 Déc 2013 - 23:32

Je crois que la très grande majorité des Français n'est pas raciste au sens où nous établirions la supériorité ou l'infériorité a priori de tel ou tel groupe, de telle ou telle origine ethnique.
Pour autant
-les ressortissants du Maghreb et plus particulièrement d'Algérie continuent de subir les effets de la décolonisation et de la guerre d'Algérie : ils nous ont foutus dehors, et maintenant ils viennent nous emmerder chez nous...
-les comportements de ceux qui sont perçus comme étrangers sont passés au crible et le moindre faux pas de leur part est bien plus violemment ressenti et entraîne des réactions décuplées ;
-le mode de vie perçu comme standard en France sert d'outil de démarcation : ceux qui l'adoptent ne posent pas de problèmes, ceux qui ne l'adoptent pas sont rejetés ; à mon sens très visible sur les questions religieuses.
Bref, les étrangers, on les accepte très bien dès lors que rien ne les signale comme étrangers ou, s'ils se signalent comme étrangers, on les accepte très bien dès lors qu'on n'en entend pas parler.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France est-elle "raciste" ?

Message par PauvreYorick le Sam 21 Déc 2013 - 23:41

Je serais assez d'accord sur une partie du diagnostic; le pays est un peu xénophobe mais je ne pense pas qu'on puisse le dire raciste à proprement parler. Cela dit, c'est des machins ultra-compliqués à analyser, ces trucs-là.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France est-elle "raciste" ?

Message par damanhour le Sam 21 Déc 2013 - 23:48

Cripure a écrit:
-les comportements de ceux qui sont perçus comme étrangers sont passés au crible et le moindre faux pas de leur part est bien plus violemment ressenti et entraîne des réactions décuplées ;
.

+ 1
Si un jeune homme se comporte mal dans le RER, s'il est de la même couleur de peau que moi, je penserais qu'il s'agit juste d'un mal élevé...En revanche s'il est d'une autre couleur de peau, je le remarquerai tout de suite et le rangerai dans une case "étranger à problème" ou "immigré qui refuse de s'intégrer" même s'il est en France depuis 7 générations...
C'est un réflexe humain et il faut le reconnaître pour le combattre, l'expliquer...Refouler ce sentiment ne réussit qu'à le renforcer, c'est pourquoi donner des exemples positifs de jeunes issus de l'immigration est beaucoup plus constructif que jeter des anathèmes sur les "dérapages nauseabonds" (je ne supporte plus cette expression) d'une partie de la population. De même on a plein de personnages historiques qu'on peut évoquer comme le Chevalier de Saint Georges, le général Dumas...en insistant sur leur oeuvre qui va bien au delà de leur couleur de peau.

Il faut aussi ajouter que la crise économique a fait entrer la France dans une sorte de dépression nerveuse (très marquante si on voit l'ambiance à l'étranger). Les classes populaires se sentent abandonnées et rejetées.

Je ne pense pas donc que la France soit si "raciste" que ça mais en même temps, étant à moitié italienne, je peux donner de nombreux exemples cent fois pire... Embarassed 

damanhour
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France est-elle "raciste" ?

Message par Moonchild le Sam 21 Déc 2013 - 23:53

Je ne crois pas du tout que les Français soient spécifiquement plus racistes que n'importe quelle autre population ; en revanche les élites politiques et médiatiques  françaises ont énormément contribué à répandre l'idée que le peuple français serait profondément xénophobe.
Si on compare aux anglo-saxons ou aux scandinaves, il y a toutefois une spécificité : l'attachement au modèle de l'assimilation qui fait que, du point de vue des primaux arrivants, les français paraissent plus exigeants - et ils le sont sans doute - que d'autres peuples plus libéraux dans ce domaine. Toutefois, quel que soit le modèle d'intégration et même lorsqu'à première vue c'est une grande tolérance qui est érigée en principe, à l'arrivée l'extrême droite se développe dans des proportions analogues et propose le même type de réponses dans à peu près tous les pays européens concernés par une immigration de masse.


Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France est-elle "raciste" ?

Message par User5899 le Dim 22 Déc 2013 - 0:39

@Moonchild a écrit:Je ne crois pas du tout que les Français soient spécifiquement plus racistes que n'importe quelle autre population ; en revanche les élites politiques et médiatiques  françaises ont énormément contribué à répandre l'idée que le peuple français serait profondément xénophobe.
Si on compare aux anglo-saxons ou aux scandinaves, il y a toutefois une spécificité : l'attachement au modèle de l'assimilation qui fait que, du point de vue des primaux arrivants, les français paraissent plus exigeants - et ils le sont sans doute - que d'autres peuples plus libéraux dans ce domaine. Toutefois, quel que soit le modèle d'intégration et même lorsqu'à première vue c'est une grande tolérance qui est érigée en principe, à l'arrivée l'extrême droite se développe dans des proportions analogues et propose le même type de réponses dans à peu près tous les pays européens concernés par une immigration de masse.
Je suis d'accord sur tout, sauf sur "primaux" Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France est-elle "raciste" ?

Message par Moonchild le Dim 22 Déc 2013 - 0:45

Cripure a écrit:Je suis d'accord sur tout, sauf sur "primaux" Razz
Je comprends bien que vous ayez un à priori.  diable 

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France est-elle "raciste" ?

Message par User5899 le Dim 22 Déc 2013 - 0:49

@Moonchild a écrit:
Cripure a écrit:Je suis d'accord sur tout, sauf sur "primaux" Razz
Je comprends bien que vous ayez un a priori.  diable 
Et moi que vous poussiez des cris Wink

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France est-elle "raciste" ?

Message par victor44 le Dim 22 Déc 2013 - 2:45

Cripure a écrit:Je crois que la très grande majorité des Français n'est pas raciste au sens où nous établirions la supériorité ou l'infériorité a priori de tel ou tel groupe, de telle ou telle origine ethnique.
Pour autant
-les ressortissants du Maghreb et plus particulièrement d'Algérie continuent de subir les effets de la décolonisation et de la guerre d'Algérie : ils nous ont foutus dehors, et maintenant ils viennent nous emmerder chez nous...
-les comportements de ceux qui sont perçus comme étrangers sont passés au crible et le moindre faux pas de leur part est bien plus violemment ressenti et entraîne des réactions décuplées ;
-le mode de vie perçu comme standard en France sert d'outil de démarcation : ceux qui l'adoptent ne posent pas de problèmes, ceux qui ne l'adoptent pas sont rejetés ; à mon sens très visible sur les questions religieuses.
Bref, les étrangers, on les accepte très bien dès lors que rien ne les signale comme étrangers ou, s'ils se signalent comme étrangers, on les accepte très bien dès lors qu'on n'en entend pas parler.

 veneration  veneration  veneration 

@damanhour a écrit:Si un jeune homme se comporte mal dans le RER, s'il est de la même couleur de peau que moi, je penserais qu'il s'agit juste d'un mal élevé...En revanche s'il est d'une autre couleur de peau, je le remarquerai tout de suite et le rangerai dans une case "étranger à problème" ou "immigré qui refuse de s'intégrer" même s'il est en France depuis 7 générations...
C'est un réflexe humain et il faut le reconnaître pour le combattre, l'expliquer...Refouler ce sentiment ne réussit qu'à le renforcer, c'est pourquoi donner des exemples positifs de jeunes issus de l'immigration est beaucoup plus constructif que jeter des anathèmes sur les "dérapages nauseabonds" (je ne supporte plus cette expression) d'une partie de la population. De même on a plein de personnages historiques qu'on peut évoquer comme le Chevalier de Saint Georges, le général Dumas...en insistant sur leur oeuvre qui va bien au delà de leur couleur de peau.

Il faut aussi ajouter que la crise économique a fait entrer la France dans une sorte de dépression nerveuse (très marquante si on voit l'ambiance à l'étranger). Les classes populaires se sentent abandonnées et rejetées.

Je ne pense pas donc que la France soit si "raciste" que ça mais en même temps, étant à moitié italienne, je peux donner de nombreux exemples cent fois pire... Embarassed 

 veneration veneration veneration

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum