Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par John le Lun 23 Déc 2013 - 18:40

Christian Jacob, patron des députés UMP, a redit lundi son opposition au collège unique, "une trappe à chômage", et prôné la mise en place d'une filière d'apprentissage dès 14 ans, indispensable à ses yeux pour éradiquer le chômage des jeunes.[...]

"Tant qu'on n'aura pas le courage de dire qu'il faut arrêter avec le collège unique et mettre en place l'apprentissage à 14 ans, parallèlement à l'enseignement général et à la formation technique, on ne résoudra pas" la question du chômage des jeunes, a assuré le député de Seine-et-Marne.

"On parle de 25% de chômage des jeunes. En Allemagne, c'est 7%", a affirmé M. Jacob.
La mise en place de l'apprentissage à 14 ans fait partie des mesures sociales proposées par les parlementaires UMP lors de leur journée annuelle fin septembre, avec la fin des 35 heures et la retraite à 65 ans notamment.
http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/afp-00573039-jacob-ump-apprentissage-a-14-ans-indispensable-pour-eradiquer-le-chomage-des-jeunes-639107.php

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Edgar le Lun 23 Déc 2013 - 21:40

Ils ont sûrement plus d'avenir professionnel que des pseudos bac plus x sans savoir-faire précis et maîtrisé et sans grand niveau universitaire réel non plus.

Je gage que si cette proposition ne venait d'un type de droite, elle serait applaudie par bonne partie du corps enseignant fatigué de traîner des élèves démotivés et sans niveau.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Reine Margot le Mar 24 Déc 2013 - 11:39

à 14 ans encore faut-il avoir la maturité pour bosser pour un patron et prendre les responsabilités d'un travail...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par alanne le Mar 24 Déc 2013 - 12:16

On le voit pour certains hyper investis en stage mais pas modeles pour le college.

_________________
Wait and see

alanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Reine Margot le Mar 24 Déc 2013 - 12:20

oui voila il faut vraiment que ce soit des profils très particuliers, pas scolaires mais très matures par ailleurs, et e fait je n'en ai pas rencontré tant que ça en presque 10 ans d'enseignement, la plupart de ceux qui posent problème seraient incapables de travailler en entreprise...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Catalunya le Mar 24 Déc 2013 - 12:50

En même temps, y'a tellement de boulets en collège unique que je me dis que ce n'est pas une mauvaise idée...

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Douglas Colvin le Mar 24 Déc 2013 - 12:51

Toujours est-il qu'il faut trouver une solution pour tous ces gamins qui dès la 5eme, parfois plus tôt, ne mettent aucun sens à leur présence à l'école.

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Isis39 le Mar 24 Déc 2013 - 12:55

@Reine Margot a écrit:oui voila il faut vraiment que ce soit des profils très particuliers, pas scolaires mais très matures par ailleurs, et e fait je n'en ai pas rencontré tant que ça en presque 10 ans d'enseignement, la plupart de ceux qui posent problème seraient incapables de travailler en entreprise...

Je confirme, à 14 ans ils sont très rares ces profils !

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Reine Margot le Mar 24 Déc 2013 - 12:57

@Douglas Colvin a écrit:Toujours est-il qu'il faut trouver une solution pour tous ces gamins qui dès la 5eme, parfois plus tôt, ne mettent aucun sens à leur présence à l'école.

mais un patron a-t-il le temps de s'occuper d'élèves de 14 ans qui ne sont motivés ni par l'école ni par l'apprentissage?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Finrod le Mar 24 Déc 2013 - 13:02

C'est une mauvaise idée sur la forme pour une excellente raison :

Cela ferai hurler les bienpensants que l'on retrouve étonnamment plus nombreux dans les établissements préservés que dans les établissements difficiles.

Cela servirait donc d'excuse aux tenants du collège unique pour discréditer toute alternative en y associant systématiquement l'idée d'exclusion.  

Je pense que le GRIP possède la meilleure arme qui soit contre la connerie : des exigences pour tous. Seuls ceux qui auront fait la preuve devant le système de leur fidélité à l'antique mission des hussards noirs auront la crédibilité nécessaire pour imposer au système sa nécessaire transformation vers une diversité bénéfique.
Cette diversité n'étant pas la "négation du collège unique" : le terme de collège unique est à proprement parler parfaitement creux et illisible (tantôt structure unique, scolarité unique, structures multiples au sein d'un système unique...), son sens s'adaptant chez ses défenseurs pour mieux assurer sa survie et faire perdurer ses effets pernicieux.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Isis39 le Mar 24 Déc 2013 - 13:04

@Finrod a écrit:C'est une mauvaise idée sur la forme pour une excellente raison :

Cela ferai hurler les bienpensants que l'on retrouve étonnamment plus nombreux dans les établissements préservés que dans les établissements difficiles.

Cela servirait donc d'excuse aux tenants du collège unique pour discréditer toute alternative en y associant systématiquement l'idée d'exclusion.  

Je pense que le GRIP possède la meilleure arme qui soit contre la connerie : des exigences pour tous. Seuls ceux qui auront fait la preuve devant le système de leur fidélité à l'antique mission des hussards noirs auront la crédibilité nécessaire pour imposer au système sa nécessaire transformation vers une diversité bénéfique.
Cette diversité n'étant pas la "négation du collège unique" : le terme de collège unique est à proprement parler parfaitement creux et illisible (tantôt structure unique, scolarité unique, structures multiples au sein d'un système unique...), son sens s'adaptant chez ses défenseurs pour mieux assurer sa survie et faire perdurer ses effets pernicieux.

Alors là je ne suis pas  scratch 

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Finrod le Mar 24 Déc 2013 - 13:40

Je parle juste de cohérence idéologique.

Si tu te ramènes et que tu dis que les élèves faibles n'ont rien à espérer et doivent faire des trucs pratiques, ça marche pas, tu soulèves une forte opposition parce que c'est pas choupi. La majorité silencieuse (mais surtout par concernée) ne laisserai pas passer une telle ignominie qui pourrait perturber l'autosatisfaction narcissique que lui apporte le fait de militer quotidienne en faveur du mode de vie des bisounours, qui comme chacun sait vivent heureux (à l'aide d'argument du type "mais vous vous attendez quoi bordel ?", "il faut être gentil avec tous le monde", "le collège est violent car on oblige les enfant et s'asseoir et à se taire - c'est pour ça qu'ils le font pas"...)

La seule solution est donc de faire le boulot, de ne pas faire de concession. Et il faut vraiment avoir des ambitions pour tous c'est le propre de la démocratie. Le fait est que le GRIP et quelques autres organisations s'en donnent les moyens. Je ne les cite par par admiration pour eux, c'est juste que je peine à trouver d'autres organisation possédant le même potentiel dans le système actuel - c'est presque déjà un miracle qu'ils existent.

C'est un peu comme ce qui arrive quand une dispute s'éternise et qu'une adulte finit par intervenir - la voix de la raison.


Dernière édition par Finrod le Mar 24 Déc 2013 - 13:42, édité 1 fois

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Reltob le Mar 24 Déc 2013 - 13:41

@Isis39 a écrit:
@Reine Margot a écrit:oui voila il faut vraiment que ce soit des profils très particuliers, pas scolaires mais très matures par ailleurs, et e fait je n'en ai pas rencontré tant que ça en presque 10 ans d'enseignement, la plupart de ceux qui posent problème seraient incapables de travailler en entreprise...

Je confirme, à 14 ans ils sont très rares ces profils !


Je ne comprendrai jamais pourquoi on associe systématiquement l'apprentissage avec l’échec scolaire!

Bon élève, à 15 ans, j'ai choisi l'apprentissage à la seconde C qui me tendait les mains... Au grand désespoir de mes professeurs mais je ne l'ai jamais regretté.

_________________
« Un mathématicien est un aveugle qui, dans une pièce sombre, cherche un chat noir qui n’y est pas.  »
Charles Darwin
Je ne travaille pas à l’Éducation Nationale, mais je suis le conjoint d'une professeur de Physiques-Chimie.

Reltob
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Edgar le Mar 24 Déc 2013 - 13:48

@Reltob a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Reine Margot a écrit:oui voila il faut vraiment que ce soit des profils très particuliers, pas scolaires mais très matures par ailleurs, et e fait je n'en ai pas rencontré tant que ça en presque 10 ans d'enseignement, la plupart de ceux qui posent problème seraient incapables de travailler en entreprise...

Je confirme, à 14 ans ils sont très rares ces profils !


Je ne comprendrai jamais pourquoi on associe systématiquement l'apprentissage avec l’échec scolaire!

Bon élève, à 15 ans, j'ai choisi l'apprentissage à la seconde C qui me tendait les mains... Au grand désespoir de mes professeurs mais je ne l'ai jamais regretté.

Je disais justement qu'il y a des réussites professionnelles plus remarquable à partir de métiers dits manuels ou techniques qu'à partir de certains pseudos cursus universitaires sans contenus et sans débouchés utiles. Il faut regarder les choses en face.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Douglas Colvin le Mar 24 Déc 2013 - 13:54

@Reine Margot a écrit:
@Douglas Colvin a écrit:Toujours est-il qu'il faut trouver une solution pour tous ces gamins qui dès la 5eme, parfois plus tôt, ne mettent aucun sens à leur présence à l'école.

mais un patron a-t-il le temps de s'occuper d'élèves de 14 ans qui ne sont motivés ni par l'école ni par l'apprentissage?

Je n'ai pas pour autant dit que j'étais pour l'apprentissage à 14 ans.

Il est sans doute possible d'inventer une voie médiane (on parlait de 4eme techno dans le passé, peut-être est-ce quelque chose à repenser ?).


Dernière édition par Douglas Colvin le Mar 24 Déc 2013 - 15:02, édité 1 fois

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Isis39 le Mar 24 Déc 2013 - 14:31

@Finrod a écrit:Je parle juste de cohérence idéologique.

Si tu te ramènes et que tu dis que les élèves faibles n'ont rien à espérer et doivent faire des trucs pratiques, ça marche pas, tu soulèves une forte opposition parce que c'est pas choupi. La majorité silencieuse (mais surtout par concernée) ne laisserai pas passer une telle ignominie qui pourrait perturber l'autosatisfaction narcissique que lui apporte le fait de militer quotidienne en faveur du mode de vie des bisounours, qui comme chacun sait vivent heureux (à l'aide d'argument du type "mais vous vous attendez quoi bordel ?", "il faut être gentil avec tous le monde", "le collège est violent car on oblige les enfant et s'asseoir et à se taire - c'est pour ça qu'ils le font pas"...)

La seule solution est donc de faire le boulot, de ne pas faire de concession. Et il faut vraiment avoir des ambitions pour tous c'est le propre de la démocratie. Le fait est que le GRIP et quelques autres organisations s'en donnent les moyens. Je ne les cite par par admiration pour eux, c'est juste que je peine à trouver d'autres organisation possédant le même potentiel dans le système actuel - c'est presque déjà un miracle qu'ils existent.

C'est un peu comme ce qui arrive quand une dispute s'éternise et qu'une adulte finit par intervenir - la voix de la raison.

Mais tu parles de qui ???

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par linkus le Mar 24 Déc 2013 - 15:17

@Edgar a écrit:Ils ont sûrement plus d'avenir professionnel que des pseudos bac plus x sans savoir-faire précis et maîtrisé et sans grand niveau universitaire réel non plus.

Je gage que si cette proposition ne venait d'un type de droite, elle serait applaudie par bonne partie du corps enseignant fatigué de traîner des élèves démotivés et sans niveau.

On peut aussi dire aussi que pour une fois qu'un député de l'UMP ne dit pas trop de connerie.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Jim Thompson le Mar 24 Déc 2013 - 15:37

 heu 
Ca sonne pas comme un gros retour en arrière?
c'est un peu jeune 14 ans non? ET c'est pas 1/3 des CAP qui démissionne après seulement quelques mois
je pense aussi que physiquement certains boulot peuvent poser problème...
L'apprentissage pour moi c'est au plus tôt en BTS ...
Faudrait peut être donner les moyens à l'école primaire, au collège au LP et lycées de former correctement les jeunes: horaires, effectifs....non? Combien de suppressions massives de poste et de formation en LP?La réforme STI2D est une catastrophe qu'en fait on?On la alisse ainsi et hop des apprentis à 14 ans?
Les effectifs par classe: faire des classes à 16 de la maternelle à la 6°
A 18 DEL 6 à la 3) et à 20 au lycée /LP non? ( A diminuer pour la ZEP)?
Et dans des villes sinistrées comme chez moi où les usines ferment, ils font quoi comme apprentissage?

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Moonchild le Mar 24 Déc 2013 - 16:23

@Jim Thompson a écrit: heu 
Ca sonne pas comme un gros retour en arrière?
c'est un peu jeune 14 ans non? ET  c'est pas 1/3 des CAP qui démissionne après seulement quelques mois
je pense aussi que physiquement certains boulot peuvent poser problème...
L'apprentissage pour moi c'est au plus tôt en BTS
...
Faudrait peut être donner les moyens à l'école primaire, au collège au LP et lycées de former correctement les jeunes: horaires, effectifs....non? Combien de suppressions massives de poste et de formation en LP?La réforme STI2D est une catastrophe qu'en fait on?On la alisse ainsi et hop des apprentis à 14 ans?
Les effectifs par classe: faire des classes à 16 de la maternelle à la 6°
A 18 DEL 6 à la 3) et à 20 au lycée /LP non? ( A diminuer pour la ZEP)?
Et dans des villes sinistrées comme chez moi où les usines ferment, ils font quoi comme apprentissage?
Moi ce que je constate avec mes BTS c'est qu'on a trop longtemps maintenu dans le système des jeunes pour lesquels il n'a plus aucun sens : pour la majorité d'entre eux, ils viennent là par habitude, pour rigoler avec les copains et avec la quasi certitude que le diplôme leur tombera tout cuit dans le bec ; en revanche, curieusement, les stages se passent plutôt bien et les tuteurs sont dans l'ensemble assez satisfaits de leur comportement.
Il faut aussi savoir admettre que rester des journées entières le cul sur une chaise à se coltiner des notions abstraites, ça ne convient pas à tout le monde ; pour une fois, je suis d'accord avec certains pédagos, il faut cesser de faire comme si tous les élèves allaient devenir des futurs profs. Même dans une école avec des moyens et des contenus redevenus "exigeants" (au passage que fait-on des élèves qui ne surmontent pas ces exigences ?), à l'approche de l'adolescence les écarts se creusent et certains gamins n'en peuvent tout simplement plus de la structure scolaire, parfois même physiquement.
Evidemment, il ne faudrait pas que l'apprentissage généralisé et dérégulé devienne un prétexte à supprimer toute alternative au collège unique, mais refuser d'emblée l'apprentissage sur une question d'âge revient à s'interdire, pour des raisons principalement idéologiques, certaines solutions pourtant viables.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Reine Margot le Mar 24 Déc 2013 - 16:28

@Reltob a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Reine Margot a écrit:oui voila il faut vraiment que ce soit des profils très particuliers, pas scolaires mais très matures par ailleurs, et e fait je n'en ai pas rencontré tant que ça en presque 10 ans d'enseignement, la plupart de ceux qui posent problème seraient incapables de travailler en entreprise...

Je confirme, à 14 ans ils sont très rares ces profils !


Je ne comprendrai jamais pourquoi on associe systématiquement l'apprentissage avec l’échec scolaire!

Bon élève, à 15 ans, j'ai choisi l'apprentissage à la seconde C qui me tendait les mains... Au grand désespoir de mes professeurs mais je ne l'ai jamais regretté.

mais justement les candidats potentiels à l'apprentissage jeune ne sont pas les élèves les plus faibles et en tout cas pas les plus problématiques...le problème est qu'on fait de cette voie une solution miracle à tous les élèves en difficulté alors que ça ne convient pas forcément à tous (et les patrons ont besoin d'apprentis sérieux)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Douglas Colvin le Mar 24 Déc 2013 - 16:36

@Moonchild a écrit:
Il faut aussi savoir admettre que rester des journées entières le cul sur une chaise à se coltiner des notions abstraites, ça ne convient pas à tout le monde ; pour une fois, je suis d'accord avec certains pédagos, il faut cesser de faire comme si tous les élèves allaient devenir des futurs profs. Même dans une école avec des moyens et des contenus redevenus "exigeants" (au passage que fait-on des élèves qui ne surmontent pas ces exigences ?), à l'approche de l'adolescence les écarts se creusent et certains gamins n'en peuvent tout simplement plus de la structure scolaire, parfois même physiquement.


Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Reltob le Mar 24 Déc 2013 - 17:14

@Reine Margot a écrit:
@Reltob a écrit:
@Isis39 a écrit:

Je confirme, à 14 ans ils sont très rares ces profils !


Je ne comprendrai jamais pourquoi on associe systématiquement l'apprentissage avec l’échec scolaire!

Bon élève, à 15 ans, j'ai choisi l'apprentissage à la seconde C qui me tendait les mains... Au grand désespoir de mes professeurs mais je ne l'ai jamais regretté.

mais justement les candidats potentiels à l'apprentissage jeune ne sont pas les élèves les plus faibles et en tout cas pas les plus problématiques...le problème est qu'on fait de cette voie une solution miracle à tous les élèves en difficulté alors que ça ne convient pas forcément à tous (et les patrons ont besoin d'apprentis sérieux)


Il n'y a pas de solution miracle pour un gamin qui ne maitrise pas au minimum le triptyque "lire, écrire, compter". Ni en apprentissage, ni ailleurs, malheureusement.
Par contre il faut laisser la possibilité, pourquoi pas dès 14 ans, à un gamin de choisir cette voie de l'apprentissage car certains métiers sont beaucoup plus accessibles par cette voie. Une anecdote : Il y a quelques années ma compagne avait en cinquième un élève qui voulait devenir tailleur de pierre. Il a trainé au collège jusqu'à 16 ans avant de pouvoir entrer en apprentissage, quel gâchis...

_________________
« Un mathématicien est un aveugle qui, dans une pièce sombre, cherche un chat noir qui n’y est pas.  »
Charles Darwin
Je ne travaille pas à l’Éducation Nationale, mais je suis le conjoint d'une professeur de Physiques-Chimie.

Reltob
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Dimka le Mar 24 Déc 2013 - 18:08

Bonsoir,
et sérieusement, il y a vraiment beaucoup de patrons, qui seraient prêts à prendre en change des gamins de 14 ans ?

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Docteur OX le Mar 24 Déc 2013 - 18:21

@Moonchild a écrit:
Moi ce que je constate avec mes BTS c'est qu'on a trop longtemps maintenu dans le système des jeunes pour lesquels il n'a plus aucun sens : pour la majorité d'entre eux, ils viennent là par habitude, pour rigoler avec les copains et avec la quasi certitude que le diplôme leur tombera tout cuit dans le bec ; en revanche, curieusement, les stages se passent plutôt bien et les tuteurs sont dans l'ensemble assez satisfaits de leur comportement.
Il faut aussi savoir admettre que rester des journées entières le cul sur une chaise à se coltiner des notions abstraites, ça ne convient pas à tout le monde ; pour une fois, je suis d'accord avec certains pédagos, il faut cesser de faire comme si tous les élèves allaient devenir des futurs profs. Même dans une école avec des moyens et des contenus redevenus "exigeants" (au passage que fait-on des élèves qui ne surmontent pas ces exigences ?), à l'approche de l'adolescence les écarts se creusent et certains gamins n'en peuvent tout simplement plus de la structure scolaire, parfois même physiquement.
Evidemment, il ne faudrait pas que l'apprentissage généralisé et dérégulé devienne un prétexte à supprimer toute alternative au collège unique, mais refuser d'emblée l'apprentissage sur une question d'âge revient à s'interdire, pour des raisons principalement idéologiques, certaines solutions pourtant viables.

+1

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Christian Jacob contre le collège unique et pour l'apprentissage à 14 ans.

Message par Reine Margot le Mar 24 Déc 2013 - 18:26

@Dimka a écrit:Bonsoir,
et sérieusement, il y a vraiment beaucoup de patrons, qui seraient prêts à prendre en change des gamins de 14 ans ?

sans compter les abus qui peuvent arriver avec un gamin aussi jeune...14 ans ce n'est pas 16 ans.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum