Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par John le Lun 23 Déc 2013 - 18:51

Un élève de 16 ans de seconde TIS (Technicien d'intégration des systèmes) affirme avoir été frappé et saisi au cou par son professeur de technologie. Il a déposé plainte, sur la base d'un certificat médical lui délivrant une interruption temporaire de travail de cinq jours pour des douleurs aux cervicales.

Les faits se seraient produits le mardi 10 décembre. L'élève a d'abord été prié de déposer sa casquette. Puis « l'enseignant l'a jetée à la poubelle »[...] [L'élève] se lève alors « pour la récupérer. » L'enseignant « m'a demandé une première fois de m'asseoir, je ne me suis pas assis, puis une deuxième fois, je ne me suis pas assis. Il m'a alors attrapé, m'a saisi au cou, m'a donné un coup de pied et m'a exclu du cours », raconte l'élève. Convoqué le jeudi 19 décembre en conseil de discipline, l'élève a finalement été exclu définitivement de l'établissement. [...] [Il] présente, en effet, un lourd dossier scolaire. Il a déjà été exclu plusieurs fois de cours. C'est un élève turbulent notoire - « il le reconnaît ». Et parmi ses camarades, pas un affirme avoir vu l'enseignant frapper [...]

Joint vendredi soir au téléphone, l'enseignant, [...] conteste en effet avoir frappé l'élève, il reconnaît l'avoir « saisi par le col » et poussé « énergiquement hors de la classe » pour l'exclure du cours. Un point c'est tout. « J'ai dérapé car je n'aurais pas dû l'attraper, concède l'enseignant. Mais si je ne le fais pas, je lui dis de récupérer sa casquette ? Et l'autorité ensuite, elle est où ? J'enseigne comment ?, se défend le professeur.

« Cette casquette, cela faisait cinq ou six fois que je lui prenais, il serait venu me la réclamer à la fin du cours, je lui aurais rendue... C'est fou comme, d'une incivilité bénigne, on arrive à des choses folles », poursuit l'enseignant et ses 24 ans d'ancienneté. Ce dernier a déposé une main courante à la police. L'établissement, de son côté, « a porté plainte » pour intrusion et insultes à un agent.

Car prévenue des faits, la famille s'est présentée dans l'établissement le jeudi 10 décembre. « J'ai alors été copieusement insulté par la tante », se souvient l'enseignant. Nous ne sommes pas parvenus à joindre la direction de l'établissement. Les vacances de Noël devraient permettre aux esprits de s'apaiser. [...]
http://www.courrier-picard.fr/region/un-eleve-de-seconde-porte-plainte-contre-son-professeur-ia186b0n272765

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Thijk le Lun 23 Déc 2013 - 20:06

Le colleague doit demander la protection fonctionnelle due par l administration au titre de l article 11 de la loi du 13 juillet 1983

Thijk
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Nicolatsar le Lun 23 Déc 2013 - 20:25

C'est quoi une protection fonctionnelle?

_________________
Quels enfants léguerons-nous à notre terre ?

Nicolatsar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Thijk le Lun 23 Déc 2013 - 20:26

C est LA protection fonctionnelle, caractéristique de notre statut que la gauche (sic)veut detruire Lis le texte de loi sur legifrance.

Thijk
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Karine B. le Lun 23 Déc 2013 - 23:21

@Nicolatsar a écrit:C'est quoi une protection fonctionnelle?

il doit demander au recteur sa protection juridique

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Docteur OX le Mar 24 Déc 2013 - 9:01

Tout ça pour un caprice à la c.... pour la casquette de petit-ange. On rêve. Ah mais non, il faut rajouter des nouveaux droits à ces jeunes pour qu'ils s'épanouissent dans cet environnement carcéral et inhumain. Pfffff....

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Olympias le Mar 24 Déc 2013 - 11:18

@Catalunya a écrit:Soutien total à l'enseignant.

 topela  Insupportable comme situation. Mais quand va-t-on pouvoir virer définitivement tous ces élèves sans aucune éducation qui nous pourrissent la vie en classe ??????  furieux furieux furieux furieux 

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Ronin le Mar 24 Déc 2013 - 11:42

Jamais, nous sommes là pour faire de la garderie. Sinon, ce genre de situation n'existeraient pas.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Lefteris le Mar 24 Déc 2013 - 12:19

L'enseignant insulté a écrit:
«C'est fou comme, d'une incivilité bénigne, on arrive à des choses folles »
Tout est là : les situations les plus violentes démarrent toujours d'un fait anodin en apparence (en fait, c'est une répétition de tests pour faire plier l'adulte) . Demande de silence, changement de place, demande d'enlever sa veste, sa casquette, etc. peuvent dégénérer gravement.

Les élèves durs tendent un piège à l'enseignant, et ils le savent : s'il  ne cède pas, c'est le conflit, comme ici. S'il cède, c'est la prise de possession du territoire, avec effet tâche d'huile sur la classe.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Cath le Mar 24 Déc 2013 - 14:44

Je note que personne n'a vu le professeur frapper l'élève, mais qu'un médecin lui a toutefois délivré une ITT de 5 jours...
Ça me rappelle l'histoire de ce collègue qui s'est suicidé...

Qui sanctionne les médecins en cas d'abus ?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Celeborn le Mar 24 Déc 2013 - 14:53

@Cath a écrit:Je note que personne n'a vu le professeur frapper l'élève, mais qu'un médecin lui a toutefois délivré une ITT de 5 jours...
Ça me rappelle l'histoire de ce collègue qui s'est suicidé...

Qui sanctionne les médecins en cas d'abus ?

Une ITT n'est pas une preuve des blessures. Je crois me souvenir d'un billet de maître Eolas qui expliquait ça très bien.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Olympias le Mar 24 Déc 2013 - 14:57

@Celeborn a écrit:
@Cath a écrit:Je note que personne n'a vu le professeur frapper l'élève, mais qu'un médecin lui a toutefois délivré une ITT de 5 jours...
Ça me rappelle l'histoire de ce collègue qui s'est suicidé...

Qui sanctionne les médecins en cas d'abus ?

Une ITT n'est pas une preuve des blessures. Je crois me souvenir d'un billet de maître Eolas qui expliquait ça très bien.
Mais pour la justice, c'est ce qui permet de demander une indemnisation

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Provence le Mar 24 Déc 2013 - 14:57

« J'ai dérapé car je n'aurais pas dû l'attraper, concède l'enseignant.

C'est ça le plus terrible. L'enseignant, victime d'un élève visiblement odieux, en est presque à s'excuser d'avoir réagi durant son cours.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Karine B. le Mar 24 Déc 2013 - 18:17

@Cath a écrit:Je note que personne n'a vu le professeur frapper l'élève, mais qu'un médecin lui a toutefois délivré une ITT de 5 jours...
Ça me rappelle l'histoire de ce collègue qui s'est suicidé...

Qui sanctionne les médecins en cas d'abus ?

l'élève a pu se faire frapper après sa sortie de cours et mettre ça sur le dos du prof

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par John le Mar 24 Déc 2013 - 19:43

@Cath a écrit:Je note que personne n'a vu le professeur frapper l'élève, mais qu'un médecin lui a toutefois délivré une ITT de 5 jours...
Ça me rappelle l'histoire de ce collègue qui s'est suicidé...

Qui sanctionne les médecins en cas d'abus ?
Le médecin n'est pas forcément en cause : comment peut-il vérifier s'il a vraiment mal aux cervicales ? Il a dû lui donner un traitement des jours d'arrêt, mais qu'un médecin fasse ça quand tu as mal aux cervicales, c'est plutôt normal.

Il n'a autorisé l'élève à s'absenter : il n'a pas attesté que c'est le collègue qui l'a frappé.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par victor44 le Mer 25 Déc 2013 - 3:33

Joint vendredi soir au téléphone, l'enseignant, [...] conteste en effet avoir frappé l'élève, il reconnaît l'avoir « saisi par le col » et poussé « énergiquement hors de la classe » pour l'exclure du cours. Un point c'est tout. « J'ai dérapé car je n'aurais pas dû l'attraper, concède l'enseignant. Mais si je ne le fais pas, je lui dis de récupérer sa casquette ? Et l'autorité ensuite, elle est où ? J'enseigne comment ?, se défend le professeur.


@Karine B. a écrit:
@Cath a écrit:Je note que personne n'a vu le professeur frapper l'élève, mais qu'un médecin lui a toutefois délivré une ITT de 5 jours...
Ça me rappelle l'histoire de ce collègue qui s'est suicidé...

Qui sanctionne les médecins en cas d'abus ?

l'élève a pu se faire frapper après sa sortie de cours et mettre ça sur le dos du prof

L'élève était en tort mais le prof a mal réagi, quelque soient les circonstances (sauf légitime défense ou protection d'autrui), on ne s'en prend pas physiquement à un élève. Ca devrait quand même être dit dans ce fil (plutôt que d'accuser l'élève et le médecin de faux témoignage).
Après entre frapper et pousser énergiquement ... Il serait préférable de ne pas médiatiser l'affaire afin que chacun garde son calme et ne donne pas dans la surenchère, sinon effectivement la pression sur le prof va monter et c'est très mauvais.

Je n'aime pas ces reflexes corporatistes qui voudraient laisser penser que les collègues ont tous les droits. Il y a eu plainte, faisons publicité s'il a un non lieu mais gardons nous de faire monter la mayonnaise

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par victor44 le Mer 25 Déc 2013 - 3:35

@Olympias a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Cath a écrit:Je note que personne n'a vu le professeur frapper l'élève, mais qu'un médecin lui a toutefois délivré une ITT de 5 jours...
Ça me rappelle l'histoire de ce collègue qui s'est suicidé...

Qui sanctionne les médecins en cas d'abus ?

Une ITT n'est pas une preuve des blessures. Je crois me souvenir d'un billet de maître Eolas qui expliquait ça très bien.
Mais pour la justice, c'est ce qui permet de demander une indemnisation

Pour que ça ait la moindre valeur il faut que l'ITT ait été délivrée par un médecin assermenté par la préfecture.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Karine B. le Mer 25 Déc 2013 - 8:25

@victor44 a écrit:

Je n'aime pas ces reflexes corporatistes qui voudraient laisser penser que les collègues ont tous les droits. Il y a eu plainte, faisons publicité s'il a un non lieu mais gardons nous de faire monter la mayonnaise

ça t'amuse de prendre systématiquement le contre-pied des collègues ou d'interpréter ce qu'on dit ? On n'a jamais dit que les personnels devait avoir tous les droits, mais dans le cas précis, il est quand même extrêmement rare de constater qu'un établissement porte plainte pour soutenir un enseignant, preuve du soutien total de la direction dans la version du professeur

Cela dit, psychiatriquement, ton comportement est intéressant, mais sinon ... J'arrête de nourrir le troll


Dernière édition par Karine B. le Mer 25 Déc 2013 - 11:29, édité 1 fois

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par benjy_star le Mer 25 Déc 2013 - 11:08

Victor : jeter un élève dehors n'est pas, pour moi "s'en prendre physiquement à un élève".

Les élèves n'ont que des droits avec toi...

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Cath le Mer 25 Déc 2013 - 11:28

@John a écrit:
@Cath a écrit:Je note que personne n'a vu le professeur frapper l'élève, mais qu'un médecin lui a toutefois délivré une ITT de 5 jours...
Ça me rappelle l'histoire de ce collègue qui s'est suicidé...

Qui sanctionne les médecins en cas d'abus ?
Le médecin n'est pas forcément en cause : comment peut-il vérifier s'il a vraiment mal aux cervicales ? Il a dû lui donner un traitement des jours d'arrêt, mais qu'un médecin fasse ça quand tu as mal aux cervicales, c'est plutôt normal.

Il n'a autorisé l'élève à s'absenter : il n'a pas attesté que c'est le collègue qui l'a frappé.

Voilà.
Et pourtant ce certificat servira de base d'indemnisation en justice.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par victor44 le Mer 25 Déc 2013 - 22:06

@Karine B. a écrit:
@victor44 a écrit:

Je n'aime pas ces reflexes corporatistes qui voudraient laisser penser que les collègues ont tous les droits. Il y a eu plainte, faisons publicité s'il a un non lieu mais gardons nous de faire monter la mayonnaise

ça t'amuse de prendre systématiquement le contre-pied des collègues ou d'interpréter ce qu'on dit ? On n'a jamais dit que les personnels devait avoir tous les droits, mais dans le cas précis, il est quand même extrêmement rare de constater qu'un établissement porte plainte pour soutenir un enseignant, preuve du soutien total de la direction dans la version du professeur

Cela dit, psychiatriquement, ton comportement est intéressant, mais sinon ... J'arrête de nourrir le troll

Je suis preneur que tu développes, puisque visiblement en plus de tes compétences enseignantes tu peux remplacer un généraliste et un psychiatre...

Le collègue admet l'avoir viré "physiquement" pour un problème de casquette. Il n'avait qu'à lui laisser sa casquette et demander deux jours d'exclusion et on aurait pu alors tester le soutien de la hiérarchie.
Le jour où dans le cas inverse, un collègue aura été violenté par un élève et que ce dernier dira "je reconnais l'avoir saisi par le col et poussé énergiquement, je doute que tu ait la même interprétation de ses propos.

J'interviens toujours sur le même type de fil pour défendre le même type de position, tu préfèrerais que je me taise et donc tu m'insultes, je connais ce genre de méthode mais ça n'a aucun effet en ce qui me concerne.

@benjy_star a écrit:Victor : jeter un élève dehors n'est pas, pour moi "s'en prendre physiquement à un élève".

Les élèves n'ont que des droits avec toi...

Nous n'avons pas à toucher un élève, si un élève refuse de sortir on envoie le délégué chercher le CPE. Je pense que c'est ce qu'il faudrait écrire sur ce fil plutôt que de défendre aveuglément l'indéfendable.

Les élèves n'ont pas tous les droits, lorsqu'ils dysfonctionnent il faut les sanctionner. Mais nous en tant qu'adultes il n'est pas concevable que nous ne respections pas les lois. Que sur un forum de profs personne ne soit capable d'écrire ou même d'admettre qu'on écrive qu'on ne doit pas violenter les élèves est juste hallucinant. Ne vous plaignez pas ensuite que certains se servent de néo pour cracher sur la profession.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par PauvreYorick le Mer 25 Déc 2013 - 22:13

Je ne trouve rien de choquant à rappeler effectivement la loi. L'enseignant reconnaît lui-même un tort. C'est toutefois difficile d'avoir envie de lui jeter la pierre si la description des insolences répétées est exacte.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par PauvreYorick le Mer 25 Déc 2013 - 22:16

@Celeborn a écrit:
@Cath a écrit:Je note que personne n'a vu le professeur frapper l'élève, mais qu'un médecin lui a toutefois délivré une ITT de 5 jours...
Ça me rappelle l'histoire de ce collègue qui s'est suicidé...

Qui sanctionne les médecins en cas d'abus ?

Une ITT n'est pas une preuve des blessures. Je crois me souvenir d'un billet de maître Eolas qui expliquait ça très bien.
si tu retrouves le billet ... je n'ai pas eu bcp de succès.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par victor44 le Mer 25 Déc 2013 - 22:31

@PauvreYorick a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Cath a écrit:Je note que personne n'a vu le professeur frapper l'élève, mais qu'un médecin lui a toutefois délivré une ITT de 5 jours...
Ça me rappelle l'histoire de ce collègue qui s'est suicidé...

Qui sanctionne les médecins en cas d'abus ?

Une ITT n'est pas une preuve des blessures. Je crois me souvenir d'un billet de maître Eolas qui expliquait ça très bien.
si tu retrouves le billet ... je n'ai pas eu bcp de succès.

http://www.vos-droits.justice.gouv.fr/indemnisation-du-prejudice-11940/indemnisation-par-le-tribunal-11949/constatation-et-evaluation-du-prejudice-physique-ou-psychologique-20241.html

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum