Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par victor44 le Mer 25 Déc 2013 - 22:31

@PauvreYorick a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Cath a écrit:Je note que personne n'a vu le professeur frapper l'élève, mais qu'un médecin lui a toutefois délivré une ITT de 5 jours...
Ça me rappelle l'histoire de ce collègue qui s'est suicidé...

Qui sanctionne les médecins en cas d'abus ?

Une ITT n'est pas une preuve des blessures. Je crois me souvenir d'un billet de maître Eolas qui expliquait ça très bien.
si tu retrouves le billet ... je n'ai pas eu bcp de succès.

http://www.vos-droits.justice.gouv.fr/indemnisation-du-prejudice-11940/indemnisation-par-le-tribunal-11949/constatation-et-evaluation-du-prejudice-physique-ou-psychologique-20241.html

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par PauvreYorick le Mer 25 Déc 2013 - 22:35

non, ce qui m'intéresse c'est le billet d'Eolas. Et tes informations se sont quand même  de temps à autre avérées inexactes, donc j'ai tendance à ne pas te placer au tout premier rang des sources fiables.

edit: je répondais à une première version de ton post, rédigée tout différemment. et sans source.


Dernière édition par PauvreYorick le Mer 25 Déc 2013 - 22:36, édité 1 fois

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Invité le Mer 25 Déc 2013 - 22:35

Je donne mon soutien à l'enseignant qui doit sans doute vivre des situations difficiles car le coup de la casquette est quand même fort. Ceci dit victor44 a raison sur un point: ne jamais au grand jamais porter la main sur un élève, y compris pour le pousser d'une salle de classe ou lui donner une tape amicale. On n'effleure pas un élève, quelle qu'en soit la raison: c'est impératif.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Invité le Mer 25 Déc 2013 - 22:40

Alors là, brindacier, non. Je touche souvent les éleves pour les réconforter (une main sur le bras, sur l'épaule), en rattraper un en cas de chute etc. Et il ferait beau voir qu'on me reproche quoi que ce soit...
Dans le cas décrit, il est cependant certain que ce n'était pas indiqué. L'éleve est de toute manière en tort, mais,même si je regrette la médiatisation, le collègue aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par nightowl le Mer 25 Déc 2013 - 23:12

holderfar a écrit:Alors là, brindacier, non. Je touche souvent les éleves pour les réconforter (une main sur le bras, sur l'épaule), en rattraper un en cas de chute etc. Et il ferait beau voir qu'on me reproche quoi que ce soit...
Dans le cas décrit, il est cependant certain que ce n'était pas indiqué. L'éleve est de toute manière en tort, mais,même si je regrette la médiatisation, le collègue aussi.
Tout à fait.
Ca n'est nullement interdit. Suffit de ne laisser aucun doute ni ambiguïté sur ses intentions. Au pire, si ça couine quand j'approche "Me touchez pas (x2 ou x3 parfois) suivi de "vous avez pas le droit", je touche de l'index ses affaires de façon répété en disant "touché, touché, ...". Effet garanti pour ridiculiser le modérébounce h

nightowl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par benjy_star le Jeu 26 Déc 2013 - 0:19

@victor44 a écrit:Nous n'avons pas à toucher un élève
Il pourrait exploser ? Ras-le-bol d'entendre dire qu'il y aurait une "zone de sécurité" autour de l'élève...

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par User5899 le Jeu 26 Déc 2013 - 0:41

@victor44 a écrit:Nous n'avons pas à toucher un élève, si un élève refuse de sortir on envoie le délégué chercher le CPE. Je pense que c'est ce qu'il faudrait écrire sur ce fil plutôt que de défendre aveuglément l'indéfendable.
Je suis d'accord, d'autant plus que le collègue admet sa faute professionnelle. Et en tant qu'être humain, il a le droit de craquer, droit qu'un tribunal peut (j'insiste sur la modalisation) lui reconnaître, surtout lorsque cette faute est sans suites.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par victor44 le Jeu 26 Déc 2013 - 1:32

Cripure a écrit:
@victor44 a écrit:Nous n'avons pas à toucher un élève, si un élève refuse de sortir on envoie le délégué chercher le CPE. Je pense que c'est ce qu'il faudrait écrire sur ce fil plutôt que de défendre aveuglément l'indéfendable.
Je suis d'accord, d'autant plus que le collègue admet sa faute professionnelle. Et en tant qu'être humain, il a le droit de craquer, droit qu'un tribunal peut (j'insiste sur la modalisation) lui reconnaître, surtout lorsque cette faute est sans suites.

Je pense d'ailleurs qu'un tribunal ne devrait pas avoir à s'en mêler. la faute du prof devrait être reconnue par l'institution et l'élève sanctionné.
Au lieu de cela porter plainte contre la famille et jeter le tout en pature aux médias, il n'y a rien de mieux pour faire craquer le collègue (visiblement déjà bien à cran)

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par victor44 le Jeu 26 Déc 2013 - 1:43

@nightowl a écrit:
holderfar a écrit:Alors là, brindacier, non. Je touche souvent les éleves pour les réconforter (une main sur le bras, sur l'épaule), en rattraper un en cas de chute etc. Et il ferait beau voir qu'on me reproche quoi que ce soit...
Dans le cas décrit, il est cependant certain que ce n'était pas indiqué. L'éleve est de toute manière en tort, mais,même si je regrette la médiatisation, le collègue aussi.
Tout à fait.
Ca n'est nullement interdit. Suffit de ne laisser aucun doute ni ambiguïté sur ses intentions. Au pire, si ça couine quand j'approche "Me touchez pas (x2 ou x3 parfois) suivi de "vous avez pas le droit", je touche de l'index ses affaires de façon répété en disant "touché, touché, ...". Effet garanti pour ridiculiser le modérébounce h

Nightowl tu démontres par tes propos que les plaintes des familles sont parfois justifiées: violence physique, mépris et humiliation sont tes armes. Dans ce cas tu risques deux chose:

- Te faire péter la gueule
- Te prendre un procès et perdre ton job

Ce que tu fais est interdit, si c'est prouvé tu risques le conseil de discipline.

On ne peut écrire qu'il est de bon ton de malmener certains élèves. Les propos de Holderfar que tu cites ne sont pas de même nature, les contacts qu'il décrit sont bienveillants mais lorsqu'un élève est énervé, il ne faut jamais le toucher, ni l'insulter, ni le narguer.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par nightowl le Jeu 26 Déc 2013 - 1:48

@victor44 a écrit:
@nightowl a écrit:
holderfar a écrit:Alors là, brindacier, non. Je touche souvent les éleves pour les réconforter (une main sur le bras, sur l'épaule), en rattraper un en cas de chute etc. Et il ferait beau voir qu'on me reproche quoi que ce soit...
Dans le cas décrit, il est cependant certain que ce n'était pas indiqué. L'éleve est de toute manière en tort, mais,même si je regrette la médiatisation, le collègue aussi.
Tout à fait.
Ca n'est nullement interdit. Suffit de ne laisser aucun doute ni ambiguïté sur ses intentions. Au pire, si ça couine quand j'approche "Me touchez pas (x2 ou x3 parfois) suivi de "vous avez pas le droit", je touche de l'index ses affaires de façon répété en disant "touché, touché, ...". Effet garanti pour ridiculiser le modérébounce h

Nightowl tu démontres par tes propos que les plaintes des familles sont parfois justifiées: violence physique, mépris et humiliation sont tes armes. Dans ce cas tu risques deux chose:

- Te faire péter la gueule
- Te prendre un procès et perdre ton job

Ce que tu fais est interdit, si c'est prouvé tu risques le conseil de discipline.

On ne peut écrire qu'il est de bon ton de malmener certains élèves. Les propos de Holderfar que tu cites ne sont pas de même nature, les contacts qu'il décrit sont bienveillants mais lorsqu'un élève est énervé, il ne faut jamais le toucher.

Ah, je crois qu'on s'est mal compris : Le collègue est en tort. Je comprends son geste, mais je ne l'approuve nullement. Je rebondissais sur les élèves qui nous emmerdent (parlons franchement) : Quand c'est à moitié délicat (pas le fou furieux, il sort celui-là), je te jure qu'il s'énerve avant moi. Ca lui casse son image de leader dans une classe pénible.
Et je ne touche jamais un élève énervé.

Me prendre un conseil de discipline pour avoir mis le doigt sur une trousse d'un élève, je demande à voir...

nightowl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par User5899 le Jeu 26 Déc 2013 - 1:58

Victor44, la plainte de l'établissement est portée pour l'intrusion de la famille dans l'établissement. L'intrusion est un délit, comme les insultes de la tante. Que l'enseignant fût en tort ne légitime bien évidemment ps un délit en représailles.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par benjy_star le Jeu 26 Déc 2013 - 11:07

@nightowl a écrit:Me prendre un conseil de discipline pour avoir mis le doigt sur une trousse d'un élève, je demande à voir...
C'est aussi ce que je me disais... Victor a un don pour raconter n'importe quoi, mais bon, je crois que le mot troll a déjà été sorti sur ce fil, non ?

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par PauvreYorick le Jeu 26 Déc 2013 - 11:18

Moi non plus, je ne pensais pas rencontrer un jour un collègue qui affirmerait sans se démonter que le contact entre le bout de l'index de l'enseignant et la trousse de l'élève constituait un délit.

Sinon oui, comme dit Cripure, il faut bien distinguer l'incident initial et l'intrusion qui a suivi.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par nightowl le Jeu 26 Déc 2013 - 12:04

@benjy_star a écrit:
@nightowl a écrit:Me prendre un conseil de discipline pour avoir mis le doigt sur une trousse d'un élève, je demande à voir...
C'est aussi ce que je me disais... Victor a un don pour raconter n'importe quoi, mais bon, je crois que le mot troll a déjà été sorti sur ce fil, non ?

Disons qu'après, je suis curieux de voir comment la classe est gérée...

nightowl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Invité le Jeu 26 Déc 2013 - 12:17

Bon, après, dans la dernière phrase de son post, Victor dit exactement ceci: "mais lorsqu'un élève est énervé, il ne faut jamais le toucher, ni l'insulter, ni le narguer." La première était claire aussi, il me semble.
Pour moi, là, il n'y a pas extrapolation de sa part, même si ce qu'il dit peut être discuté.
En tout cas, pour cet "interdit" autour du contact physique, je crois qu'il est très largement ancré dans les esprits et qu'il faut se contenter de deux-trois règles de bon sens:
-on ne fouille pas un élève
- on ne touche pas un élève quand on est en situation de conflit avec lui, jamais. La porte ouverte à tous les dérapages.
- même lorsque le geste est bienveillant, il vaut mieux (à moduler selon l'élève) ne pas être trop intrusif quand même dans le contact.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Reine Margot le Jeu 26 Déc 2013 - 12:25

aller chercher le CPE c'est très bien mais le temps qu'un élève aille le chercher, le cours s'interrompt, d'une part, et d'autre part si tous les profs qui ont un élève qui refuse de s'asseoir appellent le CPE afin de ne pas sortir eux-mêmes un élève de la classe et ne pas risquer un procès on n'est pas sortis des ronces...

et pendant qu'on s'occupe de ça et qu'on perd du temps à ce genre de sottises à cause d'un seul élève, les autres élèves n'ont pas le cours auquel ils ont droit. Bref, comment le prof devient gardien de zoo...et non plus enseignant.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par nightowl le Jeu 26 Déc 2013 - 12:30

holderfar a écrit:Bon, après, dans la dernière phrase de son post, Victor dit exactement ceci: "mais lorsqu'un élève est énervé, il ne faut jamais le toucher, ni l'insulter, ni le narguer." La première était claire aussi, il me semble.
Pour moi, là, il n'y a pas extrapolation de sa part, même si ce qu'il dit peut être discuté.
En tout cas, pour cet "interdit" autour du contact physique, je crois qu'il est très largement ancré dans les esprits et qu'il faut se contenter de deux-trois règles de bon sens:
-on ne fouille pas un élève
- on ne touche pas un élève quand on est en situation de conflit avec lui, jamais. La porte ouverte à tous les dérapages.
- même lorsque le geste est bienveillant, il vaut mieux (à moduler selon l'élève) ne pas être trop intrusif quand même dans le contact.
- On lui fait vider ses affaires. Si il refuse, cela fait un truc de plus à lui reprocher (si jamais la direction est molle)
- C'est évident. Quand un élève veut forcer le passage d'une porte, mettre ses mains dans le dos. Cela évite toute interprétation foireuse...
- Savoir avec qui on le fait. Et bien souvent, ne pas le faire. Surtout si on est un homme (voir au dessus, c'est le même argument)

Plus généralement, même si un élève refuse fait perdre du temps. Refuser de continuer à travailler. Quitte à perdre une heure de cours ou deux (excepté dans le cas de l'asocial dangereux, de toute façon les autres ne le suivront pas), je pense qu'il ne faut jamais lâcher son autorité pour éviter toute contamination. Ne pas s'énerver, surtout en premier. On vit dans une société où celui qui s'énerve aura tort. Si on a un portable et les numéros qui vont bien, appeler la vie scolaire en direct pour un gros pénible. Ou mieux, appeler les parents dès la fin du cours. Effet garanti.

nightowl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Zorglub le Jeu 26 Déc 2013 - 12:34

Ce mec est une pièce de musée !

Après son décès, que je souhaite tardif afin de pouvoir durablement jouir de sa prose, je réserve le droit de le faire empailler pour compléter mes vitrines.

C'est en grande partie pour avoir le plaisir de le lire que je continue à être assidu sur ce forum !

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Invité le Jeu 26 Déc 2013 - 12:38

Je suis bien d'accord, je fais vider le sac de l'élève, et jusqu'ici je n'ai eu aucun refus (il faut dire qu'il est rare de devoir recourir à cela. Bref, tes conseils sont de bon sens.
Reine, un coup de fil au CPE c'est très rapide et dissuasif: j'ai sorti mon téléphone une fois, ça a suffi pour faire revenir l'élève à la raison. Tu perds du temps sur le coup, mais c'est pour mieux en gagner ensuite et surtout ça évite d'envenimer une situation déjà tendue. Ca fait partie du boulot.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Celeborn le Jeu 26 Déc 2013 - 12:40

@PauvreYorick a écrit:non, ce qui m'intéresse c'est le billet d'Eolas. Et tes informations se sont quand même  de temps à autre avérées inexactes, donc j'ai tendance à ne pas te placer au tout premier rang des sources fiables.

edit: je répondais à une première version de ton post, rédigée tout différemment. et sans source.

C'est celui-là : http://www.maitre-eolas.fr/post/2009/06/30/1462-une-terrible-lecon

Bon, dans ce cas, il ne s'agit pas de séquelles physiques mais psychologiques, mais il me semble que cela relève du même processus : la victime déclare, et en fonction de ce qu'elle déclare sur des choses franchement invérifiables, on lui fait l'ITT.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par PauvreYorick le Jeu 26 Déc 2013 - 12:41

Merci, collègue lapin !

EDIT: après lecture, wow. Billet qui la méritait.


Dernière édition par PauvreYorick le Jeu 26 Déc 2013 - 12:50, édité 2 fois

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par nightowl le Jeu 26 Déc 2013 - 12:43

@Zorglub a écrit:Ce mec est une pièce de musée !

Après son décès, que je souhaite tardif afin de pouvoir durablement jouir de sa prose, je réserve le droit de le faire empailler pour compléter mes vitrines.

C'est en grande partie pour avoir le plaisir de le lire que je continue à être assidu sur ce forum !

Rassures-moi, tu causes pas de moué ? Tar ta g***** à la récré sinon !

holderfar a écrit:Je suis bien d'accord, je fais vider le sac de l'élève, et jusqu'ici je n'ai eu aucun refus (il faut dire qu'il est rare de devoir recourir à cela. Bref, tes conseils sont de bon sens.
Reine, un coup de fil au CPE c'est très rapide et dissuasif: j'ai sorti mon téléphone une fois, ça a suffi pour faire revenir l'élève à la raison. Tu perds du temps sur le coup, mais c'est pour mieux en gagner ensuite et surtout ça évite d'envenimer une situation déjà tendue. Ca fait partie du boulot.
J'ai déjà eu par contre des traînassons qui font exprès de prendre leur temps : Je leur demande si ils cherchent à m'énerver. Avant qu'ils répondent, je leur dit qu'ils ne sont pas assez doués pour moi (avec un sourire ironique ou le plus sérieux du monde, çà dépend des jours) et finit par leur faire remarquer qu'au final, ils viennent de prouver que JE commande. Donc autant ne pas perdre de temps et admettre que c'est moi le patron.

nightowl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Reine Margot le Jeu 26 Déc 2013 - 12:45

holderfar a écrit:Je suis bien d'accord, je fais vider le sac de l'élève, et jusqu'ici je n'ai eu aucun refus (il faut dire qu'il est rare de devoir recourir à cela. Bref, tes conseils sont de bon sens.
Reine, un coup de fil au CPE c'est très rapide et dissuasif: j'ai sorti mon téléphone une fois, ça a suffi pour faire revenir l'élève à la raison. Tu perds du temps sur le coup, mais c'est pour mieux en gagner ensuite et surtout ça évite d'envenimer une situation déjà tendue. Ca fait partie du boulot.

Oui, en effet, quand c'est une fois. Mais dans certains établissements où j'ai enseigné, le problème de la casquette est récurrent et on ne peut pas appeller le CPE à chaque fois qu'on a un problème...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par Celeborn le Jeu 26 Déc 2013 - 12:46

@nightowl a écrit:Ou mieux, appeler les parents dès la fin du cours. Effet garanti.

On parle bien de ceux qui ont déboulé dans l'établissement sans prévenir, ont insulté l'enseignant et ont fait faire un certificat médical suite à des coups a priori fantômes ?
J'imagine que l'effet aurait été garanti, effectivement…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par nightowl le Jeu 26 Déc 2013 - 12:51

@Celeborn a écrit:
@nightowl a écrit:Ou mieux, appeler les parents dès la fin du cours. Effet garanti.

On parle bien de ceux qui ont déboulé dans l'établissement sans prévenir, ont insulté l'enseignant et ont fait faire un certificat médical suite à des coups a priori fantômes ?
J'imagine que l'effet aurait été garanti, effectivement…
C'est quand même pas la majorité. Et ce genre de parents est connu comme le loup blanc.

Pour ceux-là, je demanderais le goudron et les plumes.

nightowl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée professionnel Corot (Beauvais, Oise) : l'établissement porte plainte contre un élève, qui porte lui-même plainte contre un enseignant.

Message par pseudo-alison le Jeu 26 Déc 2013 - 13:11

@Celeborn a écrit:
@nightowl a écrit:Ou mieux, appeler les parents dès la fin du cours. Effet garanti.

On parle bien de ceux qui ont déboulé dans l'établissement sans prévenir, ont insulté l'enseignant et ont fait faire un certificat médical suite à des coups a priori fantômes ?
J'imagine que l'effet aurait été garanti, effectivement…

Tout dépend, quand avec ce genre de parents on a l'occasion de leur présenter les faits de façon objective avant que le gosse en question n'envenime la situation, ils comprennent bien que le comportement de l'élève n'est pas conforme … pourvu qu'on ait le temps d'exposer la situation

pseudo-alison
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum