les doutes pédagogiques du Père Noël (une interview exclusive par SacréCharlemagne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les doutes pédagogiques du Père Noël (une interview exclusive par SacréCharlemagne)

Message par Ingeborg B. le Mar 24 Déc 2013 - 9:33

Le Père Noël lui aussi subit un malaise face à la tâche imposée et aux injonctions contradictoires de sa hiérarchie

SC : Mais comment devient-on Père Noel ?
PN : C’est finalement assez simple même si les modalités de recrutement ont récemment changé. Après une première année de Master Mention ECDT (Enfance Cadeau Distribution et Théologie), il faut réussir le concours « Agrégation de Noelogie » qui est un concours vraiment difficile  récompensant uniquement les meilleurs étudiants

SC : Mais quels sont les débouchés pour les titulaires du master ECDT ?
PN : Il existe depuis peu, un sous concours, le Certificat d’Aptitude Professionnel Pour l’Elaboration des Surprise (CAPES) pour pouvoir devenir un lutin du père noël.

SC : Je suppose donc que le mythe du Renne et du traîneau sont aussi mis à mal ?

PN : En effet, à titre personnel, j’ai un Renault Traffic. C’est pratique, grand volume, consommation assez faible, en dehors de Noel je mets neuf sièges pour aller bringuer avec les potes… Bon, je l’ai quand même pris rouge, question de tradition je crois…


SC : Et la cheminée ?

PN : Je n’ai, à vrai dire, jamais compris comment les mouflets pouvaient croire à cette ineptie de passage par la cheminée ! Je fais du sport toute l’année et je crois que ça se voit (ndlr : je confirme !) et jamais je ne pourrais descendre dans un conduit de cheminée ! C’est encore plus con quand on voit que dans beaucoup de maisons il y a des poêles à Granulés avec des conduits d’évacuation de 8 cm de diamètre… Parfois je me dis que Noël rend con…


SC : Vous êtes bien cynique !

PN : Oui, quand vous travaillez prêt de 80 heures par semaine toute l’année et que vous gagnez à peine 10000 euros nets par mois, vous avez de quoi être désabusé ! Surtout que de plus en plus souvent,  j’entends des « feignasses de père noël », « 24 h de travail par an ça va pas vous tuer »… Mais le soir de Nol ce n’est que la partie émergée de l’iceberg !

SC : Comment ça ?

PN : Déjà, il y a la gestion des lutins : tout cela demande beaucoup d’énergie ! Et comme ils ont reçu la même formation, ils sont persuadés de savoir tout faire mieux que nous. Cela créée des tensions incroyables dans le management des équipes !

Ensuite, il y a la pression administrative de plus en plus forte de notre responsable hiérarchique direct : le DASEN (Directeur Assistant de Surveillance de l’Esprit de Noël). Pour chaque nouveau cadeau sur une liste, nous devons monter des projets « cadeaux innovants » pour obtenir quelques moyens supplémentaires. Ensuite, une fois la distribution effectuée, nous devons justifier de chaque cadeau effectué en fonction d’une grille complexe qui prend en compte : la sagesse de l’enfant dans sa famille, le socle commun de connaissances et de compétences scolaires, la liste de cadeau qu’il a réalisé et mettre tout cela en accord avec les moyens financiers de la famille ! Il est de plus en plus difficile d’obtenir les livrets personnels de compétences auprès des établissements scolaires et la sagesse des enfants est de plus en plus relative à la patience des parents… Quant à l’adéquation avec les revenus familiaux, la moindre erreur et c’est le licenciement assuré pour faute grave : l’histoire de ce père noël saoul échangeant  la Ferrari de la fille Hilton et la papillote d’un orphelin nécessiteux a d’ailleurs fait le tour du monde.


SC :  Et bien, les bras m’en tombent un peu je dois dire !

PN : Oui, et comme tout le monde vous pensez sans doute que le père noël rentre chez lui le 25 au soir et se branle la nouille jusqu’à l’année suivante ! Mais que nenni ! Que nenni ! Il y a d’ailleurs une crise des vocations des « viocs en rouge » comme certains nous appellent.

SC : Des viocs en rouge !!??!?

PN : Oui, d’ailleurs, le choix de la couleur rouge est assez symptomatique de la méconnaissance populaire et de la déchéance de la fonction de père noël !
Tout le monde croit que c’est Coca qui a imposé le rouge au monde de Noel… Hérésie ! Si la firme coca cola a effectivement tenté une OPA hostile sur l’Organisme de Gestion Unitaire de l’Esprit de Noel (OGUEN), c’est en réalité un mouvement de grève massif chez les pères noël qui est à l’origine de l’habit rouge… En 1931, suite au Krach boursier de 1929, les statuts des Père Noel furent mis en négociations : des négociations acharnées de cette année-là et du manque de moyen, on reconnut au père Noel toutes les nouvelles missions qui n’existaient pas dans les premiers statuts de 1580 (ou le rôle du père noël n’était qu’un rôle de transmission de friandise aux enfants sages)… Sans aucun rétribution supplémentaire ! Tout ce que les pères noëls de l’époque faisaient par conscience professionnelle, devenait une obligation contractuelle ! L’annonce faite de ces nouveaux statuts quelques jours avant noël, ne laissa pas le temps aux organisations syndicales d’appeler à des mouvements de grèves dures reconductibles. Le SGEN (Syndicat Généraliste de l’Esprit de Noel) eut l’idée incroyable de lancer un mouvement de protestation en changeant les couleurs officielles de l’époque : les pères noëls feraient leur tournée en rouge en lieu et place du traditionnel costume vert… et cela dure encore aujourd’hui !

SC : Mais il existe des syndicats de père noël ?

PN : Evidemment ! Nous sommes des employés comme les autres ! Certains militent pour que l’achat du véhicule soit subventionné, d’autres pour le droit d’être glabre ; certains souhaitent que nous ayons un rôle plus pédagogique dans les écoles (eu égard à notre statut particulier pour les enfants, nous aurions un poids certains), d’autres encore, refusent purement et simplement de tenir compte des lettres bourrées de fautes d’orthographes…
le reste ici http://sacrecharlemagne.blog4ever.com/interview-exclusive-du-pere-noel

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: les doutes pédagogiques du Père Noël (une interview exclusive par SacréCharlemagne)

Message par Cath le Mar 24 Déc 2013 - 10:13

yesyes 

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: les doutes pédagogiques du Père Noël (une interview exclusive par SacréCharlemagne)

Message par sacrecharlemagne le Mar 24 Déc 2013 - 10:34

merci Ingeborg et cath Smile
je profite aussi pour mettre l'histoire de Mr Grobolosse part.1 qui va rappeler des souvenirs à nombre d'entre nous

http://sacrecharlemagne.blog4ever.com/mr-grobolosse

Dans le cadre d'un partenariat entre école et entreprise, le CLEE (Comité local école/entreprise) est chargé de développer les relations entre les EPLE (Etablissement Public Local d'Enseignement) et les entreprises des bassins d'emplois qui leurs sont rattachés.
Invité par mon chef d'établissement à participer à le première rencontre et à la signature officielle du partenariat, je me déplaçais avec une légère appréhension, inquiet de savoir à quelle sauce le privé allait nous grignoter.
La petite salle de conférence est bondée de profs, chefs d'établissements en tout genre et je constate avec intérêt qu'un certains nombres de personnalités des entreprises voisines se sont déplacées : le cérémonial peut alors commencer.
Les divers intervenants se succèdent à un rythme plus ou moins … langoureux et pertinent ; powerpointisées, les présentations s'enchainent. Lecture de texte, analyse de diagramme, tableau sur le tissu économique, besoins de formations, import, export, offres de stages, tout y passe : le prof trouve souvent un intérêt certain à ces analyses macroscopiques et l'homme remarque avec bonheur qu'il n'est pas encore complètement déconnecté des réalités de l'entreprise ; tout se passe pour le mieux, entre douce somnolence, vif intérêt et attention décuplée quand soudain, M. Grobolosse prend la parole.

M Grobolosse fait partie de ces hommes sur qui les années semblent ne pas avoir de prise : grand, quelques rides harmonieuses et des tempes très légèrement grisonnantes laissent envisager que la quarantaine flamboyante est derrière lui. Le costume gris parfaitement ajusté mais négligemment ouvert, aucune cravate ne vient trancher sur une chemise unie bleu pastel, légèrement ouverte à cause des deux boutons négligemment lâchés : l’ambiance se veut au convivial décontracté.

sacrecharlemagne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: les doutes pédagogiques du Père Noël (une interview exclusive par SacréCharlemagne)

Message par Carrie7 le Mar 24 Déc 2013 - 10:53

Very Happy  excellent, le Père Noël !

Carrie7
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: les doutes pédagogiques du Père Noël (une interview exclusive par SacréCharlemagne)

Message par sacrecharlemagne le Mar 24 Déc 2013 - 11:42

merci carrie Smile

_________________
"Si l'idée était folle, elle mérite d'ête défendue..."

sacrecharlemagne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: les doutes pédagogiques du Père Noël (une interview exclusive par SacréCharlemagne)

Message par sacrecharlemagne le Dim 5 Jan 2014 - 23:20

http://sacrecharlemagne.blog4ever.com/m-grobolosse-2

Faites comme si j'étais pas là, la suite de Mr Grobolosse qui se pointe au collège pour jouer les conférenciers
Smile

_________________
"Si l'idée était folle, elle mérite d'ête défendue..."

sacrecharlemagne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: les doutes pédagogiques du Père Noël (une interview exclusive par SacréCharlemagne)

Message par Olympias le Dim 5 Jan 2014 - 23:27

@sacrecharlemagne a écrit:http://sacrecharlemagne.blog4ever.com/m-grobolosse-2

Faites comme si j'étais pas là, la suite de Mr Grobolosse qui se pointe au collège pour jouer les conférenciers
Smile

Merci, c'est génial !!!!!!!!!!!!!  yesyes yesyes 
Notre chef, n'en pouvant plus d'être harcelé chaque année par un service d'une certaine entreprise de transport, a, acculé, le dos au mur, accepté qu'un membre du personnel de ladite entreprise vienne voir les élèves de seconde (2h pour chaque classe  affraid ). J'ai eu modérément envie de perdre deux heures de cours...du coup, il revient ce mois-ci mais je serai en goguette parisienne avec une autre classe !!  yesyes

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: les doutes pédagogiques du Père Noël (une interview exclusive par SacréCharlemagne)

Message par sacrecharlemagne le Mar 7 Jan 2014 - 23:29

merci olympias, on en a tous connus des comme ça Wink Very Happy

_________________
"Si l'idée était folle, elle mérite d'ête défendue..."

sacrecharlemagne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum