Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Edgar le Jeu 26 Déc 2013 - 22:03

Ces primes ne sont pas mirobolantes compte-tenu du niveau de ces cadres. C'est la moitié d'une prime de résultat d'un cadre moyen dans certaines sociétés.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Bouboule le Jeu 26 Déc 2013 - 22:30

@Edgar a écrit:Ces primes ne sont pas mirobolantes compte-tenu du niveau de ces cadres. C'est la moitié d'une prime de résultat d'un cadre moyen dans certaines sociétés.

C'est vrai.
C'est d'ailleurs une prime parmi d'autres (qu'on appelle éventuellement indemnités).

"Niveau de ces cadres", c'est niveau hiérarchique, niveau de compétences, niveau de responsabilités ?

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Edgar le Jeu 26 Déc 2013 - 22:46

Niveau hiérarchique s'entend. Les autres niveaux ne sont que des appréciations subjectives, dans tous types de professions d'ailleurs.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Lefteris le Jeu 26 Déc 2013 - 23:19

@retraitée a écrit:http://www.lexpress.fr/education/education-cadeau-de-noel-pour-l-inspection-generale_1310081.html

Cadeau de Noël pour l'inspection générale de l'Education nationale. Ces hauts fonctionnaires ont désormais droit à une prime annuelle de "fonctions et de résultats", selon un arrêté publié au Journal officiel du 26 décembre. Cette prime, qui varie selon le type de fonction occupée, récompense notamment "leur manière de servir", et leur performance, une petite révolution dans l'Education nationale.
67 200 euros de plafond pour le doyen
Pour le doyen de l'inspection générale et le chef de service de l'inspection de l'administration, le montant de référence de la prime atteint 4 500 euros en fonctions et 6 700 euros en résultats. Pour les inspecteurs généraux de première classe, ce montant atteint 4000 euros (fonctions) et 5 200 euros (résultats). Les inspecteurs de seconde classe perçoivent jusqu'à 3800 euros en prime de fonctions et de résultats. A ces montants de références s'ajoute un coefficient qui détermine la part touchée par le fonctionnaire. Les plafonds de rémunération sont respectivement de 67 200 euros pour le doyen et le chef de service, 55 200 euros pour les inspecteurs de première classe et 45 600 euros pour un inspecteur de seconde classe.

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/education/education-cadeau-de-noel-pour-l-inspection-generale_1310081.html#6E5zWIdvZYjX64wL.99

Pourquoi ne pas avoir distribué cela aux ZEP ?

On stigmatise les vilains nantis profs de CPGE , et on récompense les loyaux serviteurs ( dont madame ex ?)

C'est beaucoup en période de vaches maigres, ça impressionne les enseignants qui s'extasient facilement vu leurs fiches de paie, mais c'est peu dans l'absolu à ce niveau hiérarchique.
C'est surtout symbolique à plusieurs titres . D'une part , quant à la volonté de "management" où l'on récompense des gens sans autre critères que celui "plaire" (j'étais dans un ministère où les primes "au mérite" "à la manière de servir" existaient à tous les niveaux , et bien entendu étaient opaques ), des gens qui ont d'ailleurs déjà été nommés discrétionnairement. Symbolique aussi le rôle de récompense par l'argent , quand on demande aux gens d'en faire encore plus gratuitement, au motif qu'ils ont la "vocation" (les autres non, apparemment).

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Iphigénie le Ven 27 Déc 2013 - 9:47

Symbolique aussi le rôle de récompense par l'argent , quand on demande aux gens d'en faire encore plus gratuitement, au motif qu'ils ont la "vocation" (les autres non, apparemment).
C'était la justification de Guéant pour ses fonds secrets: distribués pour motiver les collaborateurs "parce que leur salaire est insuffisant pour qu'ils soient motivés et la fonction suffisamment attractive."
Ben moi je me sens de moins en moins motivée et ma fonction est de moins en moins attractive: à quoi j'ai droit?

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Fraser le Ven 27 Déc 2013 - 10:16

wouah! je me demandais à quoi correspondait la somme de 1904€ sur mon compte reçue sur mon compte le 20 décembre.....une récompense?.....ha? non? c'est mon traitement du mois de décembre?......ça a le goût de la prime, ça ressemble à une prime, mais ce n'est pas une prime....la Canada Dry de la prime, quoi!

Fraser
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Paratge le Ven 27 Déc 2013 - 11:50

@Lefteris a écrit:
C'est beaucoup en période de vaches maigres, ça impressionne les enseignants qui s'extasient facilement vu leurs fiches de paie,  mais c'est peu dans l'absolu à ce niveau hiérarchique.
C'est surtout symbolique à plusieurs titres. D'une part, quant à la volonté de "management" où l'on récompense des gens sans autre critères que celui  "plaire" (j'étais dans un ministère où les primes "au mérite"  "à la manière de servir" existaient à tous les niveaux , et bien entendu étaient opaques ), des gens qui ont d'ailleurs déjà été nommés discrétionnairement. Symbolique aussi le rôle de récompense par l'argent, quand on demande aux gens d'en faire encore plus gratuitement, au motif qu'ils ont la "vocation" (les autres non, apparemment).

C'est tout à fait ça !
On récompense la servilité de gens qui ne servent à rien sauf à occuper une place.

On va célébrer le centenaire de 14-18 : toute comparaison avec les « pauvres cons du front » et des chefs bien au chaud dans leurs états-majors et qui concoctent des stratégies absurdes serait une pure malveillance !  Very Happy

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par nuages le Ven 27 Déc 2013 - 12:14

@mathmax a écrit:C'est quoi les résultats d'un inspecteur ?

j'ai lu que la prime dépendait de la "performance" , c'est quoi la performance d'un inspecteur? cela fait partie des arts du spectacle?

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par neo le Ven 27 Déc 2013 - 12:17

@nuages a écrit:
@mathmax a écrit:C'est quoi les résultats d'un inspecteur ?

j'ai lu que la prime dépendait de la "performance" , c'est quoi la performance d'un inspecteur? cela fait partie des arts du spectacle?
La capacité à faire appliquer les réformes les plus scélérates en suscitant le moins de résistance possible ?

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Fraser le Ven 27 Déc 2013 - 12:23

@nuages a écrit:
@mathmax a écrit:C'est quoi les résultats d'un inspecteur ?

j'ai lu que la prime dépendait de la "performance" , c'est quoi la performance d'un inspecteur? cela fait partie des arts du spectacle?

Dans le primaire, le taux de redoublement?

C'est dingue de devoir se battre pour maintenir des gamins (ceux des autres) en prouvant par A + B qu'ils n'ont pas le niveau pour accéder à la classe supérieure, de devoir remplir PPRE sur PPRE qui ne seront jamais lus....c'est sans doute ça la vocation dont parle VP...

Fraser
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par tonton golden le Ven 27 Déc 2013 - 13:21

C'est la politique du chiffre alors que les profs travaillent avec des êtres humains !

tonton golden
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

L'Inspection générale bénéficie d'une nouvelle prime

Message par elena3 le Ven 27 Déc 2013 - 19:37

Les inspecteurs généraux bénéficieront de la prime de fonctions et de résultats crée en 2008 pour certaines catégories de hauts fonctionnaires. Un arrêté publié au J.O. du 26 décembre en fixe les montants. Pour un inspecteur général les montants de référence sont de 4000 € pour la prime de fonctions et 5200 pour les "résultats" avec un plafond de 55 200 €. Un joli cadeau de noël ?

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/12/27122013Article635237250395529184.aspx

Voilà bien des primes qu'il n'aurait pas été impopulaire de supprimer ! furieux 

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Olympias le Ven 27 Déc 2013 - 20:49

@elena3 a écrit:Les inspecteurs généraux bénéficieront de la prime de fonctions et de résultats crée en 2008 pour certaines catégories de hauts fonctionnaires. Un arrêté publié au J.O. du 26 décembre en fixe les montants. Pour un inspecteur général les montants de référence sont de 4000 € pour la prime de fonctions et 5200 pour les "résultats" avec un plafond de 55 200 €. Un joli cadeau de noël ?

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/12/27122013Article635237250395529184.aspx

Voilà bien des primes qu'il n'aurait pas été impopulaire de supprimer ! furieux 
Ils auraient été capables de manifester...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Lefteris le Ven 27 Déc 2013 - 23:44

@Paratge a écrit:
@Lefteris a écrit:
C'est beaucoup en période de vaches maigres, ça impressionne les enseignants qui s'extasient facilement vu leurs fiches de paie,  mais c'est peu dans l'absolu à ce niveau hiérarchique.
C'est surtout symbolique à plusieurs titres. D'une part, quant à la volonté de "management" où l'on récompense des gens sans autre critères que celui  "plaire" (j'étais dans un ministère où les primes "au mérite"  "à la manière de servir" existaient à tous les niveaux , et bien entendu étaient opaques ), des gens qui ont d'ailleurs déjà été nommés discrétionnairement. Symbolique aussi le rôle de récompense par l'argent, quand on demande aux gens d'en faire encore plus gratuitement, au motif qu'ils ont la "vocation" (les autres non, apparemment).

C'est tout à fait ça !
On récompense la servilité de gens qui ne servent à rien sauf à occuper une place.

On va célébrer le centenaire de 14-18 : toute comparaison avec les « pauvres cons du front » et des chefs bien au chaud dans leurs états-majors et qui concoctent des stratégies absurdes serait une pure malveillance !  Very Happy

Période fascinante . As- tu lu Cendrars ? engagé volontaire par vocation , qui a risqué le conseil de guerre pour une vétille administrative , alors qu'il était en première ligne , et que cette vétille lui avait permis de capturer des ennemis.  Voici (entre autres) ce qu'il écrit des "galonnards"   :

'"Quand un de ces vieilles bêtes  est une veille baderne, un supérieur devient facilement féroce. Ce n'est pas un vautour, qui les ronge , tous ces beaux militaires qui disposent d'une autorité absolue en temps de guerre, mais leur l'acide de leur sac de fiel. Ils se font de la bile. C'est pourquoi tant de galonnards ont une mauvaise mine, un teint de jaunisse, font des mauvais rêves, sont pusillanimes et la proie, non pas des soucis de leur charge, mais de leur entourage. Vanité des vanités, dans les états-majors il n'est affaire que des questions de personnes, de prérogatives, de privilèges, de préséances, d'avancement et de carrière."
Cendrars La main coupée page 308 éd. Folio

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par évolutions le Sam 28 Déc 2013 - 13:28

@Lefteris a écrit:
@Paratge a écrit:
@Lefteris a écrit:
C'est beaucoup en période de vaches maigres, ça impressionne les enseignants qui s'extasient facilement vu leurs fiches de paie,  mais c'est peu dans l'absolu à ce niveau hiérarchique.
C'est surtout symbolique à plusieurs titres. D'une part, quant à la volonté de "management" où l'on récompense des gens sans autre critères que celui  "plaire" (j'étais dans un ministère où les primes "au mérite"  "à la manière de servir" existaient à tous les niveaux , et bien entendu étaient opaques ), des gens qui ont d'ailleurs déjà été nommés discrétionnairement. Symbolique aussi le rôle de récompense par l'argent, quand on demande aux gens d'en faire encore plus gratuitement, au motif qu'ils ont la "vocation" (les autres non, apparemment).

C'est tout à fait ça !
On récompense la servilité de gens qui ne servent à rien sauf à occuper une place.

On va célébrer le centenaire de 14-18 : toute comparaison avec les « pauvres cons du front » et des chefs bien au chaud dans leurs états-majors et qui concoctent des stratégies absurdes serait une pure malveillance !  Very Happy

Période fascinante . As- tu lu Cendrars ?  engagé volontaire par vocation , qui a risqué le conseil de guerre pour une vétille administrative , alors qu'il était en première ligne , et que cette vétille lui avait permis de capturer des ennemis.  Voici (entre autres) ce qu'il écrit des "galonnards"   :

'"Quand un de ces vieilles bêtes  est une veille baderne, un supérieur devient facilement féroce. Ce n'est pas un vautour, qui les ronge , tous ces beaux militaires qui disposent d'une autorité absolue en temps de guerre, mais leur l'acide de leur sac de fiel. Ils se font de la bile. C'est pourquoi tant de galonnards ont une mauvaise mine, un teint de jaunisse, font des mauvais rêves, sont pusillanimes et la proie, non pas des soucis de leur charge, mais de leur entourage. Vanité des vanités, dans les états-majors il n'est affaire que des questions de personnes, de prérogatives, de privilèges, de préséances, d'avancement et de carrière."
Cendrars La main coupée page 308 éd. Folio
Bravo !
Je n'ai jamais pu m'empêcher de comparer notre hiérarchie au pouvoir militaire de ces périodes sombres. Le caporal qui se fait houspiller par le capitaine et qui vient brailler des ordres ineptes ou contradictoires aux poilus, vous le reconnaîtrez facilement dans l'Education Nationale ainsi que les autres. "Le mouton est un animal à poil laineux, à poil les ........ à poil...".

évolutions
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Edgar le Sam 28 Déc 2013 - 14:35

@Paratge a écrit:
@Lefteris a écrit:
C'est beaucoup en période de vaches maigres, ça impressionne les enseignants qui s'extasient facilement vu leurs fiches de paie,  mais c'est peu dans l'absolu à ce niveau hiérarchique.
C'est surtout symbolique à plusieurs titres. D'une part, quant à la volonté de "management" où l'on récompense des gens sans autre critères que celui  "plaire" (j'étais dans un ministère où les primes "au mérite"  "à la manière de servir" existaient à tous les niveaux , et bien entendu étaient opaques ), des gens qui ont d'ailleurs déjà été nommés discrétionnairement. Symbolique aussi le rôle de récompense par l'argent, quand on demande aux gens d'en faire encore plus gratuitement, au motif qu'ils ont la "vocation" (les autres non, apparemment).

C'est tout à fait ça !
On récompense la servilité de gens qui ne servent à rien sauf à occuper une place.

On va célébrer le centenaire de 14-18 : toute comparaison avec les « pauvres cons du front » et des chefs bien au chaud dans leurs états-majors et qui concoctent des stratégies absurdes serait une pure malveillance !  Very Happy

Attention, c'est le point Godwin.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par elena3 le Sam 28 Déc 2013 - 14:41

Excellente cette comparaison avec les poilus. Puis dépenser des millions pour gagner quelques mètres en les reperdant le lendemain, c'est tout à fait ça. Il y avait même quelques gradés qui faisaient tirer sur leur propre camp, aveugles ou mal informés et dévorés par l'orgueil dans l'espoir de devenir un héros ...

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Isis39 le Sam 28 Déc 2013 - 14:58

Il me semble que quelques uns dans ce fil confondent les IG et les IPR.
Comment évaluer les résultats d'un IG ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par elena3 le Sam 28 Déc 2013 - 15:38

Comment évaluer les résultats d'un IG ?

http://www.education.gouv.fr/cid2/presentation.html

C'est au bon vouloir du ministre. Celui qui lèche obéit et fait appliquer les directives est récompensé. Comme ils sont copains depuis longtemps, ils sont toujours récompensés. Laughing 

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Jacq le Sam 28 Déc 2013 - 18:23

Cela fait penser à la prime de Chatel pour acheter le silence pourtant déjà complice des recteurs et récompenser ceux qui détruisaient assez de postes d'enseignants, et de section entières en LP.

Le changement, c'est maintenant !

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par the educator le Lun 6 Jan 2014 - 10:50

Mais, récompenser la loyauté (qui peut tirer à l'obéissance et parfois la soumission), ça se fait partout. Comment voulez vous qu'un supérieur récompense un type qui le backstab?
Je ne comprends pas pourquoi vous remettez ce système en cause, il fonctionne simplement normalement, pour une chaine hiérarchique (et en plus à faible coût...).

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Celadon le Lun 6 Jan 2014 - 11:06

@Isis39 a écrit:Il me semble que quelques uns dans ce fil confondent les IG et les IPR.
Comment évaluer les résultats d'un IG ?
Quand il fait partie de la caste qui démolit les PE sans vergogne et sans aucune analyse réflexive sur ses propres responsabilités dans l'échec de PISA par exemple.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Pseudo le Lun 6 Jan 2014 - 11:20

@the educator a écrit:Mais, récompenser la loyauté (qui peut tirer à l'obéissance et parfois la soumission), ça se fait partout. Comment voulez vous qu'un supérieur récompense un type qui le backstab?
Je ne comprends pas pourquoi vous remettez ce système en cause, il fonctionne simplement normalement, pour une chaine hiérarchique (et en plus à faible coût...).

Ce n'est pas parce que cela se fait partout que c'est une bonne chose. Et il y a loin du backstab à la soumission, avec de sacrés degrés. Il est d'ailleurs assez courant de rencontrer des gens qui font les deux merveilleusement : lécher les c*** officiellement et savonner la planche discrètement mais avec constance.
D'ailleurs, pour viser l'attaque sournoise, il faut être soumis. Sinon l'attaque n'est pas sournoise, elle est franche.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Le grincheux le Lun 6 Jan 2014 - 11:28

@Edgar a écrit:Ces primes ne sont pas mirobolantes compte-tenu du niveau de ces cadres. C'est la moitié d'une prime de résultat d'un cadre moyen dans certaines sociétés.
 Gné 

À la limite d'un cadre supérieur, mais certainement pas d'un cadre moyen. Les cadres ont vu leurs salaires tomber de 5% par an durant les cinq dernières années (sources INSEE). Un cadre moyen peut prétendre à 45 000 € bruts par an avec effectivement une prime d'intéressement (de moins en moins parce que ce n'est plus fiscalement intéressant). J'aimerais bien qu'on m'indique quel cadre moyen obtient une prime de résultat de 130 000 € et surtout dans quelle boîte... Hors naturellement les bonus des banquiers.

Quant aux postes de cadres supérieurs, il n'y en a pas beaucoup à pourvoir actuellement. Je suis assez bien placé pour le savoir et les rémunérations proposées ne tournent qu'autour de 55 à 60 k€ bruts annuels. Pour aller plus haut, il faut vraiment se lever tôt.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Pseudo le Lun 6 Jan 2014 - 11:35

@Le grincheux a écrit:

Quant aux postes de cadres supérieurs, il n'y en a pas beaucoup à pourvoir actuellement. Je suis assez bien placé pour le savoir et les rémunérations proposées ne tournent qu'autour de 55 à 60 k€ bruts annuels. Pour aller plus haut, il faut vraiment se lever tôt.

C'est la misère...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Education nationale : des primes en dizaines de milliers d'euros pour les "bons serviteurs" de l'inspection.

Message par Le grincheux le Lun 6 Jan 2014 - 11:41

@Pseudo a écrit:
@Le grincheux a écrit:

Quant aux postes de cadres supérieurs, il n'y en a pas beaucoup à pourvoir actuellement. Je suis assez bien placé pour le savoir et les rémunérations proposées ne tournent qu'autour de 55 à 60 k€ bruts annuels. Pour aller plus haut, il faut vraiment se lever tôt.

C'est la misère...

Je n'ai jamais dit cela. J'ai simplement répondu cela parce que ces primes sont inadmissibles dans l'absolu. Et ce que fait le privé ne les rend pas plus admissibles. D'autant plus que beaucoup de personnes ici se font des idées fausses sur ce qui se passe réellement dans le privé.

Beaucoup de gens reprochent aux salariés du privé de se faire de fausses idées sur ce qui se passe dans l'EN, mais le contraire est encore plus vrai.

Par ailleurs, pour avoir un tel salaire (base + primes), dans le privé, tu dois prouver tes compétences et tes responsabilités sont en regard de ces compétences. Ce qui n'est pas le cas d'un inspecteur général.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum