Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par Anim' le Sam 28 Déc 2013 - 18:15

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Anim' a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Franchement, je ne vois pas comment tu peux dire cela. Les derniers éléments marxistes dans le discours du PS datent des années 1970.
Mais bon, quand on fait de la pub pour un livre avec un tel titre et qu'on est le créateur d'une émission comme Capital, j'imagine qu'il faut une sacrée dose de mauvaise foi ou d'inculture, ou les deux.

 Very Happy Quel cliché....

Ah oui, parce qu'il n'y a pas de cliché dans Capital  Razz Razz .
Plus sérieusement, cette émission est terrifiante tant elle transmet une vulgate qui fait croire que l'on peut comprendre l'économie capitaliste facilement.
Et considérer que le PS est un parti dangereux pour une économie capitaliste, c'est à mourir de rire.

Ah sur ce point je vous rejoins. Je n'ai eu de cesse de le répéter à mes opposants durant la dernière campagne. Pourtant bcp ont voté PS parce qu'ils comprenaient le discours de circonstance comme anticapitaliste ou antilibérale; a mourir de rire en effet.

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par Anim' le Sam 28 Déc 2013 - 18:16

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Anim' a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Tu penses donc que les juges rendent la justice en fonction de leurs idées politiques?  Shocked 


Oui, malheureusement pour bcp d'entres-eux. Trop du côté des auteurs, pas assez de celui des victimes.

 cafe 
J'ai perdu trop de temps face à Mestelle51 pour me replonger dans ces débats sans fin!
Au revoir!
 ballon 

Pas de soucis. Passez une bonne soirée  Wink 

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par PauvreYorick le Sam 28 Déc 2013 - 18:23

@Anim' a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Anim' a écrit: Et qu'est-ce que la justice sociale ? C'est finalement très abstrait comme notion, la justice sociale des uns n'est pas celle des autres..........
C'est une notion républicaine. Je sais que ce n'est pas très à la mode et que ce n'est pas l'article le mieux appliqué, mais je te renvoie à l'article 1 de la constitution de 1950:
La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion.
Ça me semble pas mal comme projet.
Je partage, mais je garde en tête qu'elle ne peut pas assurer l'égalité devant la vie et c'est à mon sens ce qui fait qu'on ne puisse appliquer cet article.
Ça n'a rien à voir. D'abord, le concept d'«égalité devant la vie» n'est pas clairement défini, ensuite l'article 1 de la Constitution de 1950 parle d'une «égalité devant la loi» qui elle, en revanche, est une notion très claire. Je crois qu'on peut constater, d'ailleurs, qu'elle n'est pas si mal appliquée que cela, même si, évidemment, il y aurait bien des choses à dire sur tel ou tel cas particulier.

En revanche, on peut se demander si l'égalité juridique (autrement dit, l'absence de privilèges, au sens propre de ce terme) suffit à donner tout son contenu à la notion de justice sociale.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par Anim' le Sam 28 Déc 2013 - 18:25

@Collier de Barbe a écrit:
@Anim' a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Tu penses donc que les juges rendent la justice en fonction de leurs idées politiques?  Shocked 


Oui, malheureusement pour bcp d'entres-eux. Trop du côté des auteurs, pas assez de celui des victimes.

ça faisait longtemps!! A moins que tu ne sois la même personne venue faire la promo de l'IPJ ici même précédemment?


Avant de m'inscrire sur ce forum, je lisais le sous-forum sur les rythmes scolaires, en tant qu'animatrice je suis concernée et j'aime avoir un maximum d'avis sur les sujets qui m'intéressent. Puis j'ai vu qu'il y avait un sous-forum sur la politique, sujet que j'aime bien aussi. Pour tout vous avouer, j'ai ressenti du mépris pour ma profession, j'ai donc franchi le pas pour montrer que nous ne sommes pas tous des dégénérés incultes. Voilà c'est tout simple.

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par PauvreYorick le Sam 28 Déc 2013 - 18:30

Est-ce que tu penses que tu pourrais écrire dans une graisse normale plutôt qu'en gras, Anim'? c'est un peu agressif pour l'oeil. Sinon, je note bien l'intention dont tu fais état.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par Anim' le Sam 28 Déc 2013 - 18:33

@Collier de Barbe a écrit:Oui, oui là-dessus je suis parfaitement d'accord.
Ce qui m'inquiète c'est qu'aucune politique vraiment à gauche ne semble capable de faire reculer le chômage. Je vois assez bien comment les libéraux à la Fillon/Copé s'y prendraient (baisse du coût du travail, peut être même mettre le SMIC entre parenthèses, mettre fin à la distinction CDI/CDD, avoir un régime d'aide chômage draconien à l'anglaise) mais à gauche, on a pas beaucoup d'idées et c'est quand même une sacrée catastrophe alors que les économies partenaires européennes & étatsuniennes redémarrent...


Et vous n'y voyez pas une relation de cause a effet ?

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par Anim' le Sam 28 Déc 2013 - 18:34

@PauvreYorick a écrit:Est-ce que tu penses que tu pourrais écrire dans une graisse normale plutôt qu'en gras, Anim'? c'est un peu agressif pour l'oeil. Sinon, je note bien l'intention dont tu fais état.

Ok, pas de soucis.  Wink 

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par neo le Sam 28 Déc 2013 - 18:35

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Croire que le PS est marxiste
 Shocked 
 heu heu heu heu heu heu heu heu heu
Hélas !

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par neo le Sam 28 Déc 2013 - 18:43

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Et considérer que le PS est un parti dangereux pour une économie capitaliste, c'est à mourir de rire.
En effet...
Comme le montre parfaitement Jean-Claude Michéa (Les mystères de la gauche, par exemple), la "gauche" de gouvernement, par son idéologie du "progrès" et de la "modernité", est au contraire le plus puissant allié du capitalisme et de l'économie libérale. Et on voit où cette économie nous mène...

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par User5899 le Sam 28 Déc 2013 - 19:00

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Condorcet a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Tu penses donc que les juges rendent la justice en fonction de leurs idées politiques?  Shocked 

Mais c'est évident, témoin l'acharnement incompréhensible dont est victime Bernard Tapie !  Razz 

 lol! 
(lol!)2

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par Anim' le Sam 28 Déc 2013 - 19:05

@PauvreYorick a écrit:
@Anim' a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
C'est une notion républicaine. Je sais que ce n'est pas très à la mode et que ce n'est pas l'article le mieux appliqué, mais je te renvoie à l'article 1 de la constitution de 1950:

Ça me semble pas mal comme projet.


Je partage, mais je garde en tête qu'elle ne peut pas assurer l'égalité devant la vie et c'est à mon sens ce qui fait qu'on ne puisse TOTALEMENT appliquer cet article.

Je me comprends mieux ainsi  Wink 

Ça n'a rien à voir. D'abord, le concept d'«égalité devant la vie» n'est pas clairement défini, ensuite l'article 1 de la Constitution de 1950 parle d'une «égalité devant la loi» qui elle, en revanche, est une notion très claire. Je crois qu'on peut constater, d'ailleurs, qu'elle n'est pas si mal appliquée que cela, même si, évidemment, il y aurait bien des choses à dire sur tel ou tel cas particulier.

En revanche, on peut se demander si l'égalité juridique (autrement dit, l'absence de privilèges, au sens propre de ce terme) suffit à donner tout son contenu à la notion de justice sociale.


Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par egomet le Sam 28 Déc 2013 - 19:05

@Anim' a écrit:
@Tristana a écrit:

Ben oui : privatisons les transports, après tout, c'est vrai que tous les pays qui ont fait ça ont une meilleure offre de transports que nous...

http://www.ouest-france.fr/train-le-rail-francais-deuxieme-meilleur-deurope-230415

En ont-ils une moins bonne ?

Bonne question.
L'article ne prouve pas grand-chose.
D'abord il ne compare pas vraiment les chemins de fer privatisés et ceux qui sont nationalisés. Juste une petite allusion à la fin. J'ai l'impression, pas si vague que ça, qu'il y a très peu de systèmes privés dans le monde. Ça s'explique d'ailleurs assez bien, à la fois par l'histoire économique et par l'histoire stratégique. La création d'infrastructures est difficile (mais pas absolument impossible) pour des entreprises privées, à cause de la nécessité d'exproprier des gens sur le trajet. De plus les armées ont eu besoin de contrôler les réseaux ferroviaires. Je note au passage que la Grande-Bretagne a finalement un taux d'accidents très faible, alors qu'à la fin des années 90, on avait attribué toute une vague d'accidents à la libéralisation récente (en oubliant d'ailleurs que la vétusté du réseau et du matériel roulant ne pouvait lui être attribuée).
Ensuite, les critères de comparaison sont délicats à manier.
La contribution publique est difficile à comparer. A quoi correspond-elle? A des dépenses d'infrastructures ou à des dépenses de fonctionnement. Il suffit qu'on crée une ligne à grande vitesse pour faire exploser le budget.
Le train à grande vitesse n'a de sens que pour les pays d'une certaine dimension.
Un ligne de chemin de fer n'a pas de sens pour une région de faible densité de population. C'est d'ailleurs pour ça que la SNCF possède la plus grande flotte de cars du pays.
Enfin la pondération des critères pose question. La France est apparemment bonne sur les tarifs, mais c'est quand même 3 fois plus cher qu'en Pologne. Elle est bonne sur le transport de voyageurs, mais nulle pour le fret.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par Tristana le Sam 28 Déc 2013 - 19:23

@Anim' a écrit:Les opinions politiques des juges sont d'ordre privés. Ils se doivent d'être NEUTRES dans leur jugement, hors pour une grande partie ils ne le sont pas, trop a gauche et ça se voit. Les médecins, la police, les pompiers font également avec ce qu'ils voient tout les jours et eux voir ce n'est pas au sens figuré mais au sens propre, on ne sent pas leurs opinions politiques lors de leurs interventions pour autant. Je trouve votre argument très spécieux.

Mon argument n'est pas spécieux : un local syndical est un lieu privé où chacun a le droit d'exprimer ses opinions. Les profs expriment bien leurs opinions en privé, alors qu'ils ne le font pas devant leurs élèves. C'est pareil pour le personnel du ministère de la Justice.
Quant à dire que la Justice est davantage du côté des auteurs que des victimes, non seulement ce n'est pas de la faute du personnel actuel (les lois sont faites comme ça, et depuis des années : on prévoit des dispositifs d'accompagnement pour les personnes condamnées mais pas pour les victimes, ce qui est effectivement problématique), mais en plus ce n'est pas tout à fait exact puisqu'ils se retrouvent malgré tout condamnés. Quant à savoir si les condamnations sont suffisantes, c'est un autre débat : je ne suis pas sûre d'être assez qualifiée pour savoir quelle peine il faudrait infliger à tel criminel/délinquant, et je ne suis pas sûre que vous le soyez non plus.

@egomet a écrit:Je note au passage que la Grande-Bretagne a finalement un taux d'accidents très faible, alors qu'à la fin des années 90, on avait attribué toute une vague d'accidents à la libéralisation récente (en oubliant d'ailleurs que la vétusté du réseau et du matériel roulant ne pouvait lui être attribuée).

Il serait bon de ne pas oublier qu'une bonne partie des chemins de fer ont été re-nationalisés, justement à cause des problèmes que ça avait causés... On ne peut pourtant pas accuser la Grande-Bretagne de marxisme.

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par egomet le Sam 28 Déc 2013 - 19:32

@Collier de Barbe a écrit:Oui, oui là-dessus je suis parfaitement d'accord.
Ce qui m'inquiète c'est qu'aucune politique vraiment à gauche ne semble capable de faire reculer le chômage.

Que voilà un constat intéressant!
Bon, ça ne fait que quarante ans que le chômage augmente, malgré toutes les politiques essayées:

http://www.youtube.com/watch?v=TdCt3K27quM&feature=player_embedded

@Collier de Barbe a écrit: Je vois assez bien comment les libéraux à la Fillon/Copé s'y prendraient (baisse du coût du travail, peut être même mettre le SMIC entre parenthèses, mettre fin à la distinction CDI/CDD, avoir un régime d'aide chômage draconien à l'anglaise) mais à gauche, on a pas beaucoup d'idées et c'est quand même une sacrée catastrophe alors que les économies partenaires européennes & étatsuniennes redémarrent...

Considérer Fillon et Copé comme libéraux, c'est à peu près aussi drôle que de considérer Hollande comme marxiste.


_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par PauvreYorick le Sam 28 Déc 2013 - 19:41

Anim' : mis à part le souci dans les balises de citation qui m'attribue des propos que je n'ai pas tenus (mais pas grave), à mon sens l'ajout de «totalement» ne change strictement rien. Ou c'est que je n'ai pas compris ce que tu voulais dire (il faut dire, aussi, que tu ne l'as pas expliqué).

Je détaille. Je ne sais pas ce que tu entends par «égalité devant la vie», mais j'imagine que, par exemple, un terrain congénitalement favorable au diabète en fait partie: certains en souffrent, d'autres en sont exempts.

L'égalité devant la loi dit que deux individus «inégaux devant la vie», l'un souffrant de cette propension au diabète et l'autre non, pris en flag' de tentative de vol de sac Vuitton sur les Champs, seront néanmoins jugés de la même façon, à supposer que ça aille devant une juridiction. J'ajoute que si l'un est fils de médecin et l'autre fils d'ouvrier, ça ne changera rien à leurs droits respectifs.


Dernière édition par PauvreYorick le Sam 28 Déc 2013 - 20:30, édité 2 fois

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par egomet le Sam 28 Déc 2013 - 19:41

@Tristana a écrit:
@egomet a écrit:Je note au passage que la Grande-Bretagne a finalement un taux d'accidents très faible, alors qu'à la fin des années 90, on avait attribué toute une vague d'accidents à la libéralisation récente (en oubliant d'ailleurs que la vétusté du réseau et du matériel roulant ne pouvait lui être attribuée).

Il serait bon de ne pas oublier qu'une bonne partie des chemins de fer ont été re-nationalisés, justement à cause des problèmes que ça avait causés... On ne peut pourtant pas accuser la Grande-Bretagne de marxisme.

De fait, la situation est assez complexe, comme à chaque fois qu'on privatise des secteurs liés à des infrastructures lourdes: http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_chemins_de_fer_britanniques

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par egomet le Sam 28 Déc 2013 - 19:46

@PauvreYorick a écrit:Anim' : mis à part le souci dans les balises de citation qui m'attribue des propos que je n'ai pas tenus (mais pas grave), à mon sens l'ajout de «totalement» ne change strictement rien. Ou c'est que je n'ai pas compris ce que tu voulais dire (il faut dire, aussi, que tu ne l'as pas expliqué).

Je détaille. Je ne sais pas ce que tu entends par «égalité devant la vie», mais j'imagine que, par exemple, un terrain congénitalement favorable au diabète en fait partie: certains en souffrent, d'autres en sont exempts.

L'égalité devant la loi dit que si deux individus «inégaux devant la vie», l'un souffrant de cette propension au diabète et l'autre non, qui seront pris en flag' de tentative de vol de sac Vuitton sur les Champs, seront néanmoins jugés de la même façon, à supposer que ça aille devant une juridiction. J'ajoute que si l'un est fils de médecin et l'autre fils d'ouvrier, ça ne changera rien à leurs droits respectifs.

On a eu une discussion assez intéressante sur la notion d'égalité: http://www.neoprofs.org/t45753-definir-ce-que-l-on-nomme-l-egalite?highlight=egalit%E9

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par PauvreYorick le Sam 28 Déc 2013 - 19:49

Merci egomet, je jette un coup d'oeil Smile

Après lecture, juste une observation de fil à fil, dans la mesure où cette observation touche également à notre conversation actuelle: l'article de la DDHC parle bien d'«égalité en droits» et non d'«égalité en droit», ce qui n'aurait absolument pas le même sens.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par Elyas le Sam 28 Déc 2013 - 21:33


@Anim' a écrit:
@EU1 a écrit:Anim : Plutôt d'accord sur les éléments cités dans le premier paragraphe sauf sur la fonction publique : si on ne touche pas aux secteurs que vous citez, on ne touche plus à grand chose.

Il y a a faire, les transports par exemple, l'agriculture, la fonction publique territoriale,éliminer certaines strates coûteuses, les cantons, communauté de communes et autant de doublons pour caser les copains etc.. A côté de ça, faut du régalien, mon côté colbertiste.

Ben oui : privatisons les transports, après tout, c'est vrai que tous les pays qui ont fait ça ont une meilleure offre de transports que nous...

http://www.ouest-france.fr/train-le-rail-francais-deuxieme-meilleur-deurope-230415[/quote]

En ont-ils une moins bonne ? [/quote]

Honnêtement, va en Irlande, au Royaume-Uni ou en Espagne, essaie d'y prendre le train et on en reparle. Le rail français, odieusement trahi par les gouvernements depuis Maastricht, est encore cent fois mieux et pourtant vu le sous investissement, la création inique de rff et autres joyeusetés, c'est un miracle. Merci les cheminots sur ce coup.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par User5899 le Sam 28 Déc 2013 - 21:51

En France, quelques compagnies privées font rouler des trains de fret sur le réseau ferré national.Leurs agents sont obligatoirement polyvalents : le conducteur est celui qui vérifie le train, les freins, fait les essais tout seuls avant le départ, etc. Porte ouverte à tous les problèmes potentiels.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par Maieu le Dim 29 Déc 2013 - 7:35

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Anim' a écrit:Ca devait être tellement meilleur avec les socialistes, les lendemains qui chantent avec le camp du bien tout ça.... on s'en rend compte tout les jours. C'était sans doute pas le paradis avec la droite, mais c'est l'enfer avec ce gouvernement d'amateurs et son chef (modéré).
A côté de ça, celui qui attend le bonheur par l'Etat faut le prévenir que son attente est vaine.

Evidemment, puisque l'Etat est aux ordres de Bruxelles.
Franchement, nous sommes nombreux ici à répéter que l'UMP et le PS mènent des politiques économiques très comparables et inféodées aux directives européennes. Ce n'est pas étonnant que rien ne change.

Ce qui est nouveau depuis la « création » de l’Europe économico-financière, c’est le renoncement au recours de la guerre (européenne et mondiale) pour résoudre les crises inhérentes au système capitaliste (= propriété privée des moyens de production et d’échange).
Pas pour des raisons morales, mais parce que les rapports planétaires ont changé et que les colonies ont laissé la place à des états indépendants devenus plus ou moins émergents. Les pays européens ont compris que leur intérêt était de s’unir.
La logique du système demeure donc inchangée, elle, et sans « révolution », il est illusoire d’imaginer qu’une politique (nationale ou pas) puisse résoudre le problème du chômage qui est inhérent au système. Il est une incontournable et nécessaire variable d’ajustement.
Seulement… quelle révolution ? Depuis l’implosion des systèmes soi-disant (et pas seulement) socialistes, il n’y a plus de solution de rechange imaginable, pour le moment.
Et qui est d’accord pour commencer à reconsidérer (de manière révolutionnaire) le rapport qu’il construit personnellement avec l’acquisition, la possession, le besoin d’avoir ?
Tout le reste (la politique ordinaire et les commentaires qu’elle suscite sur la compétence ou l’incompétence…) n’est que périphérique et sans grande efficacité. Mais il faut bien passer le temps…
L’élection de F. Hollande (incapable d’un discours cohérent – je ne parle pas des harangues électorales) n’est évidemment pas un hasard : elle est le produit d’un moment de notre histoire en crise de « sens ».

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par stench le Dim 29 Déc 2013 - 9:09

@Maieu a écrit:
Seulement… quelle révolution ? Depuis l’implosion des systèmes soi-disant (et pas seulement) socialistes, il n’y a plus de solution de rechange imaginable, pour le moment.
Et qui est d’accord pour commencer à reconsidérer (de manière révolutionnaire) le rapport qu’il construit personnellement avec l’acquisition, la possession, le besoin d’avoir ?

  
Qui sème la misère
récolte la colère,
révolution
sociale et libertaire

 cheers 

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par Maieu le Dim 29 Déc 2013 - 9:45

@stench a écrit:
@Maieu a écrit:
Seulement… quelle révolution ? Depuis l’implosion des systèmes soi-disant (et pas seulement) socialistes, il n’y a plus de solution de rechange imaginable, pour le moment.
Et qui est d’accord pour commencer à reconsidérer (de manière révolutionnaire) le rapport qu’il construit personnellement avec l’acquisition, la possession, le besoin d’avoir ?

  
Qui sème la misère
récolte la colère,
révolution
sociale et libertaire

 cheers 

Oui, c'est quoi, exactement ?

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par stench le Dim 29 Déc 2013 - 9:50

@Maieu a écrit:
@stench a écrit:
@Maieu a écrit:
Seulement… quelle révolution ? Depuis l’implosion des systèmes soi-disant (et pas seulement) socialistes, il n’y a plus de solution de rechange imaginable, pour le moment.
Et qui est d’accord pour commencer à reconsidérer (de manière révolutionnaire) le rapport qu’il construit personnellement avec l’acquisition, la possession, le besoin d’avoir ?

  
Qui sème la misère
récolte la colère,
révolution
sociale et libertaire

 cheers 

Oui, c'est quoi, exactement ?

Oula, je ne vais pas te faire l'histoire du mouvement anarchiste et des projets libertaires, là, en quelques lignes, hein  Wink Il y a plein de littérature sur le sujet, ou alors, mieux, tu contactes un des groupes proches de chez toi et tu rencontres ces militants, ils se feront un plaisir de t'expliquer. Sous mon avatar tu as un lien vers la FA par exemple, mais c'est loin d'être la seule organisation militant pour une révolution libertaire.  Very Happy

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par Maieu le Dim 29 Déc 2013 - 9:58

@stench a écrit:
@Maieu a écrit:
@stench a écrit:
  
Qui sème la misère
récolte la colère,
révolution
sociale et libertaire

 cheers 

Oui, c'est quoi, exactement ?

Oula, je ne vais pas te faire l'histoire du mouvement anarchiste et des projets libertaires, là, en quelques lignes, hein  Wink Il y a plein de littérature sur le sujet, ou alors, mieux, tu contactes un des groupes proches de chez toi et tu rencontres ces militants, ils se feront un plaisir de t'expliquer. Sous mon avatar tu as un lien vers la FA par exemple, mais c'est loin d'être la seule organisation militant pour une révolution libertaire.  Very Happy

Comment dire... Ma question était faussement naïve - je sais ce qu'est le mouvement libertaire.
Je pense que le mouvement libertaire/ anarchiste est non une utopie mais un mythe.

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chômage : le pari perdu de François Hollande.

Message par stench le Dim 29 Déc 2013 - 10:01

@Maieu a écrit:
@stench a écrit:
@Maieu a écrit:

Oui, c'est quoi, exactement ?

Oula, je ne vais pas te faire l'histoire du mouvement anarchiste et des projets libertaires, là, en quelques lignes, hein  Wink Il y a plein de littérature sur le sujet, ou alors, mieux, tu contactes un des groupes proches de chez toi et tu rencontres ces militants, ils se feront un plaisir de t'expliquer. Sous mon avatar tu as un lien vers la FA par exemple, mais c'est loin d'être la seule organisation militant pour une révolution libertaire.  Very Happy

Comment dire... Ma question était faussement naïve - je sais ce qu'est le mouvement libertaire.
Je pense que le mouvement libertaire/ anarchiste est non une utopie mais un mythe.

Un mythe? Je milite donc avec des personnages mythologiques, ça, ça claque. Ils seront fiers Razz  Une utopie? Peut-être. La poursuite du capitalisme est une utopie, c'est évident. Essayons autre chose, on verra bien. Moi, je tenterais bien les théories libertaires, là où ça a été essayé, ça a plutôt bien fonctionné. On jugera après.  Very Happy 

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum