Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
elena3
Fidèle du forum

Rapport officiel 2002 : "Enseignants et parents expriment leur préférence pour la semaine de 4 jours".

par elena3 le Jeu 02 Jan 2014, 16:30
C'est parfois très drôle ! Ça date de 2002 ! professeur Laughing 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

p.6
D’une façon générale, enseignants et parents expriment leur préférence pour
l’organisation de la semaine de 4 jours. Ce choix est particulièrement net lorsque
cette organisation est déjà en place : dans ce cas, 77% des parents et 72% des
enseignants indiquent leur satisfaction globale. Parmi ceux qui fonctionnent en
semaine de 5 jours, 57% des enseignants marquent leur préférence pour la semaine
de 4 jours, mais seulement 43% des parents. Pour ces derniers, il s’agit toutefois du
premier choix, puisqu’ils sont 35% à préférer la semaine de 5 jours avec le samedi
matin et 19% à opter pour la semaine de 5 jours avec le mercredi matin.


p.8
Au CE2, les différences de performances sont supérieures de 3 points sur 100, en
français et en mathématiques, en faveur des élèves scolarisés 4 jours par semaine.
En 6e, on observe une différence de plus de 5 points sur 100, dans les deux
disciplines, en faveur des élèves scolarisés 4 jours par semaine.

La comparaison a été affinée par l’étude de différentes sous -populations : âge des
élèves, catégories socioprofessionnelles des parents, écoles rurales/urbaines. Les
différences constatées varient en fonction de ces critères, mais restent globalement
en faveur des élèves scolarisés 4 jours par semaine.



une fréquence et un temps de transport hebdomadaire diminués. Cela vaut
surtout pour les zones rurales dans lesquelles la semaine de quatre jours entraîne
automatiquement une diminution de 20% du temps de transport scolaire
hebdomadaire.

Si ces arguments ne plaident pas uniquement pour la semaine de quatre jours,
d’autres organisations, comme le report du samedi matin au mercredi, peuvent en
effet préserver le temps familial, ils devraient pouvoir être pris en compte dans la
réflexion sur le temps scolaire.
En effet l’école ne peut faire comme si la structure, les contraintes, les choix des
familles n’évoluaient pas. Par ailleurs les adaptations actuelles de la durée du temps
de travail des adultes jouent directement sur le temps disponible pour les enfants.
Enfin la diminution du temps passé en transport scolaire n’est pas négligeable dans
la lutte globale que l’on doit engager contre la fatigue à l’école.

p.23
Cette volonté de maintenir la semaine de quatre jours n’a pas manqué d’étonner les
IA DSDEN qui pensaient , face à une situation qui leur semblait peu satisfaisante en
terme de fonctionnement de l’école, pouvoir compter sur l’approbation silencieuse,
sinon le soutien actif des pédagogues. Au cours des entretiens qu’ils ont pu nous
accorder, ils ont en fait mentionné un certain décalage entre « le terrain » et les
représentations syndicales, ces dernières se montrant nettement plus préoccupées
par les conséquences de la semaine de quatre jours en terme de réussite scolaire et
de prise en charge des enfants.


Décalage toujours loin d'être réglé ! professeur


Dernière édition par elena3 le Ven 03 Jan 2014, 10:20, édité 2 fois (Raison : titre précisé)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum