Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Galipette le Jeu 2 Jan 2014 - 22:59

Bonjour
J'aimerai avoir vos avis sur comment géreriez vous, la mort d'un enseignant vis à vis des élèves.
Que leur dire s'il pose des questions? Est il possible de dire que l'on ne tient pas à répondre mais qu'il peuvent en parler à la cellule psychologique.
Doit on reculer les évaluations prévus un ou deux jours après l'annonce du décès de leur enseignant pour les classes connaissant l'enseignant en question?
En gros quelle attitude est il judicieux d'avoir.
Voila toutes les questions que je me pose aujourd'hui.

_________________
C'est souvent derrière le brouillard qu'on découvre la lumière.

Galipette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par invitéW le Jeu 2 Jan 2014 - 23:04

Je pense que cela dépend de l'age des élèves.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Zenxya le Jeu 2 Jan 2014 - 23:07

Ma fille avait appris la mort accidentelle de son prof de physique pendant les vacances de Noël, cela l'avait affectée. A la rentrée le proviseur avait fait une "petite cérémonie" dans la cour du lycée avec un discours et une minute de silence, les élèves de ce prof étaient tous réunis. Cela avait "plu" à ma fille, c'était une manière de lui dire au revoir.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Galipette le Jeu 2 Jan 2014 - 23:10

Age d'ado de collège.

_________________
C'est souvent derrière le brouillard qu'on découvre la lumière.

Galipette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par benjy_star le Ven 3 Jan 2014 - 0:08

@Zenxya a écrit:Ma fille avait appris la mort accidentelle de son prof de physique pendant les vacances de Noël, cela l'avait affectée. A la rentrée le proviseur avait fait une "petite cérémonie" dans la cour du lycée avec un discours et une minute de silence, les élèves de ce prof étaient tous réunis. Cela avait "plu" à ma fille, c'était une manière de lui dire au revoir.
Ca me semble très approprié. Mais pas facile quand on est pas touché de juger de ce qu'il faut faire...

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par InvitéMA le Ven 3 Jan 2014 - 0:13

@Galipette a écrit: Que leur dire s'il pose des questions? Est il possible de dire que l'on ne tient pas à répondre mais qu'il peuvent en parler à la cellule psychologique.
Je pense que c'est au personnel de direction de passer dans les classes pour dire le strict minimum, c'est-à-dire annoncer le décès, éventuellement en précisant "a eu un accident" ou "souffrait d'un problème de santé", mais sans plus...Si ce n'est pas fait, et si les élèves me posaient des questions, c'est ce que je dirais, et en cas de questions plus précises, je dirais que par respect de la vie privée de mon collègue, je ne trouve pas ça juste de raconter des détails, mais que ce qui est important maintenant c'est que les élèves sachent que les adultes sont là pour eux s'ils ont besoin de parler, s'ils se sentent mal, que la cellule psychologique est là pour ça et saura mieux les aider, même si bien sûr tu restes à leur écoute...
Si tu crains d'être trop sensible, n'ait pas peur, ça risque fort d'arriver à plusieurs adultes, les élèves seront tristes, verront certains adultes tristes, c'est "normal".

@Galipette a écrit:  Doit on reculer les évaluations prévus un ou deux jours après l'annonce du décès de leur enseignant pour les classes connaissant l'enseignant en question?
Oui.

@Galipette a écrit:  En gros quelle attitude est il judicieux d'avoir.
Si tu t'en sens la force, faire cours le plus normalement possible, en précisant d'abord que tu es également choquée, que les adultes et la cellule sont là pour eux, mais que tu veux essayer de reprendre là où tu en étais pour les aider à se concentrer sur autre chose, que c'est ta manière de les aider.

Si tu es trop ébranlée et que la classe va trop mal, un petit mot et une activité plus cool ou ralentie, en précisant qu'aujourd'hui, on reprend à un rythme plus lent pour se remettre progressivement dans le bain.

Courage...Et ne t'inquiète pas, suis ton instinct et ton cœur si aucun de tes conseils ne te semble approprié sur le moment fleurs

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par User5899 le Ven 3 Jan 2014 - 0:30

En vingt-quatre ans, nous avons eu trois décès de collègues en activité, deux accidents et un suicide. Nous n'avons rien mis en place de spécial. Le besoin n'a pas été évoqué.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par roxanne le Ven 3 Jan 2014 - 9:33

Nous avons perdu un collègue il y a deux ans . J'étais en congé mater à ce moment-la mais les profs l'ont annoncé aux élèves , il n'y a rien eu de spécial , certains collègues l'ont d'ailleurs regretté , m'ont dit que c'était très froid . Mais il faut dire aussi que la femme du collègue était prof aussi et a repris tout de suite . Entre ne rien faire du tout et la cellule psychologique , il y a peut-être un juste milieu .u

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Cath le Ven 3 Jan 2014 - 10:41

cellule psychologique ? Shocked 

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Kilmeny le Ven 3 Jan 2014 - 10:46

@Cath a écrit:cellule psychologique ? Shocked 

Si c'est le cas, je suppose que le décès a dû avoir lieu dans certaines circonstances le nécessitant.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par User5899 le Ven 3 Jan 2014 - 11:06

@Galipette a écrit:comment géreriez vous, la mort d'un enseignant vis à vis des élèves ?
Que leur dire s'il pose des questions ?
 woohoo  ace  ace 

sorciere2

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Ben93 le Ven 3 Jan 2014 - 11:16

@Cath a écrit:cellule psychologique ? Shocked 
Ah, il n'y a donc pas que moi qui pense que l'on met en place une "cellule psychologique" à la moindre chose. Arrêtons un peu, c'est certes triste mais pas de quoi envoyer les élèves en dépression ou être destabilisés psychologiquement.

Ben93
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par gnafron2004 le Ven 3 Jan 2014 - 11:33

ben moi j'y ai eu recours suite au décès brutal d'un élève dans des circonstances douteuses, et ça m'a permis de lâcher tout ce que je ne pouvais pas décemment lâcher devant les élèves de sa classe, en particulier, justement, ma peur de devoir les "récupérer" après ça avec une attitude appropriée...

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Kilmeny le Ven 3 Jan 2014 - 11:43

@gnafron2004 a écrit:ben moi j'y ai eu recours suite au décès brutal d'un élève dans des circonstances douteuses, et ça m'a permis de lâcher tout ce que je ne pouvais pas décemment lâcher devant les élèves de sa classe, en particulier, justement, ma peur de devoir les "récupérer" après ça avec une attitude appropriée...

Je crois qu'on ne peut pas juger du bien fondé de la cellule sans connaître les circonstances, en effet. Et la façon dont la collègue pose la question laisse penser qu'il y a des circonstances assez lourdes.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Cath le Ven 3 Jan 2014 - 11:52

Sûrement. C'est juste que le collègue en parlait comme si ça allait de soi à chaque décès.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par User5899 le Ven 3 Jan 2014 - 11:55

Si l'enseignant se tire une balle dans la tête en cours devant les élèves, OK pour la cellule. Mais sinon, hein...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Ben93 le Ven 3 Jan 2014 - 12:06

Cripure a écrit:Si l'enseignant se tire une balle dans la tête en cours devant les élèves, OK pour la cellule. Mais sinon, hein...
Nous sommes des gros durs qui plus est pas à la mode.

Après je comprend le besoin d'en parler surtout si les circonstances du décès sont dramatiques, mais mettre en place une cellule pour tout et n'importe là non.

Ben93
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Ingeborg B. le Ven 3 Jan 2014 - 12:10

De toute façon, c'est le rectorat qui décide de la mise en place de la cellule en question et c'est uniquement dans les cas où le décès se produit au sein de l'établissement.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par SandyVeg le Ven 3 Jan 2014 - 12:50

Il y a 3 ans, c'était arrivé dans un collège où je travaillais. Le collègue était décédé pendant les vacances de Noël (maladie). Il n'y avait pas eu de cellule d'aide psy, mais ça avait affecté tout le monde. C'était un petit collège (4 classes par niveau), donc quasi tous les élèves avaient (ou avaient eu) ce prof. Il était de plus depuis de longues années dans cet établissement et était très apprécié de tous. Une cérémonie avait eu lieu dans l'église de la ville. Il y avait beaucoup de profs et d'élèves présents, quelques parents d'élèves aussi. Certains élèves (les 3ème je crois) avaient achetés chacun une rose qu'ils avaient mis sur le cercueil. Les cours de 8 à 10h avaient été banalisés. Je me souviens que j'avais du faire cours à mes cinquièmes de 10 à 11 et c'était très bizarre. Le cours était très très silencieux. Je leur avais juste fait copier une leçon, ne me sentant pas l'énergie pour des activités plus pédagogiques.
Et pour ce qui est d'une cellule d'aide psy, je pense que cela peut être nécessaire pour certains élèves ou enseignants (parfois, le décès d'un collègue peut avoir beaucoup d'impact : par exemple, si cette personne décède d'un cancer et qu'un de tes proche en souffre (ou en a souffert) également...)

_________________
Parcours :
2016-2017 : T4 - 3 classes de 6e et 1 classe de 3e - PP 6e + coordo Maths + coordo 6e
2015-2016 : T3 - Poste fixe dans mon département, mais encore à 60km de chez moi - 3 classes de 6e et 2 classes de 3e - PP 6e + coordo Maths
2014-2015 : T2 - Poste fixe dans le département d'à côté - 2 classes de 5e et 3 classes de 4e
2013-2014 : T1 - Année de galère, pseudo-TZR - classes de 5e, 4e, 3e, 2nde et 1ère
2012-2013 : Stagiaire - 2 classes de 4e et 2 classes de 3e
2012 : 3e concours du CAPES
2009-2012 : Contractuelle - Plein de petits remplacements en collège et lycée
2005-2012 : Cours particuliers - collège, lycée et prépa ECE
2000-2004 : Ingénieur en informatique
1999-2000 : Monitrice d'informatrice à la fac

SandyVeg
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Galipette le Sam 4 Jan 2014 - 13:02

Merci pour vos réponses.

Précision : ce n'est pas de mon ressort la cellule psychologique ou pas.
Je n'en ai pas parlé comme si ça allait de soi, mais est pris note du mail de mon chef d’établissement qui parlait d'ailleurs en effet pas de cellule psychologique mais de cellule d'aide aux établissements.

Je  ne souhaite pas si cela est possible qu'un débat est lieu à ce sujet, en tout cas sous mon post (je peux comprendre que ça en interpelle certains mais préférerai vraiment que cela ne se fasse pas sur ce post la)
Personnellement cellule ou pas je m'en fiche un peu, c'est pas le problème principal qui va me préoccuper en cette rentrée.

_________________
C'est souvent derrière le brouillard qu'on découvre la lumière.

Galipette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Lorine le Dim 5 Jan 2014 - 12:20

@Ingeborg B. a écrit:De toute façon, c'est le rectorat qui décide de la mise en place de la cellule en question et c'est uniquement dans les cas où le décès se produit au sein de l'établissement.



Dernière édition par lorine le Lun 6 Jan 2014 - 9:30, édité 1 fois

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Provence le Dim 5 Jan 2014 - 12:22

Étais-tu proche de ce collègue, Galipette? Pardonne l'indiscrétion de ma question, mais il me semble qu'il est plus difficile de gérer une situation par laquelle on est soi-même affecté. Bon courage pour demain.  fleurs2 

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Galipette le Dim 5 Jan 2014 - 16:51

Merci Provence.
Sinon pour répondre brièvement à ta question (je ne tiens pas à rentrer dans des détails trop perso), j'enseigne dans une petite structure. Et outre que donc, nous travaillons ensemble pour les classes, que nous parfois amener à nous soutenir mutuellement dans certaines situations,  nous (le groupe des enseignants) faisons de tps à autres des restos ou autre ensemble en dehors du collège donc...

et oui Lorine ici aussi c'est le CDE qui a fait la demande.
Et bon courage à toi aussi pour demain, deux élèves décédés en une année, ce n'est pas rien non plus ni pour vous et encore moins pour leurs camarades j'imagine.

_________________
C'est souvent derrière le brouillard qu'on découvre la lumière.

Galipette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Provence le Dim 5 Jan 2014 - 16:55

En plus de devoir gérer l'émotion des élèves, tu devras gérer la tienne...  Neutral 


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gerer la mort d'un enseignant vis à vis des éléves.

Message par Provence le Dim 5 Jan 2014 - 17:01

@Galipette a écrit:
Que leur dire s'il pose des questions?
Répondre simplement, sans entrer dans des détails trop personnels.

Est il possible de dire que l'on ne tient pas à répondre mais qu'il peuvent en parler à la cellule psychologique.
Oui. Les professeurs aussi éprouvent des sentiments. Mieux vaut ne rien répondre que de se sentir mal à l'aise à le faire. Prends soin de toi.

Doit on reculer les évaluations prévus un ou deux jours après l'annonce du décès de leur enseignant pour les classes connaissant l'enseignant en question?
Ce n'est pas une mauvaise idée. A toi de voir sur le moment.

En gros quelle attitude est il judicieux d'avoir.
Je n'ai jamais été dans ce cas. Je dirais, à froid: une attitude digne, par respect pour l'enseignant décédé. Une attitude rassurante pour les élèves, autant que possible. Une attitude humaine aussi: on a le droit d'être choqué et de le laisser transparaître.

 Like a Star @ heaven 

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum