Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par dorémy le Mar 7 Jan 2014 - 22:54

@Aliceinwonderland a écrit:Je suis orthophoniste donc je peux difficilement m'empêcher d'intervenir. Je pense que Lilith a raison de souligner le problème des faux dys car la prise en charge (surtout maintenant qu'on pousse aux aménagements, ordis, AVS etc) coûte une fortune à la société.
Pour ma part je suis très gênée car j'ai récupéré une fillette étiquetée dys par sa précédente orthophoniste et je pense qu'elle ne l'était pas, elle a appris à lire tard, en CM1 avec moi donc il reste des séquelles mais par exemple  maintenant elle lit très vite ce qui ne "colle"pas. Or elle m'a dit aujourd'hui que sa mère a dit à sa prof de français qu'elle l'était (alors que j'ai dit à la mère que j'avais un doute et que je voudrais qu'elle demande confirmation en centre référent). D'autant que la jeune fille est très insolente et se comporte mal en classe et je ne veux pas cautionner ça.
Et désolée Eloah, pour les vrais il y a parfois un facteur génétique des études le prouvent et j'ai un cas d'une famille où tous les enfants le sont et en plus bien atteints. Par ailleurs pour les vrais je suis de plus en plus persuadée que la politique actuelle (non redoublement systématique et aménagements ) aggrave les troubles. J'ai eu deux petites filles avec à peu près avec les mêmes troubles (extrême lenteur, nombreuses erreurs typiques visuelles et sonores) ; mais l'une était dans une école privée qui a imposé le redoublement, pas l'autre ; celle que  a redoublé lisait couramment à la fin du second CP, l'autre a perdu pied encore plus en CE1. On n'observe pas non plus les mêmes résultats quand les parents sont impliqués et reprennent les exercices, acceptent une PEC deux fois par semaine que quand les parents 'oublient 'd'utiliser le cahier et zappent les séances. Je pense que même avec des "vrais", on peut éviter la case handicap si on s'y prend tôt et qu'on met le paquet. Malheureusement cela ne semble pas être à la mode...

Intéressant...j'aime beaucoup avoir le point de vue des ortho... toujours éclairant et on n'a pas souvent l'occasion d'échanger dans le cadre du boulot !
Heureusement que Néo est là !  Smile 

dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Cath le Mar 7 Jan 2014 - 22:56

Eloah, Lilith disait juste qu'elle attend que l'existence du problème dys soient scientifiquement prouvé puisque la directrice de l'école parle d'un fonctionnement cérébral atypique. Si les choses sont vérifiables par un examen médical, tant mieux : cela évitera les étiquettages sauvages dys-ceci ou cela à des élèves qui ont juste la flemme de mettre un -s au pluriel (je caricature, bien sûr).

Je ne vois là nulle volonté d'être blessant. Il me semble que tu te sens -à tort- personnellement visée.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Aliceinwonderland le Mar 7 Jan 2014 - 22:56

Il n'y a pas grand chose de certain au plan neuro, je crois l'avoir déjà raconté sur ce forum mais une de mes profs spécialistes de la dyslexie s'était fait allumer par une étudiante (ex prof qui finalement est restée prof d'ailleurs) parce que la seule "preuve" est constituée de la dissection antédiluvienne de quelques cerveaux se comptant sur les doigts de la main et sur lesquels on aurait observé des migrations neuronales (8 si mes souvenirs sont bons!)
En fait il s'agit de modèles cognitifs qui font le parallèle avec les troubles acquis (dans certaines aphasies les patients ne peuvent plus lire). Dans les faits maintenant j'en ai vu suffisamment de vrais pour savoir que le modèle est intéressant mais la loi de 2005 a eu des effets très pervers et du fait des mauvaises méthodes et des passages systématiques en classe supérieure on voit pas mal de faux. On en voit aussi qui n'en sont pas (ils ne sont pas suffisamment chutés dans les tests) mais l'orthophoniste a posé le diag sans test étalonné...

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Eloah le Mar 7 Jan 2014 - 22:58

@Aliceinwonderland a écrit:On n'observe pas non plus les mêmes résultats quand les parents sont impliqués et reprennent les exercices, acceptent une PEC deux fois par semaine que quand les parents 'oublient 'd'utiliser le cahier et zappent les séances. Je pense que même avec des "vrais", on peut éviter la case handicap si on s'y prend tôt et qu'on met le paquet.  

C'est ce qu'il se passe ici : ma fille est en CE2, n'a pas eu besoin d'AVS ni d'aide particulière pendant la classe depuis qu'elle est diagnostiquée (je n'ai pas précisé qu'elle est dyspraxique) parce que nous dialoguons avec ses instits afin qu'ils soient informés (nous ne leur demandons aucune adaptation) : par ex cette année l'instit sait que ma fille peut faire la dictée prévue mais que si c'est en fin de journée et qu'elle est trop fatiguée elle peut ne pas réussir à tout écrire proprement voire lisiblement : du coup les dictées ont toujours lieu le matin et ça se passe très bien. De la même façon, ses instits ont toujours compris qu'il ne fallait pas se formaliser si elle n'arrive pas à tracer un trait ou une figure géométrique, ou si en sport elle ne sait ni courir ni attraper un ballon. C'est comme ça. Ca n'empêche pas qu'ils lui demandent de le faire mais ils accompagnent ses échecs avec douceur parce qu'ils les comprennent.
Alors oui, Aliceinwonderland, l'implication des parents / enseignants permet à l'enfant de vivre du mieux possible et de progresser à son rythme quand c'est possible mais, il faut être lucide, cela n'empêche pas le handicap (par ex à 8 ans faire un nœud (lacet par ex), faire du vélo, s'habiller seule, etc etc sont des choses impossibles à réaliser).

Eloah
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Eloah le Mar 7 Jan 2014 - 23:07

@Cath a écrit:Eloah, Lilith disait juste qu'elle attend que l'existence du problème dys soient scientifiquement prouvé puisque la directrice de l'école parle d'un fonctionnement cérébral atypique. Si les choses sont vérifiables par un examen médical, tant mieux : cela évitera les étiquettages sauvages dys-ceci ou cela à des élèves qui ont juste la flemme de mettre un -s au pluriel (je caricature, bien sûr).

Je ne vois là nulle volonté d'être blessant. Il me semble que tu te sens -à tort- personnellement visée.

Je ne me sens pas personnellement visée. Je suis juste lassée et, oui, blessée par la manière dont ce sujet est régulièrement abordé sur le forum même si je comprends bien aussi l'agacement de collègues confrontés à un nombre croissant d'élèves étiquetés ceci ou cela alors que, manifestement, leur(s) problème(s) sont d'un autre ordre. Je suis aussi choquée qu'ici-même ce soit à moi qu'on demande des comptes alors qu'il me semble avoir cité des propos assez éloquents, exceptés ceux de Dorémy, je le concède volontiers.

Eloah
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Lilypims le Mar 7 Jan 2014 - 23:10

@Eloah a écrit:Quel ton ... dire que c'est moi que tu accuses d'être désagréable ... Emélangeant serait à moi de m'expliquer, de revenir sur mes propos ... de m'excuser, peut-être aussi ? Hum ...

Je n'ai pas envie de discuter sur ce ton-là, cela ne m'intéresse pas. Libres à vous (toi et ceux que j'ai cités) de trouver normal de parler avec si peu de respect d’enfants qui vivent comme ils peuvent avec des troubles dont personne n'est responsable et de vouloir ensuite vous en sortir par une pirouette ("personnes parfois étiquetées ou autoproclamées dys-quelque chose" : soudain on ne parle plus des vrais dys- ??) quand on vous dit sans antipathie aucune que vos propos sont déplacés.
Ce ton, c'est précisément celui que tu emploies.
Discuter ? Mais tu es intervenue pour faire taire. En détournant des citations. C'est quand même toi qui a évoqué ta responsabilité de parent dans la dyslexie de ta fille. C'est ridicule, une telle mauvaise foi.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Aliceinwonderland le Mar 7 Jan 2014 - 23:14

Si elle a une dyspraxie associée, oui ça fait profil de vrai dys en effet et ça ne doit pas être facile. Je comprends que ce soit lassant mais il y a eu beaucoup d'abus, et j'avoue que je suis lasse moi aussi quand je vois certains parents consommateurs qui semblent attendre uniquement qu'on leur fournisse un PAI, qu'on leur remplisse un dossier pour la MDPH, qu'on aille aux équipes éduc mais qui ne font pas l'effort d'ouvrir le cahier (ah bon ? fallait s'en servir ? " (authentique...)

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Olympias le Mar 7 Jan 2014 - 23:21

@dorémy a écrit:
@Aliceinwonderland a écrit:Je suis orthophoniste donc je peux difficilement m'empêcher d'intervenir. Je pense que Lilith a raison de souligner le problème des faux dys car la prise en charge (surtout maintenant qu'on pousse aux aménagements, ordis, AVS etc) coûte une fortune à la société.
Pour ma part je suis très gênée car j'ai récupéré une fillette étiquetée dys par sa précédente orthophoniste et je pense qu'elle ne l'était pas, elle a appris à lire tard, en CM1 avec moi donc il reste des séquelles mais par exemple  maintenant elle lit très vite ce qui ne "colle"pas. Or elle m'a dit aujourd'hui que sa mère a dit à sa prof de français qu'elle l'était (alors que j'ai dit à la mère que j'avais un doute et que je voudrais qu'elle demande confirmation en centre référent). D'autant que la jeune fille est très insolente et se comporte mal en classe et je ne veux pas cautionner ça.
Et désolée Eloah, pour les vrais il y a parfois un facteur génétique des études le prouvent et j'ai un cas d'une famille où tous les enfants le sont et en plus bien atteints. Par ailleurs pour les vrais je suis de plus en plus persuadée que la politique actuelle (non redoublement systématique et aménagements ) aggrave les troubles. J'ai eu deux petites filles avec à peu près avec les mêmes troubles (extrême lenteur, nombreuses erreurs typiques visuelles et sonores) ; mais l'une était dans une école privée qui a imposé le redoublement, pas l'autre ; celle que  a redoublé lisait couramment à la fin du second CP, l'autre a perdu pied encore plus en CE1. On n'observe pas non plus les mêmes résultats quand les parents sont impliqués et reprennent les exercices, acceptent une PEC deux fois par semaine que quand les parents 'oublient 'd'utiliser le cahier et zappent les séances. Je pense que même avec des "vrais", on peut éviter la case handicap si on s'y prend tôt et qu'on met le paquet. Malheureusement cela ne semble pas être à la mode...

Intéressant...j'aime beaucoup avoir le point de vue des ortho... toujours éclairant et on n'a pas souvent l'occasion d'échanger dans le cadre du boulot !
Heureusement que Néo est là !  Smile 
Mon fils a eu une excellente orthophoniste. Elle a pris sa retraite il y a 4 ans et au fil de nos nombreuses conversations, elle m'a expliqué qu'une partie de ses patients rencontrait des difficultés à cause de méthodes de lecture inappropriées. Elle disait également qu'il fallait éviter de vouloir très tôt étiqueter les enfants.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Eloah le Mar 7 Jan 2014 - 23:26

@Olympias a écrit:
Mon fils a eu une excellente orthophoniste. Elle a pris sa retraite il y a 4 ans et au fil de nos nombreuses conversations, elle m'a expliqué qu'une partie de ses patients rencontrait des difficultés à cause de méthodes de lecture inappropriées. Elle disait également qu'il fallait éviter de vouloir très tôt étiqueter les enfants.

C'est également ce que l'on m'a expliqué : ma fille a été repérée par une instit dès l'âge de 4 ans et demi parce qu'elle n'avait absolument aucun équilibre mais elle n'a pu être diagnostiquée réellement qu'à l'âge de 7 ans et encore, il paraît que c'est tôt.


Eloah
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Loreleii le Mar 7 Jan 2014 - 23:34

Ce soir, j'avais une réunion, informelle, mais qui a duré 1h30 parce qu'une mère de dyslexique se plaint de moi puisque son fils a de mauvaises notes en français. Bref, j'étais au tribunal. Il y avait le PA, la CPE, la COP, la mère, le gamin et moi.
Le gamin, comme tous les autres dys, bénéficie avec moi d'aménagements. Les autres dys s'en accommodent bien, mais lui et sa mère, non. Il n'a pas le niveau de 4°, qu'y puis-je? la mère m'a mis à plusieurs reprises des commentaires sur les copies et elle téléphone régulièrement au PA pour se plaindre de moi. Bref, que du bonheur. Là où je veux en venir, c'est à propos d'une parole du PA qui m'a interpelée. il a dit que la loi (donc un ou des textes) nous obligerait à faire des aménagements pour les dys. J'en fais, donc je ne suis pas visée, mais j'aimerais connaître ce ou ces textes. Parce que Je ne crois pas que ce soit une obligation pour nous, enseignants, de suivre les recommandations d'une orthophoniste. Il me semble que ce n'est pas à l'orthophoniste de nous dicter notre façon de travailler. Je vois plutôt les aménagements proposés comme des conseils, des pistes de travail. Est-ce que je me trompe? Alors, je ne comprends pas les propos du PA... Existe-t-il un texte qui nous oblige à des aménagements ?

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Aliceinwonderland le Mar 7 Jan 2014 - 23:50

S'il y a PAI ou PPSI je pense que oui, mais en fait tu peux finalement faire les aménagements que tu veux (enfin je veux dire c'est toi qui choisis les aménagements que tu veux faire). Si tu veux je peux te rechercher les textes, mais c'est sur le net.
Ce que je te conseillerais, c'est peut-être de faire plus attention avec les enfants qui ont un PPSI parce que là ils sont passés par un diag en centre référent c'est plus fiable (le PAI c'est juste le bilan ortho et le médecin sco je crois). Je me rappelle être allée à une équipe éduc pour un enfant qui avait une malformation neuro grave et étrangement il n'y avait rien dans son dossier (pourtant la mère avait donné mon bilan et celui de l'hôpital) et bêtement ça avait fait rater son  orientation SEGPA, et les profs ne comprenaient pas ses troubles...
Après je te dirais de ne pas hésiter à être vigilante car en fait les bilans et les dossiers MDPH sont une plaie pour les orthos d'autant que ce ne sont pas les enfants qui en auraient le plus besoin qui en sont le plus friands donc même si tu n'as pas le droit de demander le compte-rendu de bilan, tu peux au moins vérifier qu'il y a bien un PAI en cours et que la mère ne déclare pas comme ça que son fils est dys (il y a des parents qui posent le diag eux-mêmes, comme la mère dont je parlais qui apparemment a dit ce qu'elle préférait à la prof...)... ou qu'elle n'a pas sorti un bilan antédiluvien au chef d'établissement. Le PAI passant par le médecin, le médecin a eu le compte-rendu -récent-en main.
Au niveau du brevet, tu peux jouer sur le fait qu'ils doivent forcément être passés par la MDPH pour avoir le tiers temps voire des aménagements  pour le brevet ; donc soit l'enfant est suffisamment chuté pour que l'ortho ait fait la demande ; soit elle n'en a pas vu l'utilité et tu peux arguer du fait que le jour j il faudra bien qu'il se débrouille comme les autres...

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Loreleii le Mer 8 Jan 2014 - 0:03

Il a eu un PAI dans le passé et l'infirmière m'a dit ne pas avoir le temps de les refaire tous les ans (il y a trop de dys au collège !). Il y a donc tacite reconduction.En fait, pour avoir la paix, je fais des aménagements, mais je reste exigeante parce que j'estime que c'est le programme de 4° que je dois faire en 4° et non celui du primaire! Or, il a des lacunes, alors, forcément, les notes ne sont pas bonnes. Nous avons expliqué à la mère qu'il n'était pas certain que le gamin obtienne un tiers-temps pour le brevet et que ses copies seraient corrigées comme toutes les autres. A ma connaissance, il n'est pas suivi par la MDPH et il ne va reprendre que prochainement des séances d'orthophonie.
Si tu as un texte officiel concernant les aménagements et l'obligation de les suivre, je suis preneuse!

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Aliceinwonderland le Mer 8 Jan 2014 - 7:22

Tu es tenue de faire des aménagements si le PAI est en cours. Je vais aller vérifier combien de temps ça dure mais je pense que ton établissement ne fait pas les choses dans les règles. S'ils ne vérifient pas, l'enfant peut très bien ne plus être suivi en orthophonie par exemple. Pour le tiers temps etc l'orthophoniste doit impérativement avoir fait une demande à la MDPH donc n'hésite pas à en parler aux parents : si la demande n'est pas lancée (et pour le brevet de cette année la date limite est déjà passée pour le dépôt de dossier, les réponses -favorables ou pas - ont été données), insiste sur le fait qu'au brevet ils seront traités comme les autres. Ton établissement n'a pas à faire de fleurs ou à accepter des aménagements sans preuves, il y a eu pas mal d'abus et d'ailleurs certaines MDPH sont plus strictes et exigent des dossiers solides, n'hésite pas à en profiter.

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Aliceinwonderland le Mer 8 Jan 2014 - 7:33

J'ai trouvé ça :

Durée de validité

Le PAI est lié à la pathologie ou au trouble constaté pendant l'année scolaire. Il peut donc être établi pour une période allant de quelques jours à une année scolaire. Il peut également être reconduit d'une année sur l'autre (réactualisation).

Le problème c'est qu'effectivement il peut être reconduit. Mais si votre établissement est très laxiste, n'hésite pas à vérifier que l'enfant est bien suivi (prendre contact avec l'orthophoniste en disant que tu veux savoir comment l'aider etc).

Pour revenir au sujet initial je ne pense pas que cette initiative (l'école dys) soit très bonne car comme dit plus haut je pense qu'il faudrait intervenir beaucoup plus tôt (peut-être avec des classes qui correspondraient non à un vrai redoublement du CP mais à une sorte de CP/CE1 spécifique pour enfants ayant des troubles (et distinct des CLIS où normalement le QI doit être chuté - même si parfois ils y mettent des enfants qui ne devraient pas relever de la CLIS) avec intervention d'orthophonistes, petits effectifs etc pour les prendre à temps et les faire échapper à l'étiquette handicap.

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Ronin le Mer 8 Jan 2014 - 14:03

Malheureusement Alice, je suis d'accord avec toi et on retombe sur ce que je constate tous les jours à l'hôpital avec des gamins qui ont des vrais troubles et que l'on nous amène trop tard et à l'inverse des gamins qui ne le sont pas mais pour qui les parents emmer**** les profs de collège. Par ailleurs, je l'ai déjà écrit mais j'ai déjà vu des orthophonistes conclure à une dyslexie sur la fois de l'Alouette-R et de l'odédys ( 1 donc non étalonné pour des collégiens ) sans aucun autre tests ( rare mais véridique ). Je soutiens les collègues qui crient au scandale, car ces cas fantaisistes nous empêchent de nous concentrer sur les gamins vraiment en difficulté.

Par ailleurs, chez moi, la nouvelle mode consiste, face à un trouble de la lecture-écriture ( et en raison du manque d'orthophonistes ) à ce que la MDPH balance un ordinateur portable avec un logiciel de reconnaissance vocale aux gamins ( pour des mômes psychotiques par exemple...) et ils ne comprennent pas pourquoi on râle...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par lilith888 le Mer 8 Jan 2014 - 17:39

Bon sinon, je n'ai pas bien compris pourquoi mon exemple des orphelins roumains avait été si mal perçu : il a bien été prouvé, IRM à la clef, que ces enfants ne souffraient pas d'autisme, malgré leurs symptômes, mais que le fait de manquer de soin et d'attention avait pousser le cerveau à se "retrancher" et à adopter des comportements autistiques. Ces enfants, une fois adoptés dans un foyer aimant, avaient vu leur cerveau revenir à un état normal (IRM à l'appui). D'ailleurs, ce trouble porte un nom, mais je ne m'en souviens plus (hopitalisme, un truc dans le genre).
Un enfant autiste l'est de base.

J'ai fait le parallèle pour savoir si la dys- ne pouvaient pas être une conséquence plutôt qu'une cause dans le cadre d'un mauvais apprentissage de la lecture.

Encore fallait-il faire un effort pour suivre l'argumentation avant de pousser des cris d'orfraie...  Rolling Eyes 

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Aliceinwonderland le Mer 8 Jan 2014 - 19:08

Oui Lilith, je trouve d'ailleurs ton exemple assez intéressant, je ne connaissais pas cette histoire d'orphelins roumains.
Et je vois bien que la proportion de dys n'est pas la même selon les écoles ; il y en a qui en ont très peu et orientent très tôt vers l'orthophonie, d'autres qui en fabriquent à la pelle.

Récemment j'ai halluciné car une petite est arrivée avec sa mère ravie à Noël, car elle est deuxième de la classe (en CE1) ; or elle ne sait pas lire! je ne sais pas quel est le niveau du reste de la classe mais moi j'ai quelle crédibilité? Heureusement la maman voit bien qu'elle ne peut lire en autonomie, par contre le papa a l'air de commencer à me trouver bizarre. Et la mère a discuté dans la salle d'attente avec les parents d'un autre enfant qui a changé d'école (il était dans la même qu'elle) pour aller dans celle du centre ville où il se retrouve dans les derniers alors qu'il lit correctement, lui (mais fait encore des confusions sourdes sonores à l'écrit). Du coup elle a compris que le niveau n'était pas le même. mais j'ai l'impression que c'est une nouveauté de ces dernières années, l'orthophoniste qui voit un enfant chuté dans tous ses tests et des écoles -garderies où les maîtresses ne s'affolent pas.

Ronin elle avait pris la liste CE1 de mots courants sans étalonner? En même temps c'est bizarre, l'ODEDYS est en libre accès sur le net non?(d'ailleurs certains profs nous demandaient de ne pas l'utiliser pour cette raison) mais j'aime bien justement les 3 listes de mots, c'est toujours intéressant pour cerner le profil de l'enfant.

Concernant l'idée que les ordis sont la panacée...Je me rappelle des fous rires en centre référent quand on testait les logiciels de reconnaissance vocale, ça écrivait tout sauf ce que l'enfant disait...
Récemment j'ai fait une demande tiers temps pour un vrai de vrai dys, le collège et la mère ont poussé à fond pour avoir un ordi en plus et il l'a eu mais je ne suis pas sûre que ça va l'aider beaucoup, au contraire. C'est comme ma pseudo dys qui pianote sur son ordi offert par le conseil général...La mère du "vrai"a fait des pieds et des mains pour monter le dossier MDPH, j'aurais aimé qu'elle mette autant d'énergie pour faire bosser la petite sœur qui est encore dans la "fenêtre" où on peut changer les choses. En plus du coup ce bilan m'a pris un temps monstrueux, et quitte à passer du temps je préfère le passer à faire des séances plus longues avec certains enfants... Comme je n'avais quand même pas envie que le dossier plante, j'ai accepté de refaire un bilan plus récent et j'ai refait aussi tout le langage oral sachant qu'il cumulait LO/LE pour étayer le dossier...En même temps je déteste ça, j'ai l'impression que le métier évolue, comme celui d'enseignant, vers plus de paperasserie, au lieu de s'attaquer au fond du problème.

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par coindeparadis le Mer 8 Jan 2014 - 20:17

lilith, c'est que Spitz appelle l'hospitalisme.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par lilith888 le Mer 8 Jan 2014 - 20:54

merci, c'est ce que je cherchais  Smile 

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Cath le Mer 8 Jan 2014 - 21:41

Ah oui, j'avais vu ça effectivement, un reportage dans un orphelinat roumain, au moment de la chute de Ceaucescu : das un lit à barreau, un enfant se balançait d'avant en arrière, le regard dans le vide.
Une femme lui tend un jouet en peluche, il s'arrête net, tend la main, son regard s'éclaire.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Ronin le Mer 8 Jan 2014 - 23:05

@Aliceinwonderland a écrit:Oui Lilith, je trouve d'ailleurs ton exemple assez intéressant, je ne connaissais pas cette histoire d'orphelins roumains.
Et je vois bien que la proportion de dys n'est pas la même selon les écoles ; il y en a qui en ont très peu et orientent très tôt vers l'orthophonie, d'autres qui en fabriquent à la pelle.

Récemment j'ai halluciné car une petite est arrivée avec sa mère ravie à Noël, car elle est deuxième de la classe (en CE1) ; or elle ne sait pas lire! je ne sais pas quel est le niveau du reste de la classe mais moi j'ai quelle crédibilité? Heureusement la maman voit bien qu'elle ne peut lire en autonomie, par contre le papa a l'air de commencer à me trouver bizarre. Et la mère a discuté dans la salle d'attente avec les parents d'un autre enfant qui a changé d'école (il était dans la même qu'elle) pour aller dans celle du centre ville où il se retrouve dans les derniers alors qu'il lit correctement, lui (mais fait encore des confusions sourdes sonores à l'écrit). Du coup elle a compris que le niveau n'était pas le même. mais j'ai l'impression que c'est une nouveauté de ces dernières années, l'orthophoniste qui voit un enfant chuté dans tous ses tests et des écoles -garderies où les maîtresses ne s'affolent pas.

Ronin elle avait pris la liste CE1 de mots courants sans étalonner? En même temps c'est bizarre, l'ODEDYS est en libre accès sur le net non?(d'ailleurs certains profs nous demandaient de ne pas l'utiliser pour cette raison) mais j'aime bien justement les 3 listes de mots, c'est toujours intéressant pour cerner le profil de l'enfant.

Concernant l'idée que les ordis sont la panacée...Je me rappelle des fous rires en centre référent quand on testait les logiciels de reconnaissance vocale, ça écrivait tout sauf ce que l'enfant disait...
Récemment j'ai fait une demande tiers temps pour un vrai de vrai dys, le collège et la mère ont poussé à fond pour avoir un ordi en plus et il l'a eu mais je ne suis pas sûre que ça va l'aider beaucoup, au contraire. C'est comme ma pseudo dys qui pianote sur son ordi offert par le conseil général...La mère du "vrai"a fait des pieds et des mains pour monter le dossier MDPH, j'aurais aimé qu'elle mette autant d'énergie pour faire bosser la petite sœur qui est encore dans la "fenêtre" où on peut changer les choses. En plus du coup ce bilan m'a pris un temps monstrueux, et quitte à passer du temps je préfère le passer à faire des séances plus longues avec certains enfants... Comme je n'avais quand même pas envie que le dossier plante, j'ai accepté de refaire un bilan plus récent et j'ai refait aussi tout le langage oral sachant qu'il cumulait LO/LE pour étayer le dossier...En même temps je déteste ça, j'ai l'impression que le métier évolue, comme celui d'enseignant, vers plus de paperasserie, au lieu de s'attaquer au fond du problème.

L'odédys 1 est étalonné du CE1 au CM2, pas pour le collège. J'ai vu un bilan orthophonique qui, sur la seule fois de la fluence de lecture à l'Alouette-R et du score aux logatomes de l'odédys, concluait à une dyslexie et recommandait un tiers-temps, des cours dactylographiés et des dictées à trous. Je suis bien conscient d'être tombé sur un "cas" mais quand même. Une orthophoniste me donne ça et me dit de changer ma façon de travailler, je t'assure que ça va pas bien se passer...

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Aliceinwonderland le Mer 8 Jan 2014 - 23:56

Moi l'étalonnage va jusqu'en 5ème. Je l'avais récupéré en stage en centre référent. Donc en fait elle avait la bonne liste mais pas l'étalonnage?

Je viens de taper ODEDYS sur internet et de voir qu'il est précisé 2, étalonné jusqu'en 5ème. Et on peut le recevoir par mail. Donc je devais utiliser l'ODEDYS 2 sans le savoir comme M. Jourdain faisait de la prose sans le savoir.

Je suis de plus en plus prudente pour les dys, surtout depuis que j'en ai récupéré avec le diag, on fait confiance aux collègues et puis on se rend compte qu'il n'y a pas eu de bilan psychométrique, ou la vitesse de lecture de l'enfant explose en rééduc ...

Après j'avoue que j'ai eu de la chance parce que j'ai récupéré beaucoup de tests en stage (notamment Quelle rencontre bien utile parce que dans le commerce on trouve difficilement l'équivalent, malgré ses défauts). Et mon mari ne râle pas trop quand je me ruine en tests (et matériel) et ne rapporte pas grand chose du coup.

En CP/CE1 j'utilise la BELO et la BATELEM-R ;  ensuite l'Alouette-R, les listes de mots de l'Odedys, Quelle rencontre ou le Vol du PC suivant l'âge pour la lecture fonctionnelle compréhension, en transcription la BATELEM-R jusqu'en CE2, ensuite Chronosdictées jusqu'en 3ème (la version enregistrée est pas mal pour justifier  le tiers temps). Jusqu'à 8 ans je fais aussi des épreuves de la N-EEL (mémoire, conscience phono, ensuite je prends celles de l'ODEDYS). Si la compréhension n'est pas correcte en lecture je vérifie la compréhension avec le O-52 ou l'ECOSSE suivant l'âge et je complète avec d'autres épreuves de LO suivant les profils (par exemple le 3ème en question j'ai rajouté les épreuves de lexique du TLOCC et le protocole du langage élaboré ados )

Du coup j'ai un sacré retard de compte-rendus... Bon je me suis acheté KIKOU et PEES parce que certains profs nous avaient dit que le TCG et le O-52 étaient périmés mais je n'ai toujours pas eu le courage de m'y coller et je trouve mes antiquités pas si mal et utiles pour cibler les rééduc. Bon ça fait quand même un an que je les ai achetés, il faudrait quand même que j'y jette un œil...


Dernière édition par Aliceinwonderland le Jeu 9 Jan 2014 - 7:29, édité 1 fois

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Ronin le Jeu 9 Jan 2014 - 0:37

Oui, tu utilisais l'odédys 2 sans le savoir Smile... que j'utilise aussi avec l'Alouette-R, avec le test de Fluence de Zorman, que je complète avec des exercices de compréhension en lecture, de l'expression écrite. Et quand j'ai un gros doute...je l'expose au médecin qui demande un bilan orthoptique, ou un audiogramme au besoin, sachant que généralement la wisc-4 suit dans la foulée. Ma collègue orthophoniste utilise le vol du pc ainsi que le lmc-r de Khomsy et chronodictées.

J'ai également le betelem, l'ecosse, les matrices de Raven, la figure de Rey mais comme je m’occupe aussi des épreuves mathématiques je laisse avec plaisir du boulot à mes collègues psychologues, psychomotriciennes et orthophonistes, comme ça y en a pour tout le monde. Et quand on tombe sur un cas vrai de vrai, on peut aller au collège expliquer la situation. On a des arguments, et je veille à ne pas emm**** les collègues, qui ne sont pas rééducateurs. Quant aux parents je leur explique ce qui est du ressort du collège, de l'hôpital, et de leur gamin.

Bon je m'arrête là, on est en plein HS je crois.

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Aliceinwonderland le Jeu 9 Jan 2014 - 7:24

J'ai tendance à demander un audiogramme (pour le LE pour le LO je le fais systématiquement) quand je vois plutôt des erreurs auditives, le bilan ophtalmo pour l'orthoptie en cas d'erreurs visuelles ; je me rappelle avoir  bilanté ma nièce (née préma ) qui présentait beaucoup d'erreurs visuelles (confusions b/d/p/q, m/n et inversions nombreuses-et était clairement en zone patho partout à la BELO) ; j'en avais parlé à une neurologue qui m'avait expliqué qu'il pouvait y avoir eu souffrance du nerf optique de ce fait (et maintenant ma nièce a un suivi ortho et orthoptie), du coup je fais beaucoup plus attention qu'avant.

Ce n'est pas si HS car grâce à toutes ces épreuves je pense qu'on arrive à bien distinguer les cas réels (comme ma nièce par exemple) des emm*** comme tu dis.

Par contre ce que je vois c'est que je passe trop de temps à faire les bilans et à les rédiger, je fais aussi des séances trop longues ce qui n'est pas rentable ; je gagne bien moins que quand j'étais prof de ce fait ; quand j'étais remplaçante, j'ai pu observer comment certains cabinets fonctionnent très cyniquement (on met le môme devant un logiciel de rééduc, on flatte les parents)...Et de fait si on veut vraiment gagner des sous et donc faire beaucoup de RV on est un peu dans une situation impossible, obligé de faire de l'abattage (je trouve que les posts du Grincheux qui montre bien comment fonctionne le libéral sont assez clairs sur ce point). Je me demande parfois si je ne gagnerais pas à être en structure, cela dit je perdrais en liberté.

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par Ronin le Jeu 9 Jan 2014 - 9:10

J'ai bien peur qu'il en soit pour toi comme pour d'autres professionnels, si tu veux faire ton travail correctement ça demande du temps et donc ça ne rapporte pas. Certains trouvent normal de faire du volume et dégagent un bon résultat d'exploitation...mais bon, moi je pense que l'on bosse sur de l'humain.

Ceci étant, cela explique pourquoi certaines pathologies pas trop graves sont bien prises en charge, c'est pas trop dur donc on se donne une image sympa et on gagne des sous sans trop d'efforts, alors que des pathologies lourdes ne sont pas prises en charge convenablement. Cela existe malheureusement aussi à l'hôpital. Certaines unités sont des vitrines avec pas grand chose derrière, d'autres ressemblent à des asiles du 19ème siècle mais prennent en charge des cas dont personne ne veut...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Castres : une école pour enfants «Dys» ouvre aujourd'hui.

Message par amour le Jeu 9 Jan 2014 - 12:51

@Eloah a écrit:Quel ton ... dire que c'est moi que tu accuses d'être désagréable ... Et ce serait à moi de m'expliquer, de revenir sur mes propos ... de m'excuser, peut-être aussi ? Hum ...

Je n'ai pas envie de discuter sur ce ton-là, cela ne m'intéresse pas. Libres à vous (toi et ceux que j'ai cités) de trouver normal de parler avec si peu de respect d’enfants qui vivent comme ils peuvent avec des troubles dont personne n'est responsable et de vouloir ensuite vous en sortir par une pirouette ("personnes parfois étiquetées ou autoproclamées dys-quelque chose" : soudain on ne parle plus des vrais dys- ??) quand on vous dit sans antipathie aucune que vos propos sont déplacés.

Eloah je ne peux qu'imaginer et constater de visu ce que signifie être parent d'un enfant qui a des soucis d'apprentissage, quelle que soit l'"étiquette" accolée d'ailleurs.

Je pense cependant que lorsque l'on parle de transmission génétique on ne parle pas, comme tu le dis plus haut de "faute" mais de conséquence.
Je crois aussi que tu n'as pas raison de reprocher aux enseignants qui parlent de troubles "dys" ici de le faire "sans rien y connaitre".

Je m'explique:

Effectivement, je ne connais que peu de choses à ces troubles: j'ai des élèves "étiquetés" comme tels mais ma formation n'a jamais comporté quoi que ce soit sur aucun trouble.
Je n'ai en somme, pour certains d'entre eux, absolument aucune directive officielle. Je gère donc du mieux que je peux en classe, avec parfois des recommandations des parents qui confinent à: mon fils/ ma fille ne devrait pas avoir à composer dans votre matière, vous ne l'aidez pas assez, etc... (j'aimerais un jour que l'on m'explique, d'ailleurs, dans quel but j'aide davantage un élève dont on me dit qu'il ne peut pas composer dans ma matière, mais c'est une autre histoire).
Donc j'agis, comme beaucoup d'enseignants dans mon cas, je crois, avec des parents fatigués, des élèves parfois d'un courage exceptionnel, et dans ce cas là je fais le maximum pour eux, parfois démotivés (quand ils ne profitent pas ouvertement de la situation) J'essaye quand même de faire de mon mieux pour ceux-là, oui, je lis de ce forum lorsque je vois "trouble dys" dans le titre, et même, j'interviens, comme ici.

Alors oui, je parle de ce que je ne connais que très mal. Mais très franchement, en parler c'est déjà une marque d'intérêt. Tu admets toi-même que l'on ne connait pas tous les mécanismes qui président à ces troubles, en conséquence tu devrais admettre que tout enseignant qui cherche à s'informer sur ceux-ci et sur les éventuelles stratégies d'apprentissage possible pour ces élèves est de bonne volonté.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum