Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par Luigi_B le Jeu 9 Jan - 12:51

A lire dans le "Café pédagogique" du 09/01/14 : "Décrochage : Le décret sur le libre choix de l'orientation est paru".

Le décret : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028445239&dateTexte=&categorieLien=id

Si, au terme de ces cinq jours, le cas échéant après une nouvelle rencontre avec le chef d'établissement ou son représentant organisée à la demande de l'élève et ses responsables légaux, ces derniers maintiennent leur choix, le chef d'établissement prononce une décision d'orientation conforme à ce choix. Il en informe l'équipe éducative.

Quelques observations :

1) Le passage de "l'orientation choisie" (demandée par la FCPE) au "libre choix de l'orientation", plus subtil d'un point de vue rhétorique
2) "prononcer une décision d'orientation conforme à ce choix" signifie donc... renoncer à prendre une décision !*
3) A quoi servent dès lors les conseils de classe ou encore l'éducation à l'orientation ?
4) A quoi sert le libre choix d'orientation s'il n'y a pas de libre choix d'affectation (lycée, filière professionnelle) ?
5) Pour le "Café pédagogique", seul le passage en seconde constitue un "progrès" dans l'orientation choisie**. La voie professionnelle, c'est tout pourri : vive le progressisme d'une certaine gauche !
6) Est-ce qu'on peut espérer lutter contre le décrochage en permettant à des élèves n'ayant pas le niveau requis d'entrer en seconde générale ?
7) D'un point de vue symbolique peut-on espérer que les élèves éprouvent la moindre nécessité de travailler quand ils peuvent de toute façon choisir leur orientation ? Voir les effets miraculeux de la suppression du redoublement, dont cette mesure est la suite logique.

* On note au passage un certain cynisme qui consiste à dire que de toute façon, l'orientation choisie est déjà installée dans la réalité des pratiques. Voici un bel exemple d'une certaine façon de réformer sans susciter d'opposition : faire puis acter.
**C'est l'étape suivante pour lutter contre les inégalités à l'école : le lycée unique.


Dernière édition par Luigi_B le Dim 12 Jan - 15:24, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par egomet le Jeu 9 Jan - 14:34

Ce décret est effectivement dangereux.
Je note qu'il s'agit d'une expérimentation, mais qu'on ne précise pas les méthodes d'évaluation. Il y a tout lieu de croire qu'on trouvera des résultats positifs.
Selon les lieux et la personnalité des directeurs, les avis du conseil de classe auront plus ou moins d'autorité morale. Les parents seront plus ou moins tentés de passer outre. Je crains un fort biais de sélection.
Le fait même de confier l'affaire à la ministre déléguée chargée de la réussite éducative est aussi inquiétant. Logique, mais inquiétant. On voudra trouver un résultat positif.
Attention au décret qui généralisera le dispositif! Ça peut se passer beaucoup moins bien dans un établissement lambda que dans un établissement choisi pour expérimenter.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par retraitée le Jeu 9 Jan - 14:57

Toutes les expérimentations bidon de l'ÉN ont "réussi", ce qui a permis de les étendre à tous les établissements.
Et ensuite, quand les autres établissements ont de mauvais résultats, c'est qu'ils ne savent pas y faire, ou y mettent de la mauvaise volonté.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par egomet le Jeu 9 Jan - 15:05

Vieille recette.
Ça commence à se voir!

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par retraitée le Jeu 9 Jan - 15:25

De toutes façons, c'est déjà le cas : une collègue évoquait avec moi le cas d'un élève passé de 3e en seconde avec 3 de moyenne, qui dort sur sa table et ne fait rien, et qui va sans doute passer en première, parce que ses parents voient en lui un génie façon Rainman et veulent le socialiser.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par Luigi_B le Jeu 9 Jan - 16:59

Dormir en classe, c'est déjà ne plus décrocher.  professeur 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par Paratge le Jeu 9 Jan - 19:22

@Luigi_B a écrit:Dormir en classe, c'est déjà ne plus décrocher.  professeur 

Faut valoriser les compétences : acquise !  Very Happy 

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par Luigi_B le Dim 12 Jan - 15:24

Article dans "Le Monde" par Maryline Baumard. Pas piqué des hannetons, comme d'habitude : "Le dernier mot aux familles dans l'orientation des collégiens".

http://www.lemonde.fr/education/article/2014/01/11/le-dernier-mot-aux-familles-dans-l-orientation-des-collegiens_4346471_1473685.html

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par philann le Dim 12 Jan - 15:29

Cet article est hallucinant:
LP = voie de garage!!
Ca a échappé à quelqu'un que des gamins en ressortent avec un diplôme et mieux encore...parfois un boulot ? scratch 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par Luigi_B le Dim 12 Jan - 15:59

François Jarraud, Maryline Baumard et d'autres ne cessent d'exprimer, sous couvert d'un progressisme réformateur, un mépris sidérant pour la voie professionnelle.

La logique elle-même est défiée par cette idéologie dès le début de l'article.

Patricia Minka adore la couture. Quand elle n'a pas une aiguille entre les doigts, elle conçoit des vêtements : « Devenir styliste est mon horizon. Je ferai tout pour m'orienter dans cette voie. » Elève en 3e, la jeune fille n'imagine pas d'autre futur. Si son projet est mûr, ce n'est pas le cas pour tous ses camarades. Le spectre d'une orientation en lycée professionnel dans une filière non choisie plane sur les têtes de ceux que le conseil de classe du 3e trimestre estimera trop « justes » pour préparer un baccalauréat général.
Maryline Baumard mélange tout : le problème de l'orientation (voie générale ou professionnelle, décision du conseil de classe) et le problème de l'affectation (des places limitées dans les différentes filières professionnelles et attribuées le plus souvent informatiquement).

Ici Patricia veut aller en lycée professionnel et pas dans la voie générale.

Présenter cette dernière voie comme un "spectre" en dit long sur le mépris de Maryline Baumard pour la voie professionnelle et pour la couture qu'adore pourtant Patricia. Enfin présenter systématiquement les élèves comme "trop justes", c'est vouloir faire oublier tous ceux qui ne sont pas du tout prêts à entrer en seconde générale.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par doctor who le Dim 12 Jan - 16:15

Quand est apparue la question de "l'orientation"?
Je ne serais pas étonné que ce soit au moment où les filières pros ont commencé à être dévalorisées au profit du "collège unique".

Hier, on instruisait et on formait : pas besoin d'orienter et le lycée général était l'exception.
Aujourd'hui, on n'instruit plus et on ne forme plus : il faut orienter et le lycée général tend à devenir la règle.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par Olympias le Dim 12 Jan - 16:17

@Luigi_B a écrit:Dormir en classe, c'est déjà ne plus décrocher.  professeur 
Puisqu'on fait acte de présence ! Les bras m'en tombent !
L'orientation choisie existe déjà...certains de mes élèves de seconde savent à peine écrire et on permet à des élèves de première de changer de filière en plein milieu du trimestre !!!!!!!!!

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par mathmax le Dim 12 Jan - 16:31

Un commentaire particulièrement savoureux :
Tout à fait normal que les parents décident. Il va simplement falloir "baisser" le niveau des études en seconde, ce n'est pas un drame, la difficulté scolaire au lycée ne correspond à rien, ni de pratique, ni d'académique (au sens universitaire), c'est juste une jauge pour le tri des élèves qui tiennent ou non le rythme de travail.

C'est vrai ça, on n'apprend trop que des trucs qui servent à rien à l'école ! Rien que pour le plaisir sadique d'éliminer des élèves.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par Olympias le Dim 12 Jan - 17:17

@mathmax a écrit:Un commentaire particulièrement savoureux :
Tout à fait normal que les parents décident. Il va simplement falloir "baisser" le niveau des études en seconde, ce n'est pas un drame, la difficulté scolaire au lycée ne correspond à rien, ni de pratique, ni d'académique (au sens universitaire), c'est juste une jauge pour le tri des élèves qui tiennent ou non le rythme de travail.

C'est vrai ça, on n'apprend trop que des trucs qui servent à rien à l'école ! Rien que pour le plaisir sadique d'éliminer des élèves.

On touche le fond, là... la difficulté ne correspond à rien !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par henriette le Dim 12 Jan - 17:21

@Olympias a écrit:
@mathmax a écrit:Un commentaire particulièrement savoureux :
Tout à fait normal que les parents décident. Il va simplement falloir "baisser" le niveau des études en seconde, ce n'est pas un drame, la difficulté scolaire au lycée ne correspond à rien, ni de pratique, ni d'académique (au sens universitaire), c'est juste une jauge pour le tri des élèves qui tiennent ou non le rythme de travail.

C'est vrai ça, on n'apprend trop que des trucs qui servent à rien à l'école ! Rien que pour le plaisir sadique d'éliminer des élèves.

On touche le fond, là... la difficulté ne correspond à rien !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ah non, là, on creuse... professeur 

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par Olympias le Dim 12 Jan - 17:28

@Luigi_B a écrit:François Jarraud, Maryline Baumard et d'autres ne cessent d'exprimer, sous couvert d'un progressisme réformateur, un mépris sidérant pour la voie professionnelle.

La logique elle-même est défiée par cette idéologie dès le début de l'article.

Patricia Minka adore la couture. Quand elle n'a pas une aiguille entre les doigts, elle conçoit des vêtements : « Devenir styliste est mon horizon. Je ferai tout pour m'orienter dans cette voie. » Elève en 3e, la jeune fille n'imagine pas d'autre futur. Si son projet est mûr, ce n'est pas le cas pour tous ses camarades. Le spectre d'une orientation en lycée professionnel dans une filière non choisie plane sur les têtes de ceux que le conseil de classe du 3e trimestre estimera trop « justes » pour préparer un baccalauréat général.
Maryline Baumard mélange tout : le problème de l'orientation (voie générale ou professionnelle, décision du conseil de classe) et le problème de l'affectation (des places limitées dans les différentes filières professionnelles et attribuées le plus souvent informatiquement).

Ici Patricia veut aller en lycée professionnel et pas dans la voie générale.

Présenter cette dernière voie comme un "spectre" en dit long sur le mépris de Maryline Baumard pour la voie professionnelle et pour la couture qu'adore pourtant Patricia. Enfin présenter systématiquement les élèves comme "trop justes", c'est vouloir faire oublier tous ceux qui ne sont pas du tout prêts à entrer en seconde générale.

Luigi l'article sur agoravox est hallucinant...je ne résiste pas à citer un extrait :
L’Orientation : des procédures « obstacles » à un processus éducative



Les obstacles qu’elles constituent sont largement développés dans de nombreux articles, en particulier sur le Blog de Bernard Desclaux auquel je contribue. Ils peuvent se résumer ainsi :



- Arbitraire des décisions prise par les chefs d’établissements, en cas de désaccord avec la famille.

- Déresponsabilisation des jeunes et des familles.

- Renforcement de la hiérarchisation des filières de formations.

- Facteur déclenchant majeur du décrochage scolaire en LP.

- Blocage de l’ascenseur social par interdiction d’accès au Bac généraux de certaines catégories sociales.

- Brouillage du message concernant la nécessité pour chaque jeune de « choisir son orientation » et non de la « subir ».

- Rupture du temps et de la continuité nécessaire pour construire un projet .

- Justification du maintien d’une pédagogie aux objectifs discriminant et élitistes, plus que favorisant l’émancipation de tous, par une réussite aux formes diverses.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, des CDE sont amenés à céder sur tout en matière d'orientation !
En quoi la pédagogie actuelle est-elle élitiste quand on sait que par exemple en seconde, pour un simple contrôle de notions, une parties de la classe n'a pas la moyenne, uniquement parce que le cours n'est pas appris...sans parler du fait que deux heures d'exercices leur ont permis de tout revoir en cours la veille !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! furieux furieux furieux furieux furieux 

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par JEMS le Dim 12 Jan - 18:01

Pour les LP, ramenons aussi au contexte actuel... il n'y a pas de capacités d'accueil suffisantes dans de nombreuses filières pour les accueillir et on rattrape les décrocheurs d'il y a 10 ans via le GRETA, les Certificats de compétences...
C'est bien beau de parler d'orientation, mais une jeune fille qui désire préparer un CAP petite enfance rentre en concurrence avec 299 autres (pour 15 places) sans compter les assistantes maternelles qui préparent le diplôme avec le GRETA, l'apprentissage...



_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par adrifab le Dim 12 Jan - 18:17

L'autre jour à la radio, j'entendais une mère d'élève de 3ème d'un de ces établissements qui expérimentent l'orientation choisie. Elle disait qu'elle voulait absolument que son fils aille en seconde générale et que, si elle constate que son fils n'a pas le niveau, elle lui fera redoubler sa 3ème. Je me suis alors demandé ce qui se passerait si la moitié des parents d'élèves de 3ème raisonnait de la même manière : comment le collège ferait-il pour accueillir 50 élèves redoublants de 3ème ?? Ce système est absurde !

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par Luigi_B le Dim 12 Jan - 18:36

@JEMS a écrit:Pour les LP, ramenons aussi au contexte actuel... il n'y a pas de capacités d'accueil suffisantes dans de nombreuses filières pour les accueillir et on rattrape les décrocheurs d'il y a 10 ans via le GRETA, les Certificats de compétences...
C'est bien beau de parler d'orientation, mais une jeune fille qui désire préparer un CAP petite enfance rentre en concurrence avec 299 autres (pour 15 places) sans compter les assistantes maternelles qui préparent le diplôme avec le GRETA, l'apprentissage...
Précisément la question de l'orientation choisie permet non seulement d'esquiver celle de l'affectation subie, la vraie source du décrochage, mais d'y apporter une solution toute administrative : les élèves s'orientant selon leur "rêve" et leur "envie" dans la voie générale sont autant de places libérées dans la voie professionnelle. Le tout en présentant la réforme comme un progrès démocratique !  cheers

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par Hermione0908 le Dim 12 Jan - 18:49

J'ai expérimenté dans mon lycée l'orientation choisie. Résultat des courses, durant près de dix semaines, j'ai eu des transfuges d'une classe à l'autre (6 en tout, dont 4 dans la même classe), principalement de 1reS à 1reSTL. Je me demande sérieusement à quoi ont servi les conseils de classe du troisième trimestre (parce que manifestement, on a accédé à leur demande d'aller en S pour la majorité de mes touristes de filière), si c'est pour les faire changer de classe et de filière au bout de deux mois quand les élèves se disent qu'en fait, ben c'est dur, et que finalement, on va voir ailleurs si l'herbe n'est pas plus verte.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par pitchounette le Dim 12 Jan - 19:16

@philann a écrit:Cet article est hallucinant:
LP = voie de garage!!
Ca a échappé à quelqu'un que des gamins en ressortent avec un diplôme et mieux encore...parfois un boulot ? scratch 
non je n'irais pas lire cet article, je ne veux pas lire cet article non et non
je ne veux pas halluciné, je ne veux pas m'énerver
je veux rester zen
le week end était trop bon

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par Olympias le Dim 12 Jan - 19:18

@Hermione0908 a écrit:J'ai expérimenté dans mon lycée l'orientation choisie. Résultat des courses, durant près de dix semaines, j'ai eu des transfuges d'une classe à l'autre (6 en tout, dont 4 dans la même classe), principalement de 1reS à 1reSTL. Je me demande sérieusement à quoi ont servi les conseils de classe du troisième trimestre (parce que manifestement, on a accédé à leur demande d'aller en S pour la majorité de mes touristes de filière), si c'est pour les faire changer de classe et de filière au bout de deux mois quand les élèves se disent qu'en fait, ben c'est dur, et que finalement, on va voir ailleurs si l'herbe n'est pas plus verte.

Deux de mes élèves ont quitté la L pour aller en ES...pour l'une d'entre elles, je ne sais pas si l'herbe sera plus verte... étant donné son manque d'ardeur au travail !!

PS : contente de te revoir Hermione  fleurs 

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par mathmax le Dim 12 Jan - 19:48

Et on ne vous a pas demandé de bosser plus pour faciliter les changements de filières ? A une époque il me semble avoir entendu parler de "stages passerelles", qui auraient été assurés pendant les petites vacances par des profs "volontaires".

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par Hermione0908 le Dim 12 Jan - 19:54

Moi je suis quantité négligeable, je ne suis que la TZR de passage, j'ai subi, mais je n'ai pas voix au chapitre. Pas de stages de ce genre dans mon lycée, nous avons cependant été enjoints à "faciliter l'intégration des élèves au sein de la classe". On y met tout ce qu'on veut là-dedans.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérimentation de l'orientation choisie : décret paru le 09 janvier 2014.

Message par Paddy le Dim 12 Jan - 20:25

@Hermione0908 a écrit:J'ai expérimenté dans mon lycée l'orientation choisie. Résultat des courses, durant près de dix semaines, j'ai eu des transfuges d'une classe à l'autre (6 en tout, dont 4 dans la même classe), principalement de 1reS à 1reSTL. Je me demande sérieusement à quoi ont servi les conseils de classe du troisième trimestre (parce que manifestement, on a accédé à leur demande d'aller en S pour la majorité de mes touristes de filière), si c'est pour les faire changer de classe et de filière au bout de deux mois quand les élèves se disent qu'en fait, ben c'est dur, et que finalement, on va voir ailleurs si l'herbe n'est pas plus verte.

Quand la STL est blindée, le transfert vers cette série depuis la S est alors impossible.

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum