Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
adelaideaugusta
Fidèle du forum

Mort de Jean Metellus, linguiste et médecin à l'hôpital Emile-Roux.

par adelaideaugusta le Lun 13 Jan 2014 - 15:49
Jean Metellus était, avec son orthophoniste Béatrice Sauvageot, l'auteur d'un livre, "Vive la dyslexie", et d'une méthode censée y remédier, Sensonaime.
Il dirigeait un service "référent" Coridys, à l'hôpital Emile Roux.
Première phrase du livre :

"La dyslexie concerne environ 12 % de la population dont 4 % sont sévèrement touchés"...sans compter l'entourage, parents, conjoints, enfants, amis, et les enseignants confrontés à ce problème dans leur vie professionnelle, avec les orthophonistes, les médecins, les psychologues et les psychomotriciens. Bref, nous sommes tous concernés."

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)
InvitéPas
Niveau 10

Re: Mort de Jean Metellus, linguiste et médecin à l'hôpital Emile-Roux.

par InvitéPas le Lun 13 Jan 2014 - 19:50
C'est aussi un grand poète ! Je l'aime beaucoup.
Originaire de Jacmel en République d'Haïti, comme Depestre. Je l'ai connu d'abord par son recueil Voix nègres, voix rebelles, voix fraternelles.

_________________
"L'ENT idéal ne serait constitué que d'une poubelle et la seule fonction de l'ENT serait de se mettre lui-même dans sa propre poubelle de façon récursive et sans mécanisme de sortie." Dugong

"S'il arrive que tu tombes, apprends vite à chevaucher ta chute. Que ta chute devienne ton cheval pour continuer ton voyage." Frankétienne
I love you
avatar
adelaideaugusta
Fidèle du forum

Re: Mort de Jean Metellus, linguiste et médecin à l'hôpital Emile-Roux.

par adelaideaugusta le Mar 14 Jan 2014 - 15:58
Passacaille a écrit:C'est aussi un grand poète ! Je l'aime beaucoup.
Originaire de Jacmel en République d'Haïti, comme Depestre. Je l'ai connu d'abord par son recueil Voix nègres, voix rebelles, voix fraternelles.

Certes, son oeuvre a été largement couronnée par le Grand Prix international de poésie de langue française, et en 2010 par le Grand Prix de la francophonie de l'Académie française.
Mais permettez-moi d'être un peu dubitative sur son travail de neurologue.
Son oeuvre commune avec son orthophoniste madame Béatrice Sauvageot, "Vive la dyslexie" ...m'interpelle.


http://www.beatrice-sauvageot.com/page/la-methode

Regardez la petite video du bas de page : cette dame me paraît ...euh...un peu allumée.

Quant à la méthode "Sensonaime", franchement, un doute me prend.


Méthode « Sensonaime ».
Pour les « syphilitiques de la communication ».(Sic).
(Il vous en coûtera la modique somme de …499 euros !!!).
« Nous utilisons la musique et le chant, la danse et les lalations, les rimes et les rythmes, les rires et les mouvements du corps, les gestes et la conscience des articulations pour inscrire dans le cerveau , dans le cœur et dans l’être même de l’enfant ce qui semble décidé à lui résister ».

« Les consignes jouent, elles aussi, un rôle prépondérant pour amener le dyslexique à trouver comment se servir des outils thérapeutiques au plus juste et au plus tôt. Nous en avons mis au point une série préconisant l’adjonction volontaire de fautes d’orthographe, en allant jusqu’à leur « interdire » d’écrire sans fautes. Plus le patient est surpris par le travail qui lui est demandé, plus il est intrigué, étonné de l’absence de repères habituels, et mieux il s’adapte à toutes les consignes, à toutes les règles sociales, physiologiques et linguistiques. Il apprend à se repérer dans ce nouveau contexte qui ne lui rappelle en rien les cadres scolaires dans lesquels il ne trouve pas sa place et se sent en échec. »


(Consigne pour un petit Kevin de 7 ans désirant ardemment un stylo en forme de banane qui était sur le bureau.)
« La consigne était d’écrire un texte les yeux bandés, en choisissant une posture au sol confortable mais dans laquelle il n’avait pas l’habitude d’écrire, ce qui le perturbait durant la durée de son exercice d’écriture. Il devait également émettre des onomatopées alliant des rythmes binaires et ternaires, visant à accentuer la perception de ces deux modes musicaux très différents, afin de stimuler son hémisphère mineur à trouver des images. »
(Eh bien, son texte a été extraordinairement long par rapport à ses productions habituelles, et, pour la première fois, intelligibles !)

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)
Contenu sponsorisé

Re: Mort de Jean Metellus, linguiste et médecin à l'hôpital Emile-Roux.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum