Classes sans notes

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Classes sans notes

Message par Salsepareille le Mar 14 Jan 2014 - 21:17

Bonjour,
De plus en plus j'entends parler des classes sans notes. Peut-être un projet pour mon établissement...
1) Que pensez-vous des classes sans notes? Si vous êtes pour ou contre, pourquoi?
2) Est-ce que vous avez déjà testé?
3) Est-ce que vous avez déjà vu faire, et Est-ce que l'expérience a été concluante?

Pour ma part, je suis sceptique. Je comprends bien les arguments de ceux qui tentent: l'élève est moins stressé, il progresse quand il le veut. A la limite, il peut même faire l'évaluation quand il s'en sent capable. L'élève lit bien le tableau de compétences, il sait exactement ce qui ne va pas, contrairement à la note qui le décourage tout de suite et pour laquelle il ne lit même pas le commentaire.

Mais j'ai peur, au contraire, que l'élève ne lise même pas le tableau de compétences (même en primaire, les parents ne lisent pas tout: c'est trop long, et puis c'est du jargon enseignant). Le carnet de notes classique, avec une moyenne et des commentaires, me semble tellement plus clair. En français, je vois mal comment ça peut être appliqué (ça veut dire quoi: "être capable de dégager des informations d'un texte"? ca peut tellement varier en fonction du texte...). Il me semble aussi que ça prend plus de temps (à préparer et à corriger), et que c'est très impersonnel (même tableau pour tout le monde), alors qu'actuellement, avec la note + commentaire, on peut cibler le commentaire en fonction de la personnalité de l'élève.


Salsepareille
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par Volubilys le Mar 14 Jan 2014 - 21:22

Ils compteront les compétences acquises et feront une note sur 20 avec ou un pourcentage.... et soit dit en passant du moment qu'il y a évaluation il y a note, même si c'est juste acquis/non-acquis, ou rouge/vert...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par Salsepareille le Mar 14 Jan 2014 - 21:30

Il me semble qu'il n'y a pas forcément note s'il y a évaluation. Du moins c'est ce qui est prévu chez nous. Juste du acquis, non acquis, ce qui est bien loin des notes sur 20 réclamées par les parents, par les élèves eux-mêmes, et par quelques professeurs. Je parle du collège (c'est peut-être différent en primaire? J'ai l'impression que le primaire a une longueur d'avance sur le collège, s'il s'agit bien d'une avance).

Salsepareille
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par Volubilys le Mar 14 Jan 2014 - 22:41

acquis/non-acquis est  une notation binaire qu'on le veuille ou non : du moment qu'on évalue, on note s'il y a réussite ou échec. Que la note soit sur 1, 2, 5, 10, 20, 100 ou 1012, une note est une note, c'est la marque de la réussite ou de l'échec à une évaluation.
Une vraie école (un vrai collège) sans note serait en fait une école (un collège) sans évaluation! Ce qui ne serait pas pour déplaire à certains, car sans évaluation, pas de risque de la rater, donc pas d'échec scolaire.

L'école primaire a dans la majorité des cas remplacée la note sur vingt par une multitude de compétence à évaluer et à noter de manière ternaire : acquis/en cours d'acquisition/non acquis. et pour remplir cette multitude de case (au moins une centaine par an) cela force à évaluer encore et encore et encore les élèves.
Et ces jolis livrets remplis de jargon reste souvent incompréhensible aux familles (je m'amuse à poser des colles à mes proches en leur demandant ce qu'ils comprennent des compétences telle que "faire des inférences" "Repérer les effets de choix formels"... grand succès d'incompréhension), et les familles comptent les "acquis" (ou les points verts, ou les smileys ou...) et vont faire une jolie moyenne sur 20 ou un pourcentage de réussite.


Dernière édition par Volubilys le Mar 14 Jan 2014 - 22:46, édité 2 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par tiptop77 le Mar 14 Jan 2014 - 22:44


_________________
En mode stratégies de contournement et d'évitement. Aussi loin de la sdp bergerie que possible.

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par Salsepareille le Mar 14 Jan 2014 - 23:07

Merci Tiptop, c'est exactement le topic que je cherchais.
Volubilys, tu confirmes mon idée que les compétences restent un jargon propre aux enseignants.

Salsepareille
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par yogi le Mar 14 Jan 2014 - 23:45

J'ai testé une année.On avait décidé de ne plus mettre de notes pour les 5ieme en anglais. C'était probant: les élèves en échec avaient amélioré leur apprentissage,l'ambiance de classe était calme et détentue. J'avais 3 classes de 5ième; toutes étaient devenues bosseuses et agréables.
Bref,je suis assez pour!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par Cowabunga le Mer 15 Jan 2014 - 0:12

Ca fait maintenant cinq ans que j'évalue par compétences. A l'origine, ce n'était pas une volonté de ma part, mais de l'établissement. Nombreux sont mes collègues qui sont revenus aux notes, découragés par la surcharge de travail et la faible incidence sur les élèves. Je n'ai jamais réussi à évaluer par compétences en latin (et je suis bien vite revenue aux notes chiffrées), mais j'ai poursuivi en français, parce que ça avait du sens pour moi.
En fait, je commence seulement à comprendre comment ça marche, comment ça peut marcher. Je suis même en train de me dire que je vais bientôt retenter ça en latin...

La première chose à faire, je dirais, c'est de jeter le palier 3 du socle à la poubelle. Ce truc est trop mal fait et ne sert à rien, il est illisible pour tout le monde. A lui seul, il est le meilleur argument pour ne jamais évaluer par compétences !
Pour que ton tableau de compétences soit lu, compris et utilisé, il doit impérativement être court et limpide pour un môme de trois ans. Noter par compétences ne t'empêche pas de mettre une appréciation sur la copie ; en revanche, il est vrai que la correction est plus longue (mais je soupçonne aussi que mes évaluations ne sont pas conçues pour me simplifier la tâche).
Il faut absolument prendre le temps d'expliquer aux élèves comment ça marche, pourquoi tu le fais et ce que tu en attends. Pour ma part, je n'ai jamais fait cet effort (entre autres parce que je croyais qu'ils étaient évalués par compétences partout, alors que je suis l'une des dernières), et je réalise seulement aujourd'hui combien cela m'a desservie.

Ce que je n'ai compris que très récemment, c'est que, pour que le dispositif soit efficace, il faut cesser de faire des grosses évaluations de fin de chapitre (ça, c'est l'horreur à corriger), et les remplacer par de très courtes évaluations, quasi quotidiennes, plus souvent à l'oral qu'à l'écrit. C'est troublant pour nous, qui faisons notre possible pour apprendre à écrire à des mômes qui n'écrivent plus, et ça laisse la désagréable sensation de noter à la tête du client.

Une dernière chose : passer à l'évaluation par compétences ne demande finalement pas tant de travail et pas tant de changement... si tu le fais avec du bon sens. Si tu suis les instructions officielles, c'est le burn-out en un mois, la jungle dans ta classe et les parents sur le dos.  humhum 

Là, je sens venir quelqu'un pour me dire : "Eeeuuuh, mais pourquoi tu continues à évaluer par compétences, alors ???"
Ami anti-compétence, ne lis pas ceci:
Parce que mes élèves ont radicalement changé d'attitude face aux évaluations avec ce truc. Je n'ai plus de copies blanches, plus d'élève qui baisse les bras, plus aucun qui puisse me sortir l'excuse pourrie "De toute façon, je suis nul", puisqu'il a ses progrès sous les yeux. J'en ai même qui se fixent des objectifs de réussite tout seuls.  Shocked 


_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par Salsepareille le Mer 15 Jan 2014 - 0:19

Oui. Ils ont repris confiance en eux. Mais qu'en est-il de l'écrit??
Merci pour ton témoignage en tout cas.

Salsepareille
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par Cowabunga le Mer 15 Jan 2014 - 0:46

De rien. Pour l'écrit, j'en suis toujours aux grosses évaluations de fin de chapitre, donc je n'ai pas d'expérience à rapporter. Je suis juste en train d'y réfléchir.

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par User5899 le Mer 15 Jan 2014 - 0:52

@Salsepareille a écrit:Je comprends bien les arguments de ceux qui tentent: l'élève est moins stressé, il progresse quand il le veut.
C'est-à-dire exactement la situation actuelle avec les notes. Quel est l'élève de France qui est encore stressé par une note, enfin ?

Et sinon, j'aimerais bien qu'un jour, sur ce forum ou ailleurs, quelqu'un puisse nous expliquer comment il distingue "en cours d'acquisition" de "non acquis".

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par egomet le Mer 15 Jan 2014 - 0:58

@Cowabunga a écrit:Ca fait maintenant cinq ans que j'évalue par compétences. A l'origine, ce n'était pas une volonté de ma part, mais de l'établissement. Nombreux sont mes collègues qui sont revenus aux notes, découragés par la surcharge de travail et la faible incidence sur les élèves. Je n'ai jamais réussi à évaluer par compétences en latin (et je suis bien vite revenue aux notes chiffrées), mais j'ai poursuivi en français, parce que ça avait du sens pour moi.
En fait, je commence seulement à comprendre comment ça marche, comment ça peut marcher. Je suis même en train de me dire que je vais bientôt retenter ça en latin...

La première chose à faire, je dirais, c'est de jeter le palier 3 du socle à la poubelle. Ce truc est trop mal fait et ne sert à rien, il est illisible pour tout le monde. A lui seul, il est le meilleur argument pour ne jamais évaluer par compétences !
Pour que ton tableau de compétences soit lu, compris et utilisé, il doit impérativement être court et limpide pour un môme de trois ans. Noter par compétences ne t'empêche pas de mettre une appréciation sur la copie ; en revanche, il est vrai que la correction est plus longue (mais je soupçonne aussi que mes évaluations ne sont pas conçues pour me simplifier la tâche).
Il faut absolument prendre le temps d'expliquer aux élèves comment ça marche, pourquoi tu le fais et ce que tu en attends. Pour ma part, je n'ai jamais fait cet effort (entre autres parce que je croyais qu'ils étaient évalués par compétences partout, alors que je suis l'une des dernières), et je réalise seulement aujourd'hui combien cela m'a desservie.

Ce que je n'ai compris que très récemment, c'est que, pour que le dispositif soit efficace, il faut cesser de faire des grosses évaluations de fin de chapitre (ça, c'est l'horreur à corriger), et les remplacer par de très courtes évaluations, quasi quotidiennes, plus souvent à l'oral qu'à l'écrit. C'est troublant pour nous, qui faisons notre possible pour apprendre à écrire à des mômes qui n'écrivent plus, et ça laisse la désagréable sensation de noter à la tête du client.

Une dernière chose : passer à l'évaluation par compétences ne demande finalement pas tant de travail et pas tant de changement... si tu le fais avec du bon sens. Si tu suis les instructions officielles, c'est le burn-out en un mois, la jungle dans ta classe et les parents sur le dos.  humhum 

Là, je sens venir quelqu'un pour me dire : "Eeeuuuh, mais pourquoi tu continues à évaluer par compétences, alors ???"
Ami anti-compétence, ne lis pas ceci:
Parce que mes élèves ont radicalement changé d'attitude face aux évaluations avec ce truc. Je n'ai plus de copies blanches, plus d'élève qui baisse les bras, plus aucun qui puisse me sortir l'excuse pourrie "De toute façon, je suis nul", puisqu'il a ses progrès sous les yeux. J'en ai même qui se fixent des objectifs de réussite tout seuls.  Shocked 

Pourrait-on voir une grille d'évaluation "bien faite"? Ça éviterait de parler dans l'abstrait.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par Cowabunga le Mer 15 Jan 2014 - 1:40

Tu voudrais voir mon référentiel, egomet ? (vraie question, hein, je ne suis pas sûre d'avoir compris). Il est nettement plus lisible que ses quatre versions précédentes (je le refais tous les ans, je n'en suis jamais contente), mais je ne dirais pas qu'il est "bien fait" ; d'ailleurs j'ai déjà affiché sur mon bureau les bases de la prochaine version...  malmaisbien 

Bien sûr, il est établi en fonction de mes pratiques ; je pense que le meilleur référentiel est celui qui te correspond (et que le pire est celui du socle commun). Par exemple, j'évalue "Ecrire la leçon" (= Reproduire un document sans erreur et avec une présentation adaptée.) parce que je ramasse les classeurs à la fin de chaque leçon (mais c'est un supplice, je n'oblige personne à le faire !)

Compétences

   LIRE
       Comprendre un texte littéraire
       Comprendre un document
       Comprendre une image
       Comprendre une consigne
   ECRIRE
       Ecrire la leçon
       Répondre à une question
       Ecrire un texte littéraire
       Prendre des notes
   DIRE
       Prendre la parole en public
       Présenter un exposé
       Réciter un texte
       Lire à haute voix

Connaissances

   LANGUE
       Faire une analyse grammaticale
       Employer une orthographe correcte
       Employer un vocabulaire précis et riche
   CULTURE
       Situer des auteurs et des oeuvres dans le temps
       Connaître des oeuvres littéraires célèbres
       Reconnaître un genre littéraire
       Connaître des motifs, des mythes

Travail

   ORGANISATION
       Ranger son classeur
       Gérer son temps pour accomplir une tâche
       Faire son travail personnel

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par Volubilys le Mer 15 Jan 2014 - 6:33

@Cowabunga a écrit:Ca fait maintenant cinq ans que j'évalue par compétences. A l'origine, ce n'était pas une volonté de ma part, mais de l'établissement. Nombreux sont mes collègues qui sont revenus aux notes, découragés par la surcharge de travail et la faible incidence sur les élèves. Je n'ai jamais réussi à évaluer par compétences en latin (et je suis bien vite revenue aux notes chiffrées), mais j'ai poursuivi en français, parce que ça avait du sens pour moi.
En fait, je commence seulement à comprendre comment ça marche, comment ça peut marcher. Je suis même en train de me dire que je vais bientôt retenter ça en latin...

La première chose à faire, je dirais, c'est de jeter le palier 3 du socle à la poubelle. Ce truc est trop mal fait et ne sert à rien, il est illisible pour tout le monde. A lui seul, il est le meilleur argument pour ne jamais évaluer par compétences !
Pour que ton tableau de compétences soit lu, compris et utilisé, il doit impérativement être court et limpide pour un môme de trois ans. Noter par compétences ne t'empêche pas de mettre une appréciation sur la copie ; en revanche, il est vrai que la correction est plus longue (mais je soupçonne aussi que mes évaluations ne sont pas conçues pour me simplifier la tâche).
Il faut absolument prendre le temps d'expliquer aux élèves comment ça marche, pourquoi tu le fais et ce que tu en attends. Pour ma part, je n'ai jamais fait cet effort (entre autres parce que je croyais qu'ils étaient évalués par compétences partout, alors que je suis l'une des dernières), et je réalise seulement aujourd'hui combien cela m'a desservie.

Ce que je n'ai compris que très récemment, c'est que, pour que le dispositif soit efficace, il faut cesser de faire des grosses évaluations de fin de chapitre (ça, c'est l'horreur à corriger), et les remplacer par de très courtes évaluations, quasi quotidiennes, plus souvent à l'oral qu'à l'écrit. C'est troublant pour nous, qui faisons notre possible pour apprendre à écrire à des mômes qui n'écrivent plus, et ça laisse la désagréable sensation de noter à la tête du client.

Une dernière chose : passer à l'évaluation par compétences ne demande finalement pas tant de travail et pas tant de changement... si tu le fais avec du bon sens. Si tu suis les instructions officielles, c'est le burn-out en un mois, la jungle dans ta classe et les parents sur le dos.  humhum 

Là, je sens venir quelqu'un pour me dire : "Eeeuuuh, mais pourquoi tu continues à évaluer par compétences, alors ???"
Ami anti-compétence, ne lis pas ceci:
Parce que mes élèves ont radicalement changé d'attitude face aux évaluations avec ce truc. Je n'ai plus de copies blanches, plus d'élève qui baisse les bras, plus aucun qui puisse me sortir l'excuse pourrie "De toute façon, je suis nul", puisqu'il a ses progrès sous les yeux. J'en ai même qui se fixent des objectifs de réussite tout seuls.  Shocked 


Cela confirme ce que je disais : il faut évaluer encore et encore et encore, en fait on ne fait que ça. On finit par moment par passer autant de temps à évaluer qu'à enseigner.
Dans le primaire, pas le choix, il faut utiliser les formulations de compétence du BO telle que j'en ai donné l'exemple.
Au début cela améliore les résultats car c'est nouveau et surtout que l'attribution du "acquis" à une compétence peut regrouper divers réalités, divers exigences (ce qui n'est pas le cas avec une note chiffrée qui répond à un barème) et parfois se fait à la tête du client. (il est bien plus facile de "tricher" ou de se laisser attendrir avec des compétences qu'avec un barème chiffré.)

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par yogi le Mer 15 Jan 2014 - 6:40

En langues étrangères il y a des centaines d'items à valider.Ils sont très précis. Ce qu'on appelle compétences par contre en langues ce sont en fait les activités langagières (écrit,oral,compréhension de l'écrit,compréhension de l'oral); les critères sont explicites.C'est certainement plus facile d'évaluer par compétence en langues,comparé à d'autres matières.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par Volubilys le Mer 15 Jan 2014 - 7:03

Pour exemple du problème de noter par compétence, une compétence de maths CM2 : "multiplier des nombres décimaux", compétence qui semble précise.
exemple de calculs :
a)1,2 x 3
b) 894,56 x 25,4
Si l'élève réussit a) il aura validé la compétence, pourquoi exiger de lui de faire plus et lui apprendre à faire b) ?

Les compétences amènent à la longue à une baisse des exigences, car que l'élève soit fort ou faible, il aura la même note, pourquoi leur demander plus que le minimum de validation de la compétence?
Et vous croyez que c'est en tirant vers le moins possible d'exigence que le niveau monte?

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par zoupinette le Mer 15 Jan 2014 - 8:05

"Dans le primaire, pas le choix, il faut utiliser les formulations de compétence du BO telle que j'en ai donné l'exemple. "
Pas d'obligation chez nous juste une forte incitation.

Je suis tombé sur mes livrets de primaire et en une page tout était dit. Aujourd'hui, on remplit au moins trois pages, on rencontre les parents et tout le monde en ressort frustré. J'ai longtemps lutté pour garder mon livret de note maintenant je n'obtiens qu'après de longs débats qu'on ne mette pas de compétences pour l'E.P.S.

Ceci dit, je n'évalue presque plus à l'écrit dans ma classe , c'est inutile je connais mes élèves. Par contre, pour les motiver, j'essaie de les pousser à atteindre le meilleur niveau. Par exemple, pour la technique de l'addition, il y a quatre niveaux.

niveau 1 123 +124
niveau 2 124+46
niveau 3 458+95
niveau 4 458+ 985+ 17

Chacun a des opérations de son niveau. S' ils ont atteint le niveau 4 alors ils ont droit à des additions avec des milliers.

Avantage à mon avis : - tout le monde bosse
- tout le monde veut atteindre le niveau 4 et les meilleurs le graal des milliers.
- je repère très vite les niveaux 1 qui sont enchantés de passer au niveau 2. Je leur fixe un objectif en juin tu dois atteindre le niveau 4.

Qu'en pensez-vous ? Est-ce la philosophie des plans de travail ? J'aimerais généraliser ce système mais j'ai besoin de votre avis. (vous êtes mes conseillers pédagogiques)

zoupinette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par ysabel le Mer 15 Jan 2014 - 8:41

@zoupinette a écrit:"Dans le primaire, pas le choix, il faut utiliser les formulations de compétence du BO telle que j'en ai donné l'exemple. "
Pas d'obligation chez nous  juste une forte incitation.

Je suis tombé sur mes livrets de primaire et en une page tout était dit. Aujourd'hui, on remplit au moins trois pages, on rencontre les parents et tout le monde en ressort frustré. J'ai longtemps lutté pour garder mon livret de note maintenant je n'obtiens qu'après de longs débats qu'on ne mette pas de compétences pour l'E.P.S.

Ceci dit, je n'évalue presque plus à l'écrit dans ma classe , c'est inutile je connais mes élèves.  Par contre, pour les motiver, j'essaie de les pousser à atteindre le meilleur niveau. Par exemple, pour la technique de l'addition, il y a quatre niveaux.

niveau 1 123 +124
niveau 2 124+46
niveau 3 458+95
niveau 4 458+ 985+ 17

Chacun a des opérations de son niveau. S' ils ont atteint le niveau 4 alors ils ont droit à des additions avec des milliers.

Avantage à mon avis : - tout le monde bosse
- tout le monde veut atteindre le niveau 4 et les meilleurs le graal des milliers.
- je repère très vite les niveaux 1 qui sont enchantés de passer au niveau 2. Je leur fixe un objectif en juin tu dois atteindre le niveau 4.

Qu'en pensez-vous ? Est-ce la philosophie des plans de travail ?  J'aimerais généraliser ce système mais j'ai besoin de votre avis. (vous êtes mes conseillers pédagogiques)
Que veux-tu dire par la ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par Malaga le Mer 15 Jan 2014 - 9:14

A propos des évaluations par compétence, je discutais avec ma soeur dont le fils est en CP cette année. Elle a reçu son livret de compétence et me l'a montré. Ce qui est très drôle, c'est que son institutrice évalue en notant les items "non acquis", "en cours d'acquisition -", en cours d'acquisition", "en cours d'acquisition +", "acquis -" et aquis".
Elle rajoute donc des + et des - afin d'être plus proche de la réalité et parce qu'une évaluation avec seulement trois niveaux (Acquis, En cours d'acquisition et Non acquis) ne lui suffit pas.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par adelaideaugusta le Mer 15 Jan 2014 - 10:18

@Malaga a écrit:A propos des évaluations par compétence, je discutais avec ma soeur dont le fils est en CP cette année. Elle a reçu son livret de compétence et me l'a montré. Ce qui est très drôle, c'est que son institutrice évalue en notant les items "non acquis", "en cours d'acquisition -", en cours d'acquisition", "en cours d'acquisition +", "acquis -" et aquis".
Elle rajoute donc des + et des - afin d'être plus proche de la réalité et parce qu'une évaluation avec seulement trois niveaux (Acquis, En cours d'acquisition et Non acquis) ne lui suffit pas.

En primaire, il est fréquent de noter A B C D E. Et même A+, A, A -, B+, B, B-, etc. On arrive à 15 notes. Ma fille instit, animée d'un certain bon sens, avait fini par revenir à la notation sur 20.

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par Volubilys le Mer 15 Jan 2014 - 13:26

Avec autant de nuances, autant mettre une vrai note chiffrée.

Ici, un IEN ne voulait pas que l'on note sur 20, on pouvait noter sur 15, sur 35, sur 26 si on voulait, mais pas sur 20... je cherche encore à comprendre pourquoi.  scratch


Dernière édition par Volubilys le Mer 15 Jan 2014 - 13:51, édité 1 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par egomet le Mer 15 Jan 2014 - 13:50

@Volubilys a écrit:avec autant de nuance, autant mettre une vrai note chiffrée.

Ici, un IEN ne ne voulait pas que l'on note sur 20, on pouvait noter sur 15, sur 35, sur 26 si on voulait, mais pas sur 20... je cherche encore à comprendre pourquoi.  scratch 
L'important, c'est de faire "autrement".  Razz 
Vive la Révolution! N'importe quelle Révolution! Ce qui compte, c'est de faire "table rase"!  Drapeaufrançais   malmaisbien 

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par egomet le Mer 15 Jan 2014 - 14:03

@Cowabunga a écrit:Tu voudrais voir mon référentiel, egomet ? (vraie question, hein, je ne suis pas sûre d'avoir compris). Il est nettement plus lisible que ses quatre versions précédentes (je le refais tous les ans, je n'en suis jamais contente), mais je ne dirais pas qu'il est "bien fait" ; d'ailleurs j'ai déjà affiché sur mon bureau les bases de la prochaine version...  malmaisbien 

Bien sûr, il est établi en fonction de mes pratiques ; je pense que le meilleur référentiel est celui qui te correspond (et que le pire est celui du socle commun). Par exemple, j'évalue "Ecrire la leçon" (= Reproduire un document sans erreur et avec une présentation adaptée.) parce que je ramasse les classeurs à la fin de chaque leçon (mais c'est un supplice, je n'oblige personne à le faire !)

Compétences

   LIRE
       Comprendre un texte littéraire
       Comprendre un document
       Comprendre une image
       Comprendre une consigne
   ECRIRE
       Ecrire la leçon
       Répondre à une question
       Ecrire un texte littéraire
       Prendre des notes
   DIRE
       Prendre la parole en public
       Présenter un exposé
       Réciter un texte
       Lire à haute voix

Connaissances

   LANGUE
       Faire une analyse grammaticale
       Employer une orthographe correcte
       Employer un vocabulaire précis et riche
   CULTURE
       Situer des auteurs et des oeuvres dans le temps
       Connaître des oeuvres littéraires célèbres
       Reconnaître un genre littéraire
       Connaître des motifs, des mythes

Travail

   ORGANISATION
       Ranger son classeur
       Gérer son temps pour accomplir une tâche
       Faire son travail personnel

C'était bien ça, merci.

Ce n'était pas une question piège de ma part, même si les guillemets pouvaient le laisser penser.

Il me semble, en effet, que ton référentiel est difficilement transposable. Il fonctionne avec toi, précisément parce que c'est toi qui l'as conçu. Tu as donc sûrement en tête les exigences qui correspondent à chaque item et qui sont en fait sous-entendues. Pour quelqu'un d'extérieur, il n'est pas évident de savoir où tu places le curseur dans "comprendre un texte littéraire", par exemple.
Ça n'offre malheureusement pas de base pour imaginer ce que serait un socle commun cohérent.

Je me pose une question: est-ce que la démarche par compétences, pour des exercices aussi complexes que ceux qu'on a en français, apporte vraiment quelque chose de plus qu'un simple barème explicite?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par egomet le Mer 15 Jan 2014 - 14:13

@zoupinette a écrit:"Dans le primaire, pas le choix, il faut utiliser les formulations de compétence du BO telle que j'en ai donné l'exemple. "
Pas d'obligation chez nous  juste une forte incitation.

Je suis tombé sur mes livrets de primaire et en une page tout était dit. Aujourd'hui, on remplit au moins trois pages, on rencontre les parents et tout le monde en ressort frustré. J'ai longtemps lutté pour garder mon livret de note maintenant je n'obtiens qu'après de longs débats qu'on ne mette pas de compétences pour l'E.P.S.

Ceci dit, je n'évalue presque plus à l'écrit dans ma classe , c'est inutile je connais mes élèves.  Par contre, pour les motiver, j'essaie de les pousser à atteindre le meilleur niveau. Par exemple, pour la technique de l'addition, il y a quatre niveaux.

niveau 1 123 +124
niveau 2 124+46
niveau 3 458+95
niveau 4 458+ 985+ 17

Chacun a des opérations de son niveau. S' ils ont atteint le niveau 4 alors ils ont droit à des additions avec des milliers.

Avantage à mon avis : - tout le monde bosse
- tout le monde veut atteindre le niveau 4 et les meilleurs le graal des milliers.
- je repère très vite les niveaux 1 qui sont enchantés de passer au niveau 2. Je leur fixe un objectif en juin tu dois atteindre le niveau 4.

Qu'en pensez-vous ? Est-ce la philosophie des plans de travail ?  J'aimerais généraliser ce système mais j'ai besoin de votre avis. (vous êtes mes conseillers pédagogiques)

Tu ne mets pas de notes, mais tu as bel et bien un système assez fin d'évaluation de la performance, et même, si j'ai bien compris, un système de compétition...
Ça me paraît intéressant pour les maths.
Mais pas sûr que ce soit aussi facile de définir des paliers dans les autres matières.

Je me rappelle quand j'étais en CM2. On avait tous les samedi un certain nombre d'opérations à faire, toujours le même. L'institutrice nous faisait noter les résultats sur une courbe, pour voir la progression. Enfin... quand on a tout juste, il n'y a plus vraiment de progression...

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classes sans notes

Message par zoupinette le Mer 15 Jan 2014 - 14:35

En fait l’évaluation en primaire est permanente comme l'avait expliquée un jour Double casquette sur un autre fil. Donc pas besoin de faire des évaluations écrites en permanence avec acquis en cours etc... D'ailleurs, à mon sens, une compétence est acquise si et seulement si un élève est capable de la produire sans s'être entraîné pendant deux mois. (En début d'année ils sont moins performants qu'en fin d'année) Je définis des paliers qui me semblent atteignables par 95% de la classe à un moment ou à un autre.
"Mais pas sûr que ce soit aussi facile de définir des paliers dans les autres matières. " Oh que oui mais ça me parait jouable en grammaire et en conjugaison, voir en orthographe (notamment pour les dictées) .

zoupinette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum